Archives par mot-clé : EELV

Régionales. La présidente du MEDEF en Languedoc-Roussillon sur la liste du PS

18h30 Montpellier (Lengadoc Info) – Visiblement, le parti socialiste assume désormais pleinement ses relations privilégiées avec les milieux patronaux. Il est loin le temps où François Hollande appelait à combattre la finance, son « ennemi ». Après avoir nommé Emmanuel Macron, banquier d’affaire chez Rothschild, ministre de l’économie, les socialistes ne semblent toujours pas remettre en cause cette ligne politique.

image

Ainsi, Carole Delga, ex-secrétaire d’état de Manuel Valls et tête de liste socialiste aux élections régionales en Languedoc-Roussillon/Midi-Pyrénées, a choisi de placer sur la liste héraultaise Marie-Thérèse Mercier, présentée comme « présidente d’un syndicat patronal ». Marie-Thérèse Mercier n’est autre que la présidente actuelle du MEDEF (Mouvement des entreprises de France) en Languedoc-Roussillon, la plus importante organisation patronale de France. Figurant en septième position, Marie-Thérèse Mercier sera donc élue conseillère régionale en décembre prochain.

Un choix de Carole Delga qui démontre aujourd’hui la rupture entre le parti socialiste et le combat social. D’ailleurs, depuis plusieurs semaines, les socialistes, Manuel Valls en tête, ont choisi comme thème de campagne, le combat contre le Front National, premier parti chez les ouvriers selon les sondages.

Source

Islamogauchisme: Participation des verts; du PCF, du NPA, de la CGT à un meeting contre l’islamophobie avec L’UOIF (proche des frères musulmans) et les indigènes de la république.

Organisations appelant au meeting qui se tiendra le vendredi 6 mars à la Bourse du Travail de St Denis, mélange les islamiste de l’UOIF, le parti politique islamophile et francophobe des indigènes de la République et l’ensemble de l’extrême gauche Française.:

– ATTAC

– UOIF (Union des Organisations Islamiques de France)

sKs0O30– CCIF (Collectif Contre l’Islamophobie en France)

– PIR (Parti des Indigènes de la République)

– CGT Educ’action Créteil

– PCF (Parti Communiste Français)

– Ensemble (FdG)

– EELV (Europe Ecologie Les Verts)

– FCP (Force Citoyenne Populaire)

– NPA (Nouveau Parti Anticapitaliste) (« sur la base de l’appel contre l’union sacrée »)

– Association culturelles les Oranges

– Association Falsafa (Angers)

– ARLDFM (Association pour la reconnaissance des droits et libertés aux femmes musulmanes)

– ATMF (Association des Travailleurs Maghrébins de France)

– Capab (Collectif Antifasciste Paris Banlieues)

– CEAL Collectif enseignant pour l’abrogation de la loi de 2004

– Cedetim

– CFPE (Collectif Féministes Pour l’Egalité)

– Compagnie Erinna – Grèce/Résistances !

– Droit Solidarité

– Femmes Plurielles

– FFR (Filles et Fils de la République) Créteil

– Fondation Frantz Fanon

– FTCR (Fédération des Tunisiens pour une Citoyenneté des deux Rives)

– FUIQP (Front Uni des Quartiers Populaires)

– IJAN (International Jewish anti-Zionist Network)

– Les Indivisibles

– MTE (Mamans Toutes Egales) Continuer la lecture de Islamogauchisme: Participation des verts; du PCF, du NPA, de la CGT à un meeting contre l’islamophobie avec L’UOIF (proche des frères musulmans) et les indigènes de la république.

Vincent Dhélin (EELV) : «Pour nous, qu’une candidate porte le voile ne pose aucun problème.»

Le parti Europe Ecologie Les Verts de Tourcoing doit envoyer un courrier à la préfecture «pour dire qu’on ne présente plus de candidat sur ce canton», explique Vincent Dhélin, trésorier régional du mouvement.

La raison avancée par le parti écologiste pour cette défection : l’état de santé du candidat masculin. Connu pour être un ardent défenseur des luttes pour la sécurité routière, Hervé Dizy a en effet subi une opération chirurgicale qui s’est soldée par de sérieuses complications, «imprévisibles au moment du dépôt de candidature», précise le principal intéressé. […]

Reste que quelques rumeurs circulaient sur une autre raison de cette défection : la candidate féminine du binôme, Zakia Rezaiguia, porte le foulard confessionnel et cela aurait créé un début de polémique.

Argument littéralement balayé par Vincent Dhélin : «Pour nous, qu’une candidate porte le voile ne pose aucun problème.»

On se souvient que la question avait été soulevée en 2010, lors d’élections régionales, alors que le NPA présentait une candidate voilée dans le Vaucluse. Des politiques, dont Martine Aubry dans la région, s’étaient émus de cette candidature au nom de la laïcité.

Source

En attendant que les Verts deviennent écologistes…

Entretien avec Alain de Benoist

18495983À l’origine, l’écologie était plutôt de droite. Elle campe aujourd’hui à gauche, voire à la gauche de la gauche. Comment expliquer ce glissement de terrain ?

