Archives par mot-clé : incidents

Mondial : FO dénonce la censure en direct de l’envoyé spécial de France 3 car il parlait trop des incidents sur les Champs Elysées

Curieux incident d’antenne, ce dimanche 15 juillet, lors de la diffusion du Soir 3 entièrement consacré à la victoire de la France au Mondial de football.

Un journaliste de la rédaction s’apprête à intervenir en direct dans le journal depuis la terrasse Publicis qui surplombe la place de l’Etoile et les Champs Elysées.

Il est un peu plus de minuit et le journaliste décrit la situation qui se déroule sous ses yeux : la fête devait se prolonger une bonne partie de la nuit mais elle a dégénéré et est désormais finie. Le drugstore et de nombreux magasins ont été pillés. Les Champs Elysées et l’Etoile sont désormais évacués, quadrillés par les CRS et baignés dans des effluves de gaz lacrymogène qui rend l’air irrespirable, y compris sur la terrasse au sommet de l’immeuble d’où se tient le direct…

…On n’en saura pas plus. Au bout de quarante secondes, le direct est coupé sans plus d’explications sur décision de la rédactrice en chef. (de 3’14 à 4’00)

L’explication n’a été donnée que le lendemain au journaliste : son direct a été interrompu parce qu’il a exagéré l’ampleur des violences et qu’il aurait dû évoquer « l’atmosphère de liesse… » qui n’existait plus depuis près de deux heures ! Continuer la lecture de Mondial : FO dénonce la censure en direct de l’envoyé spécial de France 3 car il parlait trop des incidents sur les Champs Elysées

Incidents au meeting de Marine Le Pen à Ajaccio: des militants indépendantistes évacués de la salle

Vous ne verrez jamais les mélenchonistes manifester et essayer d’empêcher les réunions des islamistes et les prières de rue.
Ils préfèrent y participer.

Continuer la lecture de Incidents au meeting de Marine Le Pen à Ajaccio: des militants indépendantistes évacués de la salle

Grand Lyon : Plusieurs incidents sérieux ces dernières nuits

Grand Lyon. Plusieurs incidents sérieux se sont produits ces dernières nuits et un très important dispositif policier est déployé pour prévenir les débordements ce week-end.

Depuis mercredi, des épisodes de violences urbaines se sont produits à Vénissieux, Villeurbanne et Vaulx-en-Velin, où les forces de l’ordre ont été prises à partie.

Le premier accrochage s’est déroulé allée Henri-Georges-Clouzot au Tonkin, où la police a été appelé par une femme terrorisée, retranchée une pièce de son appartement, que son ex-mari venait de saccager. À l’arrivée de l’équipage, l’homme n’était plus là mais, grâce à son signalement, les policiers l’ont vite repéré, dans la rue. Entouré d’une dizaine de personnes, il était armé d’un bâton et s’est violemment débattu lors de son interpellation.

Une pluie de projectiles, dont un téléviseur, lancés depuis les immeubles, s’est soudain abattue sur les policiers, blessant au passage l’homme au sol. Cernés de toutes parts, les policiers ont dû utiliser leur lanceur de balles de défense et des lacrymogènes.

Une femme et son fils ont été arrêtés hier matin pour leur participation.

Plus tard à Vaulx-en-Velin, un pétard de type mortier a fait exploser le pare-brise d’une voiture de police. La police a essuyé vingt tirs de mortiers et il a fallu trente fonctionnaires, vingt tirs de balles en caoutchouc et des lacrymogènes pour disperser un groupe hostile.

LeProgrès.fr