Archives par mot-clé : femen

Marine Le Pen se fait attaquer en plein meeting (MàJ:revendication des Femen)

Rappel: les Femen sont financés par le milliardaire Soros


La femme avait un bouquet de roses à la main et a tenté de se déshabiller avant d’être plaquée au sol par la sécurité. Elle avait des inscriptions sur les seins, signe distinctif des femens.

 

Manipulation et journalisme militant: Sarah Constantin, Femen et journaliste à Charlie Hebdo et à Le Mouv’.

Sarah Constantin, que les téléspectateurs ont pu découvrir à la suite de l’action des femen lors du 1er Mai du FN, n’est pas qu’une activiste, elle est aussi journaliste pour les Inrocks, au Mouv’ et collabore aussi à Charlie Hebdo, et plus particulièrement avec Luz avec lequel elle a fait une expo de dessins pornographiques réalisés sur des bibles écrites en latin.

Marine Le Pen face à la médiocrité des « journalistes » militants (Vidéo)

Première Partie:


Le Grand Rendez-Vous avec Marine Le Pen (partie 1) par Europe1fr

Deuxième Partie:


Le Grand Rendez-Vous avec Marine Le Pen (partie 2) par Europe1fr

Troisième Partie:


Le Grand Rendez-Vous avec Marine Le Pen (partie 3) par Europe1fr

Loubna Méliane, ex-Femen, chef de file de l’action à Notre-Dame et candidate PS aux régionales en Ile-de-France.

En décembre dernier, le journal Le Parisien nous apprenait que l’ex-Femen, Loubna Méliane, serait candidate sur la liste PS aux prochaines régionales en Ile-de-France. Très proche de Malek Boutih, cette « féministe » n’est pas une inconnue pour le parti socialiste.
Ce fut l’une des chefs de file de l’action profanatrice menée par les Femen à Notre-Dame en 2013. Action qui n’avait suscité aucune réaction de la part du PS alors que l’ensemble de ses membres avaient dénoncé l’occupation du toit de la mosquée de Poitier en chantier par les identitaires.

Les-huit-membres-du-mouvement-feministe-Femen-ont-celebre-seins-nus-dans-la-nef-le-depart-du-pape_scalewidth_961Le parcours de la harpie au seins nus

Loubna Méliane apparait dans l’espace médiatique en 1998, lors des mouvements lycéens contre la réforme Allègre en tant que porte-parole de la Fédération indépendante et démocratique lycéenne (FIDL), excroissance lycéenne du syndicat socialo-trotskyste UNEF-ID, où bon nombre des hiérarques du PS ont fait leurs classes. Elle devient une des deux porte-paroles autoproclamés des lycéens en grève, ce qui lui ouvre alors les plateaux télés.

Par la suite elle sera élue au Conseil académique de la vie lycéenne (CAVL) et au Conseil National de la vie lycéenne (CNVL) ainsi qu’au Conseil supérieur de l’éducation (CSE). La médiatique beurette monte à Paris et tape dans l’œil de Malek Boutih , alors président de SOS Racisme, qui apprécie cette « fille du prolétariat immigré de province » et lui voit « la trempe des grandes femmes politiques, celle des leaders populaires ». Loubna Méliane est propulsée vice-présidente et porte-parole de SOS Racisme en 2003.

Elle fonde ensuite avec Fadela Amara le mouvement Ni putes, ni soumises et participe à la « Marche des femmes des quartiers, contre le ghetto et pour l’égalité » en février 2003.

C’est également au cours de cette même année 2003 qu’elle intègre le Conseil national du Parti socialiste, au congrès de Dijon. Et c’est tout naturellement Continuer la lecture de Loubna Méliane, ex-Femen, chef de file de l’action à Notre-Dame et candidate PS aux régionales en Ile-de-France.

L’intervention des Femen lors du 1er mai du FN était-elle programmée ?

Sous le pouvoir socialiste les Femen agissent en toute impunité. Et l’exemple de leur double intervention lors de l’hommage rendu à Jeanne d’Arc par le FN ne fait que confirmer ce que nous avançons.
Là encore, les réactions du PS comme du gouvernement en faveur des Femen et contre l’intervention du service d’ordre du FN sont scandaleuses. Dans une démocratie l’État à l’obligation de protéger et d’assurer la libre expression des partis d’opposition. Or ici, le pouvoir socialiste par son inaction et sa réaction anti-FN a très clairement choisi le désordre à l’ordre public.
Face aux mensonges médiatiques il nous semble nécessaire de rappeler que les Femen sont financées par des représentants des milieux d’affaires européens et américains, et que plusieurs des femen sont proches du PS comme par exemple
la militante ex-Femen, Loubna Méliane, qui sera candidate sur la liste PS aux prochaines régionales en Ile-de-France.

