Archives par mot-clé : Fillon

Plagiat: Paul-Marie Couteaux apprécie « le clin d’œil sympathique »

La séquence tourne sur les réseaux sociaux depuis hier soir. Lors de son meeting à la Villepinte, Marine Le Pen a repris, pratiquement mot pour mot un passage d’un discours de François Fillon prononcé par le candidat LR le 15 avril dernier au Puy-en-Velay. En témoigne ce « copié-collé » de discours posté sur Twitter par les militants pro-Fillon de Ridicule TV.

La séquence tourne sur les réseaux sociaux depuis hier soir. Lors de son meeting à la Villepinte, Marine Le Pen a repris, pratiquement mot pour mot un passage d’un discours de François Fillon prononcé par le candidat LR le 15 avril dernier au Puy-en-Velay. En témoigne ce « copié-collé » de discours posté sur Twitter par les militants pro-Fillon de Ridicule TV.

Tombé en disgrâce du côté du FN, le fondateur du Siel s’échine depuis des Continuer la lecture de Plagiat: Paul-Marie Couteaux apprécie « le clin d’œil sympathique »

Meeting de Marine le Pen à Bordeaux sur la jeunesse: Fillon, Macron, le système veut l’un ou l’autre à l’Elysée

Marine le pen aborde ses propositions en direction de la jeunesse dans la seconde partie de son meeting. La première partie est destinée à dénoncer la propagande médiatique, l’enfumage de Fillon, l’inepte Macron, l’UE, le mondialisme et l’islamisme rampant…

Je vous conseille d’écouter ce meeting, et particulièrement toute la partie consacrée à la jeunesse: l’erasmus pour la filière professionnelle, l’assurance vie pour financer les TPE et les startups, l’ouverture de la TNT aux chaines du Web, aux créateurs de jeux vidéos, une Silicon Valley à la Française, le logement, l’accés à la propriété, la souveraineté numérique…..

À voir et à faire tourner.

Des extraits en vrac (voir aussi plus bas les tweets de la candidate):

Continuer la lecture de Meeting de Marine le Pen à Bordeaux sur la jeunesse: Fillon, Macron, le système veut l’un ou l’autre à l’Elysée

Zemmour : « Fillon a subi la trahison de l’UDI qui courait déjà chez Juppé. Cela n’empêche pas le miraculé du Trocadero de leur ouvrir grand ses bras »

Chevènement défend Fillon contre “le gouvernement des juges”

“Il y a une dizaine d’années”, Jean-Pierre Chevènement avait écrit une tribune dans Le Monde, comme il le rappelle aujourd’hui dans l’Express. Il ne“changerait pas un mot aujourd’hui” : “L’étroit concubinage de la justice et des médias a entraîné la désuétude du secret de l’instruction et de la présomption d’innocence, le tribunal devenant bien souvent le piloriécrivait-il alors.

“Je m’alarme des conséquences que cela pourrait avoir”

L’ancien ministre fait ici allusion à l’inquiétant acharnement de la justice contre le candidat de la droite François Fillon.
Le calendrier judiciaire de l’affaire est programmé pour plomber la candidature du vainqueur de la primaire : il est convoqué par les

Continuer la lecture de Chevènement défend Fillon contre “le gouvernement des juges”

Quand Marine Le Pen révèle les collusions entre l’expert de TF1 (institut Montaigne) Fillon et Macron

Excellent! L’institut Montaigne est un Think Tanks mondialiste, européiste et immigrationiste fondé par Claude Bébéar (fondateur d’AXA) et qui est composé de toute une ribambelle de propagandistes déguisés en expert qui ont leurs ronds de serviette dans les médias de Bouygues, Drahi, Bolloré… et chez tous les hommes politiques proches de Macron, Hollande, sarkozy, Fillon…
En Marche, le pseudo-parti de Macron a été hébergé à ses débuts par… l’institut Montaigne comme le révélait il y a un an Médiapart

À lire en complément: Un think tank libéral se cache-t-il derrière les candidatures Macron et Fillon?

marion Maréchal le Pen aux électeurs de LR: Il n’y a pas de plan B mais un plan M, comme Marine (Maj)

« Le plan M, le plan Marine » : M. Maréchal-Le Pen lance un appel aux électeurs de Fillon

La députée Front national Marion Maréchal-Le Pen a appelé dimanche les sympathisants de droite et de François Fillon à se tourner vers « le plan M, le plan Marine » Le Pen, plutôt qu’un « plan B » de « consensus mou » d’un éventuel nouveau candidat Les Républicains.

