Archives par mot-clé : Islamistes

En échange du vote musulman, Macron aurait promis des circonscriptions aux barbus

 

Nous avons relayé ce matin le témoignage d’un franco-marocain qui, après avoir cotoyé de près les Frères musulmans (UOIF en France ) consacre une partie de son énergie et de son temps à lutter contre eux et donc contre les islamistes.

http://resistancerepublicaine.eu/2017/05/01/macron-entoure-de-musulmans-radicaux-obeit-en-sus-au-chantage-aux-voix-du-ccif/

Je voudrais y revenir, afin qu’un maximum de personnes sachent.

Cet article est important parce qu’il montre la collusion entre En Marche et des islamistes notoirement connus et sur le fait qu’il y aurait eu des tractations entre eux et Macron afin que leur soit offertes des circonscriptions pour les législatives en cas de victoire de Macron….

C’est ainsi que Mohamed Saou, après avoir été écarté de En marche, y est revenu, suite au chantage de Marwan Muhammad, celui qui rêve à voix haute d’une France musulmane… Continuer la lecture de En échange du vote musulman, Macron aurait promis des circonscriptions aux barbus

Dijon (21) : l’Académie, la CAF et la ville partenaires des islamistes du CCIF

Rencontre / débat autour du livre « Petit manuel pour une laïcité apaisée » de Jean BAUBEROT et le Cercle des enseignants-e-s laïques.
Avec la présence d’un des auteurs.
Gatuit, bar associatif
En partenariat avec le CCIF.
resa@lamaisonphare.fr / 03 80 45 45 26

Facebook
Continuer la lecture de Dijon (21) : l’Académie, la CAF et la ville partenaires des islamistes du CCIF

(Rediff) Attentat islamique: Marine Le Pen prophétique “Combien de Mohamed Merah dans les bateaux…”

Précédente diffusion le 22 avril 2015

Plus que prophétique, lucide…. il faut se souvenir qu’à l’époque Marine Le Pen a été insultée par toute la classe politique et médiatique.

« Combien de Mohamed Merah dans les bateaux, les avions, qui chaque jour arrivent en France remplis d’immigrés ? », « combien de Mohamed Merah parmi les enfants de ces immigrés non-assimilés ? »

Continuer la lecture de (Rediff) Attentat islamique: Marine Le Pen prophétique “Combien de Mohamed Merah dans les bateaux…”

Alain Marsaud (LR) : « Trappes est gouvernée par des islamistes »

Invité sur LCI ce mercredi 20 juillet, Alain Marsaud, député LR, a estimé que les auteurs des attaques récentes en France sont des « radicaux qui rejettent notre modèle français » et « qui entrent dans la violence« . Il cite pourtant l’exemple de Trappes (Yvelines), qui selon lui « est une ville gouvernée (…) aujourd’hui par des islamistes » ajoutant que « la République est en train de disparaître » dans cette commune des Yvelines.


