Archives par mot-clé : Fraude fiscale

Bernard Laporte, président de la FFR et ex-ministre de François Fillon, accusé de fraude fiscale

Récemment élu président de la fédération française de rugby, Bernard Laporte a beaucoup fait parler de lui ces derniers temps, et cela devrait continuer.

En effet, le nouveau président de la FFR serait impliqué dans des « montages commerciaux sophistiques » via des paradis fiscaux. C’est une nouvelle fois médiapart qui a divulgué ces informations. D’après le site d’investigation, Bernard Laporte ne serait pas seul dans le coup, puisque l’ancien joueur Diego Dominguez aurait agit avec lui.

En 2003, Bernard Laporte crée une société au Luxembourg, appelée Becom International SA, et s’associe avec « un investisseur Continuer la lecture de Bernard Laporte, président de la FFR et ex-ministre de François Fillon, accusé de fraude fiscale

Le sarkozyste Thierry Solère, le « monsieur primaire » des Républicains visé par une plainte pour fraude fiscale

Alors que la primaire de la droite doit officiellement commencer dans quelques jours, le 21 septembre, voilà que l’homme chargé d’organiser le scrutin serait visé par une plainte pour fraude fiscale. C’est ce que révèle Mediapart, selon qui une plainte pour fraude fiscale a récemment été déposée par l’administration fiscale auprès du parquet de Nanterre et serait en ce moment à l’étude. Sans donner plus de précisions, la plainte de Bercy viserait des faits remontant à plusieurs années.

Le député LR des Hauts de Seine a travaillé jusqu’en 2012 comme lobbyiste d’Aliapur, une société de collecte et de recyclage de pneus. Puis après un passage au cabinet d’audit Deloitte, il a rejoint en octobre 2014 l’entreprise de traitement de déchets industriels, Chimirec cumulant désormais son mandat parlementaire avec un poste de « conseiller pour la stratégie France et international » rémunéré à hauteur de 12.000 euros par mois […]. Continuer la lecture de Le sarkozyste Thierry Solère, le « monsieur primaire » des Républicains visé par une plainte pour fraude fiscale

Maffia UMP : Isabelle Balkany aurait reconnu avoir fraudé le fisc

Isabelle Balkany, l’épouse et première adjointe du maire de Levallois-Perret, a reconnu être propriétaire d’une villa à Saint-Martin, dans les Antilles françaises, un bien non déclaré au fisc, selon BFM-TV.

7379162-balkany-le-cabinet-d-avocats-de-sarkozy-perquisitionneMise en examen pour blanchiment de fraude fiscale le 22 mai avant d’être libérée sous contrôle judiciaire après la promesse du versement d’une caution de 1 million d’euros, Isabelle Balkany a avoué aux policiers être propriétaire de ce bien immobilier estimé à 3 millions d’euros environ. Depuis dix-sept ans, les Balkany ne se sont jamais acquittés de l’impôt sur la fortune.

Au centre des préoccupations des enquêteurs, deux villas, l’une à Saint-Martin, aux Antilles, l’autre à Marrakech, au Maroc, selon une source proche de l’enquête. Les Continuer la lecture de Maffia UMP : Isabelle Balkany aurait reconnu avoir fraudé le fisc

Faouzi Lamdaoui, conseiller de François Hollande, soupçonné de fraude fiscale

D’après L’Express, le chargé des questions d’égalité et de diversité à l’Elysée, est au centre d’une enquête préliminaire du parquet de Paris.

1609373_lamdaoui

François Hollande avait promis qu’il s’entourerait de conseillers irréprochables. Après l’affaire Aquilino Morelle qui a secoué l’Elysée, voici une autre histoire qui pourrait empoisonner le président de la République. En effet selon des informations de L’Express, Faouzi Lamdaoui, conseiller du chef de l’Etat, serait soupçonné de fraude fiscale. D’après l’hedomadaire, le chargé des questions d’égalité et de diversité à l’Elysée, est au centre d’une enquête préliminaire du parquet de Paris.

Il pourrait donc être convonqué rapidement pour être entendu.

Cette fraude fiscale aurait été observée dans deux sociétés. L’Express écrit que Lamdaoui serait « le gérant de fait d’Alpha Distributions et d’Alpha, deux SARL inscrites dans la même société de domiciliation parisienne. La première a été liquidée en juin 2010 et radiée du registre du commerce en mars 2012. La seconde, spécialisée dans la sous-traitance de laboratoires photo, a cessé ses activités en juin 2012 et a été radiée en mars 2014 ».

