Archives par mot-clé : Histoire

Éric Zemmour : « Trop d’Histoire tue l’Histoire »

[audio:http://www.prechi-precha.fr/wp-content/mp3/zem1.mp3]

À suivre la campagne présidentielle ces derniers jours, on se croirait dans une bande d’actualités de la fin de la Seconde Guerre mondiale. Ne manquent que les images en noir et blanc », constate Éric Zemmour, qui note que « la classe politique française toute entière joue à plus gaulliste que moi tu meurs ! ». Il constate qu’Emmanuel Macron « use et abuse des références à la guerre et au nazisme, comme s’il voulait rejouer contre son adversaire du second tour un imaginaire historique qui avait si bien fonctionné pour marginaliser son père »

Pour le journaliste, « Marine Le Pen en est elle même effrayée puisqu’elle se sent obligée d’aller elle aussi se recueillir devant le mémorial de l’extermination des juifs ». Avant d’insister : « Pourtant, l’instrumentalisation du malheur juif ne marche pas. Elle scandalise davantage qu’elle ne mobilise. Elle apparait pour ce qu’elle est : un truc de campagne électorale ». Aux yeux d’Éric Zemmour, « trop d’Histoire tue l’Histoire ».

Malika Sorel-Sutter : « Je ne supporte plus la mise en accusation permanente de la France ! »

(…)Comme beaucoup de Français, je ne supporte plus la mise en accusation permanente de la France, rendue responsable et coupable de tous les maux. Tous les bienfaits dont elle a été – ou est encore – à l’origine sont soigneusement tus. Un réquisitoire soutenu par nombre de médias et des hordes d’idiots utiles. Réquisitoire des plus dangereux, puisqu’il entretient un climat hostile à l’égard de la France et des Français. (…)

Lorsque je me retrouve face à des Français de souche qui font preuve d’une injustice profonde envers la France, je suis parfois saisie d’un haut-le-cœur… (…)

Des chapitres entiers traitent, et de manière orientée, des pages d’Histoire qui s’écrivent actuellement sous nos yeux, telle celle des flux migratoires extra-européens. C’est du lavage de cerveau façon 1984, de George Orwell. Il faut assainir ce climat. L’enjeu est aussi la pacification des salles de classes, pour permettre aux enseignants d’exercer de nouveau pleinement leur mission. (…) Continuer la lecture de Malika Sorel-Sutter : « Je ne supporte plus la mise en accusation permanente de la France ! »

Zemmour: “Entre la France et l’islam, les musulmans doivent choisir”

eric-zemmour-islam-immigrationCauseur. Dans Un quinquennat pour rien, vous écrivez : « La gauche comme la droite croyaient et croient toujours au mythe du musulman arraché à son déterminisme ethnique et religieux, individu désincarné, déraciné, dé-historisé dans une société libre. » C’est pourtant depuis deux siècles l’exacte définition du logiciel français !

Éric Zemmour. Vous voulez dire le logiciel républicain. Mais, contrairement à ce que croit Jean-Luc Mélenchon, l’histoire de France n’a pas commencé avec la Révolution française. La France a connu une histoire millénaire façonnée par des siècles de catholicisme, qui intégrait lui-même les influences grecques, romaines et juives. La France, c’est un peuple et une terre. Ce n’est pas une terre vierge où n’importe qui peut s’installer en faisant n’importe quoi. On peut venir d’ailleurs, mais on doit respecter les us et coutumes de son peuple, faire siens son histoire, son mode de vie, sa culture.

Donc, vous ne croyez plus à la République ? Si l’assimilation des Italiens, des Juifs et des Polonais a marché, pourquoi en irait-il différemment des immigrés musulmans ? Continuer la lecture de Zemmour: “Entre la France et l’islam, les musulmans doivent choisir”

Région LRMP / Fraternité, Ancien Régime et valeurs de la République : Carole Delga, reine de la confusion historique (Maj: vidéo)

Delga devrait lire des livres d’Histoire, et particulièrement ceux rédigés par des historiens spécialistes de l’époque médiévale, ça lui éviterait de dire des âneries.


Maj

En marge de la pose de la première pierre des travaux de réhabilitation des 9 ECLUSES de FONSERANES, une passe d’armes à fleurets mouchetés a eu lieu entre la présidente de région Carole DELGA et le maire de BEZIERS, Robert MENARD.

Des prises de parole ou chacun y est allé de sa petite anecdote. Kléber MESQUIDA peu avare de clin d’oeil, avait rappelé, entre deux virgules savamment placées, que Pierre Paul RIQUET avait été à l’avant garde de son époque en embauchant des immigrés qualifiés sur le chantier du Canal du Midi.