5248703


Boulevard Voltaire

Déjà, il y a un an, ces activistes féministes avaient tenté de perturber le cortège du FN. Cette année, leurs actions ont été plus visibles et plus conséquentes.

Elles ont d’abord essayé de troubler le dépôt de gerbe devant la statue de Jeanne d’Arc. Puis, au moment où Marine Le Pen entamait son discours, trois Femen, seins nus et perruques blondes, surgirent sur le balcon d’une chambre du Grand Hôtel donnant sur la place de l’Opéra et déployèrent deux banderoles sur lesquelles on pouvait lire : « Heil Le Pen ».

Interrompant à l’aide d’un mégaphone la présidente du FN, elles ne furent maîtrisées et évacuées par des membres du DPS (service d’ordre du FN) qu’après de longues minutes. Ceux-ci mirent fin à l’épisode en escaladant le balcon à partir d’une chambre contiguë.

Cette action n’aurait pas un très grand intérêt si elle n’amenait pas à se poser une question sur le rôle des services de police : comment se fait-il que ces derniers, sur leur garde suite aux contestations de l’année précédente, n’aient pas pu empêcher de tels agissements ? Continuer la lecture de L’intervention des Femen lors du 1er mai du FN était-elle programmée ?

Pseudo-agression contre le Petit le journal et Action des Femen: Bruno Gollnisch répond (vidéo)

Marine Le Pen porte plainte contre les Femen (la Presse de propagande socialiste outrée par la réaction du FN)

Le service d’ordre du FN a fait son boulot en usant d’une clé de bras et d’une ou deux claques dans la gueule contre trois putes financées par le milliardaire georges Soros.

La presse est scandalisée et crie au fascisme. On croit rêver:

  • Huffington Post : Les Femen brutalement expulsées par le service d’ordre du FN d’un hôtel
  • Le Monde : Des Femen violemment évacuées par le service d’ordre du FN
  • Le Parisien : 1er mai du FN : les Femen délogées brutalement par le service d’ordre frontiste
  • 20 Minutes : 1er mai: Des Femen violemment évacuées par le service d’ordre du FN et des journalistes frappés par des militants
  • France TV Info : Les Femen violemment évacuées après avoir interrompu le discours de Marine Le Pen
  • MetroNews : 1er mai – Défilé du FN : les Femen violemment évacuées par le service d’ordre frontiste
  • Les Echos : Trois Femen violentées après avoir interrompu le discours de Marine Le Pen
  • Morandini : 1er mai Front National: Des Femen faisant le salut nazi évacuées très violemment par le service d’ordre


 

La présidente du FN Marine Le Pen a annoncé dans un communiqué avoir « donné pour instruction à son avocat de déposer plainte » contre les Femen, qui ont perturbé le défilé de son parti.
« Marine Le Pen donne pour instruction à son avocat de déposer plainte pour violences volontaires et tentative (art. 222.11 du code pénal) contre les Femen pour ce qui concerne l’agression survenue devant la statue de Jeanne d’Arc et pour atteinte à la liberté de manifester (art. 431.1 du code pénal) pour ce qui concerne les incidents survenus place de l’Opéra », écrit le service de presse du FN dans un communiqué.

jOZ1UZo

Un groupe d’activistes féministes a ainsi interrompu vendredi la discours de la présidente du FN place de l’Opéra. Elles ont été violemment délogées et ont annoncé, par le biais de leur avocat, leur intention de porter plainte contre X.

Les Femen perturbent le défilé du FN

Le plus grave dans cette affaire c’est la banalisation du salut nazi et le relativisme des crimes du régime hitlérien.

Continuer la lecture de Les Femen perturbent le défilé du FN

Le témoignage choc d’une ex-Femen

Cette Française qui a participé à la profanation de Notre-Dame de Paris décrit des méthodes sectaires.

5248703Le très contesté mouvement des Femen se lézarde de l’intérieur. Dans un livre en préparation, Alice (*), Femen qui a quitté le mouvement après un an et demi d’activisme, livre un témoignage édifiant. La «sextrémiste», une trentenaire française travaillant à Paris, raconte sa «déception», notamment sur la «désorganisation», la «discrimination» au sein du mouvement, «les revendications féministes que le groupe n’applique pas en son sein», confie-t-elle au Figaro.

