Archives par mot-clé : FN

Brigitte Bardot : « J’ai l’amour de la patrie, je partage les idées de Marine Le Pen »

Dans un entretien accordé à TV Mag, l’ex icône du cinéma français a une nouvelle fois fait honneur à sa réputation, avec de nouveaux propos polémiques.

Interrogée par TVMag ce jeudi 19 janvier, l’ex-star de cinéma évoque notamment son patriotisme. « J’ai été élevée par un père et un grand-père qui se sont battus pour la France et qui m’ont inculqué l’amour de la patrie », explique-t-elle avant d’annoncer « ne pas être fière de ce qu’est la France aujourd’hui ».

« Je suis contre le vivre ensemble, mais je ne suis pas facho, pas plus que Marine Le Pen », ajoute-t-elle, précisant partagé « la plupart » de ses idées. « Marine Le Pen a la volonté de reprendre la France en main, de remettre des frontières et de redonner la priorité aux Français« , assure-t-elle.

Selon Brigitte Bardot, il faut « redonner des libertés, retrouver un Continuer la lecture de Brigitte Bardot : « J’ai l’amour de la patrie, je partage les idées de Marine Le Pen »

Quand la droite parlait comme le FN ! (vidéo)(Rediff)

13 Janvier 2017. Quand j’entends les promesses du bonimenteur Fillon et que je constate le nombre de baltringues qui le croient, je me dis que plus le temps passe et moins la vérité a des chances de les atteindre.


Première diffusion : 5 mai 2012

La caste est indignée par la campagne de Nicolas sarkozy. La drague appuyée de ce dernier en direction des électeurs du FN ne serait pas digne de la république, c’est à dire contraire aux dogmes totalitaires de la dictature du Bien et de la gauche Bobo. Or, les propositions de Nicolas Sarkozy n’ont rien à voir avec un quelconque réveil pétainiste. Toutes ces promesse sont celles qui figuraient dans le programme du RPR de Chrirac et l’UDF de VGE au début des années 90.

À cette époque  la stratégie consistait déjà à copier le programme du FN pour tromper les gogos.( voir Quand la droite était (très) à droite… et n’avait rien à envier au FN !
Et il suffit de sortir quelques vidéos des archives pour s’apercevoir que Nicolas sarkozy ne fait qu’emboiter le pas de ses prédécesseurs.

Voilà à quoi s’engageaient en 1990 la droite et le centre en cas de retour au pouvoir (reportage réalisé à l’occasion des “états généraux de l’opposition” (RPR et UDF, transformés en UMP) consacrés à l’immigration, des 31 mars et 1er avril 1990 à Villepinte) (1)

22 ans que l’arnaque marche pourquoi l’UMP changerait ?


Assise de l’immigration – RPR & UDF en 1990 par LeMalPensant

« la France ne doit pas être considérée comme un simple espace géographique sur lequel plusieurs civilisations pourraient coexister »

« On ne peut tolérer que des clandestins puissent rester en France. […] Il faut tout mettre en œuvre pour que les décisions de reconduite à la frontière soient effectives. »

« l’islam n’apparaît pas conforme à nos fondements sociaux et semble incompatible avec le droit français » : « Il y a bien incompatibilité entre l’islam et nos lois. »

« Etre étranger en France, ce n’est pas avoir automatiquement et intégralement tous les droits liés à la citoyenneté française. »

« la lutte des races remplacerait maintenant bien souvent la lutte des classes .»

(1) Parmi les participants : Valéry Giscard d’Estaing, Jacques Chirac, Michèle Alliot-Marie, Roselyne Bachelot, Alain Juppé, Gérard Longuet, mais aussi… François Bayrou. Co­responsable, au nom du RPR, de cette convention, c’est Nicolas Sarkozy lui-même qui a cosigné (avec Alain Ma­delin) la préface du compte rendu de 39 pages publié à cette occasion.

Ne les laissons pas brader l’île Tromelin et son espace maritime !

