Archives par mot-clé : François Bayrou

Culture, identité… : « M. Macron nous demande nos voix pour diriger un pays dont il dit qu’il n’existe pas »

L’éloge exalté du multiculturalisme par Emmanuel Macron et la caution apportée par François Bayrou à ses déclarations sur la culture sont très préoccupants, explique le professeur de philosophie François-Xavier Bellamy.

Pourquoi être français, et pourquoi le devenir, si la France n’existe pas ?

Le 26 février, François Bayrou déclarait au cours d’une émission : «Il y a une culture française, et j’en suis le défenseur. » Le 2 avril, devant les caméras, volte-face : «La culture française n’existe pas. » Il aura suffi d’un mois, et d’un ralliement, pour ce nouveau reniement : avec de tels « défenseurs », la France a de quoi s’inquiéter… Sur le fond, un tel déni de réalité laisse incrédule. […]

Notre pays est toujours la première destination touristique au monde, et ce n’est pas grâce à Orly et au RER B. Si 83 millions de Continuer la lecture de Culture, identité… : « M. Macron nous demande nos voix pour diriger un pays dont il dit qu’il n’existe pas »

Quand François Bayrou se payait pour 42 566 euros de costumes en 2002

François Bayrou, récent soutien d’Emmanuel Macron, se fait un plaisir d’attaquer François Fillon et ses costumes offerts pour plus de 40 000 euros. En oubliant qu’en 2002, il tentait de faire passer en frais de campagne 42 566 euros de frais d’habillement.

Le JDD révélait il y a peu la garde-robe à 48 500 euros de François Fillon, dont une partie payée par l’avocat Robert Bourgi. La classe médiatico-politique s’enflammait pour cette énième révélation sur le candidat de la droite à un mois du premier tour de l’élection présidentielle. Dans ses accusateurs, un en particulier : François Bayrou. Pourtant, comme l’a fait remarqué Eric Ciotti dimanche 19 mars sur BFMTV, en 2002, lors de l’élection présidentielle, le nouveau soutien de Macron a connu pire.

Le candidat centriste de l’époque tentait ainsi, comme le rappelle Continuer la lecture de Quand François Bayrou se payait pour 42 566 euros de costumes en 2002

Quand Baroin soutenait Bayrou pour les municipales de Pau.

Farnçois Baroin tape depuis de longues semaines sur François Bayrou. Une haine très opportuniste puisque Sarkozy lui a promis le poste de premier ministre.

Pourtant François Baroin n’a rien à envier en terme de molesse à Juppé ou à Bayrou. Issus du moule chiraquien il a toujours soutenu la droite centriste.

La preuve en 2013, après que Bayrou ait appelé à voter François Hollande contre sarkozy, Baroin a apporté son soutien au président du Modem opposé pour les municipales de Pau à un candidat UMP.


Source

Alain Juppé, Jean-Pierre Raffarin et François Baroin soutiennent François Bayrou pour les municipales à Pau

A Pau, l’UMP a investi un candidat, Éric Saubatte. Pourtant, plusieurs ténors de l’UMP ont décidé d’officialiser leur soutien, pour les prochaines élections municipales, à… François Bayrou, cofondateur de l’Alternative, président du Modem et qui avait voté François Hollande à l’élection présidentielle.

Après le soutien déjà connu du maire de Bordeaux Alain Juppé – qui s’est montré publiquement avec François Bayrou -, c’est un autre ancien Premier ministre appuie la candidature du centriste, Jean-Pierre Raffarin.

Aussi le sénateur avait-il annoncé, avant l’officialisation de la candidature paloise du patron du Modem :

Si Bayrou est candidat, je le soutiendrai.

L’Opinion confirme également un autre soutien de poids (lien payant). Celui de l’ancien ministre de l’Economie de Nicolas Sarkozy, François Baroin. L’information avait filtré dans le Figaro Magazine via une légende photo. Le maire de Troyes le confirme à l’Opinion :

S’il me demande de venir, j’irai. (…) Je vois une grande vertu à l’organisation du centre : cela va pousser l’UMP à regarder vers lui. Il y a toujours un prix à payer à l’union.

Continuer la lecture de Quand Baroin soutenait Bayrou pour les municipales de Pau.

Municipales 2014 : l’UMP soutient François Bayrou à Pau

Lu sur Novopress

Le candidat de l’UMP Éric Saubatte a officiellement apporté son soutien à François Bayrou pour les élections municipales de Pau. La position de Brice Hortefeux était pourtant claire à ce sujet : « Je pense que pour nous sortir du socialisme, on n’est pas obligé de choisir celui qui nous y a fait rentrer. »

Ce n’est donc pas le premier retournement de veste de Jean-François Copé qui s’était illustré en participant aux manifestations contre l’union de personnes de même sexe et qui, quelques mois plus tard dans l’émission Des paroles et des actes a réaffirmé qu’il n’avait rien contre le mariage homo en lui-même.

Dans le même temps, l’UMP multiplie les mises en garde et les manœuvres afin de dissuader ses candidats à la moindre alliance avec un Front National qui a pourtant le vent en poupe : la droite « la plus bête du monde » est donc de retour pour les municipales. La vague bleue tant espérée n’aura pas lieu ?


François Bayrou votera François Hollande par LeNouvelObservateur

copé bayrou