Archives par mot-clé : émeutes à Trappes

Trappes : « Un jugement d’apaisement » (vidéo)

Avec ce jugement de pleutre digne d’un pouvoir de dhimmis, il vont peut-être apaiser les islamo-racailles, mais mettre en colère une large partie du pays qui ne supporte plus l’impunité des divers….

– – – – – – – – –

Un jeune homme reconnu coupable de violences à Trappes a été condamné à 6 mois de prison ferme et a été libéré. Il devrait bénéficier d’un aménagement de peine. Les deux autres jeunes hommes soupçonnés d’avoir participé aux violences des derniers jours ont été relaxés.
Le jeune condamné à 6 mois de prison avec aménagement de peine avait déjà été condamné :
Il a affirmé avoir été chargé par les policiers alors qu’il revenait d’avoir été acheter à manger, a été condamné. Malgré la réquisition du parquet, il n’a pas été incarcéré à l’audience. Il sera convoqué par un juge pour un aménagement de peine, a précisé la présidente à l’audience. Dans le passé, il avait fait l’objet d’un rappel à la loi pour escroquerie et avait été condamné à 400 euros d’amende pour avoir conduit sans permis.

Pour l’avocat il s’agit d’

« Un jugement d’apaisement »

Trappes : 200 émeutiers attaquent le commissariat en soutien à un islamiste.

Plus on avance, et plus les évènements ressemblent aux prémisses de la guerre civile en Algérie. Mais le problème pour le gouvernement sozialiste c’est l’extreeeemmme drouaaate

– – – – – – – – – –

Addendum dimanche 21 juin :

Malgré l’appel au calme des autorités et des associations, malgré le renforcement du dispositif policier, des émeutes urbaines ont de nouveau eu lieu à Trappes dans la nuit de samedi à dimanche pour la 2e fois consécutive après celles de vendredi soir. […]

Des voitures, des poubelles et du mobilier urbain ont été incendiés et détruits. Quatre personnes ont été interpellées.

Interrogé sur BFM TV, David Callu, du SGP Police, a aussi affirmé que des heurts se sont produits dans les villes voisines, notamment Elancourt et Guyancourt.

TF1 News

– – – – – – – – –

Addendum : Afin de ne pas affronter une nouvelles fois les islamo-racailles, la justice et l’état ont préfèré se coucher devant les menaces et ont choisi de  libérer celui qui a tenté d’étrangler un policier. Le jeune Nicolas Buss, militant de la manif pour tous, qui a fait deux mois de prison fermes pour avoir refusé de donner son ADN lors d’un contrôle, n’a pas connu cette chance….

L’homme dont ils réclamaient la libération a été relâché ce samedi. Selon la préfecture des Yvelines, il a été placé sous contrôle judiciaire et sera présenté devant la justice en septembre.

Une sanction bien trop clémente pour Thierry Mazé. « Il a tenté d’étrangler un policier, c’est une tentative de meurtre! Il aurait dû être puni. Sinon, à quoi ça sert de faire respecter la loi? Les collègues de Trappes sont écoeurés », s’indigne le syndicaliste, qui déplore que les peines-planchers n’aient pas été appliquées. Autrement dit, que l’agression d’un agent de l’ordre ne soit pas automatiquement sanctionnée par une lourde peine.

L’Express

 – – – – – – – – – – –

Une émeute musulmane préméditée. Sur twitter des appels à manifester devant le commissariat ont été lancés à tous les musulmans de Trappes.
emeute premeditée

addendum : vidéo de Line press après l’émeute

Ecouter la bande son de cette vidéo dénichée par Fdesouche, on y entend le cris de ralliement des djihadistes et on y découvre la complicité des habitants avec les émeutiers islamistes:

« Takbir ! Allah Akbar »>

La situation est tendue ce soir à Trappes (Yvelines) où entre 200 et 400 personnes Continuer la lecture de Trappes : 200 émeutiers attaquent le commissariat en soutien à un islamiste.

Trappes : « on peut attaquer un chrétien, mais on ne peut pas taper un frère musulman » (vidéo)

« Vous savez, entre frères, entre musulmans, ça se passe pas comme ça normalement. On peut attaquer une autre personne, on peut attaquer un chrétien, mais on peut pas taper un frère musulman.»

Vidéo complète :