Archives par mot-clé : Hillary Clinton

Jean Eric Branaa : «il y a quelques semaines, Hillary Clinton disait qu’il ne fallait pas revenir au calme dans la campagne mais aller sur un affrontement dur avec Donald Trump».

Trump publie un mémo top secret révélant la mise sur écoute d’un membre de sa campagne par le FBI sur la base d’un dossier cofinancé par l’équipe de Clinton

«Donald Trump vient de rendre publique une note confidentielle, un mémo explosif révélant la mise sur écoute d’un membre de son équipe de campagne par le FBI en 2016, justifié par un dossier de renseignements cofinancé par la campagne d’Hillary Clinton.» A noter que le n°2 du FBI Andrew McCabe à qui le président américain reprochait d’avoir perçu 700 000$ d’Hillary Clinton pour sa femme a démissionné il y a 4 jours.

Le mémo est disponible ici (document en anglais)

François Durpaire : «Dans cette note, on découvre que le FBI a espionné l’un des conseillers en politique étrangère de Donald Trump, et pour l’espionner, il a demandé un mandat à un juge fédéral. C’est tout-à-fait logique sauf que ce mandat, il l’a fait reposer sur des éléments d’une personne, Christopher Steele, qui était membre de la campagne d’Hillary Clinton. Donald Trump crie au scandale et dit “Vous voyez, le FBI n’est pas du tout objectif et indépendant, il y a une politisation de l’enquête contre moi, cette enquête est politisée jusqu’à la moelle”.»
– BFM TV, 3 février 2018, 21h21

Quand Nicolas sarkozy soutenait Hillary Clinton et dénonçait Trump

cw0052ywgaahoqj

sark1

«Il se trouve que moi je suis l’ami d‘Hillary Clinton (la candidate démocrate, ndlr)», Continuer la lecture de Quand Nicolas sarkozy soutenait Hillary Clinton et dénonçait Trump

WikiLeaks: Entretien complet de John Pilger avec Julian Assange

Le fondateur de WikiLeaks a accordé un entretien exclusif au journaliste australien John Pilger. RT publie cette conversation franche, revenant sur les fuites des emails d’Hillary Clinton, les accusations liant WikiLeaks à la Russie, la guerre en Libye et l’afflux de migrants de ce «bouchon de la bouteille de l’Afrique», sa vie recluse et la capacité de l’être humain à s’adapter à tout.

Le FBI va de nouveau enquêter sur les emails d’Hillary Clinton (Màj)

31/10.2016

E-mails d’Hillary Clinton: le FBI obtient un mandat de perquisition

Le FBI a obtenu un mandat pour examiner de nouveaux e-mails de la candidate démocrate Hillary Clinton découverts récemment, rapporte lundi Associated Press sur base de source. Les enquêteurs du FBI souhaitent passer en revue les courriers électroniques échangés avec Huma Abedin, une membre de cabinet d’Hillary Clinton lorsqu’elle était Secrétaire d’État.

Des milliers d’e-mails ont été découverts sur l’ordinateur de Mme Abedin dans le cadre d’une enquête sur son ex-mari accusé d’envoi de messages à caractère sexuel à une mineure. Le service fédéral de la police judiciaire devait obtenir un nouveau mandat, séparé de cette enquête, pour examiner ces nouveaux courriers issus de la messagerie privée d’Hillary Clinton.

L’analyse vise à déterminer si ces e-mails contiennent des informations confidentielles et pourraient contredire la première enquête menée par le FBI sur le serveur privé, utilisé de 2009 à 2013 au lieu d’un compte gouvernemental sécurisé.

28/10/2016


 

L’Affaire des e-mails pourrait avoir des conséquences potentiellement énormes sur la campagne d’Hillary Clinton

L’oligarchie tremble

Il serait temps…. cette femme est corrompue et dangereuse. Il est d’ailleurs assez dramatique de voir l’ensemble des membres la caste politico-médiatique française soutenir cette folle. Cela en dit long sur leur médiocrité, leur incompétence et leur servilité.

