Archives par mot-clé : Havre de savoir

Pour l’association que parraine le rappeur Médine, les Yézidis génocidés par Daesh sont des « adorateurs de Satan »

En août 2014, les troupes de Daesh fondaient sur les montagnes de Sinjar, berceau historique des Yézidis. Entre le 3 et 15 août, les islamistes ont réduit en esclavage plus de 7000 femmes et enfants et exécuté les hommes. Les tueurs venaient d’Irak, de Syrie, du Qatar mais aussi de France, de Tunisie, de Belgique ou de Grande Bretagne.

 

Le génocide a été préparé en amont par une campagne de déshumanisation des Yézidis, considérés par des prédicateurs islamistes comme indignes de respect. Suite à l’émotion internationale, les prédicateurs ont tenté « d’expliquer », de « justifier », de « mettre en perspective » et parfois même de « nier » les massacres. En 2015, Moncef Zenati édite sur Youtube une vidéo intitulée « Les Yazidites : Les adorateurs de Satan ». La vidéo est produite par l’organisation Havre de Savoir, un site internet qui relaie la prose des Frères musulmans en français.

En diffusant en France, les justifications théologiques de la Continuer la lecture de Pour l’association que parraine le rappeur Médine, les Yézidis génocidés par Daesh sont des « adorateurs de Satan »

Le rappeur Médine nie être l’ambassadeur de l’association «Havre de Savoir», Libé démontre qu’il en est très proche (Maj:Une vidéo où il avoue être l’ambassadeur de cette association)

(…)Egalement contacté, Médine assure de son côté n’avoir jamais été ambassadeur, ou même adhérant de cette association. Il reconnaît seulement avoir été programmé pour une conférence en 2013 à propos de ses engagements en tant qu’artiste.

De fait, l’artiste figurait bien au programme, en juin 2013, de la deuxième rencontre annuelle des musulmans de la ville du Havre. Cette conférence réunissait notamment Nabil Ennasri, présenté par Libé en 2014 comme un chercheur proche des Frères musulmans, Marwan Muhammad, qui deviendra deux ans plus tard directeur de l’association Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF), ainsi que les frères Ramadan, Hani et Tariq.

Mais ce n’est pas tout : entre janvier et août 2013, selon la page Facebook de l’association, le rappeur avait participé à deux clubs de lecture, dont un pour présenter son ouvrage «Don’t Panik». En août Continuer la lecture de Le rappeur Médine nie être l’ambassadeur de l’association «Havre de Savoir», Libé démontre qu’il en est très proche (Maj:Une vidéo où il avoue être l’ambassadeur de cette association)

Médine: l’ambassadeur » du site islamiste Havre de Savoir.

Ennasri Nabil, président du Collectif des Musulmans de France (CMF), proche de Tariq Ramadan, écrivait sur Havre de savoir le 28 mars 2012 :

« Pourquoi parle-t-on de Merah comme s’il avait effectivement été le responsable de tous ces meurtres ? Que je sache, la justice n’a pas encore rendu son verdict ? En parlant d’“assassin“, de “monstre“ et de “tueur“, comment les plus hautes autorités de l’Etat peuvent se permettre à ce point de fouler aux pieds la règle élémentaire de la présomption d’innocence ? Parce qu’en l’occurrence le présumé avait tout pour être désigné comme le coupable idéal ?«

Nabila Ennasri est un ancien élève de l’UOIF dans son Institut IESH, son école d’imâms inaugurée par Qaradawi en 1992 . Nous avions parlé de lui en 2009 dans un article. Nous écrivions : « Suite à la relaxe d’un gendarme ayant tué un cambrioleur maghrébin en délit de fuite, le 1er octobre 2009, par la Cour d’assise du Gard, (alors qu’il était encore élève de l’école d’imams de l’UOIF) Nabil Ennasri publiait un texte enflammé sur Oumma.com, premier site musulman de France intitulé « A quand les prochaines émeutes en France ? » Son article se termine par cette phrase :

 « Qu’on ne s’étonne pas alors si une autre flambée de violences, plus dure et plus violente, risque d’embraser à nouveau les banlieues françaises. En tout cas, vous ne pourrez pas dire qu’on ne vous aura pas prévenu… »

Lors de l’interdiction de séjour en 2012 de plusieurs orateurs extrémistes au congrès de l’UOIF, Nabil Ennasri,dans une conférence donnée devant des Musulmans et retransmise par l’association « Havre De Savoir »  s’indignait : « Vous avez également vu ce qui s’est passé cette semaine, le Cheikh Al-Qaradawi, le Cheikh Mohamed Al-Masri que l’on interdit comme ça de manière brutale et frontale. En plus de ça, on dit que ce n’est pas seulement ces deux cheikhs, Continuer la lecture de Médine: l’ambassadeur » du site islamiste Havre de Savoir.