Archives par mot-clé : Frigide Barjot

Guillon, Askolovitch, Cohen… Les nouveaux chiens de garde

Clément Weill-Raynal mis à pied, Frigide Barjot menacée d’expulsion, Nicolas en prison… À qui le tour ? La liste est longue. Tous ces Zemmour, ces Ménard, Brunet, Tasin et autres horreurs qu’il va falloir tracasser, enfermer, contrôler, virer, bâillonner… Quel travail !

Vont-ils y arriver ? Stéphane Guillon est inquiet. Aymeric Caron se fait des cheveux blancs. La tâche s’annonce gigantesque. Cette ribambelle de fachos, racistes, homophobes, islamophobes et phobes en tous genres… Où les mettre ? Quelle peine leur infliger ? Le viol sous la douche, comme l’a suggéré l’humoriste officiel de la cour, est une bonne idée mais est-ce suffisant ?

guillon

Dans son effort louable de remettre la France en bon ordre, l’équipe courageuse actuellement au pouvoir semble plutôt frileuse face à cette opposition insupportable. Pour affirmer sa stature et aller au bout de son idéal, il lui faut envisager dorénavant – n’ayons pas peur des mots – la solution finale. Le camp. Tous regroupés dans un endroit clos quelque part dans le Larzac avec un petit F (comme facho) cousu sur la veste.

Pourquoi continuer à tergiverser plus longtemps ? Les matons sont déjà là. Et même que Continuer la lecture de Guillon, Askolovitch, Cohen… Les nouveaux chiens de garde

Dictature du président des bisous : Frigide Barjot et son époux sommés de quitter leur logement pour « occupation anormale »

Si on ne veut pas avoir un toit au dessus de la tête, mieux vaut ne pas s’opposer au régime, les Sozialistes sont capables des pires saloperies!

– – – – – – – – – –

Frigide Barjot et son époux, Basile de Koch, ont été priés de quitter leur appartement, un duplex de 173 m2 (plus une terrasse) géré par la Régie immobilière de la ville de Paris (RIVP), a fait savoir celle-ci dans un communiqué jeudi, confirmant une information de L’Express.

« Une assignation a été délivrée à (l’)encontre (des époux Tellenne) pour obtenir la résiliation des baux des logements occupés, suite à l’utilisation continue des lieux à usage commercial par la société Jalons ainsi que la sous-location. Ces deux motifs constituent des manquements graves aux obligations des baux d’habitation consentis à M. et Mme Tellenne », affirme le bailleur social.

(…) Huffington Post

Marine Le Pen : Nous sommes les seuls à défendre une démocratie absolue.

« J’ai le sentiment que cette grande manifestation, qui, au départ, était apolitique, est en train d’être largement reprise en mains par l’UMP, ainsi que son égérie Mme Barjot »

Le président de la république joue avec de la nitroglycérine. C’est un fauteur de troubles. Il n’a pas de cap, il ne sait pas où il emmène les français. Moi je suis attachée au processus démocratique, et c’est la raison pour laquelle j’ai dit que face à cette situation, face à la rupture de confiance en la politique économique et sociale, face à la rupture de confiance à l’égard des hommes il faut dissoudre l’assemblée nationale et changer un mode de scrutin pour le rendre réellement démocratique… et il faut redonner la parole au peuple.

rappel : La loi Taubira dite mariage pour tous est passée à cause de sénateurs UMP

Lettre à mon frère Karl Zéro

Entre Karl et Basile… j’ai toujours préféré Basile. Le premier est un lèche-cul opportuniste de gauche, l’autre est un punk cultivé de droite .

– – – – – – – – – – –

extrait de la lettre de Basile de Koch à son frère Karl Zéro

(…) Frigide ligueuse, factieuse, fasciste, terroriste ? Allons donc ! L’histoire est plus simple que ça : en apprenant comment le pouvoir voulait enterrer à la sauvette son mouvement, elle a tout simplement pété un fusible. Bien sûr je lui ai conseillé de le changer aussitôt, mais sans succès : dans son état, quelque connerie qu’elle ait pu balancer, pas question pour elle de faire des excuses à qui que ce soit !

traduction:  rester calme et tuer frigide barjo
traduction: rester calme et tuer frigide barjo

Des excuses, figure-toi mon cher frère, elle en attend encore elle-même, après six mois d’insultes, de diffamations et d’attaques de toutes sortes – et pas toujours des plus belles. Des excuses, elle en réclame aussi au nom des millions de Français hostiles au projet Taubira, qui s’étaient pris à rêver que finalement Hollande entendrait leurs voix – comme Mitterrand ou même Chirac dans des circonstances comparables.

Au contraire ! Sur les « soixante engagements » du candidat Hollande, s’il n’en reste qu’un ce sera celui-là. Et pour cause : c’est le seul que puisse encore tenir le parti du Progrès ! Ça a l’air égalitaire, et ça coûte pas un rond.

Donc on fonce, chef ! Quitte à humilier par tous moyens les « cathos à poussette », comme tu dis joliment. Cortèges coupés en trois et statistiques en quatre ; 700 000 pétitions à la poubelle du C.E.S.E. (inutile de retenir le nom) ; amalgame systématique entre l’immense masse des manifestants, énervés mais pacifiques, et quelques dizaines d’excités acnéiques… Sans compter l’arme fatale, ce taser moral qu’est devenu l’accusation d’ « homophobie » – délit dûment sanctionné par la loi.

