Archives par mot-clé : immigration

L’Eglise et l’immigration : le livre polémique de Laurent Dandrieu

Laurent Dandrieu est le rédacteur en chef des pages « Culture » de Valeurs Actuelles pour lequel il suit également l’actualité religieuse. Il vient de publier un ouvrage qui suscite la polémique et le débat.

Laurent Dandrieu dénonce le grand malaise de nombreux catholiques qui n’arrivent plus à suivre l’Eglise sur des questions aussi complexes que l’immigration, l’Islam et l’identité. Pendant que l’Europe, qui n’a déjà pas réussi à intégrer les précédentes générations d’immigrés, est soumise à un afflux de migrants sans précédent. L’Eglise catholique, plus que jamais, martèle l’unique impératif de l’accueil, donnant l’impression de se faire complice de ce que le pape a lui-même qualifié « d’invasion ».

Pour l’auteur, cette incompréhension n’est pas une fatalité. On peut réconcilier les impératifs de la charité authentique et la défense de la civilisation européenne.

Marine Le Pen veut une « priorité nationale à l’emploi »

Dans un entretien accordé au journal Le Monde, Marine Le Pen confirme sa volonté de mettre en place une « priorité nationale à l’emploi » si elle est élue à l’Élysée en mai prochain. La candidate du Front national (FN) assure également que les négociations sur un « Frexit » (sortie de la France de l’Union européenne) peuvent se faire « assez rapidement », en six mois.

La présidente du FN le réaffirme : elle veut inscrire la « priorité nationale » dans la Constitution à travers un large référendum qu’elle proposerait aux Français en cas d’accession au pouvoir. Le premier volet de sa « réforme constitutionnelle » serait particulièrement vaste : organisé après les législatives de juin, « il portera sur la révision constitutionnelle : inscription dans la Constitution de l’interdiction du communautarisme, défense et promotion du patrimoine historique et culturel, suppression des régions et des intercommunalités, réduction du nombre des députés à 300 et des sénateurs à 200, référendum d’initiative populaire, élargissement du domaine d’intervention du référendum et obligation d’utiliser ce moyen pour réformer la Constitution ».

UNE TAXE SUR LES NOUVEAUX CONTRATS D’ÉTRANGERS

Trois autres mesures feront partie de ce référendum : tout d’abord l' »autorisation de la priorité nationale », marqueur historique du parti d’extrême droite autrefois appelé « préférence nationale ». Sous Continuer la lecture de Marine Le Pen veut une « priorité nationale à l’emploi »

Marine Le Pen sur LCP

Bruno Rétailleau porte parole de Fillon : « Fillon et Merkel ont moins de différences qu’on ne le pense sur l’Immigration »

Rappel : Angela Merkel, chancelière d’Allemagne, a ouvert grand ses frontières en 2015 pour accueillir jusqu’à 1 million de migrants venus du Proche-Orient.

Élire Macron, ou Fillon, ou Hamon, ou Mélenchon, c’est prendre
l’assurance d’une invasion migratoire, d’une islamisation accrue et donc
de nouveaux attentats sur notre sol.
Quand comprendront-ils que le multiculturalisme est le terreau sur lequel grandit la violence endémique que nous connaissons?

Toutes ces belles âmes rendent possible aujourd’hui les conflits interculturels qui demain ruineront la paix civile!
Car quand la politique ne sera plus une réponse des français de souche prendront les armes pour se défendre. Et ce sont ces mêmes hommes politiques qui les traiteront de raciste alors qu’ils auront été par leur politique immigrationiste les artisans de la guerre.

Décret Trump : « Et pourquoi pas ? » en France, dit Steeve Briois (FN)

Le maire (FN) d’Hénin-Beaumont n’exclut pas que son parti puisse envisager les mêmes restrictions à l’immigration prises par le président américain, en cas de victoire du FN à la présidentielle.

« Quitte à choquer ». Le maire frontiste de Hénin-Beaumont, dans le Pas-de-Calais, Steeve Briois a déclaré lundi que le Front national pourrait envisager des restrictions à l’immigration telles que celles imposées par Donald Trump aux États-Unis, en cas de victoire de Marine Le Pen à la présidentielle.

« Pas un monde de bisounours ». « Et pourquoi pas? », a répondu à l’AFP Steeve Briois, interrogé pour savoir si le FN pourrait s’inspirer du décret américain interdisant temporairement l’entrée aux États-Unis de ressortissants de certains pays musulmans.  « On n’est plus dans le monde des bisounours. On est dans un monde horrible, donc de temps en temps il faut prendre aussi des mesures d’autorité, quitte à choquer », a argumenté le vice-président du FN, membre de l’équipe de campagne de Marine Le Pen.

Continuer la lecture de Décret Trump : « Et pourquoi pas ? » en France, dit Steeve Briois (FN)

Discours intégral de Donald Trump sur l’immigration et la sécurité, traduit en français

Discours intégral de Donald Trump sur l’immigration, en français.
– 25 janvier 2017, 17h

(traduction fds)

« Nous sommes en plein milieu d’une crise dans notre frontière sud. La hausse sans précédent de l’immigration illégale en provenance d’Amérique Centrale nuit à la fois au Mexique et aux Etats-Unis. Et je crois que les mesures que nous prendrons dès maintenant amélioreront la sécurité de nos deux pays. Ce sera très bien pour le Mexique. Une nation sans frontières n’est pas une nation. A partir d’aujourd’hui, les Etats-Unis d’Amérique reprennent le contrôle de leurs frontières. Retrouvent leurs frontières.

Merci. Je viens de signer 2 décrets qui sauveront des milliers de vies, des milliers d’emplois, et des milliards et milliards de dollars. Continuer la lecture de Discours intégral de Donald Trump sur l’immigration et la sécurité, traduit en français

La Maison Blanche publiera une liste hebdomadaire des crimes commis par des immigrés

En outre, le président a déclaré que le Secrétaire à la Sécurité intérieure publiera une liste hebdomadaire des crimes commis par des immigrants et des villes qui refusent de les livrer pour qu’ils soient expulsés. L’ordre ne précise pas si la liste concernera uniquement les sans papiers, ou tous les immigrants.

(…) Qz.com via Fdesouche

Les naissances des enfants de Français de souche s’effondrent littéralement

Les naissances des enfants de « Français de souche » s’effondrent littéralement

(…)

Il y a une dichotomie entre les naissances des enfants de “Français de souche”, qui s’effondrent littéralement et celles des enfants de Français immigrés, qui se maintiennent à un niveau élevé. Là-dessus, l’Insee reste très pudique. Néanmoins, les démographes ont noté que depuis 2011, alors que les naissances d’enfants issus de deux parents nés en France diminuent, celles d’enfants dont l’un ou les deux parents sont nés à l’étranger sont en hausse de 6 %.Officiellement, les enfants nés de deux parents français représentent encore 70 % des naissances. Mais parmi eux, beaucoup restent issus de l’immigration, sont élevés dans une culture qui n’est pas française et portent un prénom étranger. Une étude vient d’être faite recoupant une base de prénoms musulmans avec le fichier Insee des naissances et des prénoms par département. Il en ressort que l’an passé, en Seine-Saint-Denis, 42,9 % des enfants mis au monde se sont vu attribuer un prénom musulman (contre 17,3 % il y a vingt ans). Quant à l’ensemble du territoire Continuer la lecture de Les naissances des enfants de Français de souche s’effondrent littéralement

Marine Le Pen à un journaliste d’Europe1: Le système c’est vous.

Les média font semblant de ne pas comprendre la définition que l’on donne au mot « système ». Leur objectif est de faire passer des candidats comme Macron pour des nouveautés, alors qu’ils sont des produits de la communication politique du … système.


 

Interview intégrale de Marine Le Pen face un fumiste propagandiste….

Mathieu Bock-Côté : « Un certain catholicisme se mue en utopie multiculturaliste »

FIGAROVOX/LECTURE – Mathieu Bock-Côté a lu l’essai Eglise et immigration : le grand malaise. Loin des polémiques, Laurent Dandrieu «ajoute sa voix au renouveau intellectuel du conservatisme français», estime le sociologue québécois.

XVM04029b5e-e186-11e6-89bc-1146aeb0c0af

 

 

 

 

 

 

Le problème de base peut être aisément posé: il existe une telle chose qu’un devoir d’hospitalité et d’aide aux personnes en détresse. L’Église le pense à travers la parabole du Bon Samaritain. Mais c’est une chose d’accueillir une personne, c’en est une autre d’en accueillir des millions, comme c’est le cas, aujourd’hui, avec l’immigration massive qui se jette en nombreuses vagues sur le continent européen, au point que certains parlent même d’une immigration de peuplement. D’autant qu’on ne saurait assimiler systématiquement la figure de l’immigré à celle du réfugié en détresse, fuyant la guerre et la faim. Est-ce qu’une nation est en droit de défendre ses frontières? Depuis un bon moment déjà, l’Église semble penser que non. Mais Laurent Dandrieu lui rappelle qu’elle a déjà pensé le contraire et qu’elle a déjà reconnu le droit des nations: la transformation du catholicisme en utopie multiculturaliste n’était pas inscrite dans son ADN. L’histoire des idées, quand on la maîtrise, éclaire la vie de la cité. D’ailleurs, certains papes comme récents comme Jean-Paul II et Benoit XVI conjuguaient paradoxalement une défense résolue du droit des peuples à leur personnalité collective et un immigrationnisme sans nuances, comme s’ils ne voyaient pas la contradiction entre les deux.

(…)

Dandrieu explore les rapports entre le catholicisme et l’islam. Continuer la lecture de Mathieu Bock-Côté : « Un certain catholicisme se mue en utopie multiculturaliste »

Dupont-Aignan : “Immigration : vers le grand remplacement ?”

Le candidat souverainiste à l’élection présidentielle Nicolas Dupont-Aignan, s’explique sur le Grand Remplacement.

Il est de bon ton parmi les “experts” de l’immigration, ceux qui assurent que celle-ci est un bénéfice net pour la communauté nationale quelles que soient son ampleur et les conditions de son intégration – ne leur parlez jamais « d’assimilation » (Hou, le vilain mot !) -, de s’indigner du « grand remplacement ». Et de vouer aux gémonies ceux qui osent en pointer le risque. L’existence d’une immigration de peuplement massif, susceptible de remplacer peu à peu la population de nos quartiers et de nos villes ? « Pouah, un fantasme d’extrême-droite, agité par des ignorants et des démagogues ennemis des valeurs de la République ! »

Et pourtant…

Et pourtant les chiffres sont là, qui démontrent au fil de leur publication régulière que cette crainte renvoie à une réalité. Non pas qu’un tsunami migratoire risque de tout emporter du jour au lendemain, laissons ce genre de caricature aux extrêmes, mais bel et bien que l’immigration non maîtrisée (ni sérieusement régulée à l’entrée ni correctement gérée pour ce qui concerne les éloignements du territoire) représente un mouvement de population continu et d’ampleur qui prend une place importante et croissante dans le peuplement de la France. Et qui rend de plus en plus difficile l’assimilation qui demeure la condition du fonctionnement de notre Pacte républicain. L’égalité des droits, quelle que soient l’origine ou la religion, ne peut être opérationnelle si on laisse se multiplier dans tout le pays des ghettos et des « territoires perdus de la République ». C’est parce que je suis un gaulliste, patriote et humaniste, que je tire aujourd’hui la sonnette d’alarme.

Les derniers chiffres disponibles en attestent une fois de plus. En 2016 nous dit le ministère de l’Intérieur, l’immigration légale se traduit par l’entrée de 227 550 personnes sur notre sol, une hausse de 4,6% par rapport à l’année précédente. C’est presque autant que la population de Bordeaux en une seule année ! On apprend aussi que l’immigration déclarée au titre du travail représente 10% de l’effectif, environ 38% étant dus à l’immigration familiale (regroupement familial et mariage avec un conjoint étranger) soit plus de 88 000 personnes, tandis que les étudiants (dont une minorité quitte le pays à la fin de leurs études) pèsent 77 000 entrées. Enfin, les entrées pour motif humanitaire (qui se Continuer la lecture de Dupont-Aignan : “Immigration : vers le grand remplacement ?”

Nicolas Dupont-Aignan reprend à son compte le «grand remplacement»

Ce qui est drôle c’est qu’il continue à dénigrer et mépriser Marine Le Pen alors qu’il tient des propos plus extrémiste qu’elle… ça devient vraiment n’importe quoi la politique dans ce pays.


Le fondateur de Debout la France estime que le nombre d’immigrés illégaux a explosé et accuse le pouvoir socialiste de combler le déficit des naissances en favorisant le remplacement de la population française.

Ni système ni extrême, c’est le credo défendu par Nicolas Dupont-Aignan et son mouvement Debout La France (DLF) de longue date. Une manière pour l’ancien élu UMP de se positionner dans un créneau situé entre la droite modérée et le Front national sur l’échiquier politique. En difficulté dans les sondages, le maire de Yerres, dans l’Essonne, a décidé de marquer les esprits en adoptant un positionnement sur l’immigration qui dépasse les positions officielles du FN, en reprenant à son compte la théorie du «grand remplacement». «En 2016, les socialistes compensent la baisse de natalité par l’invasion migratoire. Le changement de population, c’est maintenant!», a lancé le candidat ce mardi sur Twitter.

«Faire ce constat, ce n’est pas être extrême sur les questions migratoires, qui prennent une ampleur démentielle. Moi contrairement à l’extrême droite, je ne juge pas les hommes, mais le phénomène», se défend Nicolas Dupont-Aignan, auprès du Figaro. «Si nous voulons un État en capacité d’assimiler les nouveaux venus, il faut d’urgence réguler l’afflux de nouveaux migrants», avant de dérouler une démonstration chiffrée que ne renierait pas l’inventeur du concept de «grand remplacement», le théoricien d’extrême droite Renaud Camus.

«En 5 ans, la France a accueilli près d’un million d’immigrés légaux (…) le nombre de titres de séjour accordés a encore augmenté en 2016 pour atteindre 227.550. Le nombre d’immigrés légaux annuels a ainsi explosé de 32,3% par rapport à il y a 10 ans! À cette immigration légale s’ajoute l’ensemble des clandestins qui vivent sur notre territoire en bénéficiant de l’appel d’air social, tout en

Continuer la lecture de Nicolas Dupont-Aignan reprend à son compte le «grand remplacement»

Immigration : Naturalisations et titres de séjour délivrés en hause en France en 2016

La France a délivré 227 500 titres de séjour l’an dernier, en hausse de 4,6 %. Un volume « assez modeste » et dans la lignée des années précédentes, fait-on valoir au ministère de l’Intérieur, en soulignant l’impact des réfugiés sur le bilan 2016 : les titres « humanitaires » ont en effet augmenté de 41 % à 33 000 environ.

immigration-les-titres-de-sejours-delivres-en-hausse-en-france-en-2016

 

 

 

 

 

 

Quelque 70 300 titres « étudiants » ont été délivrés, un chiffre quasi stable qui place la France au troisième rang des destinations universitaires dans le monde et « au premier rang hors pays anglophones ».Dans le sillage de la « circulaire Valls » de novembre 2012, l’« admission exceptionnelle au séjour » s’est stabilisée l’an dernier, à 29 000 titres (-0,9 %).

Après la résorption du « stock » en 2013 et 2014, les régularisations se font pour des motifs économiques (6 000 titres) mais surtout familiaux (23 000).

Le sujet est sensible, à l’approche de la présidentielle : la droite et l’extrême droite accusent le gouvernement de laxisme sur les reconduites à la frontière. Le ministère de l’Intérieur met en avant l’indicateur jugé « le plus représentatif » : les retours forcés, hors Union européenne, qui s’élevaient l’an dernier à 6 200 personnes (-2,3 %) — vers l’Albanie, l’Algérie, le Maroc et la Tunisie principalement.

Plus largement, le total des éloignements d’étrangers en situation irrégulière a reculé de 16,3 %, à 13 000 environ.« Cela ne traduit pas un relâchement, mais s’inscrit dans un contexte de rétablissement des contrôles aux frontières », qui s’est traduit par « 45 000 non-admissions de plus », fait-on valoir à l’Intérieur.

« Des éloignements, y compris difficiles, vers le Soudan ou l’Irak, ont eu lieu » (après vérification que la personne ne risquait pas de persécutions), a-t-on indiqué.

Naturalisations en hausse de 2,5 %

Continuer la lecture de Immigration : Naturalisations et titres de séjour délivrés en hause en France en 2016