Archives par mot-clé : France

Manipulation médiatique: Depuis plus de 20 ans il ya toujours et seulement 5 millions de musulmans en France.

Quand les médias vous parlent d’immigration et plus particulièrement de l’islamisation ne les croyaient pas.
Un rappel sur ce que que disait l’ancien ministre de Chirac, Azouz Begag

Continuer la lecture de Manipulation médiatique: Depuis plus de 20 ans il ya toujours et seulement 5 millions de musulmans en France.

Caroline Galactéros: «Pourquoi la France ne doit pas s’associer aux frappes en Syrie»

Alors que la France s’apprête vraisemblablement à frapper la Syrie, en représailles aux attaques chimiques supposées, Caroline Galactéros plaide pour un sursaut d’indépendance nationale. Selon elle, la France ne doit pas s’aventurer dans une nouvelle coalition.

Docteur en science politique et colonel au sein de la réserve opérationnelle des Armées, Caroline Galactéros est présidente du think tank Geopragma. Auteur du blog Bouger Les Lignes, elle a notamment publié Guerre, Technologie et société (éd. Nuvis, 2014).

La messe semble dite et une atmosphère de veillée d’armes plane sur Paris, tandis que le jeune prince d’Arabie Saoudite quitte la capitale et que notre président est en étroit dialogue avec son homologue américain. La France pourrait, en coordination avec Washington, frapper de manière imminente les forces du régime syrien en représailles d’une nouvelle attaque chimique imputée de manière «très probable» mais en amont de toute enquête, aux forces de l’abominable tyran Assad soutenu par les non moins affreux régimes russe et iranien.

Il faudrait agir vite, se montrer ferme, intraitable, juste! Il s’agirait là d’un «devoir moral»! On a bien entendu et lu. Le discours moralisateur sur la sauvegarde des civils innocents, pourtant inaudible après sept ans de guerre et de déstabilisation de la Syrie, est toujours le même. C’est là le comble du cynisme en relations internationales, que nous pratiquons pourtant sans états d’âme depuis des décennies. Pendant ce temps, la guerre silencieuse du Yémen continue. Ces civils-là n’existent pas, ne comptent pas.

Mais certaines images de guerre et de civils otages d’une sauvagerie généralisée irritent plus que d’autres nos consciences lasses d’Européens déshabitués de la violence et gonflés d’une prétention à connaître, dire et faire le Bien. Soit.

Mais agir contre qui? Qui faut-il punir? Le régime de «l’animal Assad», comme l’a appelé Trump? L’Iran? La Russie? Vraiment? Et si ce trio noir que l’on désigne exclusivement depuis des mois à la vindicte populaire internationale n’était qu’un leurre, proposé à notre indignation sélective pour ne pas réfléchir à nos propres incohérences?

Quel serait l’intérêt de la Russie de laisser perpétrer une telle attaque ? Continuer la lecture de Caroline Galactéros: «Pourquoi la France ne doit pas s’associer aux frappes en Syrie»

Guerre au Yémen : Selon Amnesty, la France pourrait être considérée comme complice de l’Arabie Saoudite.

Yémen : La France et ses alliés américain, d’Arabie Saoudite et Émirats arabes unis, laisseraient faire DAESH et AlQaida

Le chef d’Al-Qaïda appelle les musulmans du Maghreb à combattre la France

Le chef d’Al-Qaïda Ayman al-Zawahiri a appelé les musulmans du Maghreb à combattre les soldats français au Sahel, dans un message vidéo rendu public aujourd’hui, selon le Centre américain de surveillance des sites djihadistes SITE.

Dans cette vidéo de sept minutes, qu’aucun élément ne permet de dater, le successeur d’Oussama ben Laden ne fait aucune référence aux récents attentats de Ouagadougou, revendiqués par le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM), un mouvement jihadiste basé au Mali et affilié à Al-Qaïda.

Vendredi, une double attaque coordonnée a visé l’ambassade de France et l’état-major général des armées burkinabè dans la capitale du Burkina, faisant sept morts et plus de 80 blessés parmi les forces Continuer la lecture de Le chef d’Al-Qaïda appelle les musulmans du Maghreb à combattre la France

800 nouveaux-nés ont été baptisés « Jihad » en France

À Toulouse, un officier d’état civil a effectué un signalement auprès du procureur de la République, après qu’un couple a choisi d’appeler son enfant « Jihad ». Une affaire qui n’a pas manqué de faire polémique. L’information faisait encore la une de La Dépêche du Midi ce mardi 24 octobre dans la matinée alors que le procureur de la République a confirmé avoir été saisi par la mairie de Toulouse.

Les services de l’État civil estiment que ce prénom, fortement connoté est contraire à l’intérêt de l’enfant. Mais la question est Continuer la lecture de 800 nouveaux-nés ont été baptisés « Jihad » en France

Salafistes Français, ils vivent à Birmingham dans un quartier à 95% musulman surnommé « Peshawar »

De plus en plus de Français qui pratiquent un islam rigoriste viennent s’installer dans cette ville du centre de l’Angleterre, là où les restaurants halal, les salles de prières et les niqabs sont légion.