Communiqué de presse de Marine Le Pen

Enfonçant les derniers clous d’une présidence affligeante, la majorité socialiste sortante s’apprête à porter un nouveau mauvais coup à la France. Pensant pouvoir profiter du tintamarre inaudible que va provoquer sa primaire, elle veut adopter à l’Assemblée Nationale le 18 janvier prochain un projet qui amputera le territoire national. Il s’agit de mettre en co-souveraineté avec l’Île Maurice Tromelin et ses 280 000 km² de zone économique exclusive (ZEE). D’ailleurs, comme elle le fait déjà pour ses propres eaux territoriales, Maurice ne tarderait pas à louer ses droits ainsi acquis à quelques pécheurs asiatiques. En réalité, ce texte ne serait qu’une étape avant que la France abandonne toute souveraineté sur Tromelin et sa ZEE.

Ce projet de loi est anticonstitutionnel : Tromelin appartient depuis la loi du 21 février 2007 aux Terres Australes et Antarctiques Continuer la lecture de Ne les laissons pas brader l’île Tromelin et son espace maritime !

Fiat-Chrysler devance Trump et rapatrie la production d’un modèle aux Etats-Unis

Ah,ah,ah…Trump n’a même plus besoin de faire des tweets menaçants. Ils rentrent tous à la maison. La preuve que la politique n’est qu’une question de volonté et que le protectionisme intelligent est une solution dont on serait stupide de ne pas se servir.


Encore une victoire de Donald Trump? Le président-élu américain peut en tous cas se satisfaire de voir un nouveau constructeur automobile rapatrier une partie de sa production aux Etats-Unis. Le groupe italo-américain Fiat-Chrysler va investir un milliard de dollars d’ici à 2020 dans deux de ses usines dans le Michigan et l’Ohio. 2000 nouveaux emplois seront créés pour assembler notamment sa nouvelle Jeep de luxe Wagoneer ainsi qu’un pick-up, précise son communiqué publié à la veille de l’ouverture du salon automobile de Detroit. Il va également produire dans son usine de Warren (Michigan) une grosse camionnette à plateau (pick-up) de marque Ram, actuellement fabriquée au Mexique.  

Le groupe « apporte une démonstration supplémentaire de son engagement à renforcer sa base manufacturière aux Etats-Unis », assure Fiat Chrysler, prenant bien soin d’ajouter qu’il a créé 25 000 emplois dans le pays depuis 2009.

Source

Le FN de Nouvelle Aquitaine dit non au financement des syndicats par les deniers publics

Bravo! Chaque année l’état verse 4 milliards à l’ensemble des syndicats. Sur ces 4 milliards à peine 3% vient des cotisations. (Résulat de ce système: un taux de synidcalisation extrèmement bas avec 5% dans le public et 3% dans le privé)

Rappel:
En 2011 le rapport Perruchot interdit de publication

Lire le rapport dans son intégralité: Le Point

Pour le FN, les SDF sont « victimes de la politique migratoire irresponsable du gouvernement »

Le Front National a estimé vendredi que les sans-abri était victimes de la politique migratoire du gouvernement.

Et que pour venir en aide aux sans-abri, « la première des choses à faire est de cesser de saturer l’hébergement d’urgence par une immigration de plus en plus massive ».

« Malgré le déni gouvernemental, il est très difficile de ne pas établir un lien entre (la) difficulté à loger les SDF et l’afflux massif de migrants dans notre pays, dont le logement est souvent pris en charge prioritairement par les pouvoirs publics« , soutient le FN dans un communiqué.

« A ce titre, le devoir du gouvernement français est de mettre un coup d’arrêt à la politique d’accueil des migrants« , poursuit-il. Continuer la lecture de Pour le FN, les SDF sont « victimes de la politique migratoire irresponsable du gouvernement »

CGT : pas de consigne de vote mais barrage aux « idées nauséabondes » de l’extrême droite

Autrement dit La CGT risque d’être obligée d’appeler à voter pour les candidats mondialistes Macron ou Fillon…


La CGT, qui avait soutenu François Hollande en 2012, ne devrait pas donner de consigne de vote, ce qui a donné lieu à une curieuse formule de M. Martinez : «On fera attention à ce qu’on dira au deuxième tour. On ne va pas renouveler l’idée de s’opposer à l’un, car c’est voter pour l’autre.»

La CGT entend faire barrage aux «idées nauséabondes» de l’extrême droite. Continuer la lecture de CGT : pas de consigne de vote mais barrage aux « idées nauséabondes » de l’extrême droite

Vincent Peillon relie la laïcité… au port de l’étoile jaune imposé aux juifs !