BEZIERS – 2016 – Carole DELGA à Robert MENARD… par Herault-Tribune

 

Communiqué de presse du Groupe FN-RBM au Conseil Régional de Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées (LRMP)
Vendredi 4 mars, à l’occasion du lancement des travaux des neuf écluses de Fonséranes (Béziers), la députée et présidente de la région s’est livrée à une analyse historique pour le moins douteuse du XVIIe siècle. Le « Grand Siècle », qui marque l’apogée de la civilisation française, ne semble pas plaire à Madame Delga. Devant les élus locaux, celle-ci a formulé une critique totalement anachronique et déplacée de l’époque glorieuse de Louis XIV :
20160304_125820-570x320
« C’est un siècle qui avait un manque. Un manque crucial. C’est qu’il n’y avait pas les valeurs de la République. C’est que nous étions à l’époque de la féodalité. Féodalité des femmes et des hommes ; féodalité aussi sur les esprits. En fonction de son milieu social de naissance, l’égalité des chances n’existait pas. L’accès à l’éducation, l’accès à la santé. En fait tout simplement les femmes et les hommes ne naissaient pas libres et égaux. La fraternité n’était pas la première des valeurs de la République : la marche suprême que nous voulons pour notre France ».

Continuer la lecture de Région LRMP / Fraternité, Ancien Régime et valeurs de la République : Carole Delga, reine de la confusion historique (Maj: vidéo)

Histoire : Décès du médiéviste Jacques Le Goff, à 90 ans

Disparu à Paris ce 1er avril à l’âge de 90 ans, il était sans conteste l’un des plus grands médiévistes français. Ses nombreux ouvrages contribuèrent à modifier profondément la connaissance d’un Moyen Âge qu’une tradition séculaire s’évertuait à considérer comme une période obscurantiste.

jacques-le-goffLa Civilisation de l’Occident médiéval, L’imaginaire médiéval, La Naissance du purgatoire… Jacques Le Goff, grand héritier de l’Ecole des Annales de Lucien Febvre et de Marc Bloch fut l’un des principaux initiateurs de la «nouvelle histoire», une discipline anthropologique, non plus spécifique mais globale, communiquant avec les autres sciences sociales, et dont le projet consistait à mettre en regard, pour mieux les comprendre, le passé et le présent. […]

Jacques Le Goff excelle à repérer et à décrire les mouvements qui, tout en la travaillant, composent l’Histoire. Prompt à penser l’ère médiévale en termes de civilisation et à adopter la perspective d’un «long Moyen Age», il s’attache à mettre au jour les rapports, en termes d’héritages comme de changements de paradigmes, qui se tissent entre le Moyen Age et le monde d’aujourd’hui. Pour ce qui est des ruptures, Le Goff insiste sur le tournant du XIIIe siècle, véritable apogée de la Chrétienté à ses yeux. L’historien y situe l’essor d’une société urbaine où les différents groupes (marchands-banquiers, artistes, «intellectuels») se rapprochent dans la mesure où ils se découvrent une communauté d’intérêts. Quant aux continuités, c’est surtout celle de l’Europe qui retient Le Goff: une idée européenne dont il montre, à travers plusieurs livres (L’Europe est-elle née au Moyen Age ?, 2004), qu’elle est en gestation durant le Moyen Age. […]

Le Figaro

Propagande : Jamel Debbouze prépare un programme court pour M6 : « les Bretons d’hier sont les arabes aujourd’hui »

M6 a dévoilé ses projets de fiction à l’occasion du Festival de fiction TV qui se déroule à La Rochelle jusqu’au 15 septembre…

thumb«La petite histoire», produit par Jamel

Le titre est provisoire mais il s’agit d’«un coup de projecteur sur des familles qui n’ont pas fait l’histoire avec un grand H», annonce Yann Goazempis avant de les présenter:

«On est chez les cousines de Jeanne d’Arc qui sont restées à la bergerie pendant que Jeanne d’Arc allait bouter les Anglais hors de France.

On est chez Philippe Roch Saint Pierre, un ancien cousin de Louis XIV qui s’est fait jeter de la Cour de Versailles et a dû retourner dans son château de Nevers décrépi.

On est chez les cousins germains de Bonaparte qui tiennent une auberge à Paris et sont en froid avec l’empereur parce qu’ils ne l’ont pas pardonné de ne pas avoir été invités au sacre».

Les thématiques abordées «trouvent des résonnances actuelles»: «Les cousins de Bonaparte hébergent un breton, ce qui permet de traiter du racisme puisque comme le dit Jamel, les Bretons d’hier sont les arabes aujourd’hui.» […]

20 minutes

Nos enfants apprennent-ils quelque chose en cours d’histoire ? (vidéo)

On étudie différentes civilisations qui correspondent aujourd’hui à leurs origines, au multiculturalisme que l’on trouve dans la société française; ça correspond aussi à une partie de leur histoire qui est nécessaire aujourd’hui, on ne peut plus faire de l’histoire « française » entre guillemets « . Professeur d’Histoire-Géographie