Voilà un an que Karim a quitté Gennevilliers avec Dounia, sa jeune femme, qui porte désormais le niqab – ce voile intégral couvrant le visage à l’exception des yeux –, et ses quatre enfants. On les avait croisés en mars dernier, au lendemain des attentats de Londres dans un salon de thé de Small Heath, ce quartier de Birmingham à 95% musulman, où se côtoient, sans forcément se mélanger, les 73 nuances de l’islam.

Née en France, Dounia est d’origine marocaine. Ses parents sont peu Continuer la lecture de Salafistes Français, ils vivent à Birmingham dans un quartier à 95% musulman surnommé « Peshawar »

Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education nationale : « Il faut aimer son pays comme on doit aimer sa famille »

Interrogé sur l’enseignement du roman national, thème de la droite lors de la campagne présidentielle, l’ancien directeur de l’Essec plaide pour un enseignement chronologique de l’Histoire et pour enseigner « des sentiments positifs ».


« Il faut aimer son pays », estime le nouveau ministre de l’Education Jean-Michel Blanquer

Rokhaya Diallo : « La France se voit comme un pays blanc et chrétien, on doit changer cette perception »

La journaliste et activiste Rokhaya Diallo discute des problèmes de racisme en France.

« Nous devons changer la perception que le peuple Français a de lui-même. Ce n’est plus un pays blanc et chrétien »

« La France a un problème profond de racisme institutionnel »

« La France se voit comme un pays blanc, toutes les productions cinématographiques ou télévisuelles sont blanches »

« Les journalistes sont trop blancs »

(…)

Al Jazzera

Le terrorisme islamique n’est que le facteur aggravant de l’islamisation de la France (rediff)

Première publication le 26 novembre 2015

Quand les média ne sont pas occupés à nous infliger la litanie du Pas d’amalagame ou nous soumettre à leur tyrannie du Gnangnan, ils s’interrogent sur l’islam radical. Quelle est sa nature? D’où vient-il ?. Un islamiste radical devient-il forcément un terroriste ?; Quelle est notre responsabilité dans la radicalisation de ces gentils musulmans élevés dans le respect de cette religion d’amour et de paix ?
Toutes ces questions lancinantes et ce blabla indigeste ont pour but de nous éloigner des véritables débats.

Car les seules questions que doivent se poser dès à présent les français sont les suivantes:

– Est-ce que je souhaite laisser à mes enfants une France musulmane en héritage?
– Est-ce-que la France recouverte de mosquées sera toujours la France?
– Est-ce que les attentats sont les seuls dangers qui nous guettent?
– Comment, pourquoi et à cause de qui en est-on arrivé là?

Répondre à ces questions c’est s’offrir une porte de sortie. Continuer à se laisser bercer d’illusion pas les débats stériles des média, persister à croire encore et toujours aux solutions ineptes des multiculturalistes, se rendre perméable au catéchisme des sans frontièriste, c’est abdiquer et accepter de vivre demain des drames toujours plus grands.

mosques_and_islamic_schools_in_france_20151Beaucoup de français sous perfusion médiatique imaginent encore qu’il suffit de lutter contre l’islam radical ou le terrorisme pour vivre en bonne entente avec toutes les communautés.

Or nous ne parviendrons jamais à éradiquer le terrorisme islamique. Tel le Phénix ils renait toujours de ses cendres. Le terrorisme islamique est le corollaire de l’islam radical qui est lui-même consubstantiel à la religion musulmane; religion de plus en plus présente sur notre sol en raison d’une immigration de masse qui dure depuis de nombreuses années.

Il y en a encore qui continuent de croire que si la croissance était de retour, la crise sociale disparaîtrait et alors on pourrait mettre fin à la radicalisation des jeunes musulmans.

Une belle fable sociale avec de jolies chimères pour endormir les enfants de la patrie. Le monde Continuer la lecture de Le terrorisme islamique n’est que le facteur aggravant de l’islamisation de la France (rediff)

SUR LA RESPONSABILITÉ DE LA FRANCE : STOP À L’INSTRUMENTALISATION INDIGNE !

Texte de Marine Le Pen

Comme Charles de Gaulle, François Mitterrand, ou encore de nos jours Henri Guaino, Jean-Pierre Chevènement, ou Nicolas Dupont-Aignan, je considère que la France et la République étaient à Londres pendant l’occupation, et que le régime de Vichy n’était pas la France. C’est une position qui a toujours été défendue par le chef de l’Etat, avant que Jacques Chirac et surtout François Hollande, à tort, ne reviennent dessus.
Cette position fait suite à l’ordonnance du 9 août 1944 qui a frappé d’inexistence juridique le régime de Vichy, régime collaborateur et illégal.
Elle n’exonère en rien la responsabilité effective et personnelle des Continuer la lecture de SUR LA RESPONSABILITÉ DE LA FRANCE : STOP À L’INSTRUMENTALISATION INDIGNE !

