Archives par mot-clé : Gauche

Documentaire: Quand la gauche collaborait (1939-1945)

En regardant ce film on constate qu’il y a encore beaucoup de chemin à parcourir. En effet pour certains intervenants du film la collaboration est intrinsèquement de droite. Ce qui signifie qu’un homme de gauche qui collabore devient automatiquement de droite ou d’extrême droite. Or il existait des raisons de gauche de collaborer: l’antisémitisme, le pacifisme et la question européenne.
On ne répètera jamais assez: Pétain était un homme du centre et son gouvernement était à 80% composé d’homme de gauche.

L’Académie des Oscars vote l’exclusion d’Harvey Weinstein. L’Elysée songe à lui retirer la Légion d’Honneur.

Cette histoire révèle toute l’hypocrisie de la gauche américaine ( Harvey Weinstein était un de ses plus gros mécènes) et du petit monde d’hollywood.

Harvey Weinstein, qui avait défilé contre le «sexisme» de Trump, est accusé de viol par 3 femmes (10/10/17)

Mathieu Bock-Côté : « La droite doit comprendre qu’elle ne sera jamais assez respectable pour la gauche »

Dans un entretien fleuve, l’essayiste québécois dresse l’état des lieux de la droite française après la double défaite de la présidentielle et des législatives et trace des perspectives pour l’avenir. Ses mots sonnent comme une mise en garde pour l’opposition. Il est temps pour elle d’en finir avec «la tutelle idéologique» de ses adversaires, prévient le sociologue. Il n’y aura pas de refondation politique sans refondation idéologique. En véritable insoumis, ce pourfendeur du multiculturalisme appelle la droite à ne pas se dérober face à la question de l’identité de la France. Selon lui, l’opposition pertinente sera celle qui apportera des réponses à l’angoisse de dépossession qui traverse la société française.

LE FIGARO. – Dans Le JDD, Xavier Bertrand a dénoncé la «dérive identitaire» de la droite et de Laurent Wauquiez. Le débat s’est trop concentré sur «la France identitaire», affirme-t-il. Partagez-vous ce constat?

Mathieu BOCK-CÔTÉ. – Il fallait s’y attendre: la pression idéologique et médiatique contre ce qu’on pourrait appeler la question identitaire n’a jamais cessé, et ceux qui veulent avoir une place avantageuse dans le système médiatique ont tout avantage à partager cette vision des choses. Qui dénonce la dérive identitaire s’assure d’une place enviable dans la grande famille des Continuer la lecture de Mathieu Bock-Côté : « La droite doit comprendre qu’elle ne sera jamais assez respectable pour la gauche »

Alexis Corbière/Front de gauche : un logement social pour un salaire de 4 000€ par mois (rediff)

21 novembre 2011

Alexis Corbière est l’un des bras droit de Mélenchon. Parfait petit apparatchik , il s’est dernièrement illustré pour avoir fait pression sur le maire du 16ème arrondissement, Claude Goasguen, afin qu’il interdise la participation de Christine Tasin et Pierre Cassen au salon du livre du B’nai Brith, et de facto qu’il censure le livre  » La faute du Bobo Jocelyn « . Dans son entreprise inquisitoriale, Alexis Corbière a pu compter sur la complicité de l’inénarrable journaliste trotskyste Abel Mestre.
Aujourd’hui on apprend que le Torquemada du petit père sans peuple bénéficie d’un logement social alors que ses rémunérations dépassent les 4 000 euros par mois.

C’est beau la morale de gauche !

Est-il normal que Corbière, avec ses revenus, bénéficie d’un logement social de la Ville de Paris ?

En mai dernier, il avait été accusé sur le site Agence Bretagne Presse d’occuper abusivement un logement social de la RIVP (Régie Immobilière de la Ville de Paris qui se présente comme « Ethique à travers nos actions guidées par les principes de transparence, d’équité et de respect du droit. Nous nous préoccupons de nos locataires les plus fragiles et des générations futures »…) alors qu’il gagne 4 000 euros mensuels pour son seul poste d’adjoint sans compter ses autres emplois, et que son épouse Raquel Garrido est avocate en droit international et gagne donc bien sa vie a priori.

