Archives par mot-clé : François Hollande

Envolée de l’immigration sous le quinquennat Hollande

La démographe Michèle Tribalat revient sur le chiffre de 200.000 entrées d’étrangers par an, brandi systématiquement dans le débat public. Derrière cette apparente stabilité se cache une envolée de l’immigration sous le quinquennat Hollande.

(…) De 2007 à 2016, le nombre d’admissions au séjour a augmenté de près d’un tiers.

(…) De 2007 à 2016, le nombre d’admissions au séjour a augmenté de près d’un tiers. Si l’indicateur conjoncturel de fécondité passait de 2 enfants par femme à 2,64 enfants en neuf ans, parlerait-on de stabilité de la fécondité en France?
Comme le graphique ci-dessous l’indique, le flux a augmenté fortement jusqu’en 2010 et a été nettement freiné ensuite. Tel est le bilan du quinquennat de Nicolas Sarkozy. Avec le quinquennat de François Hollande le flux a repris de plus belle. On avait 172 000 entrées en 2007, on en a eu 193 000 en 2012, puis 228 000 en 2016 (chiffre estimé).
Évolution des admissions au séjour des étrangers en provenance de pays tiers de 2007 à 2016 (base 1=2007) Source: Ministère de l’Intérieur Continuer la lecture de Envolée de l’immigration sous le quinquennat Hollande

Quand Jospin, Hollande et Mélenchon privatisaient les services publics ! (vidéo)

Première diffusion le 13 avril 2012

Le Parti socialiste aura été responsable de la financiarisation de l’économie française. Au pouvoir, il se sera plié à toutes les exigences de l’Union Européenne. Aujourd’hui, à l’instar de l’UMP, le parti socialiste reste un ardent promoteur du fédéralisme européen qui mettra fin au peu de souveraineté qui nous reste.
La situation dramatique dans laquelle nous nous trouvons aujourd’hui, nous la devons autant à l’UMP qu’à la gauche plurielle. Ont-ils tiré les leçons du passé ?. Non!
Au nom du réalisme, au nom du modernisme, les socialistes continuerons le saccage qu’ils ont entrepris il y a 30 ans.
C’est d’ailleur sous le gouvernement de Lionel Jospin que la France a le plus privatisé de services publics

En effet, en Mars 2002 alors qu’ils clamaient leur attachement « à cet élément central de notre modèle de civilisation », au Conseil européen de Barcelone, Chirac et son prmier ministre de coalition Jospin signèrent un accord pour privatiser l’électricité et allonger de 5 ans la durée du travail dans tous les pays de l’UE.
Présent dans ce gouvernement, le révolutionnaire Mélenchon s’est bien gardé de réagir, de s’opposer et de démissionner.

En 2005, soit trois ans après cette trahison, à Guéret, des manifestants venus défendre le service public ont froidement placé François Hollande, le premier secrétaire du P.S de l’époque, face aux contradictions du discours socialiste…

Extrait 1

L'effet boule de neige par Lartmement

Extrait 2

L'effet boule de neige par Lartmement

Voir le film en entier: l’effet boule de neige.

Dossier partage des richesses : De Jospin à Raffarin, chronologie d’une politique de classe

automne 1997 Création des emplois jeunes par le gouvernement Jospin. La création des emplois-jeunes correspond à une extension de la précarité et à une politique de bas salaires.

septembre 1997 Continuer la lecture de Quand Jospin, Hollande et Mélenchon privatisaient les services publics ! (vidéo)

L’ancien Journaliste Jean-Claude Bourret explique comment il a été viré par la gauche

Ceux qui ont vécu les années socialistes savent que rien n’a changé depuis. La gauche tient toujours les médias, la culture, l’éducation nationale, les syndicats, la justice.

Voir aussi: GÉRARD JUGNOT : “SI ON N’AVAIT PAS LA CARTE DU PARTI COMMUNISTE, ON NE PASSAIT PAS À FRANCE 3, ON SAVAIT TOUT ÇA”

Les SMS suspects de Hollande à Macron

Ce vendredi 31 mars, le quotidien Le Monde a publié un article qui témoigne de l’évidente proximité entre les deux hommes.

