Archives par mot-clé : Edwy Plenel

Zemmour : « J’ai compris pourquoi il avait choisi edwy plenel : face à lui, Emmanuel Macron sera toujours le plus sympathique,

Edwy Plenel va interviewer Emmanuel Macron, une idée qui ne plaît pas du tout à Marine Le Pen

Voir notre article: CE QU’ÉCRIVAIT EDWY PLENEL (ALIAS KRASNY) LORS DU MASSACRE DES ATHLÈTES ISRAÉLIENS A MUNICH EN 1972 (EDWY PLENEL CONFIRME QU’IL EST BIEN L’AUTEUR DE CE TEXTE)

Pour l’une de ses rares apparitions cathodiques, Emmanuel Macron fera face à Edwy Plenel dimanche. Réaction immédiate de la présidente du Front national (FN), qui a fermement condamné le choix du journaliste. Elle l’estime « tout à fait illégitime » pour cet exercice, ressortant en guise de preuve un document daté de 1972.

C’est un billet d’humeur écrit en 1972 qu’a ressorti la présidente du FN, révèle Le Figaro. Dans cette chronique publiée de la revue Rouge, Joseph Krasny, nom de plume d’ Edwy Plenel, soutient l’assassinat des 11 athlètes israéliens lors des Jeux olympiques de Munich par le groupe terroriste palestinien Septembre Noir.

«Une position que je récuse fermement aujourd’hui »

« Aucun révolutionnaire ne peut se désolidariser de Septembre Noir. Nous devons défendre inconditionnellement, face à la répression, les militants de cette organisation », écrivait-il alors. Ces paroles ont été exhumées en 2008, et figurent désormais en bonne place sur la page Wikipédia du fondateur de Mediapart. Contacté par Liberation, qui a consacré un fact-checking à cette question, Edwy Plenel est revenu sur ces propos, dont il assume la paternité. Continuer la lecture de Edwy Plenel va interviewer Emmanuel Macron, une idée qui ne plaît pas du tout à Marine Le Pen

Ce qu’écrivait Edwy Plenel (alias krasny) lors du massacre des athlètes israéliens a Munich en 1972 (Edwy Plenel confirme qu’il est bien l’auteur de ce texte)

(…) Plenel n’a pas répondu à Goldnadel sur Twitter. Mais contacté par CheckNews, il a accepté de revenir, par ce mail, sur ce texte écrit en 1972. En nous demandant de reproduire intégralement sa réponse, «car évidemment, cette campagne n’est pas dénuée d’arrière-pensées partisanes». Que pense donc le Plenel de 2018 des écrits de Krasny en 1972 ?

« Je n’ai jamais fait mystère de mes contributions à Rouge, de 1970 à 1978, sous le pseudonyme de Joseph Krasny. Ce texte, écrit il y a plus de 45 ans, dans un contexte tout autre et alors que j’avais 20 ans, exprime une position que je récuse fermement aujourd’hui. Elle n’avait rien d’exceptionnel dans l’extrême gauche de l’époque, comme en témoigne un article de Jean-Paul Sartre, le fondateur de Libération, sur Munich dans La Cause du peuple–J’accuse du 15 octobre 1972 ».

(…) CheckNews.fr


Dans les années 1970 Plenel est un militant trotskiste qui rédige des articles pour l’hebdomadaire de la LCR ( la ligue communiste révolutionnaire), Rouge.
Voilà ce qu’il écrivait au sujet du commando Septembre Noir coupable d’avoir assassiné 8 athlètes israéliens à l’occasion des jeux olympiques de Munich.

La fille d’Edwy Plenel (Médiapart) occupait-elle un empoie fictif à la mairie de Paris

Lire : ANNE HIDALGO NOMME LA FILLE D’EDWY PLENEL (MÉDIAPART) PRÉSIDENTE DE PARIS SIDA

Conflits d’intérêts, népotisme, détournement de fonds parlementaires… Comme de nombreux médias, Mediapart s’en est pris ces deux dernières semaines à la candidature de François Fillon à la présidentielle. Et subit les foudres de la contre-attaque des partisans de ce dernier. Après la sèche réplique du candidat de la droite à une journaliste de Mediapart en conférence de presse (« Je n’ai jamais subi de redressement fiscal »), c’est au tour de son président Edwy Plenel d’être attaqué sur internet.

