Archives par mot-clé : Emmanuel Macron

200 millions d’euros de moins dans les dotations publiques aux  EHPAD

L’Association des directeurs des personnes âgées (AD-PA) alerte le gouvernement ce 3 août, sur l’impact « du décret visant à réduire encore les budgets de nombreux établissements » en vue de la mission parlementaire sur les personnes âgées annoncée par le gouvernementindique le communiqué.

« Le secteur des hébergements pour personnes âgées est sous-doté, la Cour des comptes le confirme », explique Pascal Champvert, directeur de l’AD-PA. « Les restrictions budgétaires sont assez régulières », poursuit-il. Selon lui, il y a trois conséquences possibles après ces coupes budgétaires.

Tout d’abord, une réduction de la qualité de l’accompagnement des personnes âgées qui vivent sur une même structure. « Il y aura par exemple moins d’ergothérapeuthes et de psychomotriciens ». La seconde Continuer la lecture de 200 millions d’euros de moins dans les dotations publiques aux  EHPAD

Annulation de 300 millions d’euros de dotations aux collectivités locales : « Une trahison », dénonce l’association des petites villes de France

Quelle honte!  Et c’est sans compter la suppression de la réserve parlementaire qui souvent servait aux petites communes.  Il faut donc s’attendre à une augmentation des impôts locaux…. pendant que le gouvernement dépensera le reste de notre fric à créer des centre d’hébergement pour les clandestins et des HLM pour nos immigrés en voie de naturalisation…


L’Etat a décidé d’annuler par décret plus de 300 millions d’euros de dotations aux collectivités locales, selon une information de Libération confirmée par franceinfo. Emmanuel Macron avait pourtant promis le 17 juillet, lors de la Conférence nationale des territoires au Sénat, de ne pas toucher aux crédits alloués aux collectivités locales.

Un décret publié à la surprise des élus

Les élus ont pourtant découvert un décret publié trois jours plus tard, le 20 juillet. Ces 300 millions d’euros étaient destinés à financer notamment des investissements dans les communes rurales et des actions de politique de la ville dans les quartiers en difficulté.

La mesure concerne les finances de 2017, Emmanuel Macron n’a donc pas parjuré sa promesse qui porte sur 2018. L’objectif pour le chef de l’Etat est de respecter la fameuse règle du déficit des 3% du PIB.

« C’est une trahison »

Continuer la lecture de Annulation de 300 millions d’euros de dotations aux collectivités locales : « Une trahison », dénonce l’association des petites villes de France

Quand Macron reprochait à Marine Le Pen de proposer la nationalisation temporaire

Bon d’accord proposer une nationalisation de whirlpool est discutable, mais Macron trouvait également ridicule la proposition du FN de de nationaliser STX… et aujourd’hui c’est ce qu’il fait

« Là, ça ne passe plus » : Un colonel allume Emmanuel Macron sur ses accoutrements

Emmanuel Macron a pris l’habitude d’enfiler des uniformes lors de ses déplacements, pour se fondre dans la masse. Dans les colonnes du Parisien, un colonel attaque le président sur ses déguisements.

Emmanuel Macron a adopté la méthode caméléon. De l’uniforme militaire au fauteuil roulant en passant par la tenue de boxe, le président s’adapte aux personnes qu’il rencontre et frise parfois le ridicule. Dans un article du Parisien intitulé « Macron en fait-il trop ? », le colonel Michel Goyacondamne ses accoutrements : « Ça fait gadget, c’était gentil jusqu’à présent, mais là ça ne passe plus. S’habiller de la sorte en pleine crise avec l’armée et nous dire après que c’est le chef d’état- major qui s’est mis en scène ! Il fallait oser ! », s’insurge-t-il. Continuer la lecture de « Là, ça ne passe plus » : Un colonel allume Emmanuel Macron sur ses accoutrements

Après son clash avec Macron, le chef d’état-major des armées Pierre de Villiers annonce sa démission

La décision n’aura pas attendu la fin de la semaine. Le général Pierre de Villiers, chef d’état-major des armées, a présenté sa démission à Emmanuel Macron ce mercredi matin, a-t-on appris dans un communiqué adressé à l’AFP.