LCI

Comment Sarkozy a installé les islamistes en Libye

Extrait du livre “Histoire secrète des Frères Musulmans” de Chérif Amir, docteur en géopolitique à Paris VIII préfacé par Alain Chouet ( ex DGSE) , paru chez Ellipse en 2015, pages 201 :
Le renversement de Mouammar Kadhafi par les milices islamistes des Frères Musulmans libyens avec l’aide militaire de l’OTAN, a plongé le pays dans un véritable chaos sécuritaire, extrêmement dangereux pour tous ses voisins. Dès la chute du régime de Tripoli un gouvernement dirigé par un membre libyen de la confrérie, Mostapha Abdel Jalil, fut instauré et des milices locales appartenant aux Frères Musulmans commencèrent à contrôler les villes importantes comme Benghazi et les zones d’exploitation d’hydrocarbures, dont la production est achetée par les Etats européens et la Turquie. Une époque de terreur s’ouvrit, car les groupes islamistes, soutenus par Ankara, financés par le Qatar et tolérés par les gouvernements européens cherchèrent alors à “purifier” la Libye des partisans du dictateur Mouammar Kadhafi, avant d’imposer leur loi et leur vision politique sur le terrain. Cette situation permit la création d’une enclave islamiste à Bengazi, qui devint la base arrière des Frères Musulmans égyptiens? Le pays passa finalement sous le contrôle politique des militants islamistes, puisque le frère d’Abu Yahya El-Libi – le numéro deux d’al Qaeda après Ayman El-Zawahri- fut nommé président du Conseil législatif libyen, et qu’Abdel Hakim Belhadj, l’ancien chef du Groupe islamique combattant libyen (GICL) fut désigné gouverneur de Tripoli.
Le 20 avril 2011, l’islamiste Mostapha Abdel Jalil fut accueilli par Nicolas Sarkozy à l’Elysée, qui lui déclara publiquement : “Nous allons vous aider. Comme le font les Anglais, il y a des éléments militaires qui se trouvent avec notre représentant diplomatique auprès du CNT (Consiel National de Transition)”. Le chef du Commandement des Opérations Spéciales (COS) , le général Christophe Gomart précisa a postériori à l’auteur du livre “La vérité sur notre guerre en Libye” Jean-Christophe Notin que “l’envoi des forces spéciales a été décidé bien plus tôt, dès le début des opérations, en Conseil de défense restreint, sur proposition de l’Etat Major des Armées” infirmant la version de Sarkozy niant l’implication de nos hommes au sol.
La description des parachutages d’armes aux islamistes est aussi éloquente, page 391 dans Continuer la lecture de Comment Sarkozy a installé les islamistes en Libye

La Libye, bombe migratoire et djihadiste au sud de l’Europe

Lire aussi:

– Les services secrets italiens ont lancé l’alarme sur le prochain arrivage de 250.000 à 500.000 réfugiés en provenance de la Libye au cours des deux à trois prochains mois

-Terrorisme : alerte en Méditerranée

Avec le retour du beau temps en Méditerranée, les départs s’intensifient et les drames en mer se multiplient. Le chaos qui règne le long de la côte de la Tripolitaine, où se concentre l’essentiel des départs de puis l’Afrique du Nord, expose de manière crue le défi migratoire que pose désormais à l’Europe une Libye à l’Etat failli.

Après des chiffres records en 2014 – autour de 170 000 arrivées en Italie –, la courbe s’envole depuis le début de l’année. « Avec le beau temps, on dénombre en ce moment entre 300 et 700 migrants qui quittent la Libye par jour», estime un officier de renseignement de la coalition de milices qui contrôle Misrata.

Dans ce contexte, la crainte de voir des groupes djihadistes faire la jonction avec les réseaux de passeurs n’est plus une simple hypothèse. Elle alarme de plus en plus les Européens. A Misrata, un officier de renseignement n’écarte pas cette perspective, même s’il n’est pas en mesure d’en fournir des indications tangibles. «Il y a une stratégie des djihadistes d’utiliser les migrants pour déstabiliser l’Europe, croit-il savoir. Ils travaillent sur le long terme. »

Les lieux de la Tripolitaine d’où les esquifs précaires prennent la mer sont connus : Zouara, Sabratha, Zaouïa, Garabulli, Al-Khoms, Zliten, points d’aboutissements des routes méridionales traversant le Sahara. Et pour les contrôler, l’administration fantôme d’un pays en guerre ne dresse plus qu’une fiction de barrière. Le lieutenant-colonel Taufik Alskir soupire. […] Pour souligner son impuissance, le lieutenant-colonel Alskir lâche Continuer la lecture de La Libye, bombe migratoire et djihadiste au sud de l’Europe

La Libye sème la panique au Maghreb

La Libye sème la panique au Maghreb

Maroc, Algérie et Tunisie craignent de voir le chaos libyen déborder chez eux. Dans les trois pays, l’armée a demandé à des officiers de différer leurs congés.

Intox ou menaces réelles ? Le chaos grandissant en Libye met les responsables maghrébins sur les dents.