6656712_32ad48a6d36947a8c55d6e381a824e70709830e7_1000x625

 

 

 

 

 

 

 

Interrogée à Lyon pour le « Grand rendez-vous » Europe 1/iTELE/Les Echos, la nièce de la candidate frontiste à la présidentielle a lancé un appel direct à « une partie » de l’électorat Les Républicains, susceptible selon elle de se retrouver dans le programme du FN. Continuer la lecture de marion Maréchal le Pen aux électeurs de LR: Il n’y a pas de plan B mais un plan M, comme Marine (Maj)

Bruno Rétailleau porte parole de Fillon : « Fillon et Merkel ont moins de différences qu’on ne le pense sur l’Immigration »

Rappel : Angela Merkel, chancelière d’Allemagne, a ouvert grand ses frontières en 2015 pour accueillir jusqu’à 1 million de migrants venus du Proche-Orient.

Élire Macron, ou Fillon, ou Hamon, ou Mélenchon, c’est prendre
l’assurance d’une invasion migratoire, d’une islamisation accrue et donc
de nouveaux attentats sur notre sol.
Quand comprendront-ils que le multiculturalisme est le terreau sur lequel grandit la violence endémique que nous connaissons?

Toutes ces belles âmes rendent possible aujourd’hui les conflits interculturels qui demain ruineront la paix civile!
Car quand la politique ne sera plus une réponse des français de souche prendront les armes pour se défendre. Et ce sont ces mêmes hommes politiques qui les traiteront de raciste alors qu’ils auront été par leur politique immigrationiste les artisans de la guerre.

Quand la droite parlait comme le FN ! (vidéo)(Rediff)

13 Janvier 2017. Quand j’entends les promesses du bonimenteur Fillon et que je constate le nombre de baltringues qui le croient, je me dis que plus le temps passe et moins la vérité a des chances de les atteindre.


Première diffusion : 5 mai 2012

La caste est indignée par la campagne de Nicolas sarkozy. La drague appuyée de ce dernier en direction des électeurs du FN ne serait pas digne de la république, c’est à dire contraire aux dogmes totalitaires de la dictature du Bien et de la gauche Bobo. Or, les propositions de Nicolas Sarkozy n’ont rien à voir avec un quelconque réveil pétainiste. Toutes ces promesse sont celles qui figuraient dans le programme du RPR de Chrirac et l’UDF de VGE au début des années 90.

À cette époque  la stratégie consistait déjà à copier le programme du FN pour tromper les gogos.( voir Quand la droite était (très) à droite… et n’avait rien à envier au FN !
Et il suffit de sortir quelques vidéos des archives pour s’apercevoir que Nicolas sarkozy ne fait qu’emboiter le pas de ses prédécesseurs.

Voilà à quoi s’engageaient en 1990 la droite et le centre en cas de retour au pouvoir (reportage réalisé à l’occasion des “états généraux de l’opposition” (RPR et UDF, transformés en UMP) consacrés à l’immigration, des 31 mars et 1er avril 1990 à Villepinte) (1)

22 ans que l’arnaque marche pourquoi l’UMP changerait ?