Sur les méthodes, elle décrit aussi l’emprise, le lissage de la pensée, la reconfiguration mentale. «On prépare ton esprit à l’intérieur pour l’extérieur», «tu n’existes plus en tant qu’individu», «tu ne penses plus par toi-même mais par le groupe, tu ingurgites ce qu’on t’apprend», «Femen transforme ton corps et ton esprit», témoigne-t-elle. «Répéter encore et toujours les principes fondamentaux(…), il fallait que ça rentre pour qu’à notre tour ça puisse sortir mécaniquement, comme une leçon apprise sur le bout des doigts», poursuit-elle. «On se sent comme aspirée naturellement, sans violence, vers un total lâcher-prise vis-à-vis du groupe et de la volonté à l’esprit critique (…) Et celles qui s’expriment un peu trop ne tarderont pas à quitter “de leur plein gré” le mouvement».

Désillusion

«Première prise de pouvoir sur l’individu, la disponibilité», dit encore celle qui devait rester disponible 24 heures sur 24, au détriment de son travail et de son couple. «Tu acceptes lentement une soumission que tu refuses à l’extérieur, analyse-t-elle. Tu étais venue pour combattre quoi déjà? Ah oui! La soumission des femmes sous couvert de patriarcat». Et «tu gagnes quoi? Le droit de te dire le soir quand tu rentres chez toi seule, que tu t’es battue pour une liberté à laquelle tu n’as toi-même pas droit».

La désillusion redouble en réalisant ce paradoxe: contrairement à l’idéologie qu’elles défendent, les Femen «ne respectent pas les femmes, les chefs de bande traitant leurs recrues comme de la chair à canon», résume son agent littéraire, Omri Ezrati. C’est la Continuer la lecture de Le témoignage choc d’une ex-Femen

Quand LICRA, CRAN, Valls et Femen ont confisqué le débat

La vérité oblige à dire que l’immigration africaine et musulmane n’est devenue un problème pour les intellectuels qu’à partir du moment où elle s’est signalée par son antijudaïsme. Jusque-là, on était philo-arabe et pro-immigrant, en particulier dans les milieux sépharades.

Les utopistes de la religion universelle de l’humanité nous voyaient tous frères. Le discours alarmiste sur l’islam, sur la délinquance et le métissage appartenait à l’extrême droite, a fortiori celui sur la nation qui renvoyait aux crimes nationalistes du siècle passé.

Les attentats du 11 septembre jouèrent dans la prise de conscience. La multiplication des insultes et des actes judéophobes, ainsi que les crimes du gang des barbares et de Mohamed Merah accélérèrent le passage de beaucoup d’intellectuels juifs de la gauche libérale à la droite nationale, sur le modèle du mouvement des néo-conservateurs états-uniens.

Finkielkraut, Zemmour, Elisabeth Badinter ou feu Philippe Cohen incarnent ce qui reste de la liberté et du courage des intellectuels, et du bel esprit des Lumières. Ils défendent l’identité française enracinée, dénoncent le multiculturalisme désincarné, sans se faire traiter de raciste et de fasciste, à la différence de tous ceux qui sont forcés au silence.

Seul Alain Finkielkraut peut publier L’Identité malheureuse et bénéficier d’une couverture médiatique sans équivalent, à faire pâlir d’envie tous nos parias : Ménard, Jamet, Millet, Camus, de Benoist, Vanneste…

Les Français au carré n’ont plus droit à la parole, malgré une certaine légitimité, dans le débat sur l’identité, si ce n’est pour proclamer leur xénophilie débordante et leur amour de Continuer la lecture de Quand LICRA, CRAN, Valls et Femen ont confisqué le débat

Femen / Dieudonné : Patrick Klugman (SOS racisme) en flagrant délit de double discours (vidéo)

Incroyable émission sur LCP où louis Alliot a été pris à partie par les procureurs staliniens de la gauche anti-républicaine.
Ils se sont cependant révélés sous leur vrai visage : des catophobes, anti-français, au service du pire communautarisme.

Dans cet extrait l’avocat de SOS racisme (officine payée par vos impôts, montée dans les années 80 par des militants juifs d’extrème gauche et dont le rôle est de jouer aux petits flics du socialisme totalitaire), ancien Président de l’Union des étudiants juifs de France UEJF , Patrick Klugman, déclare qu’il dit vouloir défendre toutes les communautés mais qu’il soutient les Femen (1) quand elles s’attaquent aux églises.
On attend que les Femen aillent se mettre à poil dans un synagogue, et on verra alors si la tribut des papillotes trouve ça drôle et si l’avocat bouffeur de falafel adopte le même ton. On rappelle également que lorsque les identitaires ont déployé une banderole sur le toit d’une mosquée en construction à Poitier, SOS racisme avait jugé cet acte… raciste.

