Archives par mot-clé : Islam

«On est là pour profiter de la France parce que la France nous a baisés en Algérie…»

Polonium – Paris Première – 08/02/2017 (extrait)

Natacha Polony recevait Georges Bensoussan pour la publication de son livre «Une France soumise».

L’Eglise et l’immigration : le livre polémique de Laurent Dandrieu

Laurent Dandrieu est le rédacteur en chef des pages « Culture » de Valeurs Actuelles pour lequel il suit également l’actualité religieuse. Il vient de publier un ouvrage qui suscite la polémique et le débat.

Laurent Dandrieu dénonce le grand malaise de nombreux catholiques qui n’arrivent plus à suivre l’Eglise sur des questions aussi complexes que l’immigration, l’Islam et l’identité. Pendant que l’Europe, qui n’a déjà pas réussi à intégrer les précédentes générations d’immigrés, est soumise à un afflux de migrants sans précédent. L’Eglise catholique, plus que jamais, martèle l’unique impératif de l’accueil, donnant l’impression de se faire complice de ce que le pape a lui-même qualifié « d’invasion ».

Pour l’auteur, cette incompréhension n’est pas une fatalité. On peut réconcilier les impératifs de la charité authentique et la défense de la civilisation européenne.

«Le procès Bensoussan ou l’indignation à géométrie variable des pseudo-antiracistes»

L’auteur des Territoires perdus de la République et récemment de La France soumise est accusé d’incitation à la haine raciale. Céline Pina défend Georges Bensoussan, victime de ce péché d’islamophobie qui instille le séparatisme dans le pays.

De nombreux amis sont allés assister au procès intenté à Georges Bensoussan pour incitation à la haine raciale. Ils sont revenus choqués de cette audience. La phrase qui est reproché à Georges Bensoussan ; «l’antisémitisme on le tête au lait de sa mère» pour maladroite qu’elle puisse être, se réfère à une interview de Smain Laacher, sociologue algérien dit dans le documentaire sur les territoires perdus de la république où il dit: «Cet antisémitisme, il est déposé dans l’espace domestique. Il est quasi naturellement déposé sur la langue, dans la langue» (Smain Laacher, suite à la polémique déclenchée par ces propos avait porté plainte pour diffamation et déformation de ses propos, mais l’extrait du film étant explicite et clair, il a retiré sa plainte).

Outre que comme le remarque Martine Gozlan, dans un article remarquable dans Marianne, là où le sociologue n’est pas mis en cause pour ses propos, Georges Bensoussan, lui, est cloué au pilori, on n’a pas assisté à une discussion prenant en compte le fait que les propos étaient oraux, qu’ils étaient tiré d’une émission à dimension polémique, que s’ils méritaient d’être explicités et nuancés, ils ne valaient pas forcément procès mais à la mise en cause de l’honneur d’un homme.

Mes proches, présents à l’audience, ont souligné la qualité des interventions de la présidente du tribunal et l’agressivité comme le manque de nuance de la plaidoirie de la procureure. Mais surtout Continuer la lecture de «Le procès Bensoussan ou l’indignation à géométrie variable des pseudo-antiracistes»

Décret Trump : « Et pourquoi pas ? » en France, dit Steeve Briois (FN)

Le maire (FN) d’Hénin-Beaumont n’exclut pas que son parti puisse envisager les mêmes restrictions à l’immigration prises par le président américain, en cas de victoire du FN à la présidentielle.

« Quitte à choquer ». Le maire frontiste de Hénin-Beaumont, dans le Pas-de-Calais, Steeve Briois a déclaré lundi que le Front national pourrait envisager des restrictions à l’immigration telles que celles imposées par Donald Trump aux États-Unis, en cas de victoire de Marine Le Pen à la présidentielle.

« Pas un monde de bisounours ». « Et pourquoi pas? », a répondu à l’AFP Steeve Briois, interrogé pour savoir si le FN pourrait s’inspirer du décret américain interdisant temporairement l’entrée aux États-Unis de ressortissants de certains pays musulmans.  « On n’est plus dans le monde des bisounours. On est dans un monde horrible, donc de temps en temps il faut prendre aussi des mesures d’autorité, quitte à choquer », a argumenté le vice-président du FN, membre de l’équipe de campagne de Marine Le Pen.

Continuer la lecture de Décret Trump : « Et pourquoi pas ? » en France, dit Steeve Briois (FN)

Islam, voile… Saint-Ouen (93) : « Eviter Valls à tout prix »

En Seine-Saint-Denis, « l’anti-vallsisme » fait florès. A la veille du second tour de la primaire à gauche, de nombreux électeurs, dénoncent les positions de l’ex-premier ministre sur l’islam, la loi travail ou la déchéance de nationalité.

