Archives par mot-clé : Emmanuel Macron

La Cour des comptes anticipe un dérapage du déficit budgétaire pour 2017

Il manque 9 milliards d’euros pour permettre à la France de respecter ses engagements européens de réduction du déficit budgétaire pour l’année 2017, affirme, dans son édition datée de mercredi 28 juin, Le Canard enchaîné, qui dit avoir consulté le rapport de la Cour des comptes qui doit être publié jeudi.
Selon l’hebdomadaire satirique, le « trou » atteindrait même 17 milliards d’euros en 2018, en raison, notamment, de dépenses qui s’annoncent supérieures de 10 milliards d’euros à ce qui avait été prévu par l’ancien gouvernement.
Ce dernier s’était engagé, en présentant son programme de stabilité début avril, à ramener le déficit public à 2,8 % du produit intérieur brut (PIB) cette année, puis à 2,3 % en 2018. En 2016, il s’est établi à 3,4 % du PIB.

Prévisions budgétaires « insincères »

Continuer la lecture de La Cour des comptes anticipe un dérapage du déficit budgétaire pour 2017

Macron à Las Vegas : révélations sur les arrangements de Muriel Pénicaud

La presse fait croire à sa liberté une fois les élections passées. Toutes ces infos étaient disponibles sur le web pendant la campagne.



La ministre du Travail, ex-directrice générale de Business France, est inquiétée par une enquête préliminaire pour favoritisme au sujet de la French Tech Night, une fête chapeautée par le cabinet d’Emmanuel Macron, alors ministre, à Las Vegas, en janvier 2016. «Libération» révèle des dysfonctionnements en cascade dans l’organisation de cette soirée, qui ont été en partie cachés.
Muriel Pénicaud joue gros ce mercredi. Dans la matinée, la ministre du Travail présente en Conseil des ministres son projet de loi d’habilitation pour réformer le code du travail par ordonnances. Et livre, l’après-midi, le résultat des premières concertations avec les partenaires sociaux, des discussions qui avaient été émaillées par plusieurs fuites de documents dans la presse révélant les pistes de l’exécutif.

Quasiment inconnue du grand public avant d’être nommée, Muriel Pénicaud a dirigé pendant trois ans Business France, un établissement public chargé de la promotion des entreprises françaises à l’international. La ministre du Travail Continuer la lecture de Macron à Las Vegas : révélations sur les arrangements de Muriel Pénicaud

“Pesticides tueurs d’abeilles” : c’est finalement non pour le gouvernement

Le gouvernement, dans un communiqué officiel, confirme qu’il ne reviendra pas sur l’interdiction des pesticides :

Le 9 février dernier, en pleine campagne présidentielle, Emmanuel Macron ne laissait planer aucun doute sur son programme écologique et environnemental : il n’était pas question de revenir sur les autorisations de pesticides en France, et notamment les néonicotinoïdes, qu’il n’était pas question de ré-autoriser. Les néonicotinoïdes, aussi appelé “pesticide tueurs d’abeille”, Continuer la lecture de “Pesticides tueurs d’abeilles” : c’est finalement non pour le gouvernement

Blague douteuse de Macron: L’Elysée reconnaît une «plaisanterie pas très heureuse» et «malvenue»

Sur ce coup là, il aurait certainement mieux fait de se taire. Une plaisanterie d’Emmanuel Macron au sujet des «kwassa-kwassa», de frêles embarcations comoriennes qui selon lui ne servent pas à pêcher mais à «amener du Comorien» à Mayotte, suscite de vives réactions sur les réseaux sociaux.

Une vidéo diffusée vendredi soir sur TMC montre le chef de l’Etat en train d’échanger avec des officiels, lors d’une visite la veille au Centre régional de surveillance et de sauvetage atlantique (Cross) d’Etel (Morbihan). L’un d’entre eux évoque différents types d’embarcations: «Il y a des tapouilles et des kwassa-kwassa». «Ah non, c’est à Mayotte le kwassa-kwassa», relève alors Emmanuel Macron. «Mais le kwassa-kwassa pêche peu, il amène du Comorien, c’est différent», plaisante-t-il. Après un bref silence, il ajoute: «Les tapouilles, c’est les crevettiers».

«Insensé», dénonce Duflot

Les kwassa-kwassa sont régulièrement utilisées par des migrants de l’archipel indépendant des Comores pour gagner Mayotte, devenu le 101e département français en 2011. Des décès sont à déplorer chaque année suite à des naufrages de ces frêles embarcations.

«Si Sarkozy président avait prononcé cette phrase face caméra, le tollé aurait été gigantesque. «Du» comorien. 12 000 morts. Et là… insensé», a réagi l’ex-ministre écologiste Cécile Duflot, sur Twitter.

Législatives : face au FN, Baroin veut des désistements réciproques avec LREM et le PS (Maj)

Macron est un bon stratège. Il reprend les codes et la posture qui plaisent à la droite. Il est en train de mettre LR la tête à l’envers. Bravo.

Le chef de file des Républicains rompt avec la stratégie du «ni FN, ni front républicain» adoptée par le parti en 2011.