Lire l’article sur Riposte laïque

Louis Aliot rit des manifestants anti-FN de gauche «Les spectateurs trouveront sur google les scandales de corruption de gauche»

Liste d’affaires politico-financières françaises

LA FRANCE MAL CLASSÉE EN MATIÈRE DE CORRUPTION

70 condamnés au Gouvernement ou au Parti Socialiste

Liste non exhaustive des élus de la gauche soit disant « incorruptibes » mais condamnés ou mis en examen …

Nos pages consacrées à la corruption

Mort de Fidel Castro : l’écrivain cubain Jacobo Machover dénonce les « flagorneries » de la gauche française

Jacobo Machover accuse de flatteries intéressées Jean-Luc Mélenchon ou encore Jack Lang, suite à la mort de Fidel Castro. L’écrivain cubain en exil en France depuis 1963 a réagi samedi sur franceinfo.

Après la mort de l’ancien dirigeant cubain, l’écrivain Jacobo Machover, exilé en France depuis 1963, a dénoncé samedi 26 novembre sur franceinfo les « flagorneries » de certaines personnalités de gauche françaises envers le « régime totalitaire ». Il vise notamment Jack Lang, Jean-Luc Mélenchon et Danielle Mitterrand qui « était pratiquement amoureuse de lui ».

L’auteur de « Cuba, une utopie cauchemardesque » les juge « complices de la répression, de la dictature, même s’ils emploient aujourd’hui un langage un peu plus modéré. 

« Il y a chez ceux qui veulent voir des côtés positifs, si vous voulez, quelque chose comme une certaine indulgence, poursuit l’écrivain, alors que l’essentiel est que les jeunes cubains essaient de fuir encore l’île par tous les moyens en risquant leur vie parce qu’il vaut mieux la liberté. Au slogan c’est ‘La patrie ou la mort’, nous on préfère la liberté, » explique-t-il avant de trancher : « Cette histoire de libérateur c’est comme un prétexte pour asseoir ce pouvoir totalitaire. »

Continuer la lecture de Mort de Fidel Castro : l’écrivain cubain Jacobo Machover dénonce les « flagorneries » de la gauche française

« Le soutien du gouvernement à l’AFP est porté à 132,5 M€ »

L’AFP est une officine de propagande de la gauche. C’est la seule agence d’information de France. Ça nous donne une idée de l’état dans lequel se trouve la liberté de la presse dans ce pays.
Petit rappel: MÉDIA-COMPLICES : POT DE DÉPART À L’AFP, LA GAUCHE AU GRAND COMPLET.


Audrey Azoulay, Ministre de la Culture et de la Communication, annonce une « mesure nouvelle » à l’Agence France Presse (AFP) devant  l’Assemblée Nationale lors de la séance du 4 octobre 2016. En 2017, le soutien à l’AFP passe de 127,5 à 132,5 millions d’euros :

« L’Etat, ce Gouvernement, soutient l’AFP et est à ses côtés. Depuis 2015 (…), nous avons accompagné la stratégie de l’Agence jusqu’à 2018. »

La Ministre annonce « une mesure nouvelle de 5 millions d’euros supplémentaires pour consolider le financement des missions d’intérêt général de l’Agence. Si on y ajoute les abonnements de l’Etat pour son propre compte, on passe à un soutien de 132,5 millions d’euros. »


Situation de l’AFP – Questions à l’Assemblée… par culture-gouv

Panama papers : la claque de la gauche francilienne rate sa cible

Communiqué de presse de Wallerand de Saint Just, Président du groupe FN-IDF Bleu Marine, au conseil régional d’Île-de-France

Tout à leur amateurisme habituel et au vide de leur argumentaire politique, les bancs du Front de Gauche et des Ecologistes n’avaient rien de plus intelligent à faire hier au sein de l’hémicycle régional que de couper la parole aux intervenant du Front National, au mépris du règlement intérieur, aux cris de « Panama, Panama ». Reprenant à leur compte les mensonges diffamatoires d’une certaine presse militante.

Fort heureusement, des journalistes font encore correctement leur travail et le journal Le Parisien publie ce matin en page 5 un extrait

Continuer la lecture de Panama papers : la claque de la gauche francilienne rate sa cible