Archives par mot-clé : élection présidentielle

Christophe Guilluy: «En 2017 ou en 2022, la France périphérique fera basculer la présidentielle»

Faut-il encore présenter Christophe Guilluy ? Le géographe social, fin observateur de la France périphérique et théoricien de l’insécurité culturelle, voit ses analyses confirmées par les sondages. Si Marine Le Pen ne l’emportera peut-être pas dès 2017, la France périphérique finira cependant par triompher un jour ou l’autre dans les urnes face aux candidats des gagnants de la mondialisation que sont Hamon, Fillon et Macron.

(…)

Justement, quel est l’essentiel à vos yeux ?

Le Front national n’est que la fin d’une longue histoire de mise à l’écart de ce qu’on appelait hier la classe moyenne et aujourd’hui les classes populaires. Ces dernières soulèvent des problèmes aussi essentiels que le choix du modèle économique mondialisé, le multiculturalisme, les flux migratoires. Passer son temps à se demander si Marine Le Pen peut atteindre 30%, 35%, 45% voire être élue permet de faire l’impasse sur le fond. Si rien n’est fait, Marine Le Pen ou un autre candidat contestant le modèle dominant sous une autre étiquette gagnera en 2022, si ce n’est en 2017. On est à un moment de basculement. Il suffit de prolonger les courbes et les dynamiques en cours pour comprendre que si cela ne se fait pas maintenant, cela arrivera plus tard. De deux choses l’une : soit on décide de se rendre sur ces territoires délaissés et de prendre au sérieux le diagnostic des habitants, soit on reste dans une logique de citadelle qui consiste à serrer les fesses pour préserver l’essentiel et essayer de passer encore un tour.

N’est-il pas légitime de s’inquiéter de la montée des « populismes » ?

Rien ne sert de s’alarmer sans comprendre les causes des phénomènes qu’on combat. Le FN n’est qu’un indicateur. De la même manière, après le Brexit et l’élection de Trump, le monde d’en haut a exprimé son angoisse.

Mais les racines du Brexit sont à chercher dans le thatchérisme qui a désindustrialisé le Royaume-Uni. Et les racines de la victoire de Trump se trouvent dans les années 1980 et 1990, époque de dérégulation et de financiarisation de l’économie sous Reagan et Clinton. Sur le temps long, l’émergence du Front national correspond bien sûr à l’installation d’une immigration de masse mais aussi à la désindustrialisation de la France engagée à la fin des années 1970.

 

En cas de second tour entre Marine Le Pen d’un côté et François Fillon ou Emmanuel Macron de l’autre,  les sondages annoncent la victoire des gagnants de la mondialisation, pourtant minoritaires dans le pays… Continuer la lecture de Christophe Guilluy: «En 2017 ou en 2022, la France périphérique fera basculer la présidentielle»

I-Média 137 : élection présidentielle le bowling médiatique

I-média : élection présidentielle le bowling médiatique. Une émission présentée par Jean-Yves Le Gallou et Hervé Grandchamp.

1:39 Election présidentielle le bowling médiatique
Jeu de chamboule-tout au sommet. Le but ? Faire tomber tous les candidats pour ouvrir un boulevard à Emmanuel Macron : Fillon, Marine le Pen, le PS, ils sont tous attaqués alors que Macron fait la Une de l’Express.


09:25 Le Zapping d’I-Média
Médiapart et Quotidien de Yann Barthès interdits d’accès aux Assises présidentielles du Front National à Lyon. Une manière de se protéger contre des militants de gauche à carte de presse. Continuer la lecture de I-Média 137 : élection présidentielle le bowling médiatique

Quand Hollande jugeait l’augmentation de la TVA « injuste, infondée et improvisée ».

En janvier 2014 le gouvernement socialiste kleptomane va augmenter la TVA comme le gouvernement Sarkozy l’avait envisagé. Une décision qui va plomber le pouvoir d’achat des français. Or quand ils étaient dans l’opposition, ainsi que lors de la campagne électorale pour la présidentielle, les socialistes étaient de farouches opposants à cette mesure. François Hollande n’ a eu de cesse de la dénoncer en prétendant qu’elle était injuste et infondée..

Ce même François rajoutait que les mauvais sondages de sarkozy en fin de mandat révélaient, je cite : « … la défiance des Français à l’égard de ceux qui les dirigent ».

Le président de la dictature des bisoux devrait tirer les conséquences de ses analyses en remettant entre les mains des français l’avenir de leur pays…

——————————————————-

hollande TVAEn déplacement à Penfeld, dans le Finistère, François Hollande, a jugé « inopportune, injuste, infondée et improvisée » l’augmentation de la TVA de 1,6 point (à 21,2 %) annoncée dimanche 29 janvier par Nicolas Sarkozy.

« Je ne retiendrai qu’une seule annonce de l’intervention du chef de l’Etat hier soir : l’augmentation de la TVA. Je la considère inopportune, injuste, infondée et improvisée. Cela fait beaucoup. C’est pourquoi si demain je suis appelé aux responsabilités du pays, je demanderai au Parlement de l’annuler », a déclaré au Monde le candidat socialiste à la présidentielle.

« C’est inopportun d’augmenter la TVA au moment même où la croissance se ralentit, de l’aveu même du premier ministre. C’est précisément dans cette conjoncture difficile, avec une consommation qui faiblit, que le président sortant décide d’augmenter la TVA », a fustigé François Hollande, peu après l’annonce de François Fillon de la réduction de la prévision de croissance en 2012, de 1 % à 0,5 %.

« C’est injuste, au moment où il y a tant d’inégalités dans le pays, où tant d’avantages fiscaux ont été accordés aux plus privilégiés, de demander aux Français de payer un impôt de plus, a poursuivi le candidat socialiste. C’est infondé : la compétitivité n’est qu’un faux prétexte. Ce n’est pas en baissant les cotisations patronales de quelques points qu’il y aura quelque progrès que ce soit dans notre commerce extérieur. Il y a là un mauvais prétexte pour une mauvaise cause. »

« LE MIEUX EST DE LA SUPPRIMER LE MOMENT VENU » Continuer la lecture de Quand Hollande jugeait l’augmentation de la TVA « injuste, infondée et improvisée ».