Archives par mot-clé : enfants clandestins

Philippot défend la fin de l’école gratuite pour les enfants clandestins pour « sauver la Sécu »

Le titre de BFM original est: Philippot défend la fin de l’école gratuite pour les enfants étrangers pour « sauver la Sécu ».
J’ai décidé de le changer car BFM cherche à mentir. Le Fn ne veut pas en finir avec la scolarisation des enfants étrangers mais avec celle des enfants clandestins.

Florian Philippot a répondu jeudi sur BFMTV à la polémique déclenchée par les derniers propos de Marine Le Pen. La présidente du Front national et candidate à la présidentielle a déclaré devant la pressevouloir mettre fin à la gratuité de l’accès à l’école pour les enfants d’étrangers en situation irrégulière et demander une contribution pour assurer la scolarité des enfants immigrés en situation régulière dont les parents n’ont pas d’activité professionnelle.

« François Fillon veut détruire la Sécurité sociale, nous on veut faire l’inverse »

Continuer la lecture de Philippot défend la fin de l’école gratuite pour les enfants clandestins pour « sauver la Sécu »

Marine Le Pen prône la fin de la scolarisation gratuite « des clandestins » (Màj: V.Debord de LR choquée)

Contrairement à ce que dit le journal Le Monde Marine Le pen ne propose pas la fin de la scolarité gratuite pour les étrangers, mais la fin de la scolarisation gratuite pour les clandestins.
Ce sont deux notions différentes.

Tous les étrangers ne sont pas clandestins. Le Monde est encore une fois surpris en flagrant délit de mensonge et de propagande

Article de RTL plus juste et objectif

Marine Le Pen siffle « la fin de la récréation ». La présidente du Front national prône en effet la fin de la gratuité de l’éducation des « les clandestins » se trouvant en situation irrégulière.

Pour justifier sa position, la députée européenne évoque « la solidarité nationale », qui « doit s’exprimer à l’égard des Français ».

« Si vous venez dans notre pays, ne vous attendez pas à ce que vous soyez pris en charge, à être soignés, que vos enfants soient éduqués gratuitement, maintenant c’est terminé », a-t-elle déclaré jeudi 8 décembre, lors d’un de ses petits-déjeuners.

Et de poursuivre : « Sans compter les dispositifs qui permettent à des gens de toucher des minimums vieillesse avec le seul critère d’arriver en France, d’avoir 65 ans, sans avoir jamais ni travaillé ni cotisé en France, et on arrive à délivrer, je sais plus, 750 euros par personne, 1.500 euros pour un couple » alors qu’il y a, selon elle, « en bas de chez vous, des agriculteurs qui vivent avec 300 euros ou 400 euros par mois de retraite