Archives par mot-clé : Gauche

Dieudonné n’a fait que suivre le chemin que lui a indiqué la gauche.

Face à Dieudonné, la gauche est bien embêtée. C’est elle qui a engendré ce monstre d’antisémitisme qu’elle stigmatise aujourd’hui de façon totalement déraisonnable.

Que s’est-il passé ?

dieudo-cohn-daniel-janin-afpDieudonné a pris au pied de la lettre la logorrhée de l’antiracisme différentialiste de la gauche. Il a pris à pleine main et de façon gourmande la lutte pro-palestinienne qui plait tant à la gauche de la gauche. En bon islamo-gauchiste il a manifesté avec Mélenchon, Besancenot, et le Hamas, pour dénoncer le sionisme. Comme Mélenchon il a rencontré Chavez, a rendu visite à Mahmoud Ahmadinejad, et il est l’ami de tariq ramadan. Comme stéphane Hessel, et les plumitifs du Monde Diplo, Dieudonné a présenté la politique israélienne comme étant pire que celle des fascistes. Un bon petit élève nourrit à la soupe gauchiste, on vous dit.

Véritable produit formaté à l’antiracisme et au multiculturalisme, Dieudonné fut dans les années 90 de tous les combats de la gauche. Candidat PS contre le FN à Dreux, on le verra se produire sur scène et enregistrer avec le groupe Zebda la chanson « Je crois que ça va pas être possible » dans laquelle il dénonce les discriminations.

Mais cet engagement se déroulera dans un contexte où la gauche a abandonné depuis longtemps le concept d’assimilation pour lui préférer l’intégration. Cette gauche, grâce à des officines politiques déguisées en associations antiracistes (SOS racisme, le MRAP, la LDH) et avec l’aide des organisations juives comme la LICRA ou le CRIF, va imposer le multiculturalisme et le communautarisme aux français. Par ce biais elle va exacerber les différences, l’ailleurs, l’autre. À leurs yeux, les racines seront toujours plus sympathiques quand elles évoquent le pays lointain d’un français de branche que celles d’un français de souche. Dieudonné l’a bien compris lui qui ne cesse de faire référence à ses origines camerounaisse et se présente comme un descendant d’esclave.

Le relativisme et le différentialisme deviendront donc les nouvelles idéologies auxquelles tous les français devront se soumettre sans sourciller car les gardes-chiourme de la doxa veillent. À la moindre incartade, la police de la pensée fait siffler aux oreilles des impétrants les balles du plus grand terrorisme intellectuel qu’ait connu la France.
Vous émettez une critique sur les Juifs, vous êtes antisémite. Vous critiquez l’Islam, vous êtes raciste et menacé de mort. Vous remettez en cause la loi Gayssot, vous êtes un nostalgique de Pétain. En revanche, si vous êtes catholique, français de souche et blanc… vous pouvez être brocardé sans que personne ne s’offusque.
Pire même, si vous considérez la politique d’immigration inadaptée à notre situation économique et que vous avouez aimer votre Nation, vous êtes un fasciste.

Petit à petit, sous la pression de journalistes aux ordres et de quelques intellectuels, la France va sombrer alors dans une ethnicisation des rapports sociaux. Les revendications communautaires et ethnicoreligieuses ne vont faire que s’amplifier. Grisée par le relativisme post-moderne, la gauche sera l’avant-garde de cette dérive. La loi sur l’esclavage de Christiane Taubira en est un exemple. Elle condamne la traite négrière dont les blancs se sont rendus coupables, mais n’évoque à aucun moment la traite intra-africaine et la traite arabo-muslmane. Quand on demande à Christiane Taubira d’expliquer ce deux poids deux mesures, elle déclare : il ne faut pas stigmatiser les minorités visibles qui vivent sur notre territoire.

Le conflit des mémoires est alors ouvert. La concurrence victimaire démarre, dans laquelle Dieudonné Continuer la lecture de Dieudonné n’a fait que suivre le chemin que lui a indiqué la gauche.

