Archives par mot-clé : Grande-Bretagne

Rediff/Grande-Bretagne: Enoch Powell n’avait-il pas raison de prédire le désastre ? (vidéo)

Le 08 aout 2011

Dans les années 80, la Grande- Bretagne a fait le choix du multiculturalisme, du relativisme culturel et du communautarisme(1). Très vite ce modèle fut cité en exemple et l’ensemble des peuples européens furent enjoints par leurs élites à suivre la marche du progrès et de la discrimination positive.

Or, la machine n’a pas mis longtemps à s’enrayer. Au fil des ans l’immigration a augmenté, et les groupes ethnico-religieux sont devenus de plus en plus exigeants en matière d’accommodement raisonnable.
Au début de l’année 2011, le premier ministre Britannique David Cameron n’a pu que constater l’échec des politiques menées à l’égard des minorités ethniques et religieuse depuis les années 80, et s’est engagé à réduire l’immigration. (2) Une immigration qui, si l’on en croit le récent sondage publié par le Daily mail, est rejetée par plus de 70% des britanniques.(3) Et ce ne sont pas les émeutes qui ont éclaté à Tottenham qui vont améliorer la situation. (4)
Continuer la lecture de Rediff/Grande-Bretagne: Enoch Powell n’avait-il pas raison de prédire le désastre ? (vidéo)

Attentat devant le Parlement britannique: 4morts (dont le policier poignardé et l’assaillant), 40 blessés dont des lycéens Français

A vue de nez, je dirais qu’on se rapproche de la piste de l’indépendantiste basque catho-tradi avec une passion pour Philippot.

ATTENTION IMAGES CHOQUANTES

Cinq personnes ont été tuées et environ 40 blessées hier à Londres après qu’une voiture ait foncé sur des piétons et qu’un suspect ait poignardé un policier près du parlement britannique.

Continuer la lecture de Attentat devant le Parlement britannique: 4morts (dont le policier poignardé et l’assaillant), 40 blessés dont des lycéens Français

Grande-Bretagne : attaque raciste anti-Blanc à Coventry

La police a publié des séquences vidéos montrant trois hommes qu’elle souhaite interroger à propos d’une agression raciste à l’encontre d’une femme de 34 ans qui a subit une fracture du nez et de la pommette. Elle rentrait chez elle avec son petit ami lorsqu’elle a été agressée en raison de son origine ethnique par un groupe d’hommes.

Lorsqu’elle a essayé de les repousser, elle a été violemment frappée et a subi d’importantes fractures.

Coventry Telegraph

Grande-Bretagne : le marché du travail résiste bien au Brexit

Près de six mois après le vote du Brexit, l’économie britannique continue d’afficher une certaine solidité, en témoignent les derniers chiffres officiels de l’emploi: le taux de chômage demeure à 4,8 % (période de trois mois achevée fin octobre), au plus bas 2005. Autre indicateur positif, les rémunérations ont progressé (2,5 % en rythme annuel).

Viviane Reding : « Les Britanniques sont trop ignorants au sujet de l’Europe pour que l’on organise un référendum »

Viviane Reding, vice-présidente de la Commission européenne, a déclaré que le débat sur l’Europe en Grande Bretagne a été si « déformé » que les gens ne peuvent pas prendre une « décision éclairée » quant à savoir s’il faut ou non rester dans l’Union européenne.

Mme Reding qui se vantait que 70 pour cent des lois du Royaume-Uni sont maintenant promulguées à Bruxelles, a également stigmatisé la volonté de David Cameron de réduire l’immigration en provenance de l’Europe, en disant que c’était incompatible avec l’appartenance à l’UE.

S’exprimant lors d’un événement parrainé par l’UE à Londres et qualifié de « Dialogue Citoyen », Mme Reding a accusé les politiciens et les médias britanniques de tant dénaturer l’UE qu’il est désormais impossible de tenir un référendum équitable sur l’appartenance de la Grande-Bretagne à l’UE.

