Archives par mot-clé : Fête de l’Humanité

Procès du comité d’entreprise d’EDF-GDF : entre emplois fictifs et financement du Parti communiste

Addendum 16/06/2014

CGT, PCF : Omerta autour d’une affaire d’abus de confiance…

(…) Seize prévenus, comparaissent en effet depuis le 2 juin devant le tribunal de Paris, accusés d’abus de confiance au préjudice de la Caisse Centrale des Activités Sociales, le plus important comité d’entreprise de France doté d’un budget de 400 millions d’euros… Une sénatrice membre du PCF fait partie des prévenus. Les débats doivent durer trois semaines… On voit là qu’il s’agit là d’un gros dossier, théoriquement « sexy » pour la presse.

Enterrement médiatique de première classe. Est-il permis de comparer avec les tonnes de commentaires concernant la droite ?

Cette omerta médiatique ne doit rien au hasard. Il faut se souvenir que le Syndicat National des Journalistes (majoritaire dans la profession) et le syndicat CGT étaient solidaires du Syndicat de la Magistrature lors de l’affaire du mur des cons.

(…) Valeurs actuelles

—————–

07/06/2014 -PARIS
Alors qu’une procédure a été lancée, il y a 10 ans maintenant, ce n’est que cette semaine que s’est ouvert le procès autour du détournement de fonds du comité d’entreprise d’EDF.
Lutter-plus-CGTAvec un budget annuel de 400 millions d’euros, le comité d’entreprise de la société semi-publique EDF, dénommé « Caisse centrale des activités sociales » (CCAS), est l’un des plus importants de France. La Cour des comptes avait alerté sur les pratiques dispendieuses de l’organisme. Les fonds de la structure auraient été utilisés pour financer des prestations de service au profit du Parti communiste français, ainsi que des emplois fictifs mis à disposition de la CGT et du même PCF. On relèvera notamment le financement de la traditionnelle fête de l’Huma entre 1997 et 2005 pour un coût avoisinant 1,2 million d’euros.

Qui trouve-t-on parmi les prévenus ?

Seize entités sont impliquées dans cette affaire, notamment la CGT, la société du journal L’Humanité, et la sénatrice communiste Brigitte Gonthier-Maurin. Cette dernière est soupçonnée d’avoir bénéficié d’un emploi à la CCAS alors qu’elle exerçait son activité au Parti communiste. Ce qu’elle nie, reconnaissant cependant « ne pas avoir beaucoup mis les pieds à la CCAS car j’étais sur le terrain, au parlement, à l’Unesco, dans des colloques, le but étant d’avoir toujours un coup d’avance ».

 

La CCAS s’est portée partie civile sur l’affaire… Continuer la lecture de Procès du comité d’entreprise d’EDF-GDF : entre emplois fictifs et financement du Parti communiste

Najat Vallaud-Belkacem (PS) « bousculée et insultée» à la fête de l’Humanité (vidéo)

La gauche c’est l’ouverture, c’est l’échange, la convivialité. La gauche c’est la liberté d’expression et c’est aussi l’unité.

Toujours à la pointe du combat pour l’égalité, la démocratie et la lutte contre le fascisme, nos enragés républicain du front de gauche ont su faire preuve d’une grande fraternité en accueillant Najat Vallaud-Belkacem, porte-parole Franco-marocaine du gouvernement socialiste.

Quelques islamo-stalinien ont même eu du mal à cacher leur émotion en voyant l’esprit du changement traverser en souriant les allées de la foire aux crasseux.

Soyons certain qu’ils se sont félicités d’avoir voté pour François Hollande au second tour comme leur avait ordonné le guide suprême de la gauche Tajine, Jean luc Mélenchon.

C’est beau la gauche !