Marine Le Pen: « La gauche a tout abandonné » (vidéo)

Marine Le Pen a dévoilé ce mardi à Nanterre, la nouvelle affiche du FNJ dont la devise est « La France tranquille ». Ce slogan avait déjà été utilisé lors de la campagne socialiste de 1981. Pour la présidente du FN « ce n’est pas un détournement mais un clin d’œil […] à cette gauche qui a tout abandonné et qui doit rendre des comptes ».

 

Le directeur national du FNJ, Julien Rochedy, reconnaît ce « petit clin d’oeil à Mitterrand et au socialisme ». Cette affiche, plus sobre que les dernières du FNJ (« Choisis ta France », « On est chez nous », etc.) « inspire une France tranquille, une France apaisée. Manifestement les jeunes n’y ont pas le droit », a précisé Julien Rochedy.

Plagier le slogan de François Mitterrand « montre que le FNJ n‘a pas beaucoup d’imagination », a déclaré Laura Slimani, la présidente du Mouvement des Jeunes Socialistes (MJS). […]

788348fn93

Julien Rochedy a par ailleurs revendiqué la place de « mouvement jeune politique le plus important » avec 25.000 membres.

« Le FN est devenu le premier mouvement chez les jeunes, comme en témoignent les dernières enquêtes d’opinion et la jeunesse de notre auditoire. Les jeunes représentent plus de 30% de nos adhérents », a affirmé la présidente du FN Marine Le Pen, présente à ses côtés. […]

TF1 News

Enquête. La faillite des donneurs de leçons

Moralisme. Depuis des années, les faiseurs d’opinion essaient de culpabiliser les Français qui “pensent mal”. Mais le réel finit toujours par reprendre ses droits.

Sophie Aram, humoriste pas drôle de la diversité. Égérie de la gauche immigrationiste et véritable catastrophe industrielle avec notre argent.
Sophie Aram, humoriste pas drôle de la diversité. Égérie de la gauche immigrationiste et véritable catastrophe industrielle avec notre argent.

Du temps qu’elle officiait sur France Inter comme chroniqueuse, elle faisait figure de prophétesse des temps nouveaux. Télérama louait « son rire de combat et de résistance », le Nouvel Obs sa capacité à « faire passer le fond avant la forme ». Sophia Aram était l’avenir de l’humour français, celui qui dit le Bien et le Mal, décerne des brevets de correction politique (pour elle, les électeurs du FN sont des “gros cons”), joue l’arbitre des élégances morales, milite pour le mariage homosexuel (dont tous les opposants sont pour elle homophobes) ou contre le sexisme en un “comique militant” qui oublie la plupart du temps de faire rire. Bref, une sorte de mètre étalon de l’humour à injonction et de la bien-pensance officielle.

C’est dire que beaucoup, dans la caste humoristico-médiatique, se pourléchaient les babines de la perspective de la voir redresser les consciences forcément bancales de la France profonde, en prenant les rênes d’une émission d’access prime time, comme on dit, sur France 2. Le public de la tranche 18-19 heures — où la chaîne a confié depuis septembre à Sophia Aram le talk-show Jusqu’ici tout va bien —, ce ne sont pas les bobos qui composent l’essentiel des auditeurs de France Inter ou des lecteurs de Télérama : ce Continuer la lecture de Enquête. La faillite des donneurs de leçons

Municipales : « Le problème, ce n’est pas le FN mais les electeurs de gauche »

Analyse intéressante sur le vote FN lors des prochaines municipales… loin de l’euphorie des pro-FN et de la haine viscérale des mondialistes de l’UMPS. Je ne crois pas en effet que les municipales représenteront un grand bouleversement. Ce sont des élections bien trop particulières…..

– – – – – – – – –

Lu sur Rue 89

Le chercheur Denys Pouillard estime que le Front national pourrait gagner seulement deux villes, mais prédit aussi un big bang du personnel politique.

Et si on en faisait trop sur le FN ? Dans une étude récemment publiée, l’Observatoire de la vie politique et parlementaire (OVPP) projette les tendances des élections municipales du mois de mars 2014 et dresse trois scénarios possibles.

Dans la pire des situations pour la gauche, lit-on dans ce rapport, elle ne perdrait qu’un nombre limité de villes de plus de 100 000 habitants lors des prochaines municipales. De son côté, le FN, s’il ne peut vraisemblablement gagner que deux villes (Hénin-Beaumont et le 7e secteur de Marseille), sera en mesure d’« augmenter sa représentation dans certaines grandes villes ».