Assise de l’immigration – RPR & UDF en 1990 par LeMalPensant

« la France ne doit pas être considérée comme un simple espace géographique sur lequel plusieurs civilisations pourraient coexister »

« On ne peut tolérer que des clandestins puissent rester en France. […] Il faut tout mettre en œuvre pour que les décisions de reconduite à la frontière soient effectives. »

« l’islam n’apparaît pas conforme à nos fondements sociaux et semble incompatible avec le droit français » : « Il y a bien incompatibilité entre l’islam et nos lois. »

« Etre étranger en France, ce n’est pas avoir automatiquement et intégralement tous les droits liés à la citoyenneté française. »

« la lutte des races remplacerait maintenant bien souvent la lutte des classes .»

(1) Parmi les participants : Valéry Giscard d’Estaing, Jacques Chirac, Michèle Alliot-Marie, Roselyne Bachelot, Alain Juppé, Gérard Longuet, mais aussi… François Bayrou. Co­responsable, au nom du RPR, de cette convention, c’est Nicolas Sarkozy lui-même qui a cosigné (avec Alain Ma­delin) la préface du compte rendu de 39 pages publié à cette occasion.

REDIFF: Copé et Fillon convergent pour augmenter l’immigration algérienne

Première diffusion Avril 2012

Rappel avant de voter :

Lu dans El Watan du 8 décembre 2011 :

« Le taux de refus de visas pour la France a baissé de 6% cette année. Seulement 21,77% des demandes de visa formulées par les Algériens ont reçu des réponses négatives depuis le début de l’année, contre 27,84% en 2010, à la même période.

«Une avancée due à la simplification des procédures pour faciliter la circulation des Algériens entre l’Algérie et la France», dont s’est félicité, hier, le consul général de France à Alger, Michel Dejaegher, en présence de l’ambassadeur de France, Xavier Driencourt, lors d’une conférence de presse tenue à la résidence du consul à Alger. A l’ordre du jour, le bilan des dix premiers mois d’activité du consulat général de France à Alger qui a traité 140 751 dossiers de demandes de visa. Ainsi, 80 746 visas ont été délivrés depuis le 1er janvier 2011, dont 73 000 visas court séjour, contre 72 956 visas à la même période de l’an dernier.suite

Répondant à un journaliste de Tout sur l’Algérie, le secrétaire général de l’UMP Jean-François Copé explique :

« La France délivre près de 140 000 visas par an, pour environ 200.000 demandes. Le taux de refus diminue, nous délivrons de plus en plus de visas de circulation et nous avons fait un effort important pour améliorer les conditions d’accueil, notamment par le recours au prestataire Visa France. L’Algérie bénéficie en outre d’un régime favorable pour les visas de longue durée et pour le séjour, conformément aux accords de 1968 que nous sommes prêts à améliorer encore, pourvu que nos préoccupations soient prises en compte, conformément au principe de réciprocité. D’un point de vue personnel, je pense que la renégociation de l’accord de 1968 doit être l’occasion d’améliorer la mobilité des chefs d’entreprise, des chercheurs, des artistes. »J-F Copé dans TSA

François Fillon lors de son voyage officiel en Algérie de juin 2008  promit 170 000 visas par an aux Algériens. :

« ALGER (AFP) 21/6/2008 :

— Le chef du gouvernement algérien, Abdelaziz Belkhadem [islamiste notoire], a interpellé samedi à Alger son homologue français François Fillon, en visite à Continuer la lecture de REDIFF: Copé et Fillon convergent pour augmenter l’immigration algérienne

Ces membres de l’équipe Fillon qui collaborent avec des mosquées en mairie

Ces membres de l'équipe Fillon qui collaborent avec des mosquées en mairie

Ces membres de l’équipe Fillon qui collaborent avec des mosquées en mairie

Le site de campagne de François Fillon affiche les portraits de ses soutiens parmi les parlementaires, souvent maires de grandes villes, dont au moins cinq (nous continuons de fouiller dans nos archives) ont soutenu activement des projets de mosquées, souvent radicales, sises sur des terrains municipaux.