«J’ai le choix entre Valls et l’autre, c’est ça ?» Fadia Mahmoudi, 25 ans, ne parvient pas à mettre un nom sur le visage de Benoît Hamon, qui apparaît en haut du tract qu’on vient de lui donner. Ce matin-là, devant la maternelle Jean-Jaurès de Saint-Ouen, deux militants tractent en faveur du candidat arrivé en tête au premier tour de la primaire à gauche. Et ils n’ont pas besoin de longues discussions pour convaincre les parents d’élèves d’aller voter en faveur de Benoît Hamon.

Mariam Tarik, qui vient de déposer ses enfants, n’a pas voté au premier tour. Mais elle compte bien se mobiliser pour le second face à Manuel Valls. « J’ai toujours voté socialiste et ses idées anti-islam ne sont pas celles du PS», estime-t-elle. Comme par automatisme, cette maman de 35 ans qui porte un hijab blanc précise qu’elle est « née ici» et a « grandi ici». En vue du vote de dimanche, Mme Tarik a Continuer la lecture de Islam, voile… Saint-Ouen (93) : « Eviter Valls à tout prix »

Benoît Hamon : « Bilal est un très beau prénom, c’est le 1er muezzin du prophète »

27/01/2017

Le candidat à la primaire de la gauche a répondu, jeudi, au surnom que lui ont attribué certains internautes pour dénoncer ses prétendues connivences avec l’islamisme.


26/01/2017

 

C’est devenu une habitude de la fachosphère : renommer un candidat à la présidentielle dans le but de dénoncer sa proximité présumée avec l’islam Continuer la lecture de Benoît Hamon : « Bilal est un très beau prénom, c’est le 1er muezzin du prophète »

« HAMON, IL TRAITE LA COMMUNAUTÉ MUSULMANE COMME UNE CLIENTÈLE ÉLECTORALE»

Article de Marianne

(..) Pour Othman Nasrou, la gauche trappiste s’emploie à faire de la religion une question politique pour gagner les élections : «Dans cette ville, le PS monte les gens les uns contre les autres, et plus précisément, parfois, les musulmans contre les autres. Benoît Hamon est dans une logique boutiquière. Il traite la communauté musulmane comme une clientèle électorale.» Même au sein de la gauche locale, le positionnement de l’ex-ministre de l’Education nationale ne fait pas l’unanimité. Son suppléant à l’Assemblée nationale, Jean-Philippe Mallé, député de 2012 à 2014, a récemment claqué la porte du PS, en désaccord avec ce discours. Stéphane Dubouchy, militant PS à Trappes pendant près de vingt ans, est lui aussi parti après l’arrivée de Benoît Hamon. «Il ne dit jamais clairement qu’il y a un problème avec la place de la religion à Trappes. Il se complaît dans une certaine désinvolture, aux relents électoralistes», reproche ce postier, transfuge de la liste municipale de LR en 2014, sur laquelle il a été élu.

L’accusation ne date pas d’hier : en 2014, le candidat à la primaire a déjà été taxé d’électoralisme, à la suite de propos qu’il aurait tenus à Continuer la lecture de « HAMON, IL TRAITE LA COMMUNAUTÉ MUSULMANE COMME UNE CLIENTÈLE ÉLECTORALE»

AZF : Silence TOTAL ou Silence d’Etat sur un attentat islamiste ?

Interview réalisée et diffusée en 2008.

Le vendredi 21 septembre 2001, il est 10h17 à Toulouse quand l’usine chimique d’AZF explose.  Dix jours plus tôt, le monde entier assistait en direct à l’attentat du World Trate Center. Il est impossible de ne pas penser à New York  et son amas de cendres. L’histoire se répèterait-elle  à Toulouse ?.

Avant même le début de l’enquête, les autorités se veulent rassurantes : le procureur affirme qu’il est sûr à « plus de 90% qu’il s’agit d’un accident« . L’affaire est entre les mains de la justice. Il n’y a plus qu’à attendre. En vain. Au bout de plusieurs années, aucune des hypothèses avancées ne semble donner satisfaction. Le dossier est vide. Les zones d’ombres que nul n’a voulu en haut lieu éclaircir subsistent.

C’est cette parodie d’instruction judiciaire que le livre de Marc Mennessier, « AZF, un silence d’Etat » dénonce. Ce journaliste scientifique au Figaro a consacré plusieurs années d’enquêtes à la catastrophe d’AZF. Son analyse méticuleuse des faits, nous dévoile comment les autorités ont soigneusement privilégié la piste de l’accident chimique tout en négligeant les éléments de l’enquête qui auraient pu les mener sur celle d’un attentat.

Ecouter l’entretien avec Marc Mennessier.