Depuis quelques jours, des militants pro-Fillon accusent en effet sa fille d’emploi fictif. « Eve Plenel, fille du patron de Mediapart, 3.000 euros par mois pour un emploi à mi-temps à la mairie de Paris en vivant à… Berlin ! » lit-on sur des montages-photos viraux. Ils citent un portrait de « Libération » en 2016, qui précise que ces 3.000 euros correspondaient au total des deux mi-temps qu’elle avait alors.

(…) L’Obs

Anne Hidalgo nomme la fille d’Edwy Plenel (Médiapart) présidente de Paris Sida

Dans la caste on se coopte de père trotskyste en fille socialiste…


 

Article de Libération

«J’espère bien que cela ne va pas être la tête de votre article. Ce serait discriminant et minorant», lâche Eve Plenel, avec son vocabulaire qui ne dérape jamais. Bon, disons-le tout de suite, Eve est la fille d’Edwy, ancien directeur du Monde et fondateur du site Mediapart mais aussi celle de Nicole Lapierre, sociologue de talent et auteure à succès. Voilà, c’est fait. Reste… le plus important. Depuis dix ans, Eve Plenel met toute son énergie dans la lutte contre le sida. Et ô bonne surprise, voilà aujourd’hui une militante heureuse. Le visage rayonnant, avec ses cheveux toujours très courts, on le sent, elle le dit, elle est contente d’avoir été nommée à la coordination de Paris sans sida, ce nouveau projet lancé par la maire de Paris, à l’instar de ce qui se fait à San Francisco ou à New York.

Cambadélis et Mélenchon défendent l’euro et insultent les pauvres qui votent mal


Débat Mediapart avec J.-L. Mélenchon – Partie 3 par lepartidegauche

Cela paraît le sauf-qui-peut, à gauche. Sentant le désastre du 25 mai arriver à toute allure, tout est fait pour limiter les dégâts. Ainsi, Edwy Plenel et l’équipe de Médiapart avaient-ils invité Jean-Christophe Cambadélis, Jean-Luc Mélenchon et Emmanuelle Cosse (les Verts) à débattre, près de trois heures durant, de la question européenne. La première partie parlait de la répartition des richesses, la deuxième de rompre et refonder l’Europe. Tout cela en près de deux heures. Je vous avoue que c’est au-dessus de mes forces.

Par contre, j’ai regardé la troisième partie, qui ne dure que 38 minutes. Deux choses m’ont marqué. Je ne parlerai pas beaucoup d’Emmanuelle Cosse, qui annonce clairement la couleur : défendre une Europe fédérale qui en finisse avec l’Etat-Nation. Cela a le mérite d’être clair, et de confirmer que les prétendus écologistes sont les larbins du mondialisme. Sans oser dire qu’ils sont prêts à aller jusque là, les deux autres nous font le coup d’une autre Europe, qu’il faut construire.

RI7cambadélisCambadélis et Mélenchon viennent de l’extrême gauche trotskiste, et essaient par ailleurs de justifier leur engagement actuel. Le premier nous fait le numéro du pragmatisme, pour mieux nous enfumer, tandis que le second essaie de nous expliquer qu’il est un aiguillon indispensable à la société française.

En outre, ces deux anciens militants de l’OCI nous font le coup de rendre hommage à leurs militants, présentés comme des personnages exemplaires qui consacrent leur vie à la cause. Se moquent-ils du monde ? On n’est plus au 19e siècle ou au 20e siècle, quand militer politiquement à gauche exposait à perdre son emploi, voire parfois à subir des violences physiques de la police. Etre militant de gauche, aujourd’hui, que cela soit au Parti socialiste, chez les Verts ou à Parti de gauche, ne comporte aucun risque, bien au contraire. Cela permet très souvent de trouver un emploi dans une collectivité territoriale, d’être prioritaire pour un appartement, d’être salarié dans une association satellitaire de la gauche, et de trouver du boulot au fiston ou à la belle-mère. Aucun interdit professionnel, aucun risque d’agression, c’est gagnant-gagnant.

Les seuls militants qui prennent des risques, physiquement, professionnellement, et au niveau relationnel, sont ceux qui évoluent dans la mouvance de Marine Le Pen, chez les Identitaires, ou autres groupuscule diabolisé. Eux exposent leur sécurité, celle de leur famille, et risquent souvent leur travail, voire davantage quand on s’appelle Estéban ou Samuel.

