Archives par mot-clé : Evry

Islamogauchisme: Un ancien adjoint de Valls l’accuse d’avoir favorisé l’islam à Évry

(…) Alors que l’ancien Premier ministre s’est plaint dans les colonnes du Figaro d’avoir été caricaturé comme l’ennemi des musulmans pour ses postures radicales contre l’islamisme, son ancien adjoint à la mairie d’Évry de 2001 à 2012, Philippe Pascot, réagit à ces propos au micro de Sud Radio.

« Je trouve déjà très amusant que M. Valls s’exprime dans le Figaro, car ce n’est pas son habitude. Par ailleurs, connaissant le loustic, ça sent un petit peu la récupération politique. Comme il n’est passé que de 139 voix aux dernières élections, j’ai l’impression qu’il essaye de récupérer des voix à droite au cas où son élection serait invalidée« , lance-t-il d’emblée.

« Il y a le discours du député, et les actes de l’ex-maire »

« Il faut bien savoir que ce sont les maires qui décident de beaucoup de choses et qui favorisent le radicalisme en ne faisant pas ce qu’il faut faire pour que la République existe partout sur le territoire. Il y a donc le discours du député qui veut être réélu, et il y a le discours et les actes du maire (ou de l’ex-maire) qui ménage la chèvre et le chou sur sa commune. (…) Prenez l’exemple de la plus grande mosquée d’Europe, qui est à Évry. Il y a tous les vendredis de 500 à 600 voitures qui se garent n’importe comment, et bizarrement il n’y a aucune contredanse. Ça, ça renforce le radicalisme« , déplore-t-il ensuite.

Citant également « les commerces qui ferment à 15h le vendredi pour cause de religion« , Philippe Pascot déplore un décalage entre les Continuer la lecture de Islamogauchisme: Un ancien adjoint de Valls l’accuse d’avoir favorisé l’islam à Évry

Evry (91) : Une jeune femme sauvagement agressée et violée parce qu’elle est Française et parce que « les Français sont tous des fils de pute »

Les voyous l’ont agressée parce qu’elle était française et que « les Français sont tous des fils de pute »

capitole-drapeaux-brulesLes quatre voyous sont mineurs : deux de 13 ans, un de 15, le quatrième de 17. Trois frères turcs, un Marocain. Signes particuliers : l’aîné, 17 ans, a été rendu à la liberté six mois plus tôt après avoir purgé les deux tiers d’une peine de deux ans d’emprisonnement à la suite d’un viol commis sur le fils d’un sous-officier de gendarmerie. Libéré sans contrôle. Le voilà récidiviste. Deux autres ont déjà été interpellés pour vol avec violences. Quatre agresseurs, trois récidivistes — mineurs !

Lors de leurs interrogatoires, et sur ce que l’on a pu savoir de l’enquête, les mineurs n’auraient pas formulé le moindre remords. Au contraire, ils ont exprimé leur haine : oui, ils n’auraient pas touché la jeune fille si elle avait été turque ; oui, ils l’ont agressée parce qu’elle était française et que « les Français sont tous des fils de pute ».

Le juge qui les a fait incarcérer les a mis en examen pour viol en réunion et barbarie, mais aussi, plus rare, pour racisme.

Valeurs actuelles

Manuel Valls remet la Légion d’Honneur à l’imâm radical Khalil Merroun ! (rediff)

Voir aussi: Après sa Légion d’honneur remise par Valls, l’imâm d’Evry visé par une enquête préliminaire, se réfugie au Maroc.

(…)sortie de terre il y a vingt ans en bonne partie sous son impulsion, Khalil Merroun a reçu les insignes de chevalier de la Légion d’honneur des mains de Manuel Valls, ex-maire (PS) d’Evry et actuel ministre de l’Intérieur. Une étape majeure dans le parcours de l’historique recteur du centre culturel islamique, natif de Ceuta, ville autonome espagnole coincée sur la côte nord du Maroc. Continuer la lecture de Manuel Valls remet la Légion d’Honneur à l’imâm radical Khalil Merroun ! (rediff)

A Evry, les habitants paient encore la gestion bien peu rigoureuse de Manuel Valls (rediff)

Nous avons entendu ce matin un reportage de propagande sur RMC sur la soit disant bonne gestion de la ville d’Evry. Du grand n’importe quoi encore une fois. Les média-menteurs qui n’ont cessé de reprocher à Marine le Pen la mauvaise gestion des villes FN d’il y a 15 ans, sont incapables d’avouer aux Français que les villes PS sont souvent les plus endettées et qu’elles ont  recours de façon disproportionné à l’impôt pour financer leur politique clientéliste.

Nous avons donc choisi de rediffuser cet article qui montre que Manuel Valls fut un très mauvais gestionnaire et un piteux maire, comme il sera, à n’en pas douter, un nuisible premier ministre.