Le conseiller de François Hollande aurait perçu des « rémunérations élevées » non déclarées au fisc. Il pourrait aussi y avoir eu « dissimulation de recettes Continuer la lecture de Faouzi Lamdaoui, conseiller de François Hollande, soupçonné de fraude fiscale

Soupçons de fraude fiscale : Isabelle Balkany mise en examen

Soupçons de fraude fiscale : Isabelle Balkany mise en examen

202697-nicolas-sarkozy-et-isabelle-balkany-637x0-2

Isabelle Balkany, l’épouse du maire de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) a été mise en examen jeudi, par les juges financiers dans le cadre de l’enquête préliminaire ouverte en décembre 2013 pour blanchiment de fraude fiscale. «Mme Balkany est mise en examen», pour des «questions fiscales et patrimoniales», a déclaré son avocat, Me Grégoire Lafarge, précisant que sa cliente rentrait «chez elle» jeudi soir. «Cette mise en examen ne concerne pas son activité politique ou celle de son mari, elle concerne exclusivement une problématique financière d’origine familiale et ancienne de plus de 20 ans», a ajouté l’avocat après sa comparution devant les juges d’instruction Renaud van Ruymbeke et Patricia Simon. Jean-Pierre Aubry, ancien directeur de cabinet de Patrick Balkany et intime du couple, a subi le même sort, a indiqué une source judiciaire.

La veille, la première adjointe à la ville avait été placée en garde à vue dans les locaux de la Direction centrale de la police judiciaire de Nanterre avant d’être présentée jeudi aux deux juges d’instruction du pôle financier de Paris. Des perquisitions, visant notamment Jean-Pierre Aubry, ont également été menées, selon des sources proches du dossier.
Deux villas au centre de l’enquête

Saisis du dossier depuis fin 2013, les juges Renaud van Ruymbeke et Patricia Simon cherchent à déterminer si le couple Balkany a tenté de cacher une partie de son patrimoine au fisc. Les enquêteurs de l’office anticorruption (Oclciff) de la police judiciaire s’intéressent notamment à deux luxueuses villas, à Saint-Martin aux Antilles et à Marrakech au Maroc. Ils se demandent si Isabelle et Patrick Balkany n’en sont pas les véritables propriétaires, dissimulés derrière des sociétés écrans et des comptes bancaires dans des paradis fiscaux.

Selon Le Point , les enquêteurs auraient réussi à établir que la villa antillaise est la propriété

lire la suite sur Le Figaro

Quand le fraudeur Gérard Miller analysait le mensonge de Cahuzac sur la fraude fiscale. (vidéo)

Le nom de Gérard Miller figure parmi la liste HSBC des fraudeurs ayant un compte en Suisse. Ce grand homme de gauche, ancien maoïste, psychanalyste pour plateau télé est un de nos plus grands donneurs de leçon… dans cette vidéo il porte une « analyse » sur le contours psychologique de Cahuzac le menteur-fraudeur…

Gérard Miller, Michel Tubiana ex président de la LDH et Richard Prasquier avaient des comptes non déclarés en Suisse (MàJ)

Oh la belle liste !!!! hi,hi,hi, les grands donneurs de leçons qui se font prendre la main dans le pot de confiture oh,oh,oh… voilà quelques noms qui ne vont pas faire taire tous ceux qui voient les pleurnicheries communautaires comme un juteux un business… Le Monde tente de concurrencer Dieudonné ? faut dire que l’excuse à la shoa commence à faire beaucoup quand même… Et il y en a comme l’ancien Maoïste Gérard Miller qui trouvent à dire qu’ils ne savaient, que c’est indépendant de leur propre volonté…., ils se foutent vraiment de notre gueule.
La liste contenait 6000 noms, on attend avec impatience les autres.

Lire aussi : Le Point accuse les autorités françaises d’avoir modifié les listings dérobés à la banque HSBC à Genève

———–


Qu’y a-t-il dans les listes HSBC ? par lemondefr
Il n’existe pas un, mais deux listings HSBC. Après une longue enquête, Le Monde révèle, lundi 27 janvier, les dessous d’une incroyable affaire qui empoisonne les relations franco-suisses depuis cinq ans, et donne des sueurs froides à l’establishment français.

