Archives par mot-clé : Islam

Rediff/Grande-Bretagne: Enoch Powell n’avait-il pas raison de prédire le désastre ? (vidéo)

Le 08 aout 2011

Dans les années 80, la Grande- Bretagne a fait le choix du multiculturalisme, du relativisme culturel et du communautarisme(1). Très vite ce modèle fut cité en exemple et l’ensemble des peuples européens furent enjoints par leurs élites à suivre la marche du progrès et de la discrimination positive.

Or, la machine n’a pas mis longtemps à s’enrayer. Au fil des ans l’immigration a augmenté, et les groupes ethnico-religieux sont devenus de plus en plus exigeants en matière d’accommodement raisonnable.
Au début de l’année 2011, le premier ministre Britannique David Cameron n’a pu que constater l’échec des politiques menées à l’égard des minorités ethniques et religieuse depuis les années 80, et s’est engagé à réduire l’immigration. (2) Une immigration qui, si l’on en croit le récent sondage publié par le Daily mail, est rejetée par plus de 70% des britanniques.(3) Et ce ne sont pas les émeutes qui ont éclaté à Tottenham qui vont améliorer la situation. (4)
Continuer la lecture de Rediff/Grande-Bretagne: Enoch Powell n’avait-il pas raison de prédire le désastre ? (vidéo)

Sclayn (Belgique) : un Français radicalisé fonce dans un magasin de pompes funèbres en hurlant des cris islamistes

Dans la nuit de jeudi à vendredi, un automobiliste a usé de son véhicule pour rentrer dans la devanture des pompes funèbres Warzée à Sclayn.
Une fois sorti de ce dernier, ce Français « radicalisé », comme le précise le patron de l’entreprise à nos confrères de Sudpresse, se couche sur un tapis de prières qu’il avait amené avec lui. « Il aurait crié à la gloire d’Allah, en disant que l’islam vaincrait l’Europe », affirme un autre témoin.

Ces allégations ne sont pour le moment pas confirmées ni infirmées par les enquêteurs, qui se demandent toujours quelles sont les motivations de l’individu. Le conducteur, seul blessé dans l’histoire, a été conduit à l’hôpital.

La Libre

Sur CBS, Marine Le Pen répète son opposition à l’islamisation de l’espace public

«Moi je suis opposée au port du voile dans l’espace public. Nous avons une loi en France. Non, ce n’est pas cela la France», a-t-elle répondu, selon un court extrait de son interview au journaliste vedette de la chaîne CNN Anderson Cooper, qui collabore régulièrement avec CBS. Il lui demandait si les femmes musulmanes devaient être autorisées à porter le voile dans l’espace public. Continuer la lecture de Sur CBS, Marine Le Pen répète son opposition à l’islamisation de l’espace public

France : lancement d’une campagne nationale de prévention contre l’excision

La France serait-elle en train de devenir un nouvel État du continent africain?. Si on avait dit à nos grands-parents qu’un jour on en arriverait à ça….


Alors qu’une grande campagne nationale est lancée ce vendredi sur l’excision, des lycéennes de Seine-Saint-Denis ont créé un blog pour alerter sur ce sujet tabou. Cette mutilation reste pratiquée au nom de la tradition.

C’est le paradis de l’ado. De belles images, des articles sur des stars branchées comme l’artiste malienne Inna Modja, un langage direct fait de tu et de toi. Pourtant, sur ce tout jeune blog* imaginé, conçu et alimenté par des élèves de seconde du lycée Jacques-Feyder à Epinay-sur-Seine (Seine-Saint-Denis), on ne parle pas vernis ou soirée à la mode. On parle d’excision. Mot tabou, sujet tabou, alors que Continuer la lecture de France : lancement d’une campagne nationale de prévention contre l’excision

«On est là pour profiter de la France parce que la France nous a baisés en Algérie…»

Polonium – Paris Première – 08/02/2017 (extrait)

Natacha Polony recevait Georges Bensoussan pour la publication de son livre «Une France soumise».