1505507_marine-le-pen_640x280

Pour parvenir à ces conclusions, les scrutins organisés depuis 2004 dans 3 000 communes de plus de 3 500 habitants ont été étudiés.

Denys Pouillard, le directeur de l’OVPP, prédit un « big bang du personnel politique », explique les nouvelles motivations des électeurs des grandes villes et bat en brèche une idée à la mode : non, le FN ne récupère pas les voix « des électeurs de gauche ».

Vous dites qu’il ne faut pas se focaliser sur le FN…

La sociologie électorale, c’est de l’analyse de terrain. On peut se tromper, bien sûr, mais ce n’est ni un calcul de probabilité ni un coup de dés.

Nous avons épluché 3 000 communes de plus de 3 500 habitants. Pourquoi plus de 3 500 ? Parce que jusqu’à présent, c’est dans ces communes que le scrutin proportionnel s’applique. On a donc une couleur politique par commune.

En dessous de 3 500 habitants, nous n’avions donc pas nécessairement une couleur politique mais des divers droite, des divers gauche… Ce qui correspond vraiment à la motivation dans ces petites communes pendant les municipales, c’est l’action locale.

Les choses vont changer en mars 2014, puisque la proportionnelle sera appliquée dès 1 000 habitants. Cela va poser problème, puisque cette politisation va concerner 6 755 communes supplémentaires.

Marine Le Pen est arrivée en tête au premier tour de la présidentielle dans : Continuer la lecture de Municipales : « Le problème, ce n’est pas le FN mais les electeurs de gauche »

Image du jour : La clairvoyance de la gauche face au fascisme.

Aujourd’hui comme hier, les mots fascisme et extrême droite sont les insultes que profère la gauche pour décrédibiliser ses adversaires et masquer ses propres crimes. Pitoyable, surtout de la part de ceux qui ont voté les pleins pouvoirs à Pétain, qui ont occupé à 80% les ministères du gouvernement de Vichy, qui ont été à l’origine de la colonisation et des guerres de décolonisation, qui ont soutenu Mao, Pol Pot, Staline, Castro…etc…!

capture-d_c3a9cran-2012-06-15-c3a0-14-04-35

Les deux libertés par Paul-Marie Couteaux

La dérive autoritaire de la gauche fournit à la droite l’occasion historique de se réapproprier la défense des libertés naturelles.

1583823_3_644f_paul-marie-couteaux-souverainiste-de-droite-1Dans la longue guerre idéologique qui oppose, depuis trois siècles, les Classiques aux Modernes (opposition dont la césure droite-gauche n’est qu’une traduction contingente, tant les contours en sont variables), le thème de la liberté est un enjeu constant : si les Modernes en font souvent un étendard, il leur arrive de la jeter au ruisseau, les Classiques reprenant alors la main en pointant les menaces que font peser sur les libertés concrètes les totalitarismes parés des plumes de l’égalité et de ses surenchères. En somme, le thème va et vient de part et d’autre de notre échiquier politique.

Or, il pourrait bien passer aujourd’hui de gauche à droite : celle-ci, avec la Ve République, a endossé le rétablissement de l’autorité de l’État au prix d’une certaine “statocratie”, de sorte qu’elle fut vite submergée par une rhétorique de la liberté maniée sans vergogne mais non sans succès par une gauche qui, passée au moule de 1968, prospéra trente ans sur ce thème. Nouveau renversement aujourd’hui : ladite gauche, que les événements contraignent à montrer un visage plus autoritaire, inquisiteur, voire policier, perd sous nos yeux son avantage. Il ne manque plus à la droite que de savoir redonner au mot sa vieille magie.

Comment ? La recette est simple : il suffit de distinguer deux conceptions de la liberté. Continuer la lecture de Les deux libertés par Paul-Marie Couteaux

Immigrationisme : CMU-C, AME et ACS une revalorisation exceptionnelle du plafond de ressources

Tiens on avait cru comprendre qu’il fallait faire des économies… l’immigration représente-t-elle une si grande richesse pour que l’on soit en mesure d’offrir aux immigrés un meilleur traitement social qu’aux Français ?????