Brigitte Bardot : « Je ne me suis pas battue contre l’Algérie française pour accepter une France algérienne »

À l’occasion de la sortie de son livre de citations et d’aphorismes, Répliques et piques, aux éditions de l’Archipel, Brigitte Bardot s’est entretenue, comme à son habitude, en toute liberté, avec Valeurs actuelles. Voici quelques extraits de cet entretien à retrouver en intégralité demain dans votre hebdomadaire.

L’état de la France

« J’ai été élevée dans l’honneur, le patriotisme, l’amour et le respect de mon pays. Quand je vois ce qu’il est devenu, je suis assez désespérée. Quand je constate ce qu’ils ont fait d’un pays dont la richesse intellectuelle, la qualité du langage, de l’écriture, la primauté en matière d’architecture, de mode, d’élégance, de patrimoine rayonnaient dans le monde entier, ça me déprime. Comme disait mon grand-père, il y a de quoi se les prendre et se les mordre ! »

A qui attribue-t-elle cette régression ?

« À la gauche. Elle déteste tout ce qui est luxueux, élégant, tout ce qui sort un peu de l’ordinaire ».

Sur le communautarisme Continuer la lecture de Brigitte Bardot : « Je ne me suis pas battue contre l’Algérie française pour accepter une France algérienne »

France : lancement d’une campagne nationale de prévention contre l’excision

La France serait-elle en train de devenir un nouvel État du continent africain?. Si on avait dit à nos grands-parents qu’un jour on en arriverait à ça….


Alors qu’une grande campagne nationale est lancée ce vendredi sur l’excision, des lycéennes de Seine-Saint-Denis ont créé un blog pour alerter sur ce sujet tabou. Cette mutilation reste pratiquée au nom de la tradition.

C’est le paradis de l’ado. De belles images, des articles sur des stars branchées comme l’artiste malienne Inna Modja, un langage direct fait de tu et de toi. Pourtant, sur ce tout jeune blog* imaginé, conçu et alimenté par des élèves de seconde du lycée Jacques-Feyder à Epinay-sur-Seine (Seine-Saint-Denis), on ne parle pas vernis ou soirée à la mode. On parle d’excision. Mot tabou, sujet tabou, alors que Continuer la lecture de France : lancement d’une campagne nationale de prévention contre l’excision

Bachar el-Assad : «La politique de la France a consisté à soutenir les terroristes en Syrie»

Interrogé par plusieurs médias français, le président syrien estime que Paris est «directement responsable des tueries» dans le pays. Il affirme aussi que son régime a eu des contacts avec les services de renseignement français.

Le président syrien Bachar el-Assad a accordé une interview à Europe 1, TF1 et LCI, dont plusieurs extraits ont été diffusés ce jeudi. Au cours d’un entretien de 25 minutes, le dictateur aborde la situation de son pays, en guerre depuis six ans, ses perspectives d’avenir, et lance des accusations violentes envers les dirigeants occidentaux qui auraient, selon lui, soutenu des rebelles, tous terroristes.

• «La politique de la France depuis le premier jour est de soutenir les terroristes»

«La politique de la France depuis le premier jour est de soutenir les terroristes, d’être directement responsable des tueries dans notre pays», affirme Bachar el-Assad. Il accuse le président François Hollande d’avoir «envoyé de l’armement à des groupes modérés qui sont en fait des terroristes». «Il n’y a rien de personnel. Pour être franc, je ne me soucie aucunement de lui et de ses 11% de popularité (21% en réalité, selon le dernier baromètre Odoxa pour L’Express, NDLR),ce qui, je pense, s’appelle toucher le fond comme jamais aucun de ses prédécesseurs dans l’histoire de France.»

• «Des contacts indirects avec les services de renseignement français»
Continuer la lecture de Bachar el-Assad : «La politique de la France a consisté à soutenir les terroristes en Syrie»

Les naissances des enfants de Français de souche s’effondrent littéralement

Les naissances des enfants de « Français de souche » s’effondrent littéralement

(…)

Il y a une dichotomie entre les naissances des enfants de “Français de souche”, qui s’effondrent littéralement et celles des enfants de Français immigrés, qui se maintiennent à un niveau élevé. Là-dessus, l’Insee reste très pudique. Néanmoins, les démographes ont noté que depuis 2011, alors que les naissances d’enfants issus de deux parents nés en France diminuent, celles d’enfants dont l’un ou les deux parents sont nés à l’étranger sont en hausse de 6 %.Officiellement, les enfants nés de deux parents français représentent encore 70 % des naissances. Mais parmi eux, beaucoup restent issus de l’immigration, sont élevés dans une culture qui n’est pas française et portent un prénom étranger. Une étude vient d’être faite recoupant une base de prénoms musulmans avec le fichier Insee des naissances et des prénoms par département. Il en ressort que l’an passé, en Seine-Saint-Denis, 42,9 % des enfants mis au monde se sont vu attribuer un prénom musulman (contre 17,3 % il y a vingt ans). Quant à l’ensemble du territoire Continuer la lecture de Les naissances des enfants de Français de souche s’effondrent littéralement