Archives par mot-clé : France 2

France 2 fait appel à Michel Cymes pour animer une émission sur le déconfinement.

Dans n’importe quelle profession ce type serait viré… en France il parade à la télé.

lire :
Coronavirus : passe d’armes entre Michel Cymes et Nadine Morano

Sylvain Tesson sur l’Islam, le métissage, le multiculturalisme

Les abrutis de ONPC devraient lire Lévy Strauss. Bien qu’ayant fait le tour du monde, le plus célèbre ethnologue a toujours critiqué l’islam (1) et a fortement rejeté le multiculturalisme. Jean Raspail écrivain-voyageur et antropologue a visité plus de pays que les trois ravis de France 2. Lui aussi est un militant anti-immigration, et un observateur désenchanté de la disparation de notre civilisation au profit d’un Islam conquérant qu’il exècre. Sylvain Tesson a d’ailleurs rédigé une préface à l’un des derniers livres de Raspail… les grands esprits trouvent toujours un lieu pour se rencontrer mais c’est rarement un plateau de télé.

(1)
CLAUDE LEVI-STRAUSS : « LL M’A FALLU RENCONTRER L’ISLAM POUR MESURER LE PÉRIL QUI MENACE LA PENSÉE FRANÇAISE

VIDEO – Marine Le Pen clashe François Lenglet sur France 2

FRANCE2 a encore fait son volot de chaine d’État aux ordres du PS et en soutien à Macron. Un journaliste est aujourd’hui cimparable à ce qu’était un fonctionnaire de la Propagandastaffel

Ce lundi 1er mai, Marine Le Pen était l’invitée de l’Entretien décisif sur France 2. Lors de cet entretien, la candidate à l’élection présidentielle a vivement critiqué François Lenglet qui a analysé son projet de sortie de l’euro.

“Vous défendez en réalité le système financier”

Marine Le Pen lui a reproché de ne pas avoir pu trouver d’exemple de monnaie commune. S’en est alors suivi un débat technique sur l’écu. Le journaliste assurait que c’était une unité de compte, tandis que pour la candidate il s’agissait de “l’ancêtre de l’euro”. “Pourquoi cherchez-vous à faire peur aux Français ?”, a-t-elle demandé, tout en répondant à sa question. “Parce que l’euro est une monnaie qui bénéficie aux multinationales mais qui ne profite pas aux Français. Vous défendez en réalité le système financier”, a-t-elle fustigé.

“Je n’ai pas envie de vivre avec l’épée de Damoclès de fonctionnaires non-élus” Continuer la lecture de VIDEO – Marine Le Pen clashe François Lenglet sur France 2

La direction de France Télévisions est dans une relation amicale avec M. Macron : ils se tutoient, ils s’embrassent. »

Mme Ernotte a été placé à la présidence de France Télévision alors qu’elle n’avait jamais exercé dans le secteur de l’audiovisuel. La loi l’interdit. Mais ce n’est pas grave. Quand on est socialiste on fait ce que l’on veut. Sa nomination a été l’objet d’une vive polémique, notamment chez les syndicats (1)

(1)
Le 23 avril 2015, Delphine Ernotte est élue par les membres du Conseil supérieur de l’audiovisuel à la présidence de France Télévisions pour remplacer Rémy Pflimlin à partir du 22 août 2015 et pour une durée de cinq ans, ce dont la félicite immédiatement Fleur Pellerin, ministre de la Culture et de la Communication dont elle est proche11. Selon L’Obs et Laurent Mauduit, sa nomination a été préparée par un influent réseau composé de David Kessler (ancien conseiller médias et culture auprès de François Hollande et responsable de la filiale cinéma de Orange), Xavier Couture (ex-TF1 et Canal+ et ancien conseiller chargé des relations avec les acteurs de l’audiovisuel auprès de Stéphane Richard) et par « le lobbyiste » Denis Pingaud, conseil de Mathieu Gallet.

Selon plusieurs médias, elle aurait également reçu le soutien d’Anne Hommel, ancienne conseillère de Dominique Strauss-Kahn, ancienne secrétaire de Jean-Christophe Cambadélis et ancienne consultante d’Euro RSCG13. Laurent Mauduit ajoute que Sylvie Pierre-Brossolette, membre du CSA, a elle aussi milité, discrètement car « soumise à une obligation d’impartialité », pour sa candidature.