L’Eglise et l’immigration : le livre polémique de Laurent Dandrieu

Laurent Dandrieu est le rédacteur en chef des pages « Culture » de Valeurs Actuelles pour lequel il suit également l’actualité religieuse. Il vient de publier un ouvrage qui suscite la polémique et le débat.

Laurent Dandrieu dénonce le grand malaise de nombreux catholiques qui n’arrivent plus à suivre l’Eglise sur des questions aussi complexes que l’immigration, l’Islam et l’identité. Pendant que l’Europe, qui n’a déjà pas réussi à intégrer les précédentes générations d’immigrés, est soumise à un afflux de migrants sans précédent. L’Eglise catholique, plus que jamais, martèle l’unique impératif de l’accueil, donnant l’impression de se faire complice de ce que le pape a lui-même qualifié « d’invasion ».

Pour l’auteur, cette incompréhension n’est pas une fatalité. On peut réconcilier les impératifs de la charité authentique et la défense de la civilisation européenne.

«Le procès Bensoussan ou l’indignation à géométrie variable des pseudo-antiracistes»

L’auteur des Territoires perdus de la République et récemment de La France soumise est accusé d’incitation à la haine raciale. Céline Pina défend Georges Bensoussan, victime de ce péché d’islamophobie qui instille le séparatisme dans le pays.

De nombreux amis sont allés assister au procès intenté à Georges Bensoussan pour incitation à la haine raciale. Ils sont revenus choqués de cette audience. La phrase qui est reproché à Georges Bensoussan ; «l’antisémitisme on le tête au lait de sa mère» pour maladroite qu’elle puisse être, se réfère à une interview de Smain Laacher, sociologue algérien dit dans le documentaire sur les territoires perdus de la république où il dit: «Cet antisémitisme, il est déposé dans l’espace domestique. Il est quasi naturellement déposé sur la langue, dans la langue» (Smain Laacher, suite à la polémique déclenchée par ces propos avait porté plainte pour diffamation et déformation de ses propos, mais l’extrait du film étant explicite et clair, il a retiré sa plainte).

Outre que comme le remarque Martine Gozlan, dans un article remarquable dans Marianne, là où le sociologue n’est pas mis en cause pour ses propos, Georges Bensoussan, lui, est cloué au pilori, on n’a pas assisté à une discussion prenant en compte le fait que les propos étaient oraux, qu’ils étaient tiré d’une émission à dimension polémique, que s’ils méritaient d’être explicités et nuancés, ils ne valaient pas forcément procès mais à la mise en cause de l’honneur d’un homme.

Mes proches, présents à l’audience, ont souligné la qualité des interventions de la présidente du tribunal et l’agressivité comme le manque de nuance de la plaidoirie de la procureure. Mais surtout Continuer la lecture de «Le procès Bensoussan ou l’indignation à géométrie variable des pseudo-antiracistes»

Décret Trump : « Et pourquoi pas ? » en France, dit Steeve Briois (FN)

Le maire (FN) d’Hénin-Beaumont n’exclut pas que son parti puisse envisager les mêmes restrictions à l’immigration prises par le président américain, en cas de victoire du FN à la présidentielle.

« Quitte à choquer ». Le maire frontiste de Hénin-Beaumont, dans le Pas-de-Calais, Steeve Briois a déclaré lundi que le Front national pourrait envisager des restrictions à l’immigration telles que celles imposées par Donald Trump aux États-Unis, en cas de victoire de Marine Le Pen à la présidentielle.

« Pas un monde de bisounours ». « Et pourquoi pas? », a répondu à l’AFP Steeve Briois, interrogé pour savoir si le FN pourrait s’inspirer du décret américain interdisant temporairement l’entrée aux États-Unis de ressortissants de certains pays musulmans.  « On n’est plus dans le monde des bisounours. On est dans un monde horrible, donc de temps en temps il faut prendre aussi des mesures d’autorité, quitte à choquer », a argumenté le vice-président du FN, membre de l’équipe de campagne de Marine Le Pen.