Avant d’être une idéologie, l’écologie est d’abord une science, fondée en 1859 par le naturaliste allemand Ernst Haeckel pour étudier les relations entre les êtres vivants et leur milieu naturel. La notion d’« écosystème » a été créée en 1935 par l’Anglais Arthur Tansley. En tant que préoccupation politique, l’apparition de l’écologisme est beaucoup plus tardive. Il a d’abord fleuri à droite, car la droite n’a jamais été fâchée avec la notion de « nature ». Laquelle ne s’est développée à gauche qu’à partir d’une mise en cause de l’idéal productiviste héritée de la pensée des Lumières. Aujourd’hui, on peut dire que l’écologie est à la fois conservatrice et révolutionnaire : conservatrice parce qu’elle vise à préserver des équilibres naturels menacés, révolutionnaire parce que cette préservation implique une rupture radicale avec le modèle de « développement » dominant.

L’ampleur du problème peut être difficilement contestée. Au-delà des polémiques stériles sur les causes, anthropiques ou non, du réchauffement climatique, la réalité est là : pollutions systématiques des paysages et des nappes phréatiques, fonte des banquises, déforestation de l’Amazonie, continents de déchets dérivant sur des océans de plus en plus acides, poissons nourris aux œstrogènes et aux matières plastiques, extinction des espèces, destruction de la chaîne alimentaire, etc. Il faut être d’une extraordinaire inconscience pour ne pas voir que la Terre devient une immense poubelle, et que c’est là une menace gravissime pour l’avenir.

On a longtemps cru que les réserves naturelles étaient inépuisables et gratuites. Elles n’étaient ni l’un ni l’autre. Les combustibles fossiles représentent plus de 80 % de l’approvisionnement énergétique de l’humanité. Or, le pétrole est en passe d’atteindre le « pic » au-delà duquel il ne pourra plus être extrait qu’à rendement décroissant, tandis que la demande ne cesse d’augmenter (elle sera, en 2035, de cinq milliards de tonnes par jour). Autrement dit, il en faudra toujours plus et il y en aura toujours moins, ce qui se traduira par une explosion des prix. La moitié seulement du pétrole étant disponible à l’achat par les pays qui n’en ont pas, une baisse de 20 % de la production dans vingt ans, conjuguée avec l’augmentation de la consommation intérieure des pays producteurs, se traduira mécaniquement par une diminution de 50 % de la part disponible pour les pays non producteurs, à commencer par la France, dont la facture énergétique est déjà de l’ordre de grandeur du déficit de sa balance commerciale. Compte tenu de la relation étroite existant entre la consommation d’énergie fossile et l’activité économique, c’est là un redoutable défi. D’autant que le « développement durable » ne fait que reculer les échéances et que les énergies dites renouvelables (éolienne, photovoltaïque, etc.) sont absolument incapables de prendre le relais.

La vérité est que, la Terre étant un espace fini, elle ne peut être le théâtre d’une croissance matérielle infinie : les arbres ne montent pas jusqu’au ciel ! Et, n’en déplaise aux défenseurs de la « vie », il en va de même de la population, qui a déjà quadruplé au XXe siècle et augmente aujourd’hui d’un million d’habitants tous les quatre jours et demi, ce qui devrait nous faire passer de 7,2 milliards de bipèdes à plus de 11 milliards en 2100. Si l’on raisonne en termes d’« empreinte écologique », laquelle est égale au nombre d’habitants multiplié par la demande en ressources et en énergie, les États-Unis sont d’ailleurs actuellement le pays le plus peuplé de la planète…

Vous avez consacré un livre à la décroissance. Pourquoi ce sujet fondamental n’est-il jamais évoqué par les Verts ? La politique d’immigration massive relève aussi de l’écologie humaine, mais là, encore, les Verts n’abordent jamais la question…

Parce que les Verts, contrairement à ce qu’ils prétendent, n’ont que des préoccupations écologiques tout à fait cosmétiques. Ce sont plutôt des libéraux-libertaires, souvent de simples gauchistes ayant viré bobos. Il ne vous aura pas échappé que leurs prises de position en faveur du mariage homosexuel, de la légalisation des drogues douces, de la suppression des « stéréotypes de genre » et de toute barrière à l’immigration n’ont qu’un rapport pour le moins lointain avec l’écologie. Leur opportunisme contredit en outre leurs convictions affichées, puisqu’ils ont depuis longtemps choisi de devenir la roue de secours du Parti socialiste, qui est traditionnellement un parti productiviste. Ils apparaissent par là incapables de prendre leurs distances vis-à-vis de l’idéologie du progrès, qui est à l’origine même du saccage de l’environnement. Yves Cochet a toutefois eu le mérite de s’intéresser sérieusement à la décroissance. Et, tout récemment, José Bové a fait Continuer la lecture de En attendant que les Verts deviennent écologistes…

Cambadélis crache le morceau : les frontières n’ont plus de sens, fin de la France !

Extraordinaire aveu du nouveau chef du PS, Jean-Christophe Cambadélis : « les frontières n’ont plus de sens aujourd’hui ! ».

