Archives par mot-clé : Inrockuptibles

Pierre Sautarel : Medhi Meklat, « le Maghrébin modèle de la bobosphère », postait des tweets odieux

Lire aussi: D’anciens tweets injurieux d’un chroniqueur du Bondy Blog provoquent un tollé


Pierre sautarel (Fdesouche)
Pierre sautarel (Fdesouche)

Le journaliste et réalisateur Medhi Meklat, qui faisait, le 1er février, la une des Inrockuptibles avec Christiane Taubira, est l’auteur, sous le pseudonyme de Marcelin Deschamps, de tweets extrêmement violents dans lesquels il fait l’apologie du djihadisme, de Ben Laden et Hitler. Ce chouchou de la bobosphère prétend s’être construit un personnage de beauf franchouillard et raciste pour faire de l’humour, sans que cela suscite de réaction de la part de la presse de gauche, pourtant si moralisatrice…

Affaire Cahuzac : Moscovici aurait su en décembre, Hollande et Ayrault dans la confidence.

Le ministre de l’Economie Pierre Moscovici avait envoyé une mission secrète en Suisse et connaissait depuis décembre 2012 l’existence du compte suisse de l’ancien ministre du Budget Jérôme Cahuzac, écrit aujourd’hui Valeurs actuelles.

Selon l’hebdomadaire Valeurs Actuelles, l’équipe d’une quinzaine de fonctionnaires, notamment de la Direction nationale d’enquêtes fiscales, a agi de façon parfaitement légale et n’a eu aucune difficulté à obtenir la confirmation recherchée.

Dans ces conditions, « la démarche de Pierre Moscovici, qui consiste, le 24 janvier, à demander aux autorités helvétiques si Jérôme Cahuzac disposait d’un compte à l’UBS entre 2006 et 2012 avait quelque chose de surréaliste », écrit Valeurs actuelles. […]

Source : Valeurs Actuelles

– – – – – – – – – – – – – – – –

Sous couvert d’anonymat – Le message est violent et frontal. Mais sans grande révélation. Une sorte d’édito. Dans les Inrockuptibles du 10 avril, un « membre d’un cabinet ministériel » signe une tribune totalement « off the record ». Une tribune sobrement titrée :  »Sidération ».

Ce conseiller y accuse « François Hollande, comme Jean-Marc Ayrault, comme Pierre Moscovici » d’avoir su pour Jérôme Cahuzac. « Tous savaient », écrit-il.

Très critique, l’auteur, qui signe sous un pseudonyme, parle également à la fin de cette tribune-brulot de l’intervention de François Hollande le 3 avril.

Et  qualifie le chef de l’Etat de « chef de clan » et de « mafieux ».

Morceaux choisis :

>> Affaire Cahuzac

Tous savaient. Dès le 5 décembre, jour de la révélation de l’enregistrement par Mediapart.

Quiconque avait une seule fois entendu la voix de M. Cahuzac ne pouvait douter. […]

Tout le monde savait. Dans les couloirs du pouvoir, il suffisait d’ouvrir les oreilles. Nul besoin d’une note de la DCRI.

>> « Hollande comme Ayraut comme Moscovici » Continuer la lecture de Affaire Cahuzac : Moscovici aurait su en décembre, Hollande et Ayrault dans la confidence.

Audrey Pulvar incendiée par ses lecteurs et les « Pigeons »

PARIS – Audrey Pulvar, rédactrice en chef du magazine « les inRocks » et femme du ministre du redressement productif, fait depuis hier l’objet d’une large et sévère vague de critiques suite à son éditorial consacré au mouvement des « Pigeons ».

 

Dans cet article, la compagne du Ministre Arnaud Montebourg s’en est prise de façon virulente aux 70’000 entrepreneurs réunis sur la page facebook des Pigeons et a notamment pointé du doigt Pierre Chappaz, un militant notoire du mouvement qui aurait, selon elle, touché 475 millions d’euros en 2004 lors de la vente de sa société Kelkoo au groupe Yahoo!.

Portée par les réseaux sociaux, Twitter en tête, l’inexactitude des affirmations et propos d’Audrey Pulvar a été rapidement mise en évidence, notamment par Pierre Chappaz en personne, désormais domicilié dans le canton de Genève, qui précise dans une « Mise au point pour Audrey Pulvar », avoir en réalité perçu moins de 15 millions d’euros lors de la vente sa société car il détenait 3% du capital et non 100% comme sous-entendu par la compagne du Ministre.

Sur le site des inRocks, magazine culturel pourtant bien ancré à gauche, l’on pouvait observer ce matin une très large majorité de réactions négatives suite aux propos erronés de sa rédactrice en chef, notamment qualifiée « d’aigrie » et « d’ignorante ». Certains fidèles lecteurs du magazine déclarant même : « On regrettera amèrement la nomination de cette femme à la tête de notre hebdomadaire favori ».