« Le fils qu’on voudrait avoir »

« Ils échangent toujours des SMS », explique le quotidien. « Le président, qui dissèque la stratégie de son ancien protégé, lui conseille notamment de ‘rester de gauche' ». Malin, le président se garde toutefois d’exprimer un soutien trop manifeste à son ancien Premier ministre. Pas question de l’affaiblir en lui faisant le baiser de la mort comme celui que lui a fait Manuel Valls récemment. Il déclare donc, toujours selon Le Monde : « Je ne veux pas prendre une position qui pourrait lui être défavorable. Déjà que Fillon dit qu’il est mon ‘porte-serviettes' ».

Il faut dire que les deux hommes se connaissent bien. Ils ont Continuer la lecture de Les SMS suspects de Hollande à Macron

La grande manœuvre : comment Hollande pousse secrètement Macron

Ralliements de nombreux fidèles, amitiés élyséennes, accusations par Fillon de basses manœuvres politiques, l’ombre du président de la République est omniprésente dans la campagne du candidat d’En Marche !

Il faut arrêter cette farce qui consiste à faire croire que quand on a été au cœur de la machine on n’est responsable de rien. Emmanuel Macron est le candidat qui porte le bilan de François Hollande, il n’est pas frais et innocent.» Henri de Castries, ami et soutien de François Fillon, apprécie peu la façon dont le candidat d’En Marche! Continuer la lecture de La grande manœuvre : comment Hollande pousse secrètement Macron

C’est pour sauver Libé que Hollande et Macron ont aidé Drahi

…) On sait depuis que le locataire de l’Elysée, soucieux de venir en aide au quotidien Libération, dont l’état de santé était alors problématique, avait poliment suggéré à l’industriel de se pencher sur ce journal malade et dont la survie importait pour le chef de l’état, à quelques encablures de l’élection présidentielle: comme un geste qui ne serait pas oublié…De fait, François Hollande vient en soutien de Patrick Drahi à cette époque dans la bataille qu’il mène contre le propriétaire de TF1 et de Bouygues Télécom. Il va sans dire que le ministre Continuer la lecture de C’est pour sauver Libé que Hollande et Macron ont aidé Drahi

Quand les autorités socialistes fermaient les yeux sur les trafics de drogue qui financent les islamistes

Extrait du livre « Bienvenue place Beauvau – Police : les secrets inavouables d’un quinquennat », publié aux éditions Robert Laffont. Un ouvrage signé de Didier Hassoux, Christophe Labbé et Olivia Recasens, respectivement journalistes d’investigation au Canard enchaîné et journaliste indépendante.


En 2016, les journalistes Stéphanie Marteau et Aziz Zemouri parlaient déjà de cabinet noir à l’Elysée

Les journalistes font semblant de s’étonner des pseudo-révélations des journalistes du Canard. Il y un an jour pour jour, les journalistes Stéphanie Marteau et Aziz Zemouri avaient déjà révélé l’existence d’un cabinet noir. L’activité de ce dernier était destiné à l’époque à faire tomber Sarkozy.

Lire aussi: Le « cabinet noir » de l’Elysée depuis l’affaire Cahuzac

Avril 2016

Les journalistes Stéphanie Marteau et Aziz Zemouri raconte dans leur livre « L’Élysée off » qu’un cabinet noir a été mis en place par l’Élysée en 2013 pour tenter de nuire à Nicolas Sarkozy, adversaire désigné comme le plus dangereux pour François Hollande pour 2017.

Ils en ont la preuve et ils en ont fait un livre: oui, il y a bien un cabinet noir à l’Élysée. C’est qu’affirment les journalistes Stéphanie Marteau et Aziz Zemouri, qui raconte dans leur livre L’Élysée off (publié ce mercredi chez Fayard) comment s’est mis en place ce cabinet, début 2013, pour suivre Nicolas Sarkozy, et notamment ses ennuis judiciaires. « Tout est fait pour que Nicolas Sarkozy se présente à la primaire pour la présidentielle de 2017 comme un candidat mis en examen », écrivent ses auteurs, qui racontent également les guerres internes au palais de l’Élysée, les batailles d’influence, les conseillers occultes.