Le 26 décembre 2008, l’informaticien Hervé Falciani livre aux enquêteurs du fisc français quatre DVD contenant des dizaines de giga-octets de données brutes, cryptées, recueillies au cours de longues nuits de travail à Genève, et portant sur deux années : 2005 et 2006. Ce cadre de HSBC est en fuite, suspecté d’avoir voulu vendre ces données à des banques libanaises. La Direction nationale des enquêtes fiscales (DNEF), avec l’aide de la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE), retranscrit et reconstitue ensuite un listing contenant, in fine, 2 846 identités de fraudeurs potentiels.

Le 20 janvier 2009, la justice entre à son tour en action. Elle saisit les ordinateurs d’Hervé Falciani, et traite, elle aussi, les données brutes. Un deuxième listing est établi par la gendarmerie, recèlant pour sa part 2 956 patronymes de suspects. Une enquête préliminaire est ordonnée, au grand dam des Suisses. Il y aura des pièges, des freins, des tentatives d’obstruction du travail des enquêteurs, et même l’éviction du patron de la DNEF, tant le dossier est sensible.

Le Monde a aussi eu accès à ces deux listings. Les identités sont souvent les mêmes, et, en croisant les informations, des profils apparaissent. Ils sont commerçants, chirurgiens, avocats, comédiens, chanteurs, antiquaires, sportifs. Un matériau précieux pour les enquêteurs permettant d’établir une typologie documentée des détenteurs français de comptes suisses.

Dans la plupart des cas, les contribuables pris en faute ont déjà régularisé leur situation. A l’examen de ces listings, une évidence : les situations diffèrent. Une soixantaine de personnalités y figurent. Nous les avons contactées et donné la parole à celles qui le souhaitaient. Première catégorie, celle des titulaires de comptes parfaitement en règle….

Le cinéaste Cédric Klapisch figure sur la liste. « Le fisc m’a contacté au moment où je commençais à régulariser ma situation, révèle-t-il. Mon père habite en Suisse, il m’avait ouvert un compte à Genève, il n’y avait pas énormément d’argent dessus [247 000 euros selon nos informations]. Je ne savais pas que c’était illégal. J’ai tout régularisé en 2012, et je n’ai plus d’argent là-bas. » Gérard Miller fait part d’une expérience analogue. Son témoignage fait écho à celui de l’avocat Michel Tubiana ou de Richard Prasquier, ex-président du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF)…

Le Monde, merci à Chantecler

Affaire Cahuzac : L’arbre qui cache la forêt (vidéo) (Maj)

addendum 15/06/2013

Le journaliste Antoine Peillon a eu accès à la liste des politiques de droite et de gauche ayant un compte en Suisse

(…) Antoine Peillon, grand reporter au quotidien « La Croix » et auteur l’an passé d’un ouvrage remarqué sur les activités illicites de la banque UBS en France, détient ces pièces.  « Quand on découvre les identités des hommes politiques concernés, il n’y a pas vraiment de surprise, souligne-t-il. Les gens de droite sont un peu plus nombreux. À gauche, on trouve diverses personnalités ainsi qu’un membre éminent de l’actuel gouvernement. »

(…) Sud Ouest

addendum 13/O6/2013

Fraude fiscale : un banquier suisse accuse des ministres français de l’actuelle et de la précédente majorité

L’ex-associé gérant de la banque suisse Reyl Private Office de 2006 à 2010, un établissement qui a abrité le compte suisse de Jérôme Cahuzac, aurait fait des révélations surprenantes lors de son audition mercredi devant la commission d’enquête au Sénat sur le rôle des banques dans l’évasion des actifs financiers.

Le magazine Challenges rapporte les propos de Pierre Condamin-Berbier lors de son audition: «Je n’ai pas fourni de noms de fraudeurs aux enquêteurs pour des raisons de sécurité. Mais mes documents et mes notes sont consignés auprès d’une partie tierce et ils seront dévoilés quand mon environnement sera plus sûr. Il y a eu des menaces écrites et orales sur mon intégrité physique ainsi que celle de ma famille.» Pierre Condamin-Gerbier évoque une quinzaine de personnalités politiques impliqués dans une fraude fiscale en Suisse «dont des ministres de la précédente et de l’actuelle majorité».

(…) Le Parisien

– – – – – – – –

François Hollande a du souci à se faire : Pierre Condamin-Gerbier explique Continuer la lecture de Affaire Cahuzac : L’arbre qui cache la forêt (vidéo) (Maj)

Un rapport accuse le renseignement intérieur d’entraver la justice

Un rapport que La Croix a pu consulter dénonce des dysfonctionnements de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI). Rédigé par des officiers du renseignement intérieur, il a été remis confidentiellement aux députés du groupe de travail parlementaire sur l’exil fiscal constitué en janvier 2013.