Comme disait l’excellent Jean-Pierre Michel, vice-président de la commission des lois du Sénat, pour justifier son refus de recevoir la bande à Barjot : « Vous représentez la pire des homophobies, celle qui est dans le déni ». En d’autres termes, la preuve de votre culpabilité, c’est que vous plaidez l’innocence !

De la Terreur à Orwell, le refrain n’est pas nouveau. Si en revanche il est un inquiétant signe des temps, c’est la différence de traitement médiatique entre le dérapage incontrôlé de Frigide et l’appel au meurtre froidement retweeté par Pierre Bergé : « Si une bombe explose sur les Champs à cause de la Manif pour tous, c’est pas moi qui vais pleurer ! ». Mais ça c’est plutôt drôle, hein frérot ?

Quant à la « radicalisation » barjotienne, objet de tes angoisses, elle coïncide tout juste avec la brusque accélération du processus parlementaire, dans une démocratie de moins en moins représentative. Hop ! un vote à main levée au Sénat, et paf ! on renvoie la balle à l’Assemblée avec un mois d’avance – juste pour siffler la fin de la récré.

Rassure-toi, Karl : en vrai, ma femme ne veut la mort de personne. Elle n’a parlé de sang que parce qu’elle a vu rouge, comme tant de citoyens traités en sous-doués du dernier rang.

Et voilà ! Grâce à ce petit complément d’info – que d’ailleurs tu aurais pu dénicher toi-même, avec un habile travail Continuer la lecture de Lettre à mon frère Karl Zéro

Le collectif de « la Manif pour tous » pourrait appeler les Français à vider leurs Livrets A (vidéo)

Voilà une sage décision, surtout quand on sait que le livret A fait perdre de l’argent à ses épargnants…

– – – – – – – –

Frigide Barjot, porte parole de la « Manif pour tous », souhaite multiplier les actions dans tous les domaines en tapant au porte-monnaie du budget de l’Etat : démensualisation du paiement des impôts, déclaration d’imposition sur papier, retrait sur les livrets A…

Le collectif appelle les Français à déclarer leurs revenus, non plus sur internet (qui simplifiait considérablement la procédure), mais sur papier. Sur le même sujet, les mécontents de l’action du président de la République sur le sujet du mariage pour tous seront également appelés à résilier leur contrat de mensualisation de leurs impôts, et enfin de payer 2 euros en plus du montant réclamé.

Des mesures simples mais qui à l’heure, désormais, du « choc de simplification », compliquent considérablement l’action de la machine fiscale française.

Dernière mesure annoncée : le collectif de la Manif pour Tous envisage également d’appeler les Français à transférer leurs économies placées sur leur livret A vers un autre compte, tous à la même date. On est loin des retraits massifs d’argent qui planent sur Chypre actuellement mais quel que soit le jour annoncé pour cette action, il risque d’être marqué d’une croix « noire » pour les banques françaises…

Economie Matin

Manifs anti-mariage homo/violences : l’extrême-gauche en cause (RMC)

Invitée des GG de RMC, Frigide Barjot estime que les débordements lors de manifestations contre le mariage homo proviennent de contre-manifestants d’extrême-gauche.

« C’est une instrumentalisation par des mouvements d’extrême-gauche, la LCR, des gens comme ça qui nous traitent vraiment de tous les noms. Les gentillesses, c’est du genre : « deux planches et trois clous, Jésus l’a fait, pourquoi pas vous ? » « Un hétéro, une balle, sa famille, une rafale. »  » – Frigide Barjot

« Et les jeunes hommes aux cheveux très courts (bienvenus à la manifestation) ?  » – Olivier Truchot

Paul Marie Couteaux et Frigide Barjot : le mariage pour tous est  »contre nature » (vidéo)

Le mariage homosexuel sera un changement de structuration de notre droit. C’est ce que tente d’expliquer Frigide Barjot sur le plateau de Taddeï . Mais c’est aussi un reniement de la nature et une rupture anthropologique de la filiation sur laquelle repose notre civilisation comme le souligne Paul-Marie Couteaux.
Croyants ou pas, nous devons refuser l’idéologie mortifère du Genre.

Incident, ce matin, lors du tournage de l’émission de Benoit Duquesne sur le mariage gay (maj Vidéo)

Selon nos informations exclusives , un incident s’est produit ce matin, alors que Benoit Duquesnes tournait les plateaux de son émission « Complément d’Enquête » qui sera diffusée ce soir sur France 2 sur le « Mariage pour tous ».

Le journaliste avait reçu l’autorisation du Maire du 19e pour tourner une des séquences dans la salle des mariages, mais quand le Maire a découvert que l’invitée était celle qui mène la fronde contre le mariage gay Frigide Barjot, il s’est opposé au tournage.

Des employés de la Mairie sont alors intervenus pour interdire le tournage, mais Benoit Duquesne a décidé de poursuivre l’interview.

Du coup, le Maire a fait couper l’électricité petit à petit dans la salle, au point que le tournage s’est terminé dans le noir.
(…)
JeanMarcMorandini