Le Conseil représentatif des institutions juives de France( CRIF) a publié un communiqué pour dénoncer ces propos. «Le Crif dénonce la comparaison faite hier lors de son intervention sur France 2 par Vincent Peillon entre le sort des Juifs sous l’Occupation et la situation actuelle des musulmans de France.L’histoire de la déportation de plus de 75 000 Juifs, de la spoliation des biens juifs ou des lois discriminatoires comme le port de l’étoile jaune ne saurait être dévoyée et instrumentalisée au nom d’un soi-disant équilibre des souffrances. De telles déclarations ne servent que ceux qui cherchent à réécrire l’Histoire.» L’institution juive demande «une clarification et un correctif immédiat de la part de Vincent Peillon».

(…) Le Figaro



Le candidat à la primaire de la gauche a dénoncé ce mardi 3 janvier sur France 2 ceux qui « veulent utiliser la laïcité contre certaines catégories de population ». Et de citer, de manière quelque peu surprenante, le sort des juifs dans l’Allemagne nazie…

[Mise à jour – 11h35] Contacté par Marianne ce mercredi, l’entourage de Vincent Peillon précise ses propos : « Il n’a pas voulu lier la laïcité et Vichy. Ce qu’il a voulu dire, c’est qu’il ne faut pas utiliser la laïcité pour stigmatiser une partie de la population en raison de sa religion. C’est une dénonciation de ce qui se passe aujourd’hui avec la stigmatisation d’une religion », en l’occurrence l’islam. « La stratégie de l’extrême droite, dans l’histoire, est d’utiliser les mots de la République pour s’attaquer à certaines catégories de population », poursuit ce proche du député européen. Quant à comparer la situation des juifs sous l’Occupation à celle des musulmans aujourd’hui, « il n’a pas parlé de l’Holocauste mais de Vichy », insiste-t-il


Le candidat à la primaire de la gauche a dénoncé ce mardi 3 janvier sur France 2 ceux qui « veulent utiliser la laïcité contre certaines catégories de population ». Et de citer, de manière quelque peu surprenante, le sort des juifs dans l’Allemagne nazie…
Pour Vincent Peillon, « il y a eu des dérapages les dernières années » avec la laïcité. – Capture France 2

Voilà un curieux raccourci. Et un magnifique point Godwin. Vincent Peillon, candidat à la primaire de la gauche, explique l’imposition de l’étoile jaune par l’Allemagne nazie aux juifs pendant la Seconde guerre mondiale par… une instrumentalisation de la laïcité. Interrogé sur France 2 mardi 3 janvier, l’eurodéputé socialiste estime à propos de la laïcité qu’« il y a eu des dérapages les dernières années », avant de dénoncer « certains » qui « veulent utiliser la laïcité contre certaines catégories de population ». Il poursuit :

« Ça a déjà été fait dans le passé, c’était il y a 40 ans, les juifs à qui on mettait des étoiles jaunes, c’est aujourd’hui un certain nombre de nos compatriotes musulmans qu’on amalgame d’ailleurs souvent avec les islamistes radicaux. C’est intolérable. »

Vincent Peillon ne précise pas ce lien qu’il établit entre la laïcité et le port de l’étoile jaune sous l’Occupation allemande. Au passage, l’ancien ministre de l’Education nationale commet une petite faute de chronologie, puisque ce sombre épisode de l’histoire ne date pas de« 40 ans » mais de 75 ans, l’étoile jaune ayant été imposée aux juifs français à partir de 1942.

Le constructeur Ford annule la construction d’une usine au Mexique

Le futur président américain a menacé le constructeur auto d’instaurer des droits de douanes sur ses voitures fabriquées au Mexique. Dans la foulée, Ford a annulé un investissement dans le pays.

Ford a annoncé mardi qu’il annulait un investissement de 1,6 milliard de dollars prévu dans son usine mexicaine de San Luis Potosi. Le constructeur américain a en revanche dévoilé un investissement de 700 millions pour son site de Flat Rock, dans le Michigan, qui, selon lui, crééra 700 emplois sur place – contre 2.800 créations de postes initialement prévus au Mexique.