Caroline Cayeux

Caroline Cayeux, maire de Beauvais, s’est démenée pour faire aboutir la construction de la grande mosquée, gérée par les islamistes de l’UOIF, nous écrivions dans notre livre Ces maires qui courtisent l’islamisme(Tatamis, 2015) :

Capture d’écran 2016-11-21 à 10.17.53« La ville compte pourtant déjà trois mosquées, deux rue de Clermont et une rue du Faubourg Saint-Jacques, et deux salles de prière implantées dans les quartiers Saint-Jean et Argentine. « Les sites actuels sont dans un état catastrophique, estime Caroline Cayeux, maire de Beauvais dans Le Courrier Picard.[1] Le but est de ne faire plus qu’un seul site pour offrir un lieu de culte digne et sûr». Madame le maire, membre de l’UMP, préfère une Grande Mosquée avec coupole et minaret, plutôt que des salles de prières.(…) D’une superficie de 1 951 m², les parcelles de la ville ont été vendues au prix de 120 000 euros. Une bonne affaire !

« Vous l’avez rêvé, on l’a fait », s’exclama le maire ajoint UMP Olivier Taboureux à l’adresse du banc de l’opposition socialiste lors de ce même conseil municipal. (…)Mohrad Laghrari est adjoint au maire de Beauvais depuis la reconduction de Caroline Cayeux à la mairie en mars 2014. Proche de l’association Espoir et Fraternité qui gère la mosquée, il était sur son stand lors du salon de l’UOIF en 2012, afin d’y donner une conférence sur la citoyenneté[2]. Chaque année, ce proche de Caroline Cayeux va au congrès des islamistes comme en témoigne ses photos personnelles sur Twitter (il y était encore a l’édition 2014, où nous avions trouvé de la littérature djihadiste) Lire la suite dans l’enquête Ces Maires qui courtisent l’islamisme

[1] La future mosquée de Beauvais, s’expose au Bourget, Harmonie, 12 avril 2012
[2] Une mosquée après plus de vingt ans d’attente pour la communauté musulmane de Beauvais, Le Courrier Picard, 9 juillet 2010.

Gilbert Meyer

Continuer la lecture de Ces membres de l’équipe Fillon qui collaborent avec des mosquées en mairie

Hors micro, Pécresse raconte à Bourdin “les enveloppes qui circulent”

D’après la nouvelle présidente du conseil régional d’Ile-de France, Valérie Pécresse, les “vallsistes” ont multiplié les coups tordus durant la campagne des régionales et même fait circuler des “enveloppes”. Révélations faites en off sur le plateau de Jean-Jacques Bourdin, qui curieusement ne moufte pas… et n’évoquera pas le sujet à l’antenne.

 

Source

UMP: Fillon va saisir la justice et juge Copé « seul responsable » de l’échec

François Fillon a annoncé dimanche soir qu’il saisissait la justice sur les résultats de l’élection du président de l’UMP et a accusé son adversaire Jean-François Copé d’être seul responsable de l’échec de la médiation Juppé.

« Jean-François Copé porte seul désormais la responsabilité d’un échec qui touche notre parti et compromet, au-delà, l’image de l’action politique », écrit l’ex-Premier ministre dans un communiqué. « Soucieux de sortir de l’impasse dans laquelle les coups de force successifs de Jean-François Copé ont plongé notre parti, je saisirai la justice pour rétablir la vérité des résultats et rendre la parole aux militants », ajoute-t-il.

le point

Médiation UMP: Alain Juppé jette l’éponge

Alain Juppé a déclaré dimanche que les conditions de sa médiation pour la présidence de l’UMP entre Jean-François Copé et François Fillon n’étaient « pas réunies » et que, par conséquent, sa mission était « achevée », dans un communiqué lu dimanche soir à l’AFP par son entourage.

« Alain Juppé, constatant que ses propositions n’ont pas été acceptées, estime que les conditions d’une médiation ne sont pas réunies. En conséquence, il considère que sa mission est achevée », a indiqué le maire de Bordeaux dans un communiqué lu à l’AFP par un de ses proches alors qu’il avait réuni à l’Assemblée, depuis moins de trois quarts d’heure, Jean-François Copé et François Fillon.

Le Point