Le général de Villiers y explique qu’il considère « ne plus être en mesure d’assurer la pérennité du modèle d’armée auquel (il) croit pour garantir la protection de la France et des Français, aujourd’hui et demain, et soutenir les ambitions de notre pays ». En conséquence, il a « pris ses responsabilités » en présentant sa démission au chef de l’Etat.

En poste depuis février 2014, ce militaire de carrière 61 ans venait Continuer la lecture de Après son clash avec Macron, le chef d’état-major des armées Pierre de Villiers annonce sa démission

Elisabeth Lévy : « Macron nous rappelle qu’entre le sublime et le ridicule, la frontière est ténue »

 Le dernier numéro de Causeur s’intitule: «Tout va très bien, Madame la Marquise». Un titre bien évidemment ironique. Après une très longue année d’élection présidentielle, les Français n’ont-ils pas droit à un peu d’optimisme?

Elisabeth LÉVY.- Un nouveau droit de l’homme, le droit à l’optimisme! Si vous voulez vraiment inventer de nouveaux droits, à tout prendre, je préférerais le droit à la vérité, ou à la lucidité. Permettez-moi de vous rappeler que la chanson «Tout va très bien Madame la Marquise», qui date de 1935, est devenue le symbole de l’inconscience d’un monde qui danse sur un volcan. Cela dit, Gramsci parlait d’optimisme de la volonté – qu’il voulait allier au pessimisme de la raison: aujourd’hui, on sent plutôt une farouche (et un peu déraisonnable) volonté d’optimisme. Et cette humeur, contrairement à ce que pensent beaucoup, n’est pas une fabrication des médias, même si ceux-ci sont plutôt indulgents: par exemple, quand Macron fait du Chevènement en critiquant l’Europe et en rappelant la nécessité de protéger, ils applaudissent alors que, d’habitude, ce genre de propos leur semble être l’abomination de la désolation. Ni les affaires, qui obligent opportunément le pouvoir à en rabattre sur le côté «je lave plus blanc», ni les éructations mélenchonistes, ni l’arrogance des hipsters façon Castaner qui constituent la garde rapprochée de Macron, ni l’arnaque de «la société civile» qui cache une reprise en main de grande ampleur par les experts et les hauts fonctionnaires sous la haute surveillance d’une cohorte d’inspecteurs des Finances, ni la valse-hésitation sur la fiscalité ne Continuer la lecture de Elisabeth Lévy : « Macron nous rappelle qu’entre le sublime et le ridicule, la frontière est ténue »

Macron et Estrosi font un bain de foule. La fédération des associations de victimes se dit mal à l’aise

Tous ces gens n’ont pas conscience qu’ils serrent la main aux multiculturalistes qui créent les conditions des attentants, de l’islamisation et de la submersion migratoire…
Ils sont de la même engeance que ceux qui s’extasient devant les festivités du 14 juillet alors que notre pays n’est plus un État libre et souverain…
Il faut sortir du patriotisme de tribune…

Affaire Las Vegas: un 2e document met en cause Pénicaud selon Le Canard Enchaîné

Le Canard enchaîné révèle que ce n’est pas un mais deux rapports d’audit d’Ernst & Young qui critiquent la procédure d’attribution de la somptueuse soirée en l’honneur d’Emmanuel Macron le 6 janvier 2016 à Las Vegas en plein Consumer Electronics Show (CES). Business France, agence publique dirigée à l’époque par la ministre du Travail Muriel Pénicaud, est soupçonnée d’avoir enfreint la réglementation sur les marchés publics en ne faisant pas d’appel d’offres pour l’organisation de l’événement, confiée au géant de la communication Havas en décembre 2015.

Le Canard démonte le processus de défense avancée par l’actuelle ministre du Travail qui affirme que c’est elle qui a commandé l’audit à Ernst & Young sur le sujet alors que le comptable de Business France avait refusé de régler la facture de 381.759 euros à Havas car les règles de la commande publique lui interdisent de dépasser le seuil de 209.000 euros.

Influence du cabinet du ministre de l’Economie

Dans le premier rapport d’audit d’Ernst & Young du 28 juillet 2016, 13 manquements dans le processus de gouvernance de l’opération à Las Vegas sont relevés selon le palmipède dont « l’absence de mise en concurrence » et « l’absence de réservation de crédits budgétaires dans le budget French Tech 2016 ».

