Archives par mot-clé : islamisme

Match PSG-Basaksehir : Islamisme, antisémitisme, racisme anti-blanc… mais qui est le footballeur Demba Ba, le nouveau héros islamiste des médias ?

Nous avions commencé hier à nous intéresser au profil twitter de Demba Ba. On a vite vu qu’il s’agissait d’un militant islamiste proche des frères musulmans, du CCIF et de Baraka City, deux associations dissoutes par le ministre de l’intérieur à la suite de l’attentat contre Samuel Paty. On constate qu’à l’instar de pas mal de footballeurs musulmans, Demba Ba n’a jamais consacré un tweet pour dénoncer un attentat islamiste. En revanche il dénonce « les violences policières » (seulement quand elle concernent les noirs), il apporte son soutien à Tariq Ramadan mais aussi aux migrants. Alors qu’il joue et vit en Turquie il ne trouve rien à dire sur les massacres contre les chrétiens auquel s’adonne Erdogan…..

Continuer la lecture de Match PSG-Basaksehir : Islamisme, antisémitisme, racisme anti-blanc… mais qui est le footballeur Demba Ba, le nouveau héros islamiste des médias ?

13 novembre Jour de commémoration de l’attentat du Bataclan : Mélenchon dénonce « l’islamophobie »

On ne mesure pas la folie révolutionnaire de Mélenchon. Il est certainement l’homme politique le plus dangereux que nous ayons eu en France depuis Pétain. On regrette que les « journalistes » ne lui demandent pas de réagir aux différentes études qui montrent que presque 60% des musulmans ayant mois de 30 ans considèrent la Oumma plus importante que les lois de la république. Je serais curieux de connaitre sa réponse. Car si on lui disait que 60% des jeunes catholiques préfèrent suivre les règles religieuse de l’Eglise à celle de la république, Mélenchon n’hésiterait pas une minute avant de les traiter de fascistes.

Mélenchon : « Nous sommes en train de faire la France…. ».

À Nice, Philippe Vardon, conseiller municipal RN, dénonce “l’islamo-droitisme” de la mairie

Les médias font l’impasse sur les compromissions des élus de droite comme de gauche avec les islamistes. Le cas de Nice est flagrant. Lors de municipales Vardon avait apporté la preuve de la compromission d’Estrosi. Or les médias locaux ont volontairement fait l’impasse sur ces informations.

http://www.prechi-precha.fr/les-mensonges-destrosi-quand-philippe-vardon-rn-revele-quil-a-ceder-un-terrain-municipal-de-3000m2-pour-la-construction-dune-grande-mosquee-liee-aux-islamistes-de-luoif/

Philippe Vardon, conseiller municipal RN de Nice, dénonce l’“islamo-droitisme” qui sévit dans sa ville, où un islam politico-religieux inspiré des Frères Musulmans domine dans les mosquées, avec la bienveillance de la municipalité.

Des mosquées installées dans des locaux appartenant à la Ville de Nice, un terrain municipal de 3000m² mis à disposition pour construire une grande mosquée, les élèves du collège islamique accueillis dans les événements de la Ville : Christian Estrosi ne refuse rien à ses amis de l’UOIF (rebaptisée « Musulmans de France »), principal relais en France de l’idéologie des Frères musulmans. Pourtant, multipliant les déclarations martiales et les tribunes depuis plusieurs jours pour exhorter à la lutte contre « la cinquième colonne islamiste », le maire (LR ascendant Macron) de Nice et président délégué de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur ne s’est manifestement pas senti menacé par un éventuel retour de boomerang.

L’islam politico-religieux inspiré des Frères Musulmans domine largement au sein des 19 mosquées de Nice

Si l’islamo-gauchisme (dans lequel a désormais sombré La France Insoumise, qui porte si mal son nom) est à juste titre largement vilipendé, on aurait tort de sous-estimer un “islamo-droitisme” – qui doit certes davantage au clientélisme électoral qu’à l’idéologie, mais est-ce moins grave ? – dont Christian Estrosi est un parfait symbole.

« Vous représentez un Islam de France inscrit dans la République, dans le respect des lois de la Nation, dans le refus des ingérences étrangères » lançait Philippe Pradal, alors Premier adjoint de Christian Estrosi, aux imams rassemblés par les soins de la municipalité dans le magnifique cadre du Palais Masséna le 7 juillet 2016. Pourtant d’un bout à l’autre de la ville, c’est l’islam politico-religieux inspiré des Frères Musulmans qui domine largement au sein des 19 mosquées de Nice. Continuer la lecture de À Nice, Philippe Vardon, conseiller municipal RN, dénonce “l’islamo-droitisme” de la mairie

Chalha Chafiq, exilée iranienne et opposante au relativisme culturel. (Audio)

Chahla Chafiq a fui le régime de Khomeiny en 1982 pour s’exiler en France. Auteur de différents ouvrages elle y démonte le totalitarisme islamique, y dénonce le port du voile et s’en prend au relativisme culturel qui s’impose dans nos sociétés.
J’ai rencontré Chahla Chafiq il y a une dizaine d’années.Les propos tenus dans cette entretien par Chahla Chafiq sont malheureusement d’une grande actualité.