Déjà fortement contestée à l’interne de sa propre rédaction, de nombreux entrepreneurs perçoivent cet éditorial comme la « goutte qui fait déborder le vase » et appellent désormais à la démission ou au licenciement d’Audrey Pulvar suite à ce nouveau faux-pas.

Romandie News

Totalitarisme de Gauche : “Audrey Pulvar a dirigé le pôle média de Terranova, qui était au service de son compagnon Arnaud Montebourg”

Le site Enquête et Débats a eu la bonne idée d’interviewer Benjamin Dormann , auteur du livre “Ils ont tué la presse” dont nous vous avions déjà parlé.

Dans le premier extrait de cet entretien, on apprend qu’ Audrey Puvar, compagne d’Arnaud Montebourg, était aussi, pendant qu’elle exerçait sa profession de journaliste à France Inter et France 2, directrice du Pôle Média du Think tanks Terra Nova, club de réflexion dévoué au PS.

Un Think Tanks financé par Matthieu Pigasse, directeur général délégué de la banque Lazare, actionnaire du Journal Le Monde et…. des Inrockuptibles, magazine branchouille dont Audrey Pulvar est aujourd’hui directrice, en remplacement de David Kessler, parti poursuivre sa carrière de rebellocrate (1) au côté… du président François Hollande.

AH ! La GÔCHE n’ a décidément rien à envier à l’UMP.


Benjamin Dormann balance sur Audrey Pulvar et… par enquete-debat

(1) Ce mot fait partie du vocabulaire de feu l’écrivain Philippe Muray. Dans rebellocrate il y a le suffixe –crate, de kratos (pouvoir), qui désigne celui qui adopte une posture de rebelle tout en étant en réalité proche du pouvoir. Le rebellocrate est le rebelle professionnel, celui qui a fait de la rébellion une attitude plus qu’un engagement. Ce n’est plus de la rébellion, mais de la rebellitude: le rebellocrate est un rebelle pastiche. L’indignation est calculée, les idéaux faciles, les combats convenus, les slogans stupides…à ne pas confondre avec les matons de Panurge

Arnaud Montebourg : “Si François Hollande est élu Président, je ne serais pas ministre” (vidéo)

Le 3 avril dernier sur les ondes de la radio gaucho-bobo France Inter, notre très arrogant ministre du redressement productif prétendait que si François Hollande était élu, il refuserait un poste de ministre afin permettre à sa femme de continuer sa profession de journaliste.
Hypocrite comme un socialiste, Montebourg est aujourd’hui ministre d’un gouvernement nommé par François Hollande… et sa femme audrey Pulvar a bien faillit ne plus être le porte voix des socialo-bobos.

Mais la fille de Marc Pulvar, secrétaire national du Mouvement indépendantiste martiniquais, a plus d’une adresse dans son sac. Elle a vite trouvé une occupation dans les colonnes des Inrockuptibles, dont le propriétaire est le directeur général délégué de la banque Lazare, Matthieu Pigasse, également actionnaire du journal Le Monde, mécène du PS et membre du Think Tanks Terra Nova dont…. Audrey Pulvar a dirigé le pôle média

Comme le monde est petit au PS… si petit qu’on dirait une maffia….


Arnaud Montebourg : "Si François Hollande est… par enquete-debat

Totalitarisme de Gauche: Audrey Pulvar va codiriger les Inrockuptibles

Les valets de l’oligarchie savent toujours se placer. Audrey Pulvar, fille d’indépendantiste d’extrême gauche, compagnon du ministre de l’effondrement productif et procureur déguisé en journaliste, va servir la bonne cause au sein du magazine d’endoctrinement gauchisto-bourgeois, les Inrockuptibles.

Article lu dans Libé

En juin dernier, juste après son éviction de France Télévisions, elle avait confié à Libération qu’elle rencontrait « des responsables de presse » et avait reçu « des propositions en radio, en télé… » Pile poil un mois plus tard, c’est officiel : Audrey Pulvar va diriger les Inrockuptibles.

L’hebdomadaire, propriété du banquier d’affaire et co-actionnaire du Monde, Matthieu Pigasse (1), avait en effet perdu début juin son Directeur général, David Kessler, parti à L’Elysée en tant que conseiller média de François Hollande.

L’ancienne chroniqueuse de France 2 et de France Inter ne sera pas toute seule aux manettes : le poste de Kessler a été scindé en deux. « Matthieu Pigasse, en concertation avec Bernard Zekri, met en place à la tête de l’entreprise un nouveau tandem constitué d’Audrey Pulvar, qui rejoindra l’équipe des inRocKuptibles et d’Arnaud Aubron, jusqu’à lors rédacteur en chef actu des inRocKs et des inrocks.com », détaille un communiqué du titre. Audrey Pulvar devient directrice générale en charge de l’éditorial. Arnaud Aubron, cofondateur de Rue89, devient lui directeur général en charge du développement. Selon le communiqué, il « coordonnera le développement de la marque sur les nouveaux supports et hors-médias ».

(1) Matthieu Pigasse est aussi un mécène du PS et un proche de François Hollande.