Pas de choc frontal avec le parti d’Emmanuel Macron. Après avoir déclaré ce dimanche dans Le Parisien qu’une cohabitation des Républicains (LR) avec le président Macron n’aurait «rien de conflictuel» et serait plutôt un «partage de responsabilité», François Baroin a plaidé ce lundi pour des désistements réciproques entre LR et La République en Marche (LREM) au second tour des élections législatives.

«Notre combat a toujours été contre les extrêmes, et les gaullistes sont les adversaires historiques du FN et de l’extrême-droite, donc cette question est tranchée depuis très longtemps», a déclaré François Baroin en déplacement de campagne à La Baule, dans les Continuer la lecture de Législatives : face au FN, Baroin veut des désistements réciproques avec LREM et le PS (Maj)

Emmanuel Macron : « Russia Today et Sputnik se sont comportés comme des organes d’influence, de propagande

C’est vrai que les média français et plus particulièrement ceux tenus par Drahi ont fait preuve d’un grand professionnalisme et d’une immense neutralité.

Rencontre Macron – Poutine: Ce n’est pas Macron qui a choisi Versailles.

Si la rencontre entre Macron et Poutine se déroule à Versailles, le choix de ce lieu n’a pas été fait par l’équipe de Macron. C’est l’ambassade de Russie et la direction du château de Versailles qui avaient envisagé que la rencontre se déroule au château en prévision d’une victoire de Fillon.

Selon Médiapart, le député Macroniste Alain Tourret aurait abusé de son indemnité parlementaire

 

Maintenant que Macron a été élu les média vont pouvoir recommencer à faire semblant d’être libre en balançant quelques petites affaires sur les proches de leur seigneur…


Alors que le garde des sceaux François Bayrou prépare la future loi sur la moralisation de la vie politique, une des promesses de campagne du candidat Macron, c’est une affaire qui tombe particulièrement mal pour un soutien du président nouvellement élu. Le député du Calvados Alain Tourret avait été suspendu de ses fonctions au PRG pour son soutien appuyé à Emmanuel Macron. Candidat à sa succession aux prochaines législatives dans la sixième circonscription, il pourrait peut-être perdre l’investiture de La République en Marche suite aux révélations de nos confrères de Médiapart.


48 heures avant le second tour de l’élection présidentielle, des milliers de documents piratés appartenant à l’équipe d’Emmanuel Macron avaient été diffusés sur internet sous l’appellation « Macronleaks ». Nos confrères de Médiapart ont eu accès à ces Continuer la lecture de Selon Médiapart, le député Macroniste Alain Tourret aurait abusé de son indemnité parlementaire

Eric Brunet choque quelques âmes sensibles dans l’émission de Ardisson en traitant Macron de gérontophile.

Oui Macron est gérontophile et sa femme aurait dû être poursuivie pour détournement de mineur.
Voir Baffie faire la morale c’est quand même le comble de la vulgarité…

Evidemment la presse tombe sur Brunet. Se moquer de Macron ce n’est pas très Charlie…

L’Élysée veut choisir les journalistes qui suivent les déplacements d’Emmanuel Macron

Emmanuel Macron l’a bien martelé : il veut que le temps médiatique s’adapte au temps politique, et non plus l’inverse. Mais l’influence de la présidence de la République sur le monde journalistique ne concerne pas uniquement l’agenda. L’Élysée entend également choisir quels seront les journalistes qui couvriront à l’avenir l’action présidentielle.

Ce jeudi 18 mai, en marge du premier conseil des ministres du gouvernement Philippe, la présidence de la République a donc fait savoir que, désormais, c’est l’Élysée qui choisira les journalistes qui accompagneront Emmanuel Macron lors de ses déplacements. Le choix n’est donc plus laissé aux rédactions.

(…) Le Lab

Edouard Philippe en janvier : « Macron, qui n’assume rien mais promet tout… »

Source: JDD

(…)

Il compare Macron à un conseiller romain

« Il y a eu un Macron sous l’empire romain« , s’amusait il y a quelques mois Edouard Philippe devant quelques journalistes, dont le JDD. Un rappel historique qu’il a également fait en janvier dans Libération, pour sa chronique hebdomadaire de campagne. « Naevius Sutorius Macro, dit Macron, haut fonctionnaire (si si) devenu, à la faveur d’une révolution de palais, le conseiller de Tibère, empereur détaché des affaires courantes, il finira par l’assassiner… C’est en tout cas ce que prétend Tacite, même si Suétone dit le contraire », écrit le député-maire LR. De ce « personnage mineur de l’histoire romaine », Edouard Philippe se permettait d’extrapoler dans un portrait peu flatteur du nouveau chef de l’Etat : « Macron plaît à ceux qui n’aiment ni Fillon, ni Le Pen, ni aucun de ceux qui prétendent incarner la gauche. Macron le patricien, qui après avoir franchi toutes les étapes Continuer la lecture de Edouard Philippe en janvier : « Macron, qui n’assume rien mais promet tout… »