Archives par mot-clé : français

Le recul de l’islam radical plus prioritaire que l’emploi pour les Français (sondage)

Heu heu moi je dirais de l’islam out court et de l’immigration en général…


D’après le baromètre de la transformation publié dimanche par le « JDD », le recul de l’islam radical est un sujet prioritaire pour 61% des Français alors que l’emploi ne l’est que pour 30% d’entre eux.

Les récents attentats en Grande-Bretagne ont semble-t-il exacerbé le besoin de sécurité chez les Français. Le recul de l’islam radical est en effet un sujet prioritaire pour 61% d’entre eux. Un thème qui arrive très loin devant celui des retraites (43%), de l’école (36%), de l’emploi (36%) ou même du pouvoir d’achat (30%), d’après le baromètre de la transformation réalisé par l’Ifop pour No Com et le JDD, que l’on retrouve dimanche dans les colonnes de l’hebdomadaire.

70% des Français adhèrent à la transformation. Mais ce n’est pas tout ce que ce sondage révèle. Si les Français adhèrent à la transformation à 70%, ils estiment à 37%, fin juin, qu’il est nécessaire de préserver le pays tel qu’il est pour en protéger l’identité. Un chiffre en hausse puisqu’un mois plus tôt, ils étaient 31% à être de cet avis.

Besoin de courage et de justice dans les réformes. Continuer la lecture de Le recul de l’islam radical plus prioritaire que l’emploi pour les Français (sondage)

Les Français sont majoritairement défavorables à ce qu’on accueille davantage de migrants

Enquête réalisée les 28 et 29 janvier auprès d’un échantillon de 1023 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

Voir l’étude complète (PDF)

74% des Français jugent l’islam intolérant: « Les musulmans doivent entendre cet avertissement »

Le philosophe Abdennour Bidar, spécialiste de l’islam et de la laïcité réagit au sondage réalisé par Ipsos pour Le Monde, le Cevipof et la Fondation Jean Jaurès sur les nouvelles fractures de la société française; sondage qui livre des résultats sans appel sur la perception qu’ont les Français de l’islam.

74% des personnes interrogées estiment en effet que l’islam est une religion « intolérante » et qu’il n’est pas compatible avec les valeurs de la société française. Chiffre plus radical encore, huit Français sur dix jugent que la religion musulmane cherche « à imposer son mode de fonctionnement aux autres ». Enfin, plus de la moitié des Français pensent que les musulmans sont « en majorité » (10%) ou « en partie » (44%) « intégristes », sans que l’on sache ce qu’ils entendent par ce qualificatif.

Ces proportions varient certes en fonction de l’âge et de l’appartenance politique des sondés, mais, signe de leur enracinement dans l’imaginaire collectif, elles restent largement majoritaires dans toutes les catégories. Ainsi 65% des gens de gauche et 68% des moins de 35 ans partagent l’idée que l’islam n’est pas une religion tolérante, tandis que 61% des premiers, et 66% des seconds pensent qu’il n’est pas compatible avec les valeurs de la société française.

Que vous inspirent les résultats du sondage? Continuer la lecture de 74% des Français jugent l’islam intolérant: « Les musulmans doivent entendre cet avertissement »

Gilles Le Guen, breton, converti à l’islam, persécute la population du Nord Mali

Malgré la crise, la France continue à exporter son savoir-faire, ses élites….

– – – – – – – – – – – – – – – – – – –

(…) Les populations de Tombouctou sont résignées. Impossible de réagir, car les jihadistes sont là, armés, et implacables. A la police islamique de la ville : une dizaine de jeunes hommes arrêtés. Le regard est hagard. Certains sont soupçonnés de vol, d’autres sont accusés d’espionnage.

Un jeune Congolais, candidat à l’émigration clandestine vers l’Europe, a lui aussi été arrêté. Son tord ? Avoir affirmé qu’il était catholique. A Tombouctou, le refus de porter le voile islamique est par ailleurs un motif d’arrestation pour les femmes. Le cas échéant, elles sont souvent retenues dans le local d’une ancienne banque, qui sert désormais de prison.

Jihadiste breton

Le jour, le petit marché de la ville est plutôt animé. Il y a du monde. Non loin de là, on fouette en public les couples non mariés. Sur les étals, on trouve quasiment de tout. Mais pas d’argent. Autre attraction dans la cité : un palais construit par feu Kadhafi. L’édifice est désormais réquisitionné par les jihadistes.

Rencontre avec un jihadiste justement. Motif de curiosité : il est de nationalité française. Il a la soixantaine, et vient de passer un moment en prison à cause de l’humeur de ses coreligionnaires. Il s’appelle Abdoul Jelil. Son vrai nom ? Gilles Le Guen. Pour les amoureux de la mer, il est breton.

Abdoul circule à mobylette. Cet ancien de la marine marchande française vit ici avec sa famille, et s’occupe de la distribution de l’électricité. Il se confie : à un autre jihadiste, il a donné sa fille en mariage. L’âge d’Aïcha ? 12 ans.

Renforts du MNLA

Plus que jamais à Tombouctou, Aqmi-Ansar Dine est le couple qui continue de régner. Deux grandes figures d’al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) y sont présents : Abou Zeid, qui

 

lire la suite sur RFI

L’image de l’islam se dégrade fortement en France (sondage IFOP)

Une étude de l’Ifop pour Le Figaro montre que la montée du communautarisme des musulmans accentue leur rejet par l’opinion.

La communauté musulmane de France s’apprête à fêter, vendredi, sa plus grande fête de l’année, Aïd-el-Kébir, également dénommée Aïd-el-Adha, fête du sacrifice. […]

En 1989, 33 % des sondés se disaient favorables à la construction des mosquées. Ils ne sont plus que 18 %. Pour le voile dans la rue, et sur la même période, les personnes opposées passent de 31 % à 63 %.

Une fête qui tombe dans une France qui conteste de plus en plus cette religion, comme le démontrent un sondage exclusif de l’Ifop pour Le Figaro mais aussi des faits spectaculaires comme l’occupation symbolique, samedi dernier, de la mosquée de Poitiers. «Notre sondage, explique Jérôme Fourquet, directeur du département opinion de l’Ifop, démontre une évolution qui va dans le sens d’un durcissement supplémentaire des Français vis-à-vis de cette religion et d’une perception négative renforcée de l’islam. Même si une proportion non négligeable de Français, 40 %, continue à se dire indifférente à la question de la présence de l’islam en France.»

Ce qui explique, à ses yeux, un tel durcissement – 43 % des sondés considèrent l’islam comme une «menace» – est lié à une «visibilité» fortement accrue de l’islam sur la scène publique et médiatique. Continuer la lecture de L’image de l’islam se dégrade fortement en France (sondage IFOP)