Elle est la première femme à occuper ce poste. D’après Laurent Mauduit, Continuer la lecture de La direction de France Télévisions est dans une relation amicale avec M. Macron : ils se tutoient, ils s’embrassent. »

David Pujadas montre par surprise à Bayrou ses interviews où il attaquait Macron.

Les salaires mirobolants de France Télévisions

Cet argent est le votre.  Et comme il est dit en fin d’article certains animateurs de la télévision publique française reçoivent des salaires encore plus élevés que les cadres.

 


Alors que la Cour des comptes a publié lundi dernier un rapport critiquant violemment la politique «insuffisamment rigoureuse» de gestion du groupe, une enquête révèle les salaires exhorbitants de certains salariés.

L’audiovisuel public rémunère ses salariés aussi bien que le privé: voilà sans doute la révélation majeure de l’enquête menée par BFM Business. Exemple: Delphine Ernotte, PDG de France Télévisions, touche un salaire fixe de 322.000 euros brut par an, avec un bonus variable pouvant aller jusqu’à 78.000 euros, soit un total de 400.000 euros bruts par an. À titre de comparaison, c’est le même salaire que Rémy Pfimlin, ancien PDG du groupe, mais bien plus que celui de Patrick de Carolis, qui touchait 240.000 euros de fixe et un bonus qui pouvait atteindre 60.000 euros.

Delphine Ernotte affirme qu’elle touchait le double de son salaire actuel lorsqu’elle travaillait à la direction d’Orange France: elle touchait donc environ 800.000 euros bruts par an, soit deux fois moins que le PDG actuel d’Orange France, Stéphane Richard, qui touche un salaire fixe de 900.000 euros bruts fixe, plus un bonus variable pouvant atteindre le même montant. Delphine Ernotte touche néamoins le salaire le plus élevé du groupe audiovisuel.

Bon nombre de ses pairs ont également des salaires très confortables: selon le rapport de la Cour des comptes, 191 salariés du groupe toucheraient plus de 120.000 euros bruts par an et 547

Continuer la lecture de Les salaires mirobolants de France Télévisions

LRPS: Contre le passage de Marine Le Pen sur France 2 Cambadélis propose à Sarkozy de saisir le CSA

Le FN est au plus haut dans les sondages, il y a le feu chez les magouilleurs de la République des mafieux…. Ils ont peur qu’en arrivant à la tête des régions le FN découvre tous les cadavres que l’UMPS aura laissé dans les placards… jusqu’où iront-ils pour éviter cela? Je serais un cadre du FN je demanderais un surveillance très serré du prochain scrutin…

Protestant contre l’invitation de Marine Le Pen à Des paroles et des actes sur France 2, Jean-Christophe Cambadélis a écrit à Nicolas Sarkozy, président de Les Républicains, pour lui proposer de saisir ensemble le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA).

Alors que la présidente du Front national est candidate aux régionales dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie, « cette nouvelle invitation introduit une distorsion dans l’équité médiatique, qui plus est au profit d’un mouvement d’extrême droite. Ceci au moment où dans toute l’Europe, ces mouvements ont le vent en poupe. Voilà pourquoi je vous propose que nous saisissions ensemble le CSA », écrit le premier secrétaire du Parti socialiste.

XVM6ab4634a-0088-11e5-90be-dbfee8f39230

« Un rappel des valeurs de notre pays »

« Il n’est pas admissible que le service public fasse plus de deux heures de publicité pour Mme Le Pen au détriment des partis républicains représentés à l’Assemblée nationale. (…) Je crois qu’il faut porter un coup d’arrêt à la fascination, à la promotion morbide de l’extrême droite dans le pays », tonne Jean-Christophe Cambadélis. « Une démarche commune sonnerait comme un rappel à l’ordre et aux valeurs de notre pays », conclut-il à l’adresse du président de Les Républicains.

Et le député PS de Paris d’ajouter :

Cette démarche peut tout aussi bien être portée par les candidats en région si vous la jugez plus efficace ou plus praticable.

Contacté par le Lab, Marine Le Pen ne s’étonne pas du tout de cette démarche. Elle ajoute :

Le parti unique qui truste 90% du temps de parole politique pense probablement que cela n’est pas encore suffisant.

Addendum: Le Parti socialiste fait savoir ce mercredi après-midi que Nicolas Sarkozy et Jean-Christophe Cambaddélis se sont entretenus par téléphone. Le responsable du service de presse du PS Sylvain Moulène précise au Lab :

Il ont convenu d’écrire chacun de leur côté au CSA.
Il n’y aura donc pas de saisine commune du conseil.