La politique du grand remplacement s’affirme chaque jour un peu plus

– – – – – – – –

Un décret du 17 juin 2013 revalorise les plafonds de ressources prises en compte pour l’attribution des dispositifs suivants à partir du 1er juillet 2013 :

  • couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C) et aide médicale de l’État (AME) : 8 592,96 € pour une personne seule,
  • aide à l’acquisition d’une couverture maladie complémentaire : 11 600,49 € pour une personne seule.

Voir plus sur Fortune

Ces faits divers qui laissent la gauche muette…..

Voici compilés quelques faits divers récents dont aucun n’a mobilisé dans les rues la gauche et sa cohorte de pleureuses hémiplégiques. Pas un brin de compassion, ni même une analyse politique de ces évènements qui signalent pourtant un ensauvagement progressif….. Des faits divers qui par leur récurrence deviennent des faits de société…

Liste non exhaustive malheureusement.

5405267-atteintes-aux-policiers-valls-fait-il-du-sarkozy

Perpignan : un TGV caillassé en entrant en gare

D’après l’Indépendant, à l’arrivée du TGV dimanche soir en gare de Perpignan, le train a été stoppé alors qu’il était pris pour cible par une bande de jeunes à coups de cailloux. Le train est resté arrêté un long moment, le temps des vérifications techniques de sécurité. Les jeunes ont réussi à prendre la fuite.

midilibre.fr

– – – – – – – – – –

Grenoble : Un père de famille roué de coups devant ses enfants

Un père de famille qui se trouvait avec ses enfants au parc Paul-Mistral dans le centre de Grenoble dimanche après-midi, a eu une altercation avec une maman qui aurait poussé son fils, à lui, de la balançoire où il était assis pour que sa fille, à elle, s’y installe.

Une dispute aurait éclaté entre les deux adultes mais la mère de famille n’aurait rien voulu entendre des leçons de savoir-vivre du papa. Si bien que ce dernier aurait abdiqué.

Mais, une heure plus tard, deux hommes et une jeune femme seraient arrivés au parc et se seraient immédiatement dirigés vers lui pour le rouer de coups devant ses enfants. Le trio aurait ensuite pris la fuite.

Le Dauphiné Libéré

 – – – – – – – – –

St-Priest (69). Agressé par 3 « jeunes », un agent TCL fait un infarctus Continuer la lecture de Ces faits divers qui laissent la gauche muette…..

Pierre Mauroy, cet ennemi des travailleurs français

Notons également que Maurois a régné sur la fédération PS du Nord comme un parrain règne sur la mafia. Les diverses condamnations qui touchent les cadres du PS en sont la preuve. Lui même a été condamné par la justice pour abus de confiance…

– – – – – – – – – –

Par Adrien Abauzit

Un hommage a été rendu aux Invalides, mardi 11 juin, à Pierre Mauroy, Premier ministre de la France de 1981 à 1984. De Jean-François Copé à Jean-Louis Borloo, en passant par les divers notables de la gogôche, l’UMPS était au grand complet.

Pierre Mauroy, semblerait-il, est en voie de se faire canoniser par le système médiatico-politique français. À y réfléchir, cette canonisation serait parfaitement cohérente.

Explication.

pierre-mauroy-et-francois-mitterrand-en-1974-lors-d-un-meeting-du-parti-socialiste-a-suresnes-photo-afp

Qui était Pierre Mauroy ? L’homme des 39 heures, de la cinquième semaine de congés payés, de la retraite à 60 ans, certes… mais surtout l’homme qui a convaincu François Mitterrand, contre Jean-Pierre Chevènement, de maintenir le franc dans le Système monétaire européen en 1983. Le prix de ce maintien a été le fameux « tournant de la rigueur », qui s’est traduit notamment par une mesure scélérate, un coup de poignard dans le dos du peuple français. Depuis l’adoption de cette mesure, il est absolument indiscutable que la gogôche, malgré ses belles paroles, travaille contre les intérêts des travailleurs français.