Sarkozy-Bernard-Henri-Lévy-Abdeljalil

La situation libyenne est, il est vrai, inquiétante : le pays, immense et peu peuplé aux frontières poreuses, n’est plus gouverné depuis de longs mois. Les milices y font la loi et le pays est en voie de “somalisation”. Aussi, les rumeurs se multiplient-elles sur des menaces islamistes de djihadistes liés à al-Qaida – voire à l’État islamique – qui prépareraient une campagne d’attentats à partir de la Libye. On parle de tunnels creusés sous la frontière libyo-algérienne, voire algéro-marocaine, pour faire entrer des armes et des explosifs… Douteux.

Faute d’informations précises de la part des autorités maghrébines, c’est le récent bombardement à Tripoli, de milices, par des avions inconnus, qui a semé la panique au Maghreb, obligeant la France et les États-Unis à déclarer qu’ils étaient étrangers à ce raid. Mardi 19 août, le suspens a pris fin. Officier libyen dissident, le général Khalifa Hattar a annoncé être à l’origine du bombardement. On ignorait qu’il disposait d’avions… Les autorités libyennes affirment que les avions sont étrangers. Pourraient-ils être égyptiens ? Car Hattar et le président égyptien, le maréchal Sissi, Continuer la lecture de La Libye sème la panique au Maghreb

Marine Le Pen : “Les antisémites, ils sont dans les quartiers”

En faisant entrer de milliers d’immigrés extra-européen, l’UMPS s’est fait le meilleur complice de l’antisémitisme en France.

————

Interpellée à Nice sur l’antisémitisme du FN, la présidente du parti d’extrême droite a rétorqué que les antisémites organisaient le djihad dans les quartiers.

En déplacement mercredi à Nice, Marine Le Pen a rétorqué à deux passants qui accusaient le FN d’être antisémite que les antisémites étaient “dans les quartiers”, où ils organisent “le recrutement pour le djihad islamique”. La scène s’est déroulée sur le marché de la Libération à Nice. Un premier passant vient au-devant de la patronne du FN pour lui demander si son parti est “toujours antisémite”. “Le FN n’est pas antisémite”, répond la députée européenne. “Il l’a toujours été”, assure le passant.

“Il ne l’a jamais été”, réplique Marine Le Pen, qui ajoute : “Et aujourd’hui, je vais vous dire où ils sont les antisémites, ils sont dans les quartiers, là où ils sont en train d’organiser le recrutement pour le djihad”. “Le vrai danger pour les Juifs, c’est la montée du fondamentalisme islamique dans notre pays“, poursuit-elle.

 

Mme Le Pen a ensuite été interpellée par un autre passant sur les “mauvais propos qu’a eus le FN sur les Juifs”. Deux ans, jour pour jour, après l’assassinat de trois enfants et d’un enseignant juifs à Toulouse par Mohamed Merah, Marine Le Pen lui répond : “C’est une journée particulière, c’est l’anniversaire d’un drame, le drame de l’affaire Merah. On peut avoir une pensée aujourd’hui pour les victimes de l’islamisme fondamentaliste.” D’après elle, “on a essayé d’évacuer (“l’islamisme fondamentaliste”) du débat public et on sait pourtant qu’il fait des émules tous les jours”.

Le Point

Syrie/Marine Le Pen: Hollande choisit les islamistes.

Bravo ! nos soldats n’ont pas à aller se faire tuer pour des islamistes ou les beaux yeux d’Obama.

Communiqué de presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National

marine-le-pen-photoFrançois Hollande a indiqué sa détermination à engager la France dans une intervention militaire américaine en Syrie qui s’avère désormais plus que probable, et imminente.

C’est une décision précipitée, fondée sur des supputations (« Tout porte à croire » que c’est le régime qui a commis cet acte, selon ses propres termes) alors que la lumière n’a pas encore été faite sur les attaques chimiques commises en Syrie. Il y a quelques semaines, Carla Del Ponte, membre de la commission d’enquête de l’ONU sur la Syrie, indiquait elle-même que les rebelles utilisaient de telles armes. L’expérience du passé aurait pourtant dû le faire réfléchir : chacun se souvient des manipulations américaines au sujet des armes de destruction massive en Irak qui en réalité n’existaient pas.