———

Première publication : 29 décembre 2013

Folles dépenses, dette record, pratiques clientélistes… Mais qu’a donc fait Valls dans sa ville ?

6256454-infographie-l-ete-mediatique-de-manuel-vallsDès qu’il s’agit de faire le beau sur ses terres d’Evry, Manuel Valls ne ménage pas les balais-brosses. En mai 2012, il a fait repeindre à la va-vite des murs du quartier de Bois sauvage. « La veille au soir, des équipes étaient encore en train d’effacer des tags », se souvient une habitante. Il ne s’agissait pas de laisser les caméras donner une mauvaise image de la commune d’un futur président de la République…

Sacré Manuel Valls ! Depuis qu’il a été parachuté dans cette ville nouvelle de l’Essonne il y a douze ans, celui qui était alors simple chargé de presse au cabinet de Lionel Jospin à Matignon est devenu un vrai professionnel de la politique. Non seulement il a appris à policer son langage et à choisir ses cravates pendant ses dix années de mandat, mais il a réussi à faire d’Evry une ville tremplin pour servir ses desseins. « Quand il est arrivé ici, il ne cachait pas son ambition de s’asseoir un jour dans le fauteuil de l’Elysée », confie un ancien de la mairie. Et il voulait faire de sa cité un laboratoire vivant, témoignant de sa gestion dynamique, moderne et rigoureuse.

Une décennie plus tard, un simple coup d’œil aux finances municipales donne une idée de son bilan : les caisses d’Evry sont vides. « J’ai rarement vu ça, ils n’ont même pas de quoi payer leur dette », s’étonne Claude Jaillet, expert en finances locales. « Du coup, ils sont obligés d’emprunter pour rembourser les échéances ».

Ce n’est pourtant pas faute d’avoir fait… valser les impôts. Entre 2001 et 2012, la Continuer la lecture de A Evry, les habitants paient encore la gestion bien peu rigoureuse de Manuel Valls (rediff)

Manuel Valls impliqué dans un conflit d’intérêts à Evry (rediff)

rediff du 13 Janvier 2014

Cette information est sortie depuis plusieurs jours, or aucun média télé, radio, presse écrite, ne l’a reprise…. plus aucun doute : Valls est leur protégé pour 2017.

————-

Selon Mediapart, le ministre de l’intérieur a attribué, en avril 2011, le marché « d’élaboration du projet de territoire » de l’agglomération d’Évry à une urbaniste qui n’est autre que son ex-compagne. Parmi les candidats non retenus, l’architecte Michel Cantal-Dupart, moins-disant, s’étonne des modalités de l’appel d’offres.

Manuel Valls n’a, semble-t-il, pas vu le conflit d’intérêts. Ou bien l’a-t-il ignoré. En avril 2011, le député et maire d’Évry a attribué, en sa qualité de président de la communauté d’agglomération Évry Centre Essonne (CAECE), le marché « d’élaboration du projet de territoire » à son ex-compagne, Sybil Cosnard, urbaniste et ancienne directrice générale de l’urbanisme de la ville d’Évry.

manolo-vallsCe marché public, intitulé « mission d’assistance maître d’ouvrage pour la préparation du projet de territoire, et la définition de la stratégie de marketing territorial », avait fait l’objet d’un appel d’offres lancé en novembre 2010.

Plusieurs groupements d’urbanistes et d’architectes y avaient répondu. Parmi les candidats non retenus, l’architecte de renom Michel Cantal-Dupart s’étonne de l’attribution de ce marché à une proche du président de l’instance intercommunale, et juge que les modalités de l’appel d’offres posent question.

C’est à travers une société unipersonnelle créée quelques mois plus tôt, City Linked, que Sybil Cosnard décide de répondre à l’appel d’offres en associant à son projet l’architecte Roland Castro. Elle connaît bien ce territoire, puisqu’elle a été chargée du « développement urbain » de 2004 à 2008 à la mairie d’Évry. L’urbaniste a rejoint ensuite – Continuer la lecture de Manuel Valls impliqué dans un conflit d’intérêts à Evry (rediff)

Communautarisme et lèche babouche : Manuel Valls remet la Légion d’honneur au recteur de la mosquée d’Evry

Le recteur de la mosquée d’Evry – Courcouronnes, Khalil Merroun, recoit  les insignes de chevalier de la Légion d’honneur des mains du ministre de l’Intérieur et ancien maire d’Evry Manuel Valls (PS). A cette occasion, un grand dîner sera… Le Parisien

LmqasZu

voir aussi:

Après sa Légion d’honneur remise par Valls, l’imâm d’Evry visé par une enquête préliminaire, se réfugie au Maroc.

Manuel Valls remet la Légion d’Honneur à l’imâm radical Khalil Merroun ! (rediff)