La guerre des communautés qui tend à prendre de plus en plus d’ampleur dans ce pays ne peut que déboucher sur la guerre civile. Et ce sera la faute de la gauche et de la droite qui auront joué avec le feux….

(1) la Femen de la Madeleine placée en garde à vue : Patrick Klugman, l’avocat de la jeune femme et du collectif Femen, «compte bien contester le motif de cette garde à vue et le fait que la moindre infraction ait pu être commise»
http://www.leparisien.fr/faits-divers/paris-la-femen-de-la-madeleine-entendue-par-la-police-07-01-2014-3470243.php
Dans le même temps, Maitre Klugman nous dit que « on ne peut pas faire une « quenelle » devant une synagogue impunément »
http://www.leparisien.fr/faits-divers/quenelles-dans-les-lieux-symboliques-faut-il-poursuivre-les-auteurs-05-01-2014-3463961.php

 

voir l’émission dans sa totalité :


Ça Vous Regarde : le débat : Dieudonné : faut… par LCP

Inna Shevchenko (FEMEN) en rigole encore: «Rien ne s’est passé, Éloïse n’a pas été appelée par la police. Cela montre combien l’Église est devenue faible en France…»

Lu sur Fdesouche

Une semaine après qu’une Femen a mimé un avortement en l’église de la Madeleine à Paris, une élue marseillaise s’inquiète publiquement de la nature des revenus des membres de l’association.

Une semaine après avoir «avorté de l’embryon de Jésus» devant l’autel de l’église de la Madeleine, le dos barré de l’inscription «Noël est annulé», Éloïse n’a aucunement été inquiétée. En Allemagne, la Femen qui a perturbé la messe de minuit à la cathédrale de Cologne a été interpellée et risque trois ans de prison.

Mais à Paris, la profanation d’Éloïse, qui, le 20 décembre, voilée de bleu ciel, un morceau de foie de veau en main, «s’est dépoitraillée en se tournant vers la nef», selon le curé de la Madeleine, Bruno Horaist, n’a suscité aucune réaction. Et la plainte aussitôt déposée par le père Horaist n’a «pas eu de suites».

Cofondatrice de la branche française des Femen, Inna Shevchenko en rigole encore: «Rien ne s’est passé, Éloïse n’a pas été appelée par la police. Cela montre combien l’Église est devenue faible en France…» En ce «pays progressiste», se félicite la nouvelle Marianne des timbres-poste, «on n’a jamais été condamnées, car il n’y a pas lieu de condamner notre action, voilà tout».

Éloïse n’a pas été appelée par la police. Cela montre combien l’Église est devenue Continuer la lecture de Inna Shevchenko (FEMEN) en rigole encore: «Rien ne s’est passé, Éloïse n’a pas été appelée par la police. Cela montre combien l’Église est devenue faible en France…»

Une Femen mime un avortement et urine dans l’église de la Madeleine à Paris

Alors que le ministre de l’intérieur de gauche ne cache jamais son indignation dés qu’une tête de cochon apparait dans l’entrebâillement d’une mosquée. Alors qu’il n’est jamais avare de leçon de morale républicaine dès que la religion juive se fait secouer par quelques quenelles, Manuel valls reste muet quand une femen mime un avortement et urine dans un lieu sacré….
C’est bien nous savons maintenant de quel côté les socialistes se rangeront lorsque la guerre civile aura éclaté.
———————–
Une Femen a mimé un avortement puis uriné devant l’autel de la Madeleine à Paris vendredi. Une plainte a été déposée par le curé.
femen-madeleine_4646538
(…)

La militante, seins nus, s’est dirigée peu avant 10 heures vers l’autel face à une dizaine de personnes présentes alors qu’une chorale répétait dans l’édifice. Interrogé par l’AFP, le père Bruno Horaist, curé de la paroisse, a raconté que la jeune femme avait déposé devant l’autel un morceau de foie de veau censé représenter un foetus avant d’uriner sur les marches de l’autel. Elle a ensuite quitté l’église sans prononcer une seule parole. Continuer la lecture de Une Femen mime un avortement et urine dans l’église de la Madeleine à Paris