Source Le lab et le Point

Manipulation et propagande: Son fils est au FN , il le rejette (vidéo)

addendum:

Voir aussi: I-Média démonte la propagande socialiste par France 2 au sujet du fils de Walter Broccoli au FN (TV Liberté)

Hier soir France 2 a gagné le concours Pol Pot de la propagande et devrait recevoir le prix Goebbels pour toute son oeuvre. À trois jours du second tour de la législative qui va opposer le FN au PS, la chaine publique a diffusé un reportage hautement capital pour l’information des citoyens: le témoignage de Walter Broccoli (ancien responsable FO d’Arcelor-Mittal à Florange) en rupture avec son fils depuis que celui-ci a rejoint les rangs du Front National.
Le pauvre merdeux de Florange parle avec des trémolos dans la voix comme une vieille arabe qui pleure son fils parti faire la guerre avec Daesh. De la grande comédie made in France2. À vomir.

Surtout quand on sait que ce petit rentier de la contestation est un opportuniste de première. Car grâce à quelques recherches sur le net, nous nous sommes rendu compte que le papa déçu par les choix politique de son fiston est une racaille qui bouffe à tous les râteliers. On s’est aussi aperçu que le reportage daté de décembre dernier et qu’il avait fait le jour du tournage un selfi souriant avec Maryse Burgot, la journaliste à l’origine du reportage et qui n’a jamais brillé par son objectivité. En fouillant bien le compte twitter du syndicaliste planqué, on a également appris que celui-ci était actuellement en Thaïlande, et qu’il envisageait d’être candidat UMP en lorraine. L’homme déboussolé par la conversion de son fils aux idées du FN, se console avec Hollande, Borloo, Mélenchon, et tous les caciques du système.

Face à cette mascarade digne des pires régimes staliniens, la réaction des internautes ne s’est pas fait attendre, et ce loustic, qui en 40 aurait donné son fils à la gestapo, s’est fait pourrir comme il se doit sur les réseaux sociaux.

On le répète: ARTE, France, 2, France 3, TF1, Canal+, BFM, Itélé… sont des média de propagande et de manipulation de masse. La France est gouvernée par Big Brother, et ne figure plus parmi les pays démocratiques.

Voici donc le reportage et des réactions sur twitter:

——–

Le témoignage de Walter Broccoli (ancien responsable FO d’Arcelor-Mittal à Florange) en rupture avec son fils depuis que celui-ci a rejoint les rangs du Front National.

UimCS1w-1

— Pierre S. (@FrDesouche) 4 Février 2015


Continuer la lecture de Manipulation et propagande: Son fils est au FN , il le rejette (vidéo)

France 2 monte au creneau pour contester Zemmour sur l’immigration

La Propagandastaffel se plie en quatre pour tenter de discréditer celui qui parle trop fort et trop bien. C’est à celui qui insultera le plus et mentira le mieux.
En France on aime châtier celui qui crie au Feu tout en laissant courir les incendiaires.
France 2 c’est radio Paris sous l’occupation, un média de collabo.
Mais c’est trop tard, les français ont compris. Ils ont perdu.

Petites remarques sur les propos du propagandiste:
Voilà la dépêche que cite zemmour

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2012/10/10/01016-20121010ARTFIG00262-immigration-les-chiffres-de-l-insee.php

« plus de 5,3 millions d’immigrés vivaient en France en 2008, les deux tiers natifs de pays hors UE. Leurs descendants sont près de 6,7 millions, soit 11% de la population. »

Le « chercheur de l’Insee interrogé dans le reportage ne dit pas autre chose, et ne contredit pas le chiffre de 7 millions d’enfants étrangers:
– Pourquoi il n’y a pas 7 millions d’enfants étrangers de moins de 4 ans en France ?
– Et bien parce que 800 000 naissent par an en France donc il y en a en tout 3.5 millions ! » mais, il ne rajoute pas que les 3,5 millions restant sont nés… à l’étranger.
Il y a donc 7 millions d’enfants étrangers en France, dont la moitié sont nés en France.CQFD

Rappel:

Quand en 2011 En 2011 France Télévision déclarait : « Au total 11,5 millions d’immigrés ou enfants d’immigrés habitent en France, soit 19% de la population ».