« Vous êtes sur le point d’avoir à prendre peut-être une décision nationale ? » a-t-elle dit. « Est-ce que les gens à qui on va demander de voter savent sur quoi ils vont voter ? »

«Le fait est que, très souvent , je vois que la vérité est présentée de façon complètement déformée. Comment voulez-vous alors que les gens prennent une décision éclairée ? Ils ne le peuvent tout simplement pas ».

Le ministre pour l’Europe David Lidington a critiqué ces commentaires, en rappelant que les points de vue favorables à l’UE reçoivent une large diffusion au Royaume-Uni, y compris sur la BBC.
Il a ajouté : « Il est très dangereux de commencer à faire des hypothèses sur ce qui rend une personne qualifiée pour voter. »

Pawel Sidlicki, du « think tank » Open Europe , a déclaré quant à lui : « Mme Reding Continuer la lecture de Viviane Reding : « Les Britanniques sont trop ignorants au sujet de l’Europe pour que l’on organise un référendum »

La Grande-Bretagne supprime les aides médicales aux étrangers hors UE (video)

Mon dieu mais David Cameron est un fasciste, il applique le programme du FN…

——————

La Grande Bretagne sucre les aides médicales aux étrangers hors UE, ainsi ils devront payer l’équivalent de 90 euros pour toute consultation aux urgences. L’an dernier en UK, l’hôpital public a dépensé 2,4 milliards d’euros pour les patients étrangers.

 

La Grande-Bretagne a dépassé la France en production automobile

Depuis 5 ans grâce à la dévaluation de sa monnaie et l’activité soutenue de la planche à billet, l’Angleterre s’est ré-industrialisée. Les résultats commencent à se voir….. Merci l’UMPS.

————

Phénomène totalement surprenant – qui n’était même pas envisageable, il y a 10 ans : depuis octobre dernier, la France a régressé derrière la Grande-Bretagne, pour la production automobile, sur le territoire national.
Phénomène stupéfiant. D’abord parce que ce n’était plus arrivé depuis 1968 – depuis 45 ans ! Et ensuite parce que l’Angleterre – précisément depuis la fin des années 60 – avait sombré dans une lente dégénérescence industrielle. une dégénérescence qui affectait tout particulièrement l’industrie automobile.

nissan-sunderlandSuite et source : France Info

Comment Cameron veut réformer l’immigration en Europe

Le Premier ministre britannique veut pouvoir limiter le nombre d’immigrants en provenance de l’Union européenne, reconduire à la frontière ceux qui ne s’intègrent pas et conditionner leur accès aux prestations sociales.

Le Premier ministre britannique a présenté mercredi sa vision d’une politique migratoire intra-européenne durcie qui risque de faire des vagues. Il s’agit en effet de la pièce maîtresse de la réforme du fonctionnement de la communauté européenne que le Premier ministre britannique David Cameron veut obtenir avant un éventuel référendum sur l’appartenance de son pays à l’Union. Mais au-delà des enjeux domestiques britanniques, toute la question est de savoir s’il peut rallier d’autres pays à sa philosophie à un moment où la crise économique a fait de l’immigration un enjeu politique majeur partout en Europe. Selon lui, les ministres de l’Intérieur autrichien, allemand et néerlandais partagent son point de vue. La commission a de son côté accusé le leader anglais « d’hystérie ».

Dans un point de vue au « Financial Times » , David Cameron explique ainsi d’abord vouloir limiter les prestations chômages distribuées aux immigrés en provenance de l’Union. Elles ne leur seraient ainsi ouvertes qu’au bout de 3 mois de présence et ne seraient payées que pendant un semestre. Les nouveaux arrivants ne pourraient pas non plus toucher d’allocations logements et devraient, en général, gagner un minimum pour toucher des aides.

Mais le Premier ministre est prêt à aller plus loin. « Si les gens ne sont pas là pour travailler – s’ils mendient ou dorment dans la rue – ils seront reconduits à la frontière et interdit de séjour pendant 12 mois, » explique-t-il. Ceux qui emploient des immigrants au-dessous du salaire minimum paieront de leur côté une amende de jusqu’à 20.000 livres, soit quatre fois plus qu’aujourd’hui.