En novembre, Ford était déjà revenu sur son intention d’installer une nouvelle ligne de production au Mexique en 2018. Il avait alors choisi d’investir dans un site du Kentucky. Une décision prise dans la foulée d’un tweet à charge de Donald Trump envers le groupe. Les dirigeants de Ford avaient alors reconnu avoir changé leur fusil d’épaule pour satisfaire le futur président.

Les Echos

Voeux de F.Hollande: Attention à une victoire du FN en 2017. (Màj: Marine Le pen réagit.)

RÉACTION AUX VŒUX DU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE

(…)

Les poncifs mille fois déjà répétés, les propos lénifiants et moralisateurs à l’égard de ma candidature, et des espoirs portés par des millions de Français qui nous soutiennent trahissent une triple incapacité. D’abord à comprendre ce que sont réellement les aspirations des électeurs qui se portent vers moi, leur vote étant évidemment un vote d’adhésion et d’espérance. Ensuite à saisir les enjeux véritables que nous portons : parler d’isolement pour un projet qui s’inscrit au contraire dans le sens de l’histoire, après le Brexit et l’élection de Donald Trump, c’est-à-dire le retour des peuples et l’aspiration mondiale à l’indépendance, est une incompréhension manifeste à l’égard de l’évolution du monde et des désirs profonds des peuples, dont le peuple français. L’isolement, c’est en réalité aujourd’hui que la France le subit, à la traine d’une Allemagne dont la politique, économique et migratoire est devenue totalement anachronique. L’isolement de la France, c’est l’obligation de suivre une austérité sans relâche dans le seul but de sauver l’euro, c’est aussi l’absence de frontières au moment où les graves crises migratoires nous obligent à une protection sans faille. Enfin, François Hollande, par son bilan épouvantable, porté dans cette campagne présidentielle par pléthore d’anciens ministres, a lourdement échoué, et n’admet pas qu’une seule voie permettrait de mettre un terme aux dérives que nous connaissons, celle du camp patriote. Tout son discours vise à voiler cette vérité, que nous rappellerons sans relâche aux Français.

(…)


Autre avertissement, national cette fois : François Hollande a mis en garde, sans citer le nom de Marine Le Pen, contre une victoire du Front national à la présidentielle. « Comment imaginer notre pays recroquevillé derrière des murs, réduit à son seul marché intérieur, revenant à sa monnaie nationale et en plus, en plus, discriminant ses enfants selon leurs origines ». « Mais ce ne serait plus la France ! », a-t-il mis en garde.

France 24

A Hénin-Beaumont, la dédiabolisation du FN est un succès

Quand un journaliste de gauche se rend compte que la France périphérique se fout totalement de l’avis des médias.


(…) Hénin-Beaumont n’est pas la France, évidemment, mais si je vous raconte cette scène aujourd’hui, c’est qu’elle me semble révélatrice de ce qu’il se passe dans les tréfonds du pays. Elle montre qu’une bonne partie du peuple a définitivement rompu avec les discours horrifiés de certains intellectuels et de certains journalistes à propos du Front national.(…)

Par Michel Feltin.

Je voudrais vous raconter une scène à laquelle j’ai assisté voilà quelques semaines. Une scène banale en apparence, mais qui me paraît extrêmement révélatrice du travail de dé-diabolisation entamé par le parti de Marine Le Pen ces dernières années.

Il s’agit de la fête de la Sainte Barbe, qui s’est déroulée comme tous les ans le 4 décembre à Hénin-Beaumont. Sainte Barbe est la patronne des pompiers, mais aussi celle des mineurs. Et les mineurs, ce n’est pas rien à Hénin-Beaumont, cette commune située au cœur du bassin minier du Pas-de-Calais. Le dernier puits y a fermé en 1970, mais, pour de nombreuses familles, cette journée continue de symboliser l’esprit de la ville.

La mairie d’Hénin-Beaumont a été conquise en 2014 par le Front national, et plus précisément par Steeve Briois, un enfant du Nord, petit-fils de mineur lui-même, très présent sur le terrain et très proche de Marine Le Pen. C’est aussi là que la présidente du Front national s’est présentée aux législatives en 2012. C’est de là encore qu’elle a cherché à conquérir la région du Nord-Pas-de-Calais et de Picardie en décembre 2015 avant d’échouer face à Xavier Bertrand.

