Archives par mot-clé : gouvernement

Coronavirus : Une étude d’un chercheur du CNRS montre que les gouvernants français disposaient très tôt des informations permettant de prendre des mesures à la hauteur du risque

[…]

Un article publié ce même mercredi par le sociologue et historien Pascal Marichalar dans La Vie des idées, une revue en ligne dirigée par Pierre Rosanvallon, vient établir à quel point nos gouvernants ont trop tardé en effet. Le chercheur au CNRS, spécialiste notamment des questions de santé, a étudié « ​ce que pouvaient savoir – et prévoir – les femmes et les hommes qui nous gouvernent ​» de la crise du Covid-19 ces trois derniers mois. Un travail « ​​à chaud ​», réalisé à partir d’un indicateur, « ​les articles de synthèse dédiés au nouveau coronavirus parus dans un journal de réputation internationale, Science ​», et des déclarations de l’OMS (Organisation mondiale de la santé).

Que savait-on en lisant Science ​? Le 11 janvier, on y apprend que « ​les chercheurs chinois ont déjà partagé la séquence génétique du virus avec le reste du monde, permettant la fabrication de tests de dépistage ​». Le 5 février, la revue se demande si le nouveau Continuer la lecture de Coronavirus : Une étude d’un chercheur du CNRS montre que les gouvernants français disposaient très tôt des informations permettant de prendre des mesures à la hauteur du risque

Marine Le Pen: « Tout a été fait pour que nous perdions la guerre » contre le terrorisme

Marine Le Pen, candidate FN à la présidentielle, a estimé vendredi, au lendemain de l’attaque sur les Champs-Elysées, que « depuis dix ans, sous les gouvernements de droite et de gauche, tout a été fait pour que nous perdions » la « guerre » contre le terrorisme.

« La guerre qui nous est menée est asymétrique, révolutionnaire, elle a pour objectif notre soumission à une idéologie meurtrière (…). Cette guerre nous est menée sans pitié et sans répit. Chacun comprendra que nous ne pouvons pas la perdre. Or depuis dix ans, sous les gouvernements de droite et de gauche, tout a été fait pour que nous la perdions », a dénoncé Mme Le Pen depuis son QG de campagne parisien. Au lendemain d’un attentat sur les Champs-Élysées au cours duquel un policier a été tué, et à deux jours du premier tour de la présidentielle, la présidente du FN a estimé qu’il fallait une « présidence qui agisse et qui protège (…). La réponse doit être globale, totale. »

« A ce président notoirement défaillant, à ce gouvernement Continuer la lecture de Marine Le Pen: « Tout a été fait pour que nous perdions la guerre » contre le terrorisme

Quand les autorités socialistes fermaient les yeux sur les trafics de drogue qui financent les islamistes

Extrait du livre « Bienvenue place Beauvau – Police : les secrets inavouables d’un quinquennat », publié aux éditions Robert Laffont. Un ouvrage signé de Didier Hassoux, Christophe Labbé et Olivia Recasens, respectivement journalistes d’investigation au Canard enchaîné et journaliste indépendante.


Attentat de Nice : quand la justice demande à la mairie de détruire 24 heures d’images

Une réquisition judiciaire urgente a été envoyée au centre de supervision urbain de Nice mercredi 20 juillet. Le parquet de Paris évoque un souci «d’éviter la diffusion non contrôlée de ces images».

Panique et incompréhension à la mairie de Nice. Mercredi à 11 heures, la sous-direction antiterroriste (SDAT) a envoyé aux agents qui gèrent la vidéosurveillance de la ville une réquisition citant les articles 53 et L706-24 du code de procédure pénale et de l’article R642-1 du Code pénal leur demandant l’effacement «complet» de 24 heures d’images provenant de six caméras nommées et numérotées, mais aussi de toutes les scènes depuis le début de l’attentat ayant eu lieu sur la promenade des Anglais, dans la nuit du 14 juillet.

Continuer la lecture de Attentat de Nice : quand la justice demande à la mairie de détruire 24 heures d’images

Attentat de Nice: Réaction de David Rachline, sénateur maire de Fréjus

Si vous êtes un repris de justice vous avez des chances d’être au gouvernement.

OutlookRappel : François Hollande : « Je n’aurai pas autour de moi à l’Élysée des personnes jugées et condamnées »

14 avril 2012

« […] Si je suis demain président de la République, la justice ira jusqu’au bout sur toutes les affaires. Elle ne sera pas entravée, les parquets ne feront pas appel. Ils ne recevront aucune instruction individuelle de la chancellerie. Et si des élus, socialistes ou autres, sont condamnés pour des faits de corruption, ils ne pourront pas se présenter pendant dix ans. Je n’aurai pas autour de moi à l’Élysée des personnes jugées et condamnées. Je ne ferai aucun déplacement officiel en Afrique avec tel ou tel personnage controversé. » – François Hollande

Séminaire Cevipof « Filles, garçons, les relations de genre dans les cités »

Mais qui a dit que la théorie du genre n’existait pas… ????

——-

Le 4 février à Paris. Dans le cadre de son cycle de rencontres consacrées aux habitants de la Seine-Saint-Denis, le Cevipof organise un séminaire autour de la question « Filles, garçons, les relations de genre dans les cités ».

Interviendront Isabelle Clair (CNRS-CRESPPA), Nacira Guénif, sociologue et professeure à Paris VIII, Mimouna Hadjam (association « Africa »- La Courneuve) et Didier Lapeyronnie, sociologue et professeur à Paris IV.

Cazeneuve admet des recettes fiscales 2013 inférieures de 5,5 milliards aux prévisions

Courbe de Laffer: trop d’impôt tue l’impôt…. une leçon que les pseudos Keynésiens ne veulent pas entendre

—————–

Le ministre délégué au Budget Bernard Cazeneuve a admis dimanche que les recettes fiscales de l’Etat en 2013 seraient moindres que prévu, de l’ordre de 5,5 milliards d’euros, en raison de la mauvaise conjoncture, selon lui.

« Il y a effectivement de moindres rentrées fiscales pour des raisons qui tiennent à la conjoncture », a reconnu M. Cazeneuve sur BFM TV. « Selon nos calculs, (…) il y a sur la TVA un décalage d’à peu près un milliard, et il y a sur l’impôt sur les sociétés, qui est encore une fois un impôt très réactif à la conjoncture, à peu près quatre milliards », a-t-il ajouté.

Il a par ailleurs précisé que concernant l’impôt sur le revenu, le manque à gagner était de l’ordre de 500 millions d’euros…

Le Point

Matraquage fiscal : en 2013, le délire des socialistes kleptomanes continue (vidéo)

Jérôme Cahuzac, ministre du Budget du gouvernement HollAyrault, a déclaré dimanche dernier qu’il n’y aurait « pas d’augmentation d’impôts prévue ou prévisible, envisagée ou envisageable » d’ici à la fin du quinquennat du président de la République, François Hollande.

François-Xavier Pietri, chef du service Économie de TF, s’est penché sur la question pour l’année 2013.

Il nous fait part de son analyse alarmante, puisque la hausse de la TVA c’est pour 2014, et le gel du barème de l’impôt sur le revenu va être supprimé chaque année :

« Dans ces deux cas, à chaque fois, les contribuables vont devoir payer plus et tout au long du quinquennat ! »