A moins de deux semaines de l’élection américaine, le directeur du FBI James Comey a écrit à des élus aujourd’hui pour les informer que ses équipes allaient de nouveau enquêter sur l’affaire de la messagerie privée d’Hillary Clinton, dans une lettre rendue publique par des élus républicains du Congrès.
« Le FBI a pris connaissance de l’existence d’emails semblant pertinents pour l’enquête », écrit James Comey. « Je vous écris pour vous informer que l’équipe enquêtrice m’en a informé hier, et que j’ai donné mon accord pour que le FBI prenne les mesures d’enquête appropriées afin de permettre aux enquêteurs d’examiner ces emails et de déterminer s’ils contiennent des informations classifiées ». Continuer la lecture de Le FBI va de nouveau enquêter sur les emails d’Hillary Clinton (Màj)

Elections américaines : Trump attaque Clinton tous azimuts lors du second débat

Pour le panel d’indécis du second débat, Trump a remporté le débat

hostpic

[…] La meilleure défense étant l’attaque, Donald Trump a sorti les couteaux dimanche soir pour son deuxième débat avec Hillary Clinton. Alors que la révélation d’anciennes déclarations obscènes et sexistes fait tanguer sa campagne, le candidat républicain est passé en mode offensif, affichant un air sûr de lui et parfois menaçant, faisant feu de tout bois pour attaquer sa rivale dans les termes les plus durs. Celle-ci a parfois vacillé, trahi une tension et un certain énervement, mais elle a tenu le choc, faisant finalement jeu égal.

La première passe d’armes est survenue très vite sur les fameux enregistrements dans lesquels Donald Trump traite les femmes comme des objets sexuels à sa merci. «C’était des discussions de vestiaires, je n’en suis pas fier, je m’en suis excusé», a-t-il dit avant de promettre dans la même phrase de «vaincre l’État islamique» et de «rendre l’Amérique à nouveau riche». Hillary Clinton n’a pas laissé passer l’occasion: «Cela représente exactement qui il est. On l’a vu insulter ou embarrasser les femmes durant toute la campagne. Ce n’est pas seulement cette vidéo: il a dénigré les immigrants, les Latinos, les prisonniers de guerre, les musulmans, les handicapés…»

Trump, alors, sort l’artillerie: il a invité dans l’assistance quatre femmes qui accusent Bill Clinton de les avoir sexuellement agressées dans le passé.

«Moi ce sont des mots, lui ce sont des actes», dit le républicain qui va jusqu’à évoquer une fillette violée à l’âge de 12 ans dont Hillary se serait«moquée». «Elle devrait avoir honte!» La démocrate emprunte sa réponse à Michelle Obama: «Quand ils s’abaissent, nous nous élevons».

Le deuxième round s’enchaîne. À Clinton qui lui reproche de ne jamais s’être Continuer la lecture de Elections américaines : Trump attaque Clinton tous azimuts lors du second débat

Marine Le Pen sur CNN: Burkini, Brexit, Trump…

Tout sauf Hillary Clinton….car je crois que Hillary Clinton c’est la guerre. Hillary Clinton c’est la dévastation, c’est le déséquilibre du monde, ce sont des choix économiques qui sont ravageurs pour le bonheur de mon peuple, ce sont des choix sur le plan géostratégiques qui vont engager des conflits mondiaux qui risquent d’être très lourds… donc tout sauf elle!

Hillary Clinton révèle dans son livre ‘’HARD CHOICES » que daech a été créé par l’administration américaine.

“L’ancienne chef de la diplomatie américaine et ex-première dame des Etats-Unis, Hillary Clinton, a secoué le monde avec d’intrigantes révélations faites dans son dernier livre »HARD CHOICES » (Le temps des décisions*), dans lequel Mrs Clinton a annoncé que c’est bien l’administration américaine qui a créé DAECH (abréviation arabe de l’État islamique en Irak et au Levant-EIIL).

L’organisation terroriste DAECH, a été créée dans le but de procéder à un nouveau »partage » dans la région du Moyen-Orient, affirmant qu’une coordination a eu lieu à ce sujet entre Washington et les Frères musulmans pour créer cet »Etat » dans le Sinaa.

Hillary Clinton, a également déclaré dans ces »mémoires » publiées aux Etats-Unis : »Nous avons infiltré la guerre en Irak, en Libye et en Syrie, et tout allait pour le mieux et puis tout à coup une révolution eût lieu en Egypte et tout à changé en 72 heures ».

Elle poursuit son récit en ajoutant que »nous étions d’accord avec les Frères en Egypte pour annoncer l’Etat islamique dans le Sinaa et le remettre entre les mains du ‘Hamas’ et une partie à ‘Israël’ pour la protéger, adjoindre Halayeb et Challatine au Soudan, et ouvrir les frontières libyennes du côté de Salloum. Il était même question d’annoncer la naissance de l’Etat islamique le 5 Juillet 2013, et on attendait l’annonce pour reconnaître, nous et l’Europe, ce nouvel Etat ».