Alors compte tenu de ce contexte, on pourrait s’attendre à ce qu’Hénin-Beaumont fasse figure de symbole pour les adversaires du Front National, comme cela avait été le cas, de Toulon, la première grande ville conquise par le FN en 1995.

Ici, ce n’est pas le cas du tout, au contraire. Le jour de la fête de la Sainte Barbe, toute la ville ou presque est de sortie. Une statue de la sainte est portée en procession à Continuer la lecture de A Hénin-Beaumont, la dédiabolisation du FN est un succès

Mantes-la-Ville (78) : le fichier musulman avait été créé « pour faire réélire la maire PS »

L’enquête, menée par les policiers de la PJ de Versailles, sur l’affaire du fichier recensant les musulmans de Mantes-la-Ville est terminée. C’est désormais à la justice de prendre le relais.

Le 10 janvier prochain, un responsable d’une association de la ville, Youness Jaddaoui, 36 ans, et trois autres figures de la communauté musulmane locale, âgées de 36 à 66 ans, comparaîtront devant le tribunal correctionnel de Versailles pour « détournement et collecte de données à caractère personnel ». Il leur est reproché d’avoir tenté de constituer des fichiers répertoriant les musulmans de la commune, dans le but de les inciter à reconduire la maire (PS) Monique Brochot à la tête de la ville, lors des municipales de mars 2014. Sans succès, puisque c’est le candidat FN Cyril Nauth qui l’avait emporté lors de ce scrutin. […] Continuer la lecture de Mantes-la-Ville (78) : le fichier musulman avait été créé « pour faire réélire la maire PS »

Crèche de Noël: un élu FN offre une rose bleue à Wauquiez en pleine séance au conseil régional

À l’hôpital, près d’un agent sur quatre pourrait choisir Marine Le Pen

C’est l’un des grands enjeux de l’élection présidentielle : pour qui vont voter les quelque 5,3 millions de fonctionnaires ? En 2012, près de 14% d’entre eux avaient voté pour le Front national au premier tour. Cinq ans plus tard, selon les enquêtes du Cevipof, le Centre d’études de la vie politique française de Sciences Po, plus d’un agent de l’État sur cinq a l’intention de voter Front National en 2017. À l’hôpital, c’est près d’un agent sur quatre qui pourrait choisir Marine Le Pen, soit quasiment le double par rapport à l’élection de 2012.

Les agents hospitaliers sensibles à la thèse de l' »immigration sanitaire »

La progression du vote Front national concerne en majorité les agents de catégorie C, comme les aides-soignants. Mais pas seulement : « Toutes les lois de santé qui ont été faites depuis des années vont à l’envers du bon sens, n’hésite pas à répondre le docteur Christelle Dehaye, urgentiste à l’hôpital de Toulon. Le personnel s’épuise. Nous n’avons plus les moyens de travailler correctement. Bientôt, il y aura plus de personnels administratifs que de soignants dans les hôpitaux. » 

Le FN est le seul qui prend en compte cette volonté d’arrêter de détruire notre système social. C’est le programme qui se rapproche le plus de la vérité.

Christelle Dehaye

médecin urgentiste

Quand on interroge les ténors du FN, ils mettent leur priorité dans la préférence nationale. Autrement dit : pour sauver l’hôpital et préserver les emplois, sans augmenter les impôts, il faudrait d’abord soigner les personnes qui cotisent et sont françaises. Une manière de lutter contre ce que le parti appelle l' »immigration sanitaire ».

La religion, un débat de plus en plus récurrent à l’hôpital

Continuer la lecture de À l’hôpital, près d’un agent sur quatre pourrait choisir Marine Le Pen

Secours populaire : « Stop à la récupération politique »

NDLR: Article du Républicain Lorrain qui confirme les accusations portées par le FN. La décision de ne pas soutenir le secours populaire dans certaines circonstances se justifie. L’argent du contribuable n’a pas à servir des intérêts politiques et idéologique déguisés

Lire le communiqué de presse de Fabien Engelmann, Maire FN de Hayange en reaction à la tribune de Marie-François Thull : Politisation du Secours Populaire de Hayange : Nous avions raison depuis le début !


La présidente de la fédération mosellane du Secours populaire, Marie-Françoise Thull, s’insurge contre les tentatives de récupération politique des actions de l’association, notamment de la part du Parti Communiste.