Continuer la lecture de Décret Trump : « Et pourquoi pas ? » en France, dit Steeve Briois (FN)

Islam, voile… Saint-Ouen (93) : « Eviter Valls à tout prix »

En Seine-Saint-Denis, « l’anti-vallsisme » fait florès. A la veille du second tour de la primaire à gauche, de nombreux électeurs, dénoncent les positions de l’ex-premier ministre sur l’islam, la loi travail ou la déchéance de nationalité.

«J’ai le choix entre Valls et l’autre, c’est ça ?» Fadia Mahmoudi, 25 ans, ne parvient pas à mettre un nom sur le visage de Benoît Hamon, qui apparaît en haut du tract qu’on vient de lui donner. Ce matin-là, devant la maternelle Jean-Jaurès de Saint-Ouen, deux militants tractent en faveur du candidat arrivé en tête au premier tour de la primaire à gauche. Et ils n’ont pas besoin de longues discussions pour convaincre les parents d’élèves d’aller voter en faveur de Benoît Hamon.

Mariam Tarik, qui vient de déposer ses enfants, n’a pas voté au premier tour. Mais elle compte bien se mobiliser pour le second face à Manuel Valls. « J’ai toujours voté socialiste et ses idées anti-islam ne sont pas celles du PS», estime-t-elle. Comme par automatisme, cette maman de 35 ans qui porte un hijab blanc précise qu’elle est « née ici» et a « grandi ici». En vue du vote de dimanche, Mme Tarik a Continuer la lecture de Islam, voile… Saint-Ouen (93) : « Eviter Valls à tout prix »

Benoît Hamon : « Bilal est un très beau prénom, c’est le 1er muezzin du prophète »

27/01/2017

Le candidat à la primaire de la gauche a répondu, jeudi, au surnom que lui ont attribué certains internautes pour dénoncer ses prétendues connivences avec l’islamisme.


26/01/2017

 

C’est devenu une habitude de la fachosphère : renommer un candidat à la présidentielle dans le but de dénoncer sa proximité présumée avec l’islam Continuer la lecture de Benoît Hamon : « Bilal est un très beau prénom, c’est le 1er muezzin du prophète »

« HAMON, IL TRAITE LA COMMUNAUTÉ MUSULMANE COMME UNE CLIENTÈLE ÉLECTORALE»

Article de Marianne

(..) Pour Othman Nasrou, la gauche trappiste s’emploie à faire de la religion une question politique pour gagner les élections : «Dans cette ville, le PS monte les gens les uns contre les autres, et plus précisément, parfois, les musulmans contre les autres. Benoît Hamon est dans une logique boutiquière. Il traite la communauté musulmane comme une clientèle électorale.» Même au sein de la gauche locale, le positionnement de l’ex-ministre de l’Education nationale ne fait pas l’unanimité. Son suppléant à l’Assemblée nationale, Jean-Philippe Mallé, député de 2012 à 2014, a récemment claqué la porte du PS, en désaccord avec ce discours. Stéphane Dubouchy, militant PS à Trappes pendant près de vingt ans, est lui aussi parti après l’arrivée de Benoît Hamon. «Il ne dit jamais clairement qu’il y a un problème avec la place de la religion à Trappes. Il se complaît dans une certaine désinvolture, aux relents électoralistes», reproche ce postier, transfuge de la liste municipale de LR en 2014, sur laquelle il a été élu.

L’accusation ne date pas d’hier : en 2014, le candidat à la primaire a déjà été taxé d’électoralisme, à la suite de propos qu’il aurait tenus à Continuer la lecture de « HAMON, IL TRAITE LA COMMUNAUTÉ MUSULMANE COMME UNE CLIENTÈLE ÉLECTORALE»