« Le secrétaire général de l’Élysée fait remonter les infos utiles »

Continuer la lecture de En 2016, les journalistes Stéphanie Marteau et Aziz Zemouri parlaient déjà de cabinet noir à l’Elysée

Cabinet Noir: François Fillon met cause François Hollande et parle de scandale d’État ( Le canard Enchainé dément)

Didier Hassoux dément les accusations de François Fillon sur le prétendu cabinet noir de l’Élysée.

François Fillon a mis en cause le président de la République, François Hollande, en dénonçant un« scandale d’État », jeudi 23 mars, dans L’Émission politique sur France 2. Il cite notamment un livre co-écrit par Didier Hassoux, journaliste au Canard enchaîné. Ce dernier dément toute implication de François Hollande dans un « cabinet noir ». « On n’a jamais écrit ça », a-t-il expliqué sur franceinfo. « Mon livre est instrumentalisé » par François Fillon, a-t-il poursuivi.

Un livre accuse François Hollande de basses manœuvres pour détruire ses adversaires politiques

François Hollande est-il pour quelque chose dans la déconfiture de certains de ses adversaires politiques ? C’est ce que suggère un livre à paraître,Bienvenue Place Beauvau, Police : les secrets inavouables d’un quinquennat (éd. Robert Laffont), des journalistes d’investigation au Canard enchaîné Olivier Recasens, Didier Hassoux et Christophe Labbé (déjà auteurs de L’Espion du président en 2012). Que contient cet ouvrage ?

“Difficile de ne pas voir la patte de Hollande”

 D’après les bonnes feuilles publiées par l’hebdomadaire Valeurs Actuelles, il décrit un vaste système de surveillance de ses adversaires mis en place par François Hollande depuis son arrivée à l’Élysée. Ce “cabinet noir” aurait eu pour objectif de discréditer les concurrents du président à l’élection présidentielle, en particulier Nicolas Sarkozy et  Manuel Valls, son propre Premier ministre. Les auteurs écrivent ainsi, de manière éloquente, à propos des “affaires” et révélations sur la vie privée des candidats :

“Derrière ces ennuis à répétition qui ciblent les principaux rivaux du président sortant, difficile de ne pas voir la patte de Hollande”.

Ainsi certaines fuites d’informations dans la presse sur la vie privée de certains responsables politiques à des fins malveillantes ne seraient pas étrangères au président de la République. Continuer la lecture de Un livre accuse François Hollande de basses manœuvres pour détruire ses adversaires politiques

Hollande estime que le programme de Macron est « un copier-coller du sien de 2012 »

Selon un article du magazine du Monde, François Hollande affirme en privé qu’Emmanuel Macron présente aujourd’hui un programme exactement identique à celui qu’il défendait en 2012.

François Hollande est embêté. Le président de la République ne sait pas quel candidat soutenir pour l’élection présidentielle. Le frondeur Benoit Hamon, qui a critiqué son action pendant le quinquennat, ou le traitre Macron qui l’a poignardé dans le dos après qu’il l’eut propulsé sur la scène politique ?

“Il ne croit pas qu’Hamon puisse présider avec le programme qu’il a” glisse un de ses proches aux journalistes du Monde. Il s’en veut, Continuer la lecture de Hollande estime que le programme de Macron est « un copier-coller du sien de 2012 »

Macron, candidat des élus de gauche

Aucun député de droite ou du centre n’a parrainé Emmanuel Macron. Un peu plus de la moitié des députés PS ont parrainé Benoît Hamon.

Dis-moi qui te parraine, je te dirai qui tu es… La lecture des parrainages donne quelques indications sur l’identité politique d’Emmanuel Macron, qui se veut « ni de droite, ni de gauche », et qui emprunte des éléments programmatiques à la droite et à la gauche afin de rester au centre de l’échiquier politique. Ainsi découvre-t-on qu’aucun député de droite ou du centre n’a apporté son parrainage au candidat d’En Marche ! Aucun des 199 députés Les Républicains (LR), ni aucun des 27 députés UDI.

Trente cinq députés seulement (sur 577) ont apporté leur parrainage à l’ancien ministre de l’Economie.

L’opinion