« Vastes mouvements de population » Continuer la lecture de Comment Cameron veut réformer l’immigration en Europe

La BBC censure une vidéo montrant des rebelles syriens forçant un prisonnier à commettre un attentat suicide

La BBC vient de censurer un article et une vidéo montrant les rebelles de l’ASL en train de forcer un prisonnier à commettre un attentat suicide, sans doute parce que cela ne collait pas très bien avec l’image de « courageux combattants de la démocratie » qu’il convient de leur accoler.

La vidéo, dont une copie peut être vue ici ou (la version originale de la BBC a été supprimée), montre des rebelles de l’Armée syrienne Libre préparant une bombe qui est chargé sur l’arrière d’un camion pour exploser à un poste de contrôle du gouvernement dans la ville d’Alep.

Le reportage montre comment les rebelles ont réquisitionné un appartement appartenant à un capitaine de la police syrienne. On voit les rebelles se moquant des photos de famille du capitaine de police et batifolant joyeusement dans sa piscine.

La vidéo montre ensuite un prisonnier qui, selon les rebelles, appartiendrait à une milice pro-gouvernementale (shabbiyas). Ecchymoses et autres séquelles de torture sur son corps sont expliquées comme ayant été causées par ceux qui l’avaient capturé avant qu’il ne soit pris en charge par les rebelles qui eux, font mine de bien le traiter, lui offrant une cigarette et lui proposant une douche.

Ensuite, les rebelles lui affirment qu’il va faire l’objet d’un échange de prisonniers. Le prisonnier a les yeux bandés et on lui dit de conduire un camion vers un poste de contrôle du gouvernement.
« Ce qu’il ne sait pas, c’est que le camion est celui qui a été chargé de 300 kilos d’explosifs au début du film », affirme le narrateur.
Le clip montre ensuite les rebelles revenant déçus après qu’il se soit avéré que le détonateur à Continuer la lecture de La BBC censure une vidéo montrant des rebelles syriens forçant un prisonnier à commettre un attentat suicide

Immigration: le FN dénonce une « hypocrisie politique française »

Addendum : Communiqué de Steeve Briois, Secrétaire général du Front National

La campagne de David Cameron lancée à Londres ces derniers jours contre l’immigration clandestine nous amène à nous poser un certain nombre de questions.

BrioisSur le thème « Rentrez chez vous ou assumez d’être arrêtés », nous nous demandons comment serait perçue cette campagne si elle émanait du Front National, déjà taxé de crypto-fascisme quand il évoque le contrôle et le renvoi chez eux des immigrés clandestins. Nous posons donc le problème : le gouvernement socialiste français va-t-il mettre fin aux relations cordiales qu’entretiennent nos deux pays afin de ne pas cautionner cette campagne qu’il jugerait inacceptable sur le territoire français ?

Plus sérieusement, ce genre de campagne est extrêmement courant dans les pays où il reste une classe politique un peu consciente : le Japon avait notamment lancé dans certaines préfectures une campagne de dénonciation des immigrés clandestins qui, encore une fois, sont par définition des délinquants. Là encore, les relations entre la France et le Japon n’avaient pas été altérées et nous nous en félicitons.

– – – – – – – –

Après le lancement d’une campagne en Grande-Bretagne incitant les immigrés clandestins à « rentrer chez eux », le Front national s’interroge sur l’impact qu’une telle campagne pourrait avoir en France, pays où « la liberté d’expression est aujourd’hui plus que bafouée ».

2525407« Rentrez chez-vous ou vous courez le risque de vous faire arrêter« . Cette campagne anti-immigration, diffusée à Londres la semaine dernière à l’initiative du Premier ministre conservateur, David Cameron, a suscité la polémique dans tout le pays et la division au sein de la classe politique.

En France, le Front national a jugé que s’il avait lui-même porté un tel message en France, il aurait été bien plus stigmatisé, puisque, selon lui, « la France est un pays où la liberté d’expression n’a aujourd’hui plus aucune valeur. »

 

Censure et hypocrisie Continuer la lecture de Immigration: le FN dénonce une « hypocrisie politique française »

GB: Incendie criminel contre une mosquée

L’inquiétude gagne sérieusement la communauté musulmane de Grande-Bretagne. Les violences islamophobes se multiplient depuis le meurtre odieux, mercredi 22 mai, du militaire britannique à Londres.