Mais c’est dans la façon d’évoquer les militants du Front national, et leur parti, que Cambadélis et Mélenchon montrent ce qu’ils sont vraiment : des policiers du système, des Continuer la lecture de Cambadélis et Mélenchon défendent l’euro et insultent les pauvres qui votent mal

Vers un Mediapartgate : Edwy Plenel tombera-t-il pour fraude fiscale ? (vidéo)

Depuis la révélation de se scandale, aucun média n’a évoqué cette affaire…le copinage mafieux n’a plus de limite


Addendum du 05/02/2014: L’Assemblée Nationale a voté le 04/02/2014, à une large majorité, “l’harmonisation des taux de TVA applicables à la presse“, appliquée jusqu’à présent unilatéralement par Médiapart, de façon illégale mais “légitime” comme l’ont souligné certains députés.

On vous en a déjà parlé. Mais Fdesouche va plus loin. Après enquête, le site révèle la complaisance inique du pouvoir socialiste en faveur de Mediapart et une manipulation des comptes de la société d’E.Plenel.

A lire sur Fdesouche et à faire tourner.

 

 

Le 17 janvier 2014, le gouvernement a annoncé vouloir modifier la loi relative aux abonnements de la presse numérique, en abaissant la TVA de 20% à 2,10%, afin d’aligner le taux applicable à la presse en ligne sur celui des journaux papier.

Une loi rétroactive votée dans l’urgence Continuer la lecture de Vers un Mediapartgate : Edwy Plenel tombera-t-il pour fraude fiscale ? (vidéo)

Ripouxblic de coquins : Les députés demandent d’effacer le redressement fiscal de Mediapart

Non seulement les socialistes effacent une grosse partie de la dette abyssale du journal communiste l’Humanité, non seulement ils mettent en place une TVA au rabais (2,1%) pour la presse écrite et quelques sites en ligne, mais en plus ils annulent un redressement fiscal à un site appartenant au gauchiste stalinien Plenel qui, il y a quelques années, a mis à genoux le journal Le Monde…. (à voir et à lire sur ce sujet le livre de Péan et Cohen : La face caché du Monde, vous en saurez davantage sur ces bandits qui ont flingué le journal du soir)

j’imagine ce que peuvent se dire un artisan ou un directeur de PME traqués par le fisc en apprenant ce genre de favoritisme de caste….. toutes ces fripouilles sont à vomir.

———————-

Les députés ont demandé mercredi au gouvernement d’effacer le redressement fiscal du site d’informations Mediapart à l’occasion de l’examen en commission de la proposition de loi baissant à 2,1% le taux de TVA sur la presse en ligne, selon une source parlementaire.

Edwy Plenel, directeur de médiapart, et François Hollande
Edwy Plenel, directeur de médiapart, et François Hollande

 

Ce texte, déposé par le groupe socialiste et adopté à l’unanimité mercredi en commission, prévoit une entrée en vigueur rétroactive au 1er février.

Le gouvernement a déclaré l’urgence (une seule lecture par chambre) sur cette proposition de loi qui passera en séance le 4 février. […]

Morandini

E.Plenel a un compte en Suisse (Maj)

Addendum :

réaction de Plenel sur Twitter:

Merci à Chariaphobe

On savait que Médiapart comme beaucoup de journaux vivait à l’aide de l’argent public que lui verse l’état sous forme de subvention. On savait également que la société du trotskyste Plenel  a bénéficié du soutien d’un fonds ISF pour financer son développement. (Source)

En revanche on ignorait que Plenel avait lui aussi un compte en Suisse. En faisant le raccourcis dont sont coutumiers les abrutis de Médiapart,  on peut se demander si Edwy Plenel a fraudé lui aussi les impôts. Pas de raison qu’il y ai un deux poids deux mesures.

 

Afin d’être crédible dans sa pseudo-lutte, on invite Médiapart à s’intéresser aux comptes des associations comme SOS Racisme dont l’opacité n’a rien à envier à ceux des partis politiques. (source) Ou à l’argent des syndicats et plus particulièrement au magot de la CGT (une réserve financière de 82 millions d’euros dont 41 M€ en placements)… ce jour là on commencera à prendre  médiapart pour autre chose qu’une officine de gauchistes, mondialiste, et immigrationiste