Archives par mot-clé : France

selon Fox News Le #coronavirus aurait été développé dans un laboratoire à Wuhan, où des scientifiques menaient des études risquées à partir de chauves-souris

Fox News est une télé proche de Trump. Cependant les service secrets angalis serait arrivé à la même conclusion. Ajoutons que ce laboratoire à wuhan est issu d’une collaboration avec la France. Il a été inauguré en 2017 par le PM Bernard Cazeneuve, la ministre de la Santé Marisol Touraine et Yves Lévy, président de l’INSERM époux d’Agnès Buzyn. Voir le site officiel : https://cn.ambafrance.org/Voyage-officiel-du-Premier-Ministre-en-Chine-visite-du

124.000 femmes seraient excisées en France

Mali, Côte d’Ivoire, Gambie, Sénégal, Guinée-Conakry, Sierra Leone, Tchad, Nigeria, Éthiopie, Somalie, Mauritanie… Nombreux sont les pays où le pourcentage de femmes mutilées avoisine les 90 %. En France, selon le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH), le nombre de femmes adultes excisées s’élève à 124.355 alors qu’elles n’étaient que 62.000 au milieu des années 2000.[…] Continuer la lecture de 124.000 femmes seraient excisées en France

En 2013, les immigrés et descendants d’immigrés représentaient 12,5 millions de personnes soit 19,3% de la population française

[…] Connaissez-vous le nombre d’immigrés en France? Combien y a-t-il de naturalisations chaque année? Autant de questions auxquelles il n’est pas évident de répondre, même en ordre de grandeur, malgré l’omniprésence du débat en France. Et ce d’autant que les autorités françaises établissent généralement leur communication en s’appuyant sur les chiffres publiés d’une année sur l’autre, ce qui ne permet pas de mesurer l’ampleur du phénomène à long terme. À deux semaines d’un débat parlementaire sur l’immigration, souhaité par le président Macron, Le Figaro propose dix graphiques pour mesurer l’étendue réelle du phénomène migratoire en France sur plusieurs décennies.[…] Continuer la lecture de En 2013, les immigrés et descendants d’immigrés représentaient 12,5 millions de personnes soit 19,3% de la population française

Démographie française : En 2016, la fécondité d’une femme immigrée est supérieure de 52% à une non immigrée, une immigrée inactive accouche en moyenne de 4,17 enfants

Continuez à fermer les yeux…. et regardez BFM, France2, Arte, TF1, LCI, CNews…. et écoutez France Inter, RTL, RMC…. et lisez Libé, le Monde, le Figaro… et votez LREM, LR, PS, LFI, EELV, PCF….


Merci aux camarades de Fdesouche qui tente de donner un échos médiatique à des chiffres qui n’ont été commentés par médias, alors qu’il mériteraient de faire la Une.

Les indicateurs conjoncturels de fécondité permettent comparer les taux fécondité par groupes sociaux. Ils permettent des analyses sur les années récentes à la différence de la descendance finale (nombre moyen d’enfants mis au monde par une génération de femmes au cours de leur vie, qui nécessite d’attendre qu’elles aient dépassé 50 ans).

En 2016, l’ICF des immigrées est de 2,72 enfants par femme et celui des non immigrées de 1,79 enfant par femme, soit un écart de 0,93 enfant par femme.

L’ICF total des femmes, immigrées ou non, est de 1,91 enfant par femme.

Sans les immigrées, le niveau de la fécondité en France en 2016 serait donc inférieur de 0,12 enfant par femme (1,91 moins 1,79). Le surcroît de fécondité des femmes immigrées mesuré d’après l’ICF se lit aussi au travers de la part des naissances de mères immigrées dans l’ensemble des naissances en France (19 % en 2019), qui est plus élevée que la part des femmes immigrées parmi la population féminine de 15 à 50 ans (12 %, cette proportion variant de 4 % à 16 % selon les âges).

NB : pour l’insee, un immigré est une personne résidant en France, née à l’étranger et de nationalité étrangère à sa naissance.

Source : INSEE

Nouvel album du rappeur Nick Conrad, « Je baise la France, je brûle la France » Mais aussi: « J’attrape une ptite blanche […] J’lui déchire l’anus […] Semence de singe dans la gorge »)

Je baise la France, baise la France
Jusqu’à l’agonie
Je brûle la France, j’ai brûlait la F-

Bite dans sa bouche
Jouis comme un porc
Liquide visqueux, mâche ça comme Malabar

Cet hexagone, j’l’encule sa grand-mère
Air France, on mange trop mal à bord
Quand j’veux défendre mes intérêts
A coup d’accords
Grosse pute me donne encore tort
Mélée harcore
Elle aime quand on s’tue
Quand ya du sang à l’aéroport
La prof m’a appelé Khaled Kelkal Continuer la lecture de Nouvel album du rappeur Nick Conrad, « Je baise la France, je brûle la France » Mais aussi: « J’attrape une ptite blanche […] J’lui déchire l’anus […] Semence de singe dans la gorge »)

L’étude de Fdesouche sur les prénoms arabo-musulmans confirmée par l’Ifop et à la une du Point, deux ans après sa publication

Dans les Alpes, les migrants fuient l’Italie de Salvini

Article du Monde sur les migrants qui « fuient l’Italie de Salvini » pour venir en France.

L’odeur de la pâte à pizza s’échappe par endroits d’un restaurant. Derrière les vitres des commerces de la station de sports d’hiver de Montgenèvre (Hautes-Alpes), ce mardi 19 février, les clameurs des vacanciers se devinent. Quelque part, tout près de ces lieux conviviaux, dans la montagne qui s’élève, immergée dans la nuit, un petit groupe de huit personnes est en train de passer le col, frontière physique entre l’Italie et la France. […]

C’est ainsi tous les jours ou presque, des migrants tentent Continuer la lecture de Dans les Alpes, les migrants fuient l’Italie de Salvini

Populisme : Les italiens n’ont jamais été aussi confiants dans la démocratie. 60% estiment que leur situation s’est améliorée

Au lieu de diaboliser le RN et DLF, les médias français, les « intellectuels » et la classe politique feraient bien de s’interroger sur la côte de popularité des représentants populiste de l’Etat italien.

Des résultats qui devraient aussi nous faire réfléchir sur les bienfaits de la proportionnelle quand celle-ci est bien utilisée.


Le taux de fécondité baisse pour toutes les femmes en France, sauf les immigrées

Mais non, il n’y a aucune Grand Remplacement en France….


Le taux de fécondité est en baisse régulière depuis 2015 atteignant 1,88 enfant par femme en 2017. (…)

Un taux plus élevé chez les femmes immigrées. Mais selon l’Institut national des statistiques et des études économiques (Insee), la fécondité des femmes immigrées, elle, reste « plus stable » et se maintenait en 2016 à 2,73 enfants par femme. Ce niveau est « comparable à celui des années 2012 à 2014 ». Cela représente « environ 0,8 enfant de plus par femme que les non immigrées » dont le taux de fécondité était de 1,80 enfant par femme en 2016.

L’Insee définit un « immigré » comme une « personne résidant en France née à l’étranger et de nationalité étrangère à sa naissance ». Rapporté au taux de fécondité global en France en 2014 (2,00), « la contribution des femmes immigrées » reste cependant « limitée » à 0,1 enfant par femme, a nuancé l’Institut. Elle n’a quasiment pas évolué depuis 2012.

Europe 1