Ecouter Traces:

PODCASTIC: https://www.podcastics.com/podcast/traces/

PODCLOUD : https://traces.lepodcast.fr/

S’abonner gratuitement aux podcasts Traces:

Apple Podcasts

Spotify

Deezer

Google Podcasts

Enquête : « L’islam radical infiltre le monde du travail en France »

Le journaliste Philippe Lobjois, co-auteur d’une enquête sur l’islam au travail et invité de la matinale d’Europe 1, mercredi, juge que la radicalisation en milieu professionnel a profité d’une impréparation des responsables de sécurité et des services de renseignement.

Une petite entreprise d’horticulture en Seine-et-Marne, créée par un couple. Arrive un premier salarié, qui affiche de plus en plus de signes religieux au fil du temps. Viennent ensuite un deuxième puis un troisième salarié. « Les patrons se sont rendus compte qu’ils faisaient la prière chez les clients, sur la pelouse. Ils ne peuvent pas les virer. » Voilà l’anecdote choisie sur Europe 1, mercredi, par le journaliste Philippe Lobjois pour illustrer l’islam radical dans le monde du travail, objet de son livre La Guerre secrète, co-écrit avec Michel Olivier aux éditions Fayard.

« On ne l’avait pas vu venir ». « Ce n’est pas du tout un fantasme et ça a pris une forme un peu pernicieuse ces dernières années, car on ne l’avait pas vu venir », a-t-il expliqué à propos de ce phénomène au micro de Nikos Aliagas. La radicalisation dans les entreprises est « un sujet tabou dans les entreprises », selon lui :
Continuer la lecture de Enquête : « L’islam radical infiltre le monde du travail en France »

Médine: l’ambassadeur » du site islamiste Havre de Savoir.

Ennasri Nabil, président du Collectif des Musulmans de France (CMF), proche de Tariq Ramadan, écrivait sur Havre de savoir le 28 mars 2012 :

« Pourquoi parle-t-on de Merah comme s’il avait effectivement été le responsable de tous ces meurtres ? Que je sache, la justice n’a pas encore rendu son verdict ? En parlant d’“assassin“, de “monstre“ et de “tueur“, comment les plus hautes autorités de l’Etat peuvent se permettre à ce point de fouler aux pieds la règle élémentaire de la présomption d’innocence ? Parce qu’en l’occurrence le présumé avait tout pour être désigné comme le coupable idéal ?«

Nabila Ennasri est un ancien élève de l’UOIF dans son Institut IESH, son école d’imâms inaugurée par Qaradawi en 1992 . Nous avions parlé de lui en 2009 dans un article. Nous écrivions : « Suite à la relaxe d’un gendarme ayant tué un cambrioleur maghrébin en délit de fuite, le 1er octobre 2009, par la Cour d’assise du Gard, (alors qu’il était encore élève de l’école d’imams de l’UOIF) Nabil Ennasri publiait un texte enflammé sur Oumma.com, premier site musulman de France intitulé « A quand les prochaines émeutes en France ? » Son article se termine par cette phrase :

 « Qu’on ne s’étonne pas alors si une autre flambée de violences, plus dure et plus violente, risque d’embraser à nouveau les banlieues françaises. En tout cas, vous ne pourrez pas dire qu’on ne vous aura pas prévenu… »

Lors de l’interdiction de séjour en 2012 de plusieurs orateurs extrémistes au congrès de l’UOIF, Nabil Ennasri,dans une conférence donnée devant des Musulmans et retransmise par l’association « Havre De Savoir »  s’indignait : « Vous avez également vu ce qui s’est passé cette semaine, le Cheikh Al-Qaradawi, le Cheikh Mohamed Al-Masri que l’on interdit comme ça de manière brutale et frontale. En plus de ça, on dit que ce n’est pas seulement ces deux cheikhs, Continuer la lecture de Médine: l’ambassadeur » du site islamiste Havre de Savoir.

Islamisation: Eric Zemmour rappelle à Valls que quand il était premier ministre il a favorisé l’immigration et le regroupement familial.

Eric Zemmour rappelle à Valls que quand il était premier ministre il a favorisé l’immigration et le regroupement familial. Bravo. Et il aurait pu rajouter que Valls et ses copains se sont fait élire avec les voix des musulmans et particulièrement par des salafistes de la mosquée d’Evry.
Il ne faut se laisser manipuler par les mots qui sortent de la bouche de Valls, Pina, Malek Boutih, sifaoui… ce sont des tartuffes socialistes qui tentent de se faire passer pour des combattants contre l’islamisme alors qu’ils ont toujours soutenu l’immigration et ont été aux avant-poste du clientélisme.