Ce rapport pointe également l’influence du ministre de tutelle de Business France, Bercy où Emmanuel Macron était alors à l’Économie, dans le processus de décision. Le Canard révèle qu’à la Continuer la lecture de Affaire Las Vegas: un 2e document met en cause Pénicaud selon Le Canard Enchaîné

Yves Roucaute : «Pourquoi Macron n’a-t-il pas parlé des migrants au G20 !»

La seule qui a parlé lors de ce G20 de stratégie en Afrique c’est la fille de Trump….


Yves Roucaute (Valeurs Actuelles) sur LCI

«La question des migrants, c’est pas une question nationale, c’est une question internationale, en ce qui concerne précisément ce qui se passe aujourd’hui en Italie. Si vous regardez ce qui se passe en Italie … On est au G20, là. Pourquoi est-ce qu’il n’en a pas parlé ? Il n’en a pas parlé comme il aurait dû en parler : stratégiquement.

Concrètement, vous avez aujourd’hui entre 80 000 et 100 000 personnes qui ont débarqué en Italie. Concrètement, ces gens-là ils viennent d’où ? Ces gens-là viennent du Soudan, du Nigéria, du Continuer la lecture de Yves Roucaute : «Pourquoi Macron n’a-t-il pas parlé des migrants au G20 !»

Maintenant, la République en marche veut devenir un média

Radio France, BFM, Libé, Le Monde, RMC… ne leur suffisent plus, il leur faut leur propre Pravda.


La République en marche (LREM) veut se créer sa propre équipe de journalistes. Le mouvement veut «se constituer comme un média» en développant sa propre production de contenus pour relayer ses messages sur le terrain, y compris «là où les médias ne vont pas», a indiqué vendredi une porte-parole du mouvement.

LREM, qui réunit samedi à Paris sa première «convention» pour déterminer ses grands chantiers à venir, compte recruter des rédacteurs et des vidéastes pour faire connaître les initiatives et les messages de ses adhérents sur le terrain. «Nous voulons associer davantage la presse quotidienne régionale. Mais nous voulons aussi développer des contenus, de manière décentralisée. Si les médias n’y vont pas, on ira.»

Un modèle de communication calqué sur celui de Macron

«Nous voulons aussi nous adresser à des médias un peu plus sociétaux, pour casser la lecture uniquement politique des partis», a-t-elle poursuivi. «C’est à nous de monter sur des thématiques, nous avons un champ d’expression qui touche la vie des gens. Les syndicats, le gouvernement vont s’écharper, or c’est loin de la vie des gens. Nous montrerons cette dynamique de l’engagement citoyen.»

 

Au sommet de l’État, Emmanuel Macron privilégie déjà une communication directe avec les Français, via les réseaux sociaux. Il n’a donné qu’une seule interview depuis son investiture, dans huit journaux européens simultanément, sur l’Europe, et supprimé l’habituelle interview télévisée du 14 Juillet.

La République en marche revendique 373 000 adhérents, dont 100 Continuer la lecture de Maintenant, la République en marche veut devenir un média

Syrie: Macron se range derrière l’opinion de Marine le Pen

Pour avoir dit la même chose Marine le Pen s’est faite traitée de tous les noms


Liban : Marine Le Pen reçue par le Premier ministre Saad Hariri

Deux villas corses d’un proche d’Emmanuel Macron échappent à la démolition

C’est aussi le patron préféré de la CGT en raison des liens du grand père  ferracci avec le PC et du business qu’a monté le papa Ferracci avec le syndicat.


Des associations de protection de l’environnement ont déploré jeudi une décision de la cour d’appel de Bastia condamnant le propriétaire de deux villas appartenant à Pierre Ferracci, construites sur un site protégé de la baie de Rondinara, près de Bonifacio (Corse-du-Sud), à une amende d’un million d’euros mais épargnant les bâtiments.

(…)

Pierre Ferracci, un homme d’affaires proche du président

Ces deux villas construites en plein maquis dans la commune de Bonifacio, appartiennent à l’homme d’affaires Pierre Ferracci, membre d’une famille implantée depuis longtemps dans la région. Il est par ailleurs le père de Marc Ferracci, un ami proche du président Continuer la lecture de Deux villas corses d’un proche d’Emmanuel Macron échappent à la démolition