(…). « Quand je constate les tentatives de récupération politique de notre association et de ses actions, par des gens qui veulent se donner une image de « solidaires », je suis sidérée », s’offusque-t-elle.

Indépendance

Directement ciblé, le Parti communiste. « Ils vont jusqu’à reprendre notre logo tel quel, pour le mettre sur des tracts du parti. Et nous, on se bat contre ça. S’ils veulent faire des dons, comme d’autres formations, comme n’importe qui, très bien. Mais ça, non, ce n’est pas possible. Nous faisons appel à la solidarité de façon indépendante, nous aidons toutes les personnes dans le besoin sans aucune distinction. Ce type de comportement ne favorise pas notre travail dans des conditions sereines. »

Cette mise au point a été faite en marge de l’annonce de la 40e campagne des Pères Noël verts. Continuer la lecture de Secours populaire : « Stop à la récupération politique »

Candidats diplômés, aguerris, formés : le FN joue la crédibilité aux législatives

L’objectif  du FN en 2017 doit être au minimum d’arriver au second tour et  obtenir plus de 50 députés aux législatives qui suivront l’élection présidentielle. Le parti pourrait alors créer un groupe et devenir la seule opposition au pouvoir en place

Longtemps à la peine pour trouver suffisamment de candidats à investir, le FN a désormais l’embarras du choix pour les législatives 2017. Et place à des personnalités plus crédibles, souvent déjà élues et rôdées à la politique, pour mettre toutes ses chances de son côté.

EXCLUSIFLe Front national fourbit discrètement ses armes pour les élections législatives. Le parti de Marine Le Pen vient en effet de terminer ses pré-investitures pour juin 2017. Et les statistiques interne sur le profil des candidats, qu’Europe 1 a pu se procurer en exclusivité, témoigne d’une certitude : fini le cliché du jeune caissier qui ne connait presque rien à la politique mais accepte de rendre service à un parti en mal de candidats ; ces derniers sont désormais beaucoup plus aguerris.

Plus de 45% ont un Bac +4.

Cela se voit, Marine Le Pen a eu le choix. Souvent, quatre ou cinq personnes ont postulé pour se présenter dans une même Continuer la lecture de Candidats diplômés, aguerris, formés : le FN joue la crédibilité aux législatives

Quand Jean-Luc Mélenchon, l’écologiste, votait pour le retour des farines animales

L’écologie du Pol Pot français est belle devant les caméras, mais une fois qu’elles ont le dos tourné il en revient à la bonne méthode du faux cul qu’il n’a jamais cesser d’être.
Mélenchon se préoccupe de la souffrance animale quand le FN met cette question en avant; il aborde du bout des lèvres le protectionnisme quand le fn a seul le courage de prendre cette question à bras le corps; il gueule timidement contre l’euro quand le Fn est seul à demander un référendum; il s’intéresse à l’économie de la mer quand le FN se positionne depuis plus de 15 ans sur cette question.
Le petit père sans peuple court derrière le FN sans aucun chance de pouvoir le rattraper… car il lui manque l’essentiel: la cohérence et la sincérité.
rappel: Les farines animales ce sont des poissons qui mangent de la viande. Elles sont responsables de la crise de la vache folle de 2001.

Philippot défend la fin de l’école gratuite pour les enfants clandestins pour « sauver la Sécu »

Le titre de BFM original est: Philippot défend la fin de l’école gratuite pour les enfants étrangers pour « sauver la Sécu ».
J’ai décidé de le changer car BFM cherche à mentir. Le Fn ne veut pas en finir avec la scolarisation des enfants étrangers mais avec celle des enfants clandestins.

Florian Philippot a répondu jeudi sur BFMTV à la polémique déclenchée par les derniers propos de Marine Le Pen. La présidente du Front national et candidate à la présidentielle a déclaré devant la pressevouloir mettre fin à la gratuité de l’accès à l’école pour les enfants d’étrangers en situation irrégulière et demander une contribution pour assurer la scolarité des enfants immigrés en situation régulière dont les parents n’ont pas d’activité professionnelle.

« François Fillon veut détruire la Sécurité sociale, nous on veut faire l’inverse »

Continuer la lecture de Philippot défend la fin de l’école gratuite pour les enfants clandestins pour « sauver la Sécu »