Archives par mot-clé : interview

Nigel Farage fait l’interview de Marine Le Pen (Extrait)

Voir aussi: NIGEL FARAGE, ANCIEN PRÉSIDENT DU UKIP QUI A PERMIS LE BREXIT A RENCONTRÉ MARINE LE PEN À SON QG DE CAMPAGNE.

Média Complices : les questions très embarrassantes de Jean-Pierre Elkabbach à Sarkozy enflamment Twitter.

Jean-Pierre Elkabbach (Europe 1), qui interviewait déjà Valéry Giscard d’Estaing lorsqu’il était à l’Elysée, a donné sa pleine mesure mercredi, lors de son interview de Nicolas Sarkozy aux côtés de Gilles Bouleau (TF1).


EXCLUSIF – Nicolas Sarkozy : « Je suis… par Europe1fr

Une fois de plus, ses questions ont été plus embarrassantes pour la profession de journaliste que pour l’interviewé. Voici l’intégralité de ses interventions :

  • « Comment vous réagissez au principe et à la longueur de la garde à vue ? Elle a été exceptionnelle : quinze-seize heures avec les policiers. Vous étiez sans avocat. Quelle est votre réaction ? »
  • « Donc il faut bien expliquer aux Français qu’il y a eu d’abord les seize heures avec les policiers, et à partir d’une 1, 2 heures du matin, pendant deux heures, une interrogation par deux juges… »
  • « Est-ce que vous pensez que les chefs d’accusation contre vous étaient déjà anticipés ? Qu’elles avaient décidé avant de vous voir ? »
  • « Là, on assiste à la revanche des “petits pois”… [terme employé par Nicolas Sarkozy pour qualifier les magistrats et que vient de rappeler Gilles Bouleau, ndlr] »
  • « Ce soir est-ce que vous demandez, est-ce que vous réclamez de nouvelles juges, moins militantes selon vous ? »

Continuer la lecture de Média Complices : les questions très embarrassantes de Jean-Pierre Elkabbach à Sarkozy enflamment Twitter.

Gérard de Villiers, Son Altesse Sérénissime, est mort (vidéo)

Gérard De Villier est mort. L’auteur des SAS était l’un des plus gros vendeurs de livre en France. Homme de droite, réactionnaire assumé, le père du détective autrichien Malko était surtout un grand journaliste. Pour connaitre la géopolitique des années 80, 90 et 2000, rien ne vaut la série des SAS. Gérard de Villier n’était pas aimé des média. Profondément islamophobe et macho, le bonhomme ne pouvait pas convenir à la basse cour bien-pensante qui fait la pluie et le beau temps dans ce pays. Gérard de Villier a fait sans eux. Et il a bien fait.

sas

Regardez comment déjà dans les années 80, les journalistes de la télévision française savaient se comporter en inquisiteur.

Gérard DE VILLIERS, écrivain à succès, créateur du personnage de SAS, après s’être présenté dans un « autoportrait », répond aux nombreuses questions et critiques des producteurs de l’émission Pierre-André BOUTANG et Gérard GUEGAN, et des invités : Josette ALIA et Mariella RIGHINI du Nouvel Observateur; Thierry DESJARDINS, du Figaro; Jean THIBAUDEAU, de l’Humanité; Jean BOURDIER de Minute.


Gérard De Villiers / L'Homme en Question… par FrenchCarcan