Archives par mot-clé : Gérard Collomb

Gérard Collomb se lâche sur l’immigration : « D’ici à 5 ans, la situation deviendra irréversible. Je crains la sécession. Les gens ne veulent pas vivre ensemble »

Les socialises, responsables de 40 ans d’immigration, ont passé leur temps à poursuivre en justice et censurer les quelques individus qui s’opposaient au grand Remplacement. Aujourd’hui qu’ils sont vieux et qu’ils n’ont plus aucune chance de revenir au pouvoir, ils dévoilent la vérité aux français en faisant mine de découvrir que leur politique nous a mené au chaos. Pour leur  cynisme matiné d’incompétence ces salopards devraient être traduits en justice pour haute trahison.



 

Nous sommes le 13 février 2018. (…) Dans une antichambre de la préfecture du Loiret, le ministre de l’Intérieur se confie en toute gravité à Valeurs actuelles.

« Les rapports entre les gens sont très durs, les gens ne veulent pas vivre ensemble… »

– Quel est la part de responsabilité de l’immigration ?

« Énorme (…) »

– Votre loi ne s’attaque qu’à l’immigration illégale. La légale permet de faire entrer plus de 200.000 personnes sur le territoire chaque année.

« C’est vrai. On fait étape par étape. Mais ça reste un problème… »

– Vous pensez qu’on n’a plus besoin d’immigration en France ?

« Oui, absolument »

« Des communautés en France s’affrontent de plus en plus et ça devient très violent… »

« Je dirais que, d’ici à 5 ans, la situation pourrait devenir irréversible. Oui, on a cinq, six ans, pour éviter le pire. Après… »

Quand Gérard Collomb, ministre de l’intérieur, octroyait une subvention d’1 million d’€ pour un centre islamique

Gérard Collomb savait la partie serrée. Il y a une semaine, au conseil municipal, son opposition avait fustigé le « manque de transparence » qui entourait l’octroi d’une subvention d’1 million d’€ pour la construction de l’Institut français de civilisation musulmane (IFCM), à Lyon. Elle dénonçait notamment la présence de cofinanceurs étrangers et le « flou » de la gouvernance du futur centre culturel.

Hier, c’était au tour des élus de la Métropole de se prononcer sur une subvention équivalente. Et pour convaincre sa majorité plurielle et notamment les centristes du groupe Synergies, Collomb a soigneusement déminé ce dossier explosif. Avec succès : 115 élus ont voté pour, 43 se sont abstenus mais pas un n’a voté contre hier soir, alors qu’au conseil municipal, les voix des Républicains, des centristes de l’UDI et du FN étaient contre, à de rares exceptions près.

Interrompu pendant quelques minutes par une quinzaine Continuer la lecture de Quand Gérard Collomb, ministre de l’intérieur, octroyait une subvention d’1 million d’€ pour un centre islamique

Comment le socialiste Gérard Collomb (soutien de Macron) a dilapidé l’argent public pour des intérêts privées

1er publication: le 2 Mai 2017

Regardez le partie consacrée à la mafia socialiste qui se perpétue avec Macron…

Continuez à voter comme des cons! Votez Macron c’est cracher sur la mémoire de nos anciens et livrer la France à la maffia immigrationiste, multiculturaliste et financière qui gouverne ce pays depuis 40 ans:

Dans le documentaire « Pour quelques hectares de plus », présenté mardi soir sur France 5, le maire PS de Lyon, qui a twitté pendant toute la diffusion de l’émission, a mis fin brutalement à une interview menée par le journaliste Nicolas Vescovacci venu l’interroger sur l’argent investi par la Métropole pour construire le grand stade.
Le journaliste, dont l’enquête est consacrée à la disparition progressive des terres agricoles, transformées en stade, en bureaux ou en hypermarchés, l’interroge sur le prix plus qu’attractif accordé au président de l’OL Jean-Michel Aulas, pour acheter les terrains qui abriteront le grand stade à Décines.

Gérard Collomb dément alors lui avoir « fait un cadeau ». Mais le journaliste ne lâche pas si facilement. Dans le documentaire, il rappelle les efforts prodigués par le sénateur-maire socialiste pour faire passer un amendement au sénat, en 2008, destiné à faire reconnaître les enceintes sportives d’intérêt général par l’État. Et ce, « pour faciliter toutes les procédures » et faire sortir de terre plus rapidement le grand stade, explique le réalisateur.
200 millions investis par la Métropole

Puis il interroge le maire de Lyon sur les investissements réalisés par la Métropole pour réaliser les accès au stade. Il n’en fallait pas plus pour s’attirer le courroux de Gérard Collomb qui semble s’être contenu jusqu’alors. Continuer la lecture de Comment le socialiste Gérard Collomb (soutien de Macron) a dilapidé l’argent public pour des intérêts privées

Gérard Collomb, maire de Lyon : «3000 euros par mois, c’est une situation extrêmement difficile”

Gérard Collomb : « Mon adjoint à l’urbanisme, c’est quand même une fonction à plein temps, il doit je crois être à 3.000 euros d’indemnités. S’il n’a pas un cumul des mandats, il se trouve dans une situation extrêmement difficile.»

Mieux encore, le maire nous apprend que les Lyonnais et les Grands Lyonnais ne payent pas ses salaires pour la bonne et simple raison qu’il ne percevrait pas un centime pour ses mandats : « Cela fait 9800 euros. Au total, ça ferait à peu près 19.000 euros. Mais je ne touche que 9.000, je travaille gratuitement pour la ville de Lyon. »

La sortie du soir est déjà saluée par la maire du 1er arrondissement, Nathalie Perrin-Gilbert. Sur Facebook, la maire du 1er arrondissement écrit : « Gérard Collomb a perdu le sens de la décence et la conscience de la réalité de vie »

Source