C’est une décision qui inféode une nouvelle fois gravement la France aux Etats-Unis. Manifestement, François Hollande a choisi d’obéir aux injonctions américaines d’intervenir en Syrie, et de continuer à saper l’indépendance de notre pays, comme Nicolas Sarkozy l’avait fait lui aussi en choisissant d’intervenir en Libye. On est loin du refus salutaire de la France, en 2003, de s’engager auprès des Américains en Irak. On est loin d’une diplomatie forte et autonome, respectueuse du droit international.
Mais c’est surtout une décision qui sera très lourde de conséquences dramatiques.
D’abord parce qu’il s’agit, en attaquant le régime syrien, de soutenir des rebelles islamistes ; François Hollande a d’ailleurs annoncé son intention de les armer davantage.

Là encore, l’expérience du passé ne semble servir à rien : Nicolas Sarkozy avait commis la même erreur en Libye, en contribuant à mettre au pouvoir les rebelles islamistes, avec les conséquences terribles que l’on sait aujourd’hui. La charia, la persécution des chrétiens de Syrie, voici ce Continuer la lecture de Syrie/Marine Le Pen: Hollande choisit les islamistes.

Islam de France : Augmentation de la radicalisation parmi les militaires français

Le mercredi 19 juin 2013 ont eu lieu les 5èmes Rencontres Parlementaires de la Sécurité nationale. Elles étaient présidées par Jean-Jacques URVOAS, Président de la Commission des Lois de l’Assemblée Nationale.

Par Jérôme Saiz.

Réunis au mois de juin dernier à l’occasion des cinquièmes rencontres parlementaires de la sécurité nationale, l’ensemble des services de renseignement français était à l’unissons pour dresser le portrait de la profession aujourd’hui. Entre adaptation aux évolutions technologiques, nouveaux fronts, radicalisation et départs massifs à destination des zones
de combat syriennes, les services sont désormais confrontés à de nouvelles pratiques et doivent faire répondre à de nouveaux impératifs.
(…)
Pourtant les services ne peuvent pas faire l’impasse : ils doivent évidemment être présents sur les réseaux. Et désormais en particulier pour faire face au phénomène d’auto-radicalisation sur Internet.
Leurs cibles sont alors « des jeunes souvent déstructurés, ayant vécu pour l’essentiel dans un environnement violent avec accès aux armes, qui vivent dans le virtuel et passent très rapidement à l’acte « 
(Patrick Calvar, DCRI).
Difficulté supplémentaire : ces jeunes peuvent parfaitement être inconnus des services de police au moment de leur passage à l’acte. Ce phénomène est nouveau et les services estiment ne pas disposer à ce jour des moyens nécessaires pour le traiter efficacement. « Il est difficile d’agir, et souvent impossible de réprimer les administrateurs des sites de recrutement. Entre autre parce que le délit d’association de malfaiteurs en relation avec Continuer la lecture de Islam de France : Augmentation de la radicalisation parmi les militaires français

Quand des islamistes syriens étaient arrêtés en Turquie avec du gaz sarin

Les autorités turques ont arrêté douze membres présumés du Front al Nosra, un groupe rebelle syrien lié à Al Qaïda en Irak, qui planifiaient des attentats en Turquie et étaient en possession de gaz sarin, rapportent jeudi des médias turcs.

 

Ces informations n’ont pas été immédiatement confirmées de source officielle.

Les douze suspects ont été arrêtés à Adana, une ville du sud de la Turquie située à une centaine de kilomètres de la frontière syrienne, écrivent les journaux turcs Taraf, Cumhuriyet et Aksam.

La police a saisi au cours de la perquisition deux kilos de gaz sarin et des armes lourdes, ajoutent-ils sans citer leurs sources.

Les membres présumés du Front al Nosra préparaient un attentat de grande ampleur et on été inculpés par un tribunal de la ville, selon les journaux.

Les Echos

Le Front al Nosra déjà évoqué dans un reportage sur les islamistes en Syrie (JT F2 / 28.05.2013)

Trappes : 200 émeutiers attaquent le commissariat en soutien à un islamiste.

Plus on avance, et plus les évènements ressemblent aux prémisses de la guerre civile en Algérie. Mais le problème pour le gouvernement sozialiste c’est l’extreeeemmme drouaaate

– – – – – – – – – –

Addendum dimanche 21 juin :

Malgