Archives par mot-clé : immigrés

Le taux de fécondité baisse pour toutes les femmes en France, sauf les immigrées

Mais non, il n’y a aucune Grand Remplacement en France….


Le taux de fécondité est en baisse régulière depuis 2015 atteignant 1,88 enfant par femme en 2017. (…)

Un taux plus élevé chez les femmes immigrées. Mais selon l’Institut national des statistiques et des études économiques (Insee), la fécondité des femmes immigrées, elle, reste « plus stable » et se maintenait en 2016 à 2,73 enfants par femme. Ce niveau est « comparable à celui des années 2012 à 2014 ». Cela représente « environ 0,8 enfant de plus par femme que les non immigrées » dont le taux de fécondité était de 1,80 enfant par femme en 2016.

L’Insee définit un « immigré » comme une « personne résidant en France née à l’étranger et de nationalité étrangère à sa naissance ». Rapporté au taux de fécondité global en France en 2014 (2,00), « la contribution des femmes immigrées » reste cependant « limitée » à 0,1 enfant par femme, a nuancé l’Institut. Elle n’a quasiment pas évolué depuis 2012.

Europe 1

Saint-Denis (93) : des clandestins et des militants d’extrême-gauche envahissent la basilique, la messe du dimanche soir annulée

Question: Pourquoi l’extrême gauche Mélenchoniste et ses clandestins musulmans ne vont-ils pas dans les mosquées ?
Est-ce que l’on mesure l’insulte qui est faite à notre civilisation? Jusqu’à quand les français vont-ils se laisser marcher dessus, insulter, mépriser? Est-on encore capable de voir le degré de veulerie de ces gens qui demandent l’aumône et l’accueil tout en profanant le tombeau des rois de France.
Va-t-on enfin se décider à stopper les associations immigrationnistes, les condamner pour complicité de trafics humains et pour trouble à l’ordre public?
Quand allons nous relever la tête?


Le collectif Coordination des sans-papiers a investi le lieu de culte pour protester contre le projet de loi « Asile Immigration » du gouvernement. Ils ont été évacués par les forces de l’ordre.

Environ 80 personnes ont investi la Basilique de Saint-Denis ce dimanche vers 15 heures en soutien aux migrants et sans-papiers. Le collectif Coordination des sans-papiers a déployé une banderole pour dénoncer le projet de loi « Asile – Immigration » porté par le gouvernement. […] Après plus d’une heure, les manifestants ont été évacués par la police. Un homme, qui s’opposait à l’entrée des fonctionnaires, a été arrêté. Le cortège s’est alors rendu devant le commissariat, en présence du député (FI) Eric Coquerel. Suite à l’incident, la Basilique a été fermée vers 17h30, sous la vigilance d’un fourgon de police pour s’assurer que les manifestants ne reviennent pas. La messe du dimanche soir a été annulée. […]

Le Parisien

Au centre de Toulouse, près de 400 personnes vivent dans un squat géant

C’est le plus grand squat de Toulouse et le nombre d’occupants ne cesse de grandir. Une situation très inquiétante pour plusieurs organisations et collectifs qui se mobilisent.

Dans le quartier des Arènes, au bout de l’impasse du même nom et au pied de la barre du Cristal, à Toulouse, se dressent les anciens locaux de l’entreprise Cegelec, qui appartiennent désormais à la banque Natixis.

Désaffectés, ils ont été transformés en squat il y a près d’un an et demi, fin 2014. Mais d’une cinquantaine de personnes, ces bureaux devenus chambres de fortune accueillent désormais près de 400 habitants.

Cela représente la moitié des personnes à la rue à Toulouse, confie Thomas Couderette, du Collectif d’entraide et d’innovation sociale (Cédis), qui accompagne les habitants du squat.

Pour beaucoup, ce sont des étrangers. Maghrébins, Russes, Bulgares, ou encore Roumains : une vingtaine de nationalités sont au total représentées. Parmi eux, de nombreuses familles, installées dans ce logement précaire bien malgré elles, faute de solution d’hébergement alternative.

Naska, au centre, est bulgare. Elle est ici avec sa famille et son bébé de un an. (Photo Côté Toulouse / C.M.)
Naska, au centre, est bulgare. Elle est ici avec sa famille et son bébé de un an. (Photo Côté Toulouse / C.M.)

 

Suroccupation, insécurité et insalubrité… mais de nouvelles avancées

Vols, bagarre, drogue… Les faits de violence et les délits se multiplient, dans ce squat à la population grandissante. Thomas Couderette, regrette qu’il y ait eu également plusieurs agressions sexuelles sur des femmes isolées.

C’est un miracle qui n’y ait pas encore eu de mort, ajoute Frédéric Piquemal, porte-parole du Droit au logement 31, qui suit quelques-unes des familles présentes dans le squat des Arènes.

Mais l’essentiel du problème, pour Thomas Couderette, ce sont l’insalubrité et les risques sanitaires. Dans les locaux, l’électricité est hasardeuse et des fils pendent un peu partout. Les poubelles s’amoncellent, car pendant de longues semaines les services municipaux n’y accédaient plus. Continuer la lecture de Au centre de Toulouse, près de 400 personnes vivent dans un squat géant

(Rediff) Attentat islamique: Marine Le Pen prophétique « Combien de Mohamed Merah dans les bateaux… »

Précédente diffusion le 22 avril 2015

Plus que prophétique, lucide…. il faut se souvenir qu’à l’époque Marine Le Pen a été insultée par toute la classe politique et médiatique.

« Combien de Mohamed Merah dans les bateaux, les avions, qui chaque jour arrivent en France remplis d’immigrés ? », « combien de Mohamed Merah parmi les enfants de ces immigrés non-assimilés ? »

Continuer la lecture de (Rediff) Attentat islamique: Marine Le Pen prophétique « Combien de Mohamed Merah dans les bateaux… »

Le pape François appelle les États européens à «la prudence» dans l’accueil des réfugiés

Il ne sait plus ce qu’il doit dire le pauvre vieux débris….


Alors que le pape François, depuis le début de la crise des réfugiés en Europe avait toujours appelé les États à ouvrir généreusement, et par principe, leurs portes aux réfugiés – fustigeant «l’égoïsme» de ceux qui ne le faisaient pas et joignant lui-même le geste à la parole en avril 2016 en ramenant de l’île grecque de Lesbos, trois familles musulmanes dans son avion – il a opéré, mardi après-midi, une nette correction, en appelant les gouvernements européens, lors d’une conférence de presse donnée à son retour de Suède, à gérer le dossier des réfugiés avec « prudence» pour éviter qu’ils ne se «  ghettoïsent  »

C’est-à-dire, a expliqué le pape François, à veiller à ne pas accueillir au-delà de ses possibilités. À savoir pouvoir offrir aux réfugiés, insiste-t-il, « un toit, un travail, une école, l’apprentissage de la langue» en vue de leur « intégration». Sans quoi, a-t-il prévenu, on peut « payer politiquement une imprudence dans ses calculs en recevant plus de réfugiés que l’on peut». […] Continuer la lecture de Le pape François appelle les États européens à «la prudence» dans l’accueil des réfugiés

Suède : 80 000 demandeurs d’asile expulsés (maj)

Débordée par l’afflux de réfugiés, la Suède durcit encore sa politique d’accueil. Après avoir rétabli les contrôles à la frontière avec le Danemark, elle se prépare à expulser jusqu’à 80.000 demandeurs d’asile.

2828843lpw-2828867-article-suede-migrants-jpg_3342416_660x281
La Suède entend expulser jusqu’à 80 000 migrants arrivés sur son sol en 2015 et dont la demande d’asile a été ou sera rejetée, a déclaré le ministre de l’Intérieur, Anders Ygeman, ce mercredi. « On parle de 60 000 personnes, mais cela peut monter à 80 000 », a indiqué le ministre au quotidien financier Dagens Industri (DI) et à la télévision publique SVT, précisant que le gouvernement avait demandé à la police et à l’Office des migrations d’organiser ces retours, vraisemblablement étalés sur plusieurs années.

Le Japon a rejeté 99 % des demandes d’asile

Le pays du Soleil-Levant n’a accueilli que 27 réfugiés, un chiffre faible, mais en hausse par rapport à l’an passé. Les associations réclament plus d’efforts.

Alors que la crise migratoire touche l’Europe, les autres continents sont soumis à ces problématiques. Le Japon est intransigeant : il a accepté seulement 27 réfugiés et rejeté la quasi-totalité des demandes d’asile en 2015. Les défenseurs des droits de l’homme pressent le gouvernement d’en accepter davantage. Le ministère de la Justice a indiqué samedi que le Japon avait reçu 7 586 demandes d’obtention du statut de réfugié – un record -, ce qui signifie que 99 % des demandes ont été rejetées.

Des progrès réalisés

Continuer la lecture de Le Japon a rejeté 99 % des demandes d’asile

Turquie et Allemagne: vers la suppression des visas Schengen pour les Turcs « d’ici octobre »

La chancelière allemande Angela Merkel et le Premier ministre turc Ahmet Davutoglou ont annoncé vendredi viser une suppression des visas pour les Turcs souhaitant se rendre dans l’espace Schengen « d’ici octobre » dans le cadre des négociations pour tenter de freiner l’afflux de migrants.

« La chancelière et le Premier ministre ont souligné leur engagement à faire avancer significativement les négociations entre la Turquie et l’Union européenne avec en ligne de mire la levée de l’obligation des visas pour les citoyens turcs dans l’espace Schengen d’ici octobre 2016″, ont-ils indiqué dans un communiqué commun, à l’issue d’un entretien à Berlin consacré notamment à la crise des réfugiés.

BFM TV

Paris : 52 % des violeurs sont de nationalité étrangère

Une radiographie complète des viols à Paris dans une longue enquête publiée par Le Parisien ce vendredi. 688 (598 sur majeurs et 90 sur mineurs) ont été déclarés aux autorités en 2013 et 2014 dans la capitale, selon les chiffres de l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP). En exploitant ces données, le quotidien francilien dresse un rapport complet des agressions à Paris.

Portrait-robot du violeur : un étranger de 34 ans

Les 322 agresseurs identifiés par la police sont tous des hommes (pour les agressions sur majeurs), et âgés en moyenne de 34 ans. Plus de la moitié d’entre eux sont de nationalité étrangère (52 %) et 44 % sont sans emploi, rapporte le quotidien. 48 % d’entre eux étaient connus des services de police, dont 20 % pour des infractions sexuelles. Dans presque la moitié des cas, la victime connaît son agresseur. Un chiffre faible par rapport aux statistiques globales (90 %) qui s’explique par le fait que l’étude ne repose que sur les viols déclarés aux autorités (10 % des viols seulement).

Continuer la lecture de Paris : 52 % des violeurs sont de nationalité étrangère

Nice (06) : la vague de migrants ne faiblit pas

Conséquences de l’afflux de réfugiés africains en Italie, des dizaines d’Erythréens passent par la gare de Nice. Christian Estrosi a interpellé mardi le gouvernement à ce sujet.

Ils sont assis sur le parvis de la gare de Nice, visiblement fatigués par des mois d’errance. Ils sont une trentaine, hommes et femmes, jeunes pour la plupart. Ils fuient la guerre en Erythrée.

Alix, 20 ans, est l’un des rares naufragés à accepter d’évoquer, avec ses quelques mots d’anglais, sa migration depuis la Corne de l’Afrique jusqu’à la Côte d’Azur. Avec ses compagnons d’infortune, il a décidé de quitter définitivement Asmara, la capitale, il y a quatre mois. (…)

Une fois la remontée de l’Italie accomplie, Alix a pris comme ses compatriotes un autocar à Milan, direction Nice. A 10 h, ce mardi, il doit prendre un train pour Paris. Il a un billet en main. Alix a payé 2.000 dollars pour une odyssée dangereuse qui doit le conduire jusqu’au Nord de l’Europe, prêt, dit-il, à accepter n’importe quel travail.

Dimanche, d’autres migrants, en provenance de Vintimille, avaient déjà installé un camp de fortune sur le parvis de la gare. (…)

Source

Jeunes majeurs étrangers isolés : les travailleurs sociaux en grève font reculer le Conseil Général de la Haute-Garonne

En complément lire notre article du 11 septembre 2014: Mineurs isolés étrangers : Les syndicats vent debout contre le Conseil Général de Haute-Garonne.

A noter que la proposition du président du conseil général de Haute-Garonne était de « prendre en charge en hébergement hôtelier ou en foyer jeunes travailleurs, verser une allocation jeune majeur mensuelle de 610 euros et assurer un accompagnement social spécifique aux jeunes de plus de 19 ans qui suivent un parcours de formation, d’insertion ou en attente d’un titre de séjour et qui étaient hébergés en établissement à ce jour. » Voir communiqué de presse du CG de Haute-Garonne du 11 septembre 2014

Une réponse que les syndicat CGT et SUD ont estimé insuffisante.

——————

Source: France3 Midi-Pyrénnées

Sous la pression des travailleurs sociaux, le Conseil général de Haute-Garonne est revenu ce mardi sur son intention de ne plus financer l’accueil des jeunes majeurs dans le département. 

Après 15 jours de grève et de campement devant les grilles du Conseil Général de Haute-Garonne, les travailleurs sociaux ont obtenu ce mardi matin, le recul du président du département Pierre Izard sur le dossier du financement de l’accueil des jeunes majeurs étrangers isolés en Haute-Garonne.

20140923_092918-1_resizedDevant le nombre croissant de jeunes majeurs étrangers totalement démunis et isolés arrivant chaque mois dans le département, Pierre Izard avait décidé début septembre de mettre fin à l’automaticité des hébergements des plus de 19 ans. Le président PS du Conseil général estimait que le département n’avait plus les moyens financiers d’y faire face : selon le Conseil Général, entre juillet et août 2014, 62 jeunes supplémentaires se sont présentés aux services de cette institution portant le nombre à 346 jeunes isolés étrangers suivis cette année contre 70 suivis fin 2011.

« Le budget alloué était de 4,2 Millions d’Euros en 2012, il a été doublé à 8,2 Millions d’Euros en 2013 et continue de croître, indiquait début septembre le Conseil général, en 2014 alors que de nombreux départements se sont désengagés de cette mission facultative pour les plus de 18 ans ». 

Cette décision a provoqué la colère des travailleurs sociaux qui reprochaient au Conseil général d’abandonner ces jeunes et de les promettre à une errance dans la rue, les mettant ainsi en danger. Ils ont donc installé un campement devant les grilles de l’hôtel du département, à Toulouse. Devant cette manifestation, Pierre Izard avait même décidé le 11 septembre dernier de fermer le bâtiment pendant 3 jours, estimant que les manifestants perturbaient le bon fonctionnement de l’institution. 

Selon nos informations, la réunion de négociation qui s’est déroulée ce vendredi matin a donc conduit à un accord, le département acceptant finalement de financer l’hébergement et le suivi des jeunes majeurs étrangers isolés jusqu’à l’âge de 21 ans. Les manifestants ont décidé d’organiser une grande fête de fin de conflit ce mardi soir devant les grilles du département avant de lever le camp mercredi matin.

Dans un communiqué publié mardi après-midi, Pierre Izard indique avoir proposé :

  • d’apporter un soutien appuyé au Service d’Accompagnement des Mineurs Isolés (SAMI)
  • de lancer un appel à projet concernant la phase accueil et évaluation
  • de proposer en session d’octobre du Conseil Général un rapport complet sur ce sujet et un abondement budgétaire pour cette mission, de 1,5 M €.

Il indique : « Dans un contexte d’augmentation de la précarité sociale, le Conseil Général a toujours eu une politique bienveillante à l’égard des jeunes étangers isolés. Cet engagement du Président et des membres de l’Assemblée Départementale se traduit à nouveau par des avancées significatives dans la qualité de leur prise en charge. L’ensemble des jeunes étangers isolés de plus de 19 ans continuent et continueront donc à être hébergés en établissement et à être accompagnés par les professionnels du SAMI du Conseil Général ».

Martin Schulz : «L’Europe est un continent plus fort et plus juste grâce aux immigrés… »

Tribune de Martin Schulz Président du Parlement Européen (Parti Social-Démocrate D’allemagne), de l’Alliance Progressiste des Socialistes et Démocrates intitulée «Pour une politique d’immigration (enfin) européenne intitulée «Pour une politique d’immigration (enfin) européenne».

ntGcBzv

Par rapport à la gestion des demandes d’asile, une chose est claire : l’Europe doit être un refuge sûr pour tous ceux qui sont persécutés, ceux qui ne peuvent pas vivre dans la paix et la sécurité.

 

(…)

Nous ne pouvons pas laisser l’immigration aux populistes, aux racistes et xénophobes qui capitalisent sur les tragédies des autres, qui s’enracinent grâce à l’imposture et la peur, qui ont un bouc émissaire pour tout et une solution pour rien. Les démons du passé, malheureusement, n’ont pas disparu : nous ne pouvons pas nous permettre d’être complaisants.

Nous devons lutter ensemble pour une Europe plus solidaire, plus humaine et plus juste. Pour une Europe qui donne des réponses à ceux qui se lancent dans le voyage de l’espoir et, trop souvent, voient leurs espoirs périr dans les flots. Pour ceux qui se trouvent à gérer une situation d’urgence sans avoir les moyens ni les ressources appropriées. Et pour ceux qui pensent que l’Europe est un continent plus fort et plus juste grâce aux immigrés qui y vivent, travaillent et paient les impôts. C’est aussi pour ça que le vote du 25 mai est décisif.

Libération