Archives par mot-clé : élection présidentielle 2017

COMPTES DE CAMPAGNE : HAMON AURAIT BÉNÉFICIÉ DE PLUS DE 300.000 EUROS DE RISTOURNES

Au moment de la révélation des ristournes octroyées au candidat Macron durant sa campagne victorieuse, l’ancien candidat à la présidentielle n’avait pas manqué de réagir pour signifier son indignation. « Si ce sont des avantages liés à la campagne, c’est un financement illégal de campagne électorale tout simplement. […] Puisque les entreprises n’ont pas le droit de financer les campagnes, le fait de baisser une facture c’est un financement déguisé », s’était insurgé Benoît Hamon. Pourtant aujourd’hui, selon les informations de nos confrères de l’Obs, ce serait au total près de 310.000 euros de remise qui auraient été accordées à Benoît Hamon sur la location de matériel technique.

L’ancien candidat à la présidentielle aurait en effet également été Continuer la lecture de COMPTES DE CAMPAGNE : HAMON AURAIT BÉNÉFICIÉ DE PLUS DE 300.000 EUROS DE RISTOURNES

Quand Macron reprochait à Marine Le Pen de proposer la nationalisation temporaire

Bon d’accord proposer une nationalisation de whirlpool est discutable, mais Macron trouvait également ridicule la proposition du FN de de nationaliser STX… et aujourd’hui c’est ce qu’il fait

Philippe de Villiers a encouragé Nicolas Dupont-Aignan à rallier Marine Le Pen : « Ne fais pas l’erreur que j’ai faite en ne la rejoignant pas à temps »

Il aura hésité toute la campagne présidentielle. Philippe de Villiers a vanté la « carrure présidentielle » de Marine Le Pen, il a assuré que le FN actuel correspondait au « programme du RPR en 1988 », il n’a pas exclu de la soutenir, il a même lâché un petit hashtag sur Twitter (#Marine2017) mais il n’a jamais officiellement appelé à voter pour la candidate frontiste avant le premier tour. Et visiblement, il l’a regretté. Dans un article du Monde du jeudi 25 mai, on apprend que le président du Mouvement pour la France (MPF) a appelé Nicolas Dupont-Aignan pour l’encourager à rallier Marine Le Pen lors de l’entre-deux-tours, et de ne pas reproduire son « erreur » :

Ne fais pas la même erreur que j’ai faite en ne la rejoignant pas à temps.

Malgré la demande du maire de Béziers Robert Ménard, le président du MPF n’a pas osé officialiser son soutien à Marine Le Pen « pour ne pas nuire au Puy-du-Fou ». Continuer la lecture de Philippe de Villiers a encouragé Nicolas Dupont-Aignan à rallier Marine Le Pen : « Ne fais pas l’erreur que j’ai faite en ne la rejoignant pas à temps »

Éric Zemmour : « Trop d’Histoire tue l’Histoire »

[audio:http://www.prechi-precha.fr/wp-content/mp3/zem1.mp3]

À suivre la campagne présidentielle ces derniers jours, on se croirait dans une bande d’actualités de la fin de la Seconde Guerre mondiale. Ne manquent que les images en noir et blanc », constate Éric Zemmour, qui note que « la classe politique française toute entière joue à plus gaulliste que moi tu meurs ! ». Il constate qu’Emmanuel Macron « use et abuse des références à la guerre et au nazisme, comme s’il voulait rejouer contre son adversaire du second tour un imaginaire historique qui avait si bien fonctionné pour marginaliser son père »

Pour le journaliste, « Marine Le Pen en est elle même effrayée puisqu’elle se sent obligée d’aller elle aussi se recueillir devant le mémorial de l’extermination des juifs ». Avant d’insister : « Pourtant, l’instrumentalisation du malheur juif ne marche pas. Elle scandalise davantage qu’elle ne mobilise. Elle apparait pour ce qu’elle est : un truc de campagne électorale ». Aux yeux d’Éric Zemmour, « trop d’Histoire tue l’Histoire ».

L’ex-conseillère gaulliste de l’Elysée Marie-France Garaud choisit Marine Le Pen

Dans l’histoire de la 5ème République Marie-France Garaud est l’une des femmes que j’admire le plus. C’est une figure tutélaire du gaullisme…

Marine Le Pen ne peut  définitivement plus être qualifiée de candidate d’extrême droite, elle est la dernière candidate « gaulliste » que la France peut s’offrir avant  que la fin arrive.


Gaulliste historique, juriste de formation, ex-députée européenne non inscrite, Marie-France Garaud se qualifie de «solide citoyenne de la France». À dix jours de l’élection présidentielle, l’ex-conseillère de Georges Pompidou, estime que Marine Le Pen est la seule à pouvoir rendre à la France sa souveraineté. Elle explique pourquoi au Figaro.

LE FIGARO. – Quel est l’enjeu de cette présidentielle?

La souveraineté française. C’est-à-dire, notre liberté.

Marie-France GARAUD. – Comment jugez-vous les programmes des deux candidats?

J’ai le sentiment que Monsieur Emmanuel Macron n’a ni amour-propre, ni lucidité. Il étale ses faiblesses avec un extraordinaire masochisme. Il a un petit côté chien battu. Il ne respecte pas la France et il est même en train de détruire le support de son existence politique.

Mais ne propose-t-il pas un projet?

Il n’a pas de programme économique. Il ne peut pas en avoir parce que nous ne sommes plus qu’un territoire à l’intérieur de l’Union européenne. Il faut sortir de là le plus rapidement possible, quel qu’en soit le coût, car mieux vaut la liberté que l’esclavage.

Est-il réellement possible de sortir de l’UE?

Oui, parfaitement. Il suffit de décider ce que nous voulons. À la fin de la guerre, deux hommes avaient compris cela: De Gaulle et Churchill, qui n’a jamais aliéné les pouvoirs de son pays. Nous assistons à une tentative de domestication des pays européens, nous sommes placés devant l’éventualité d’un IVe Reich.

Comment la France doit-elle s’adresser à l’Allemagne?

Elle n’a rien à lui dire. Elle doit sortir de l’UE et ensuite, elle pourra échanger d’égal à égal. […]

Le Figaro

Vote musulman: Mélenchon (37%), Macron (24%), Hamon (17%)

Et 5% pour Marine le Pen… c’est la candidate la moins halal

L’islamiste Hani Ramadan appelle à voter contre Marine Le Pen

Au moins c’est clair. Les islamistes qui pullulent grâce au laxisme et à la complicité de droite comme de gauche ont compris qui était leur ennemie.

LETTRE A MARINE ET MARION, 16 avril 2017

NON AU FN

Mesdames,

Laissez-moi vous dire, dans un  registre qui n’est pas un détail de l’histoire, que je n’aime pas les nazis.

[…]

Blog de Hani Ramadan