Archives par mot-clé : garde à vue

Aulnay-sous-Bois : Théo Luhaka et quatre membres de sa famille en garde à vue pour escroquerie aux aides d’État

De bout en bout cette affaire Théo aura été l’affaire la plus symbolique de notre vie politique.


Mickaël Luhaka, 34 ans, avait été convoqué en mars dernier par la police judiciaire (PJ) de Seine-Saint-Denis mais ne s’était pas rendu à la convocation par négligence. Cette fois, la justice a choisi d’aller le chercher au domicile de ses parents à Aulnay-sous-Bois, tout comme son frère Théo et trois autres membres de leur famille.

(…) L’enquête de la PJ porte sur le fonctionnement trouble de trois associations et sur l’utilisation de plusieurs centaines de milliers d’euros de fonds publics par le biais de contrats d’accompagnement à l’emploi (emplois aidés). (…)

170 000 € directement virés sur les comptes de huit membres de la famille

Au cœur de ce réseau familial d’escroqueries présumées, il y a Michaël, l’aîné de la fratrie. Interdit bancaire et condamné aux Prud’hommes, Mickaël s’est parfois associé à son frère cadet, Continuer la lecture de Aulnay-sous-Bois : Théo Luhaka et quatre membres de sa famille en garde à vue pour escroquerie aux aides d’État

Lyon : Perquisitionnés et enfermés pour s’être opposés à une subvention pour un centre islamique

Quand on sait qu’aucune des 90 mosquées salafiste n’a été fermé… on voit où se trouvent les priorités du gouvernement socialiste.

Lire et voir:  INSTITUT DE CIVILISATION MUSULMANE : LES IDENTITAIRES PERTURBENT LE CONSEIL DE LA MÉTROPOLE DE LYON


Subvention de 2 millions d’€ au centre islamique de Lyon : Gérard Collomb utilise la justice pour faire taire Génération Identitaire !

Deux militants de Génération Identitaire sont actuellement en garde à vue à l’Hôtel de Police de Lyon et seront présentés au procureur mercredi matin. Ils sont accusés d’intrusion et de violence sans ITT après avoir interrompu avec une banderole le Conseil de la Métropole de Lyon qui votait une nouvelle subvention d’un million d’euros pour un centre islamique (IFCM).

Selon des témoignages de policiers scandalisés, cette affaire est directement pilotée par Gérard Collomb, qui veut faire taire les militants de Génération Identitaire. Depuis plusieurs semaines, ces derniers ont mené différentes actions pour dénoncer les subventions (tractages, banderoles…).

Au lendemain d’un attentat islamiste qui a fait 84 morts, le Maire de Lyon monopolise donc des effectifs de police et de justice pour enquêter, interroger et perquisitionner des citoyens qui dénoncent pacifiquement l’utilisation d’argent public pour le financement d’un centre islamique. Continuer la lecture de Lyon : Perquisitionnés et enfermés pour s’être opposés à une subvention pour un centre islamique

Montpellier: un imam placé en garde à vue pour des fraudes présumées

Rappel: C’est le grand copain des socialistes de Montpellier.

Lire:

Islamisation: Les curieuses fréquentations islamistes des socialistes de Montpellier.


 

Un imam de Montpellier, Mohamed Khattabi, a été placé en garde à vue jeudi pour des fraudes présumées aux prestations sociales et des activités rémunérées non déclarées, a indiqué le procureur de la République de Montpellier.

Cette garde à vue intervient moins d’une semaine après l’abrogation le 11 décembre par le ministère de l’Intérieur de l’assignation à résidence à laquelle le religieux était soumis dans le cadre de l’état d’urgence. Le procureur de la République de Montpellier Christophe Barret a précisé que l’imam est soupçonné d’avoir «profité» d’une allocation de parent isolé perçue par son épouse, alors que le couple partageait une communauté de vie. Selon la même source, il était également rémunéré «à titre personnel» pour des toilettes mortuaires et n’a pas fait les déclarations fiscales auxquelles il était soumis.

Né en 1961 à Casablanca, l’imam exerce en France depuis 1995. De 2004 à 2014, il a été recteur de la mosquée Averroès de la Paillade, le plus important quartier d’immigration de Montpellier. Arrivé à ce poste avec une image plutôt modérée et le soutien du défunt maire de Montpellier Georges Frêche, l’imam Khattabi en est évincé dix ans plus tard, l’association gérant la mosquée mettant en avant un discours incompatible avec les valeurs républicaines. Mohamed Khattabi fonde alors une «mosquée», baptisée Aïcha, dans une ancienne salle des fêtes au sud de Montpellier. Ses détracteurs lui reprochent de tenir un «double discours», alternant propos progressistes et discours inspirés du salafisme et des Frères musulmans. Ce qu’il nie.

Continuer la lecture de Montpellier: un imam placé en garde à vue pour des fraudes présumées

Arbitrage Tapie : Claude Guéant a été placé en garde à vue ce lundi matin, selon des sources judiciaires

Appelé à clarifier son rôle dans le cadre de l’affaire Tapie, Claude Guéant a, comme prévu, été placé en garde à vue par les enquêteurs de la brigade financière de la PJ parisienne.

303319_le-president-nicolas-sarkozy-g-et-le-ministre-de-l-interieurclaude-gueant-a-l-inauguration-d-une-nouvelle-gendarmerie-a-londe-les-maures-sud-est-le-19-mai-2011

L’ancien secrétaire général de l’Elysée, Claude Guéant, a été placé lundi 26 mai en garde à vue dans l’enquête sur l’arbitrage controversé dont a bénéficié Bernard Tapie dans son litige avec le Crédit Lyonnais.

Les enquêteurs de la brigade financière de la PJ parisienne devraient interroger leur ancien patron à l’Intérieur sur son rôle dans la décision de recourir à l’arbitrage, dans celle de ne pas contester la sentence, et dans la fiscalité jugée avantageuse appliquée à l’indemnité de plus de 400 millions d’euros octroyée en 2008 à Bernard Tapie.

RTL

Mafia PS/Marseille : Sébastien Jibrayel, conseiller régional PS et fils de député en garde à vue

Sébastien Jibrayel, conseiller régional, est entendu dans les locaux de la Police Judiciaire.

Le fils du député des Bouches du Rhône est entendu dans le cadre d’une affaire de mini-croisières organisées pour des électeurs seniors de la circonscription de son père, Henri Jibrayel, député PS des Bouches du Rhône. Les factures de ces promenades maritimes, la location d’un ferry de la SNCM pour 1200 personnes, auraient été réglées par une association de femmes, dont la présidente était l’attachée parlementaire d’Henri Jibrayel.

(…) france 3 Provence