MONTAGECAM-DES-f6490

Certes, l’ancien trotskiste a toujours été internationaliste et citoyen du monde, et a toujours considéré le patriotisme comme du fascisme (sauf celui du FLN en Algérie, et partout où on lutte contre la France). Mais qu’il ose annoncer une telle énormité, à quelques jours de l’élection européenne, est grandiose.


« Marine Le Pen est nationaliste » par Europe1fr

Extraordinaire aveu du nouveau chef du PS, Jean-Christophe Cambadélis : « les frontières n’ont plus de sens aujourd’hui ! ».

Certes, l’ancien trotskiste a toujours été internationaliste et citoyen du monde, et a toujours considéré le patriotisme comme du fascisme (sauf celui du FLN en Algérie, et partout où on lutte contre la France). Mais qu’il ose annoncer une telle énormité, à quelques jours de l’élection européenne, est grandiose.

Lui qui voulait se planquer, lors du grand débat du 22 mai, et envoyer Martin Schulz, pour ne pas porter le chapeau d’un naufrage du PS, c’est raté.

Car si les frontières n’ont plus de sens, ce jour, il doit annoncer la couleur : IL N’Y A DONC PLUS DE FRANCE, NOTRE PAYS SE DISSOUT DANS UNE EUROPE FEDERALE OU ELLE PERD CE QUI LUI RESTE DE SOUVERAINETE ET DEVIENT UNE PROVINCE DE L’EUROPE.

On sait que c’est le projet, mais jusqu’à ce jour, aucun socialiste n’avait osé cracher le morceau. Les Verts, eux, osent annoncer le programme. Ainsi Emmanuelle Cosse disait-elle carrément qu’il fallait en finir avec le sentiment national, et aller vers une Europe fédérale.

Présent sur le plateau, ce jour, Florian Philippot disait : Je préfère quand c’est avoué. Grâce à Camba, c’est fait, les socialistes ont accouché !

Si les frontières n’ont plus de sens, il faut donc laisser la libre installation à chaque être Continuer la lecture de Cambadélis crache le morceau : les frontières n’ont plus de sens, fin de la France !

Européennes : Bertrand Cantat chante pour José Bové à Bordeaux

La gauche n’a plus que des assassins, des violeurs ou des pédophiles pour la soutenir…. Imaginez l’hystérie médiatique que provoquerait  le soutien d’un meurtrier à un candidat de droite ou patriote……

Que Cantat puisse pousser la chansonnette après avoir purgé sa peine est une chose. Qu’ils s’affiche avec ostentation sur scène en soutien à un candidat politique et fasse la morale contre les populistes est d’une indécence inouïe. Sûre de son bon droit la gauche ne se rend même plus compte de cette politesse élémentaire.

Avec ce symbole ( et la politique n’est faite que de symbole) les pastèques d’EELV nous prouvent que leur féminisme comme l’ensemble de leur discours n’est qu’une façade.

Rappel : Bertrand Cantat est le frère du compagnon de Cécile Duflot, Xavier Cantat. Ce dernier a plusieurs fois fait parler de lui, notamment en critiquant le défilé militaire du 14 Juillet. Bertrant Cantat a tué l’actrice Nadine Trintignan. Meurtre pour lequel il a été condamné à 8 ans de réclusion criminelle en 2003. Il obtiendra sa liberté conditionnelle en 2007, puis totale en 2011. En janvier 2010 son ex-femme, Kristina Rady, se suicide après avoir alerté sa famille sur les violences qu’elle aurait subi de la part de Bertrand Cantat. En 2013 le parquet de Bordeaux décide de rouvrir l’enquête préliminaire. L’ avocate de Kristina Rady, Me Yaël Mellul, estime que pourrait être appliqué à Bertrand Cantat le Code pénal au titre de « violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner », un « suicide forcé » par des « violences psychologiques » :

« L’avocate s’appuyait notamment sur un livre, L’amour à mort (L’Archipel), dans lequel est publiée la retranscription d’un message téléphonique de Mme Rady à ses parents, en juillet 2009. Elle y semblait abattue, présentant M. Cantat comme violent, voire « fou ». »

Source

Écouter le message de son ex-femme laissé sur le répondeur de ses parents quelques jours avant son suicide.


«Bertrand est fou» : le message désespéré de… par leparisien

——-

Bertrand Cantat affiche son désir politique auprès des écologistes. Samedi, l’ex-star de Noir Désir et son nouveau groupe Detroit se sont produits…

Lire la suite sur leparisien.fr

459199

Pour l’écologiste Sandrine Bélier, les islamistes djihadistes sont des victimes de la France (vidéo)

Effarant. Évoquer la république et la laïcité pour venir en aide à des djihadistes relève de la bêtise la plus crasse. Et en même temps en faire des victimes du système français, est la preuve que la pensée politique de cette gauche immigrationiste est démoniaque.

Sandrine Bélier, députée européenne pour Europe Écologie Les Verts :

« je pense que c’est une jeunesse qui est victime »

Le Pen : Merah « peut-être la partie émergée de l’iceberg »