Cette fameuse mesure, c’est la désindexation des salaires sur les prix. L’indexation des Continuer la lecture de Pierre Mauroy, cet ennemi des travailleurs français

Propagande/Pays de la Loire. L’opposition conteste une subvention à France 3

Les journalistes sont à majorité de gauche. Mais cela ne suffit pas, la gauche achète aussi les média avec l’argent des contribuables.

– – – – – – — – – – – – – –

La majorité de gauche du conseil régional des Pays de la Loire a fait adopter une subvention de 300 000 € annuels sur trois ans, soit 900 000 €, au profit de France 3 Pays de la Loire. Le texte stipule notamment que la chaîne publique « s’engage dans le respect de son indépendance éditoriale à favoriser la compréhension des enjeux locaux, à rendre compte de la vie publique du territoire, à suivre les manifestations dans lesquelles la Région est impliquée… ».

L’opposition (droite et centre) s’insurge de cette décision. « Il n’est pas dans les compétences régionales de financer une télévision publique sauf à penser qu’il s’agit de vouloir peser sur les médias », s’inquiète Danièle Rival pour l’intergroupe UMP-MPF-UDI.

Totalitarisme : Quand des députés européens veulent étrangler le FN !

Wallerand de Saint-Just, trésorier national du Front national, réagit à l’appel visant à suspendre les dotations aux députés européens d’extrême droite. Museler l’opposition en la privant de financements, cela ressemble fort, pour lui, à du totalitarisme.

 

Plus d’un quart des députés européens appelle à la suspension du financement communautaire des partis et autres formations composées par les élus du Front national et leurs alliés européens. Quelle a été votre première réaction ?

Des apparatchiks, dans un bureau à Bruxelles, ont décidé que le Front national était un parti d’extrême droite qui bafouait les valeurs de l’Union européenne. Le FN n’est pas un parti d’extrême droite au sens péjoratif auquel l’entend la société médiatique. C’est un parti patriote et républicain qui défend les intérêts de la France et des Français. Depuis sa création par Jean-Marie le Pen, le parti n’a eu de cesse de respecter les lois de la République et de s’organiser légalement pour se présenter à toutes les élections possibles. Personne n’a la légitimité de juger de la valeur d’un programme du moment qu’il n’enfreint pas la loi.

Cette décision est-elle justifiée par votre positionnement anti-européen ?

Nous sommes sanctionnés parce que nous voulons sortir de l’Europe telle qu’elle est aujourd’hui. Mais nous avons toujours été favorables à la construction européenne. Seulement, ne pas être en accord avec la ligne prédéfinie justifie maintenant une sanction financière et bientôt, peut-être, la disparition pure et dure de l’opposition ? Finie la liberté d’expression ? Les députés de gauche sont persuadés de détenir la vérité et la morale. Pour les sauvegarder, ils sont prêts à éliminer leurs adversaires. Le totalitarisme n’est jamais loin. C’est presque le crime d’antisoviétisme de 1953 à Berlin Est !

Les financements communautaires sont possibles grâce aux contribuables européens, dont ceux du Front national. En vous atteignant, on atteint aussi vos électeurs ? Continuer la lecture de Totalitarisme : Quand des députés européens veulent étrangler le FN !

La FNAC met les idéologues de gauche en tête de gondole.

Lu sur le site Enquête et Débats

Certains se demandent encore pourquoi Virgin Megastore vient de déposer le bilan, et pourquoi la FNAC est à deux doigts de le faire. Le reportage photo qui suit, avec 39 photos prises à la Fnac de Châtelet-les-Halles le 18 janvier 2013, plus grande librairie de France, vous en donnera une des raisons. Il est devenu quasiment impossible de trouver des livres qui ne soient pas de gauche ou d’extrême-gauche dans cette librairie, qui appartient pourtant à une chaîne privée. Au moins la moitié des Français, qui ne se situent pas à gauche ou à l’extrême-gauche, se trouvent donc en terrain idéologique hostile à la FNAC, et nombreux sont ceux qui n’y vont plus du tout. Et ils ont bien raison.

Cliquez sur l'image pour lire la suite de l'article
Cliquez sur l'image pour lire la suite de l'article

` Continuer la lecture de La FNAC met les idéologues de gauche en tête de gondole.