1°partie :

Les hypothèses de l’accident chimique et la parodie d’instruction judiciaire

Pour l’auteur, l’hypothèse d’un acte de malveillance à caractère islamiste, semble la plus crédible. Les faits qui sont révélés au fil de l’enquête sont en effet troublants, mais ils ne fournissent cependant aucune preuve qui permettrait de se faire une opinion plus ferme. Notons qu’à l’époque de l’enquête, Marc Mennessier fut accusé de servir les intérêts de Total. D’autres n’ont pas hésité à le présenter comme un raciste. Même si la thèse de l’attentat gène les convictions toutes faites de certains commentateurs qui n’ont même pas pris la peine d’ouvrir le dossier d’instruction, il était de la responsabilité professionnelle de tout bon journaliste de s’en préoccuper. Marc Mennessier n’a donc fait que son travail.

2° partie :

La thèse de l’attentat négligée.

Rajoutons que ce livre, Marc Mennessier aurait dû l’écrire avec Anne-Marie Continuer la lecture de AZF : Silence TOTAL ou Silence d’Etat sur un attentat islamiste ?

Primaire à gauche: Pour Malek Boutih, «Benoît Hamon est en résonance avec une frange islamo-gauchiste»

Ils sont en train de se torpiller entre eux en révélant au grand jour leur penchants communautaires respectifs. Ça va devenir sanglant.


La tension monte encore d’un cran. Manuel Valls a fustigé la position de Benoît Hamon sur la laïcité mardi, à la veille du dernier débat de la primaire à gauche. L’ancien Premier ministre a accusé son adversaire d’« ambiguïtés », et dénoncé les « risques d’accommodements » du député des Yvelines sur ces sujets. Contacté par 20 Minutes, Malek Boutih, député de l’Essonne, et soutien de Manuel Valls, tire à boulets rouges sur Benoît Hamon.

Benoît Hamon est-il « ambigu » sur les questions de laïcité ?

Ceux qui défendent la laïcité ont toujours un propos clair. Benoît Hamon, comme tous les Tartuffe, cultive une ambiguïté. C’est un peu, « cachez ce voile que je ne saurais voir ». Sa théorie est claire : il est normal qu’il y ait du communautarisme car les musulmans sont maltraités. Il justifie des comportements sexistes, mais aussi une montée de la radicalité.

Ces accusations rejoignent celles que faisait Manuel Valls contre l’« islamo-gauchisme », visant Clémentine Autain…

 

Benoît Hamon est en résonance avec une frange islamo-gauchiste et fait un appel du pied électoral. C’est une stratégie d’attrape-tout. Pour obtenir un vote, tout est valable. C’est le pire des discours possibles, un discours de faiblesse. Autour de lui, il y a un certain nombre de gens, comme Pascal Cherki [porte-parole de Benoît Hamon], qui vont encore plus loin et ont soutenu par exemple une réunion qui était interdite aux blancs.

 

Benoît Hamon a réagi ce matin, en estimant qu’il s’agissait d’accusations « graves »…

Continuer la lecture de Primaire à gauche: Pour Malek Boutih, «Benoît Hamon est en résonance avec une frange islamo-gauchiste»

Un ministre : «Hamon est le candidat des Frères musulmans»

NDLR:En matière d’islamogauchisme, Hamon aurait toute sa place au parti de gauche ou au NPA.


Depuis dimanche, l’ex-Premier ministre tape fort contre la ligne Hamon. Son équipe se demande s’il ne faudrait pas plutôt bétonner ses mesures sociales.

XVMd0cbd9f6-dd68-11e6-a569-fcb5161cc046

(…) Eux conseillent à l’ancien ministre de l’Intérieur de donner dans le rugueux. «Ça va saigner», a laissé échapper Caresche, dimanche soir. Cette ligne virulente est résumée par l’ancien chef de cabinet de Manuel Valls à Matignon sur sa page Facebook. «Maintenant, il faut faire le choix entre les valeurs républicaines et le communautarisme», écrit Sébastien Gros. Sous couvert d’anonymat, un ministre glisse que «Hamon est le candidat des Frères musulmans». Sans ciller.

(…) Libération

Menacée de mort par la Mairie de Sevran pour avoir organisé une marche pour la laïcité ?

Rappel: Le maire de Sevran est Stéphane Gatignon, il est membre de EELV. Il dirige la mairie avec le Front de gauche. L’élue dont le tweet est cité s’appelle clémentine Autain, membre active du Parti de Gauche, et bras droit de Mélenchon.

S’en souvenir avant d’aller voter dans quelques mois….

Pour les accointances et les petits arrangements clientélistes entre municipalité et association musulmane, on vous conseille de lire le polar Territoire.