C’est un document d’une sévérité inédite rédigé par un collectif d’officiers de la DCRI, ce « FBI à la française » issu, en 2008, de la fusion entre la Direction de la surveillance du territoire (DST) et les Renseignements généraux (RG) voulue par Nicolas Sarkozy. Rédigé sur 14 pages en style parfois télégraphique, ce véritable audit du service de renseignement, mais aussi de nombreuses autres directions de la police compétentes en matière de délinquance financière, a été remis le 16 février dernier aux parlementaires du groupe de travail sur les exilés fiscaux dirigé par le député socialiste Yann Galut.

Banque suisse UBS

Cette note très précise, que La Croix a pu consulter, encourage les élus à interroger, si possible dans le cadre d’une commission d’enquête parlementaire, les anciens et actuels patrons ou responsables de la DCRI (dont Bernard Squarcini, Gilles Gray, Éric Bellemin-Comte…), notamment celles et ceux qui étaient et sont encore chargés du renseignement économique et financier, ainsi que ses chefs du « département sécurité » ou du « groupe action » de la sous-direction chargée du renseignement économique.

Car les auteurs de la note se livrent à un véritable réquisitoire, révélant d’une part la surveillance étroite opérée par le renseignement intérieur sur l’organisation de la fraude fiscale internationale, notamment celle qui fut organisée en France par la banque suisse UBS, et dénonçant d’autre part la non-transmission à la justice des informations considérables recueillies lors de cette surveillance.

« Pourquoi, après avoir découvert cette infraction pénale (NDLR : celle commise par UBS), la sous-direction K (renseignement économique et financier) de la DCRI ne l’a-t-elle pas dénoncée au procureur de la République (…) ? Pourquoi la sous-direction K a-t-elle axé son travail de surveillance sur les cadres de l’UBS qui dénonçaient le système de fraude plutôt que sur ceux (qui étaient) à l’origine du système ? », peut-on lire dans ce document confidentiel.

service interministériel d’intelligence économique Continuer la lecture de Un rapport accuse le renseignement intérieur d’entraver la justice

Jérôme Cahuzac reconnaît avoir eu un compte à l’étranger (Maj)

L’argent pourrait provenir des laboratoires pharmaceutiques… de mieux en mieux, et dire que les socialistes ont traité Depardieu de minable… lui au moins a crée des emplois en France, ce qui ne sera jamais le cas d’un socialiste.
Rappelons que Cahuzac est un récidiviste. En 2007, il est condamné sans peine ni inscription au casier judiciaire pour avoir employé au noir dans sa clinique une femme de ménage philippine en situation clandestine en France de juillet 2003 à novembre 2004″ source

Quand Pinocchio-cahuzac jurait qu’il était innocent et que « non, un socialiste ne pourrait jamais s’adonner à ce genre de pratique »…



Addendum :

(vidéo)scoop du Canard Enchaîné : Jérome Cahuzac va avouer , un demi-million d’euros dans un compte à Singapour

http://www.itele.fr/politique/video/jerome-cahuzac-les-revelations-du-canard-enchaine

http://www.lepoint.fr/societe/cahuzac-s-appreterait-a-reconnaitre-des-comptes-a-l-etranger-02-04-2013-1648702_23.php

Merci Chariaphobe

– – – – – – – – – – – – – –

Oups…. ils ont l’air un peu bête les socialos moralisateurs…. la gauche kleptomane n’a vraiment plus aucune pudeur. Il serait bon de faire le tour des affaires qui concernent le PS, car entre DSK, Guerini, la fédération du Nord, Cahuzac j’en passe et des meilleurs, je me demande si ce parti n’est pas le plus corrompu de toute l’histoire de la cinquième république.

– – – – – – – – – – –

 

Après avoir nié pendant des mois, réaffirmant encore son innocence après sa démission du gouvernement, Jérôme Cahuzac a finalement avoué détenir un compte à l’étranger depuis une vingtaine d’années.

Mardi 2 avril, l’ex-ministre délégué au Budget a été entendu à sa demande par les juges d’instruction chargés de l’enquête.

Dans un communiqué, il demande « pardon pour une faute inqualifiable », se dit « dévasté par le remords » et déclare s’être « fourvoyé » dans « une spirale du mensonge ».

« Par lettre du 26 mars 2013, j’ai demandé à Messieurs les juges d’instruction Roger Le Loire et Renaud Van Ruymbeke Continuer la lecture de Jérôme Cahuzac reconnaît avoir eu un compte à l’étranger (Maj)