Archives par mot-clé : immigration en Europe

Marine Le Pen dénonce « une immigration considérable » (+vidéo)

Marine Le Pen présidente du Front national et candidate aux élections européennes, a dénoncé samedi soir à Lens (Pas-de-Calais) « une immigration devenue considérable » et a appelé de ses voeux une « politique nataliste » en France.

« Nous nous trouvons submergés par l’immigration. L’immigration est devenue absolument considérable », qu’elle soit extra-européenne ou intra-européenne, a déclaré Marine Le Pen, évoquant une « bombe à fragmentation ».

 

L’Union européenne exige que nous recevions dans les prochaines années, tous pays confondus, jusqu’à 50 millions d’immigrés supplémentaires, soi-disant pour lutter contre le vieillissement de la population.

L’immigration est l’une des clés des gros soucis que l’on a, comme le chômage et l’insécurité », a souligné Véronique, qui travaille dans l’éducation nationale et a déjà choisi de voter à nouveau pour Marine Le Pen, députée européenne sortante dans la circonscription Nord-Ouest. (…)

Le Figaro

Clip de campagne exclusivement consacré à l’immigration. Marine le Pen a choisi de finir cette campagne pour les élections européennes sur ce thème essentiel pour l’avenir économique, politique, identitaire, en un mot civilisationnel, pour le continent européen.

Comment Cameron veut réformer l’immigration en Europe

Le Premier ministre britannique veut pouvoir limiter le nombre d’immigrants en provenance de l’Union européenne, reconduire à la frontière ceux qui ne s’intègrent pas et conditionner leur accès aux prestations sociales.

Le Premier ministre britannique a présenté mercredi sa vision d’une politique migratoire intra-européenne durcie qui risque de faire des vagues. Il s’agit en effet de la pièce maîtresse de la réforme du fonctionnement de la communauté européenne que le Premier ministre britannique David Cameron veut obtenir avant un éventuel référendum sur l’appartenance de son pays à l’Union. Mais au-delà des enjeux domestiques britanniques, toute la question est de savoir s’il peut rallier d’autres pays à sa philosophie à un moment où la crise économique a fait de l’immigration un enjeu politique majeur partout en Europe. Selon lui, les ministres de l’Intérieur autrichien, allemand et néerlandais partagent son point de vue. La commission a de son côté accusé le leader anglais « d’hystérie ».

Dans un point de vue au « Financial Times » , David Cameron explique ainsi d’abord vouloir limiter les prestations chômages distribuées aux immigrés en provenance de l’Union. Elles ne leur seraient ainsi ouvertes qu’au bout de 3 mois de présence et ne seraient payées que pendant un semestre. Les nouveaux arrivants ne pourraient pas non plus toucher d’allocations logements et devraient, en général, gagner un minimum pour toucher des aides.

Mais le Premier ministre est prêt à aller plus loin. « Si les gens ne sont pas là pour travailler – s’ils mendient ou dorment dans la rue – ils seront reconduits à la frontière et interdit de séjour pendant 12 mois, » explique-t-il. Ceux qui emploient des immigrants au-dessous du salaire minimum paieront de leur côté une amende de jusqu’à 20.000 livres, soit quatre fois plus qu’aujourd’hui.

« Vastes mouvements de population » Continuer la lecture de Comment Cameron veut réformer l’immigration en Europe