C’est au moins la troisième mosquée attaquée en quelques jours.

Un incendie criminel a touché la mosquée de Grimsby, dans la région de Lincolnshire, dans la soirée du dimanche 26 mai, alors que des fidèles s’y trouvaient. Plusieurs cocktails molotov ont été lancés en direction du lieu de culte.

Fort heureusement, aucune victime n’est à déplorer mais il s’agit de la seconde attaque islamophobe contre cette mosquée en quelques jours depuis le meurtre du soldat dans les rues de Woolwich.

Les responsables du centre culturel islamique ont imputé la responsabilité de ces actes criminels à la Ligue anglaise de défense (English Defense League, EDL). Deux suspects ont été immédiatement arrêtés par la police. […]

Saphir News

GB : agression islamiste de gardiens et mosquée attaquée

La police antiterroriste a ouvert une enquête au Royaume-Uni après un incident survenu dans une prison de haute sécurité, où, selon des médias, des prisonniers islamistes auraient pris en otage un gardien et blessé un autre. D’après les services pénitentiaires, deux gardiens ont été blessés dimanche lors d’un « incident impliquant trois prisonniers » à la prison de Full Sutton, dans le nord-est de l’Angleterre, qui a duré plus de quatre heures.

Selon l’association des gardiens de prison, qui a dépêché un représentant sur place pour éclaircir les faits, un des gardiens a été « pris en otage » et la police antiémeute est intervenue pour le libérer. Le gardien a été légèrement blessé, ainsi qu’une de ses collègues qui a tenté de s’interposer. « Des investigations sont en cours pour établir ce qui s’est passé. Etant donné la nature potentielle de cet incident », la section antiterroriste de la région du Nord-Est « a été chargée de diriger l’enquête à ce stade », a indiqué cette unité.

Selon le Sun, les trois prisonniers étaient des islamistes et cette agression « aurait été inspirée par le meurtre du soldat Lee Rigby« , assassiné la semaine dernière à l’arme blanche en plein Londres par deux extrémistes. Le Daily Mail affirme pour sa part que cet incident a été déclenché par le coup de fil d’un imam qui a demandé qu’une prière soit organisée pour Lee Rigby, « mettant hors de lui » l’un des trois prisonniers.

L’Angleterre est-elle sur le point de quitter l’Union Européenne ? (vidéo)

La Grande-Bretagne est souverainiste. Ce qui ne plait évidemment pas à Arte, aux journalistes de la caste et aux europeïstes de tout poils. Mais les anglais se moquent de ce que pensent les bien-pensants. Comme il est dit dans le film:

Les citoyens britanniques prennent la démocratie très au sérieux. Or ils ont l’impression que la majorité des lois qui affectent l’économie et le peuple britannique viennent de Bruxelles et non de Westminster; et sont donc le résultat de décisions prises par des gens qui ne sont pas directement élus… et ça ne leur plait pas.

Grande-Bretagne : Le pays va t-il quitter l’Europe ? (vidéo)

L’européïste socialiste Jacques Delors a déclaré que l’Europe pourrait se passer de l’Angleterre. On a envie de lui répondre qu’on aurait pu se passer de Jacques Delors en Europe. La Grande Bretagne n’est pas dans l’euro. Et elle ne s’en porte pas plus mal. Même un peu mieux si on en croit les Échos:
A contre-courant de la tendance observée en zone euro, l’industrie britannique a rebondi contre toute attente en décembre enregistrant son plus fort rythme de croissance depuis septembre 2011.(…) « Le marché domestique reste le moteur de la croissance en décembre, même si les flux commerciaux internationaux semblent se stabiliser avec la reprise en Chine et aux Etats-Unis », a noté Rob Dobson, économiste chez Markit. La composante des commandes nouvelles a connu son plus fort rythme de croissance depuis mars 2011, grâce à la demande intérieure, tandis que la composante de la production a atteint un plus haut depuis avril 2011.