Archives par mot-clé : Immigration légale

MORATOIRE SUR L’IMMIGRATION LÉGALE : MARINE LE PEN PRÉCISE LES CONTOURS DE SA MESURE CHOC

Lundi soir, en meeting au Zénith de Paris, la présidente du Front national a déclaré que si elle était élue, elle mettrait en place un moratoire sur l’immigration légale. Mardi dans « Demain président » diffusé sur TF1, elle est revenue sur cette proposition, qui ne figure pas dans ses 144 engagements présidentiels. « Pendant quelques semaines je mettrai en œuvre un moratoire pour pouvoir faire le bilan de cette immigration, et notamment un moratoire sur les visas de longue durée. (…) Ça veut dire qu’il peut y avoir des visas de courte durée, et d’ailleurs j’en ai exclu les étudiants. L’important, c’est de faire un bilan. Nous ne savons pas précisément quels sont les chiffres de l’immigration. Au bout de quelques semaines, je mettrai en œuvre les décisions qui permettront d’arriver à ce solde migratoire de 10.000 par an », a-t-elle déclaré.

François Hollande annonce l’accueil de 24.000 « réfugiés » …. dont 22700 rien qu’en septembre ?

La France accueille depuis de longues années près de 200 000 immigrés légaux et 90 000 illégaux par an. A peine 30 000 de ces 90 000 sont renvoyés. Roms pour la plupart, ils reviennent aussitôt avoir quitter notre pays et 90% des déboutés du droit d’asile restent en France.
Ce qu’il faut donc comprendre c’est que la nouvelle vague de migrants va venir grossir celle qui s’abat chaque année sur notre pays. En d’autre terme les 24 000 vont s’ajouter aux 260 000.

Ça ce sont les chiffres officiels. Or nous savons que ceux de l’immigration illégale sont minorés.
Et dans son discours François Hollande entretien encore le flou. Car si l’on en croit la répartition prévue par l’UE, l’accueil des 24 OOO migrants ne se fera pas juste sur l’année 2015 et 20016 comme cherche à nous le faire croire l’Élysée mais seulement pour le mois de… septembre

« La France elle est disposée à prendre sa part » dans l’accueil des réfugiés, a déclaré François Hollande ce lundi lors de sa sixième conférence de presse. « La Commission européenne va proposer de répartir 120.000 réfugiés sur les deux prochaines années, ce qui représentera pour la France 24.000 personnes. Nous le ferons« , a affirmé le chef de l’État. « C’est le principe sur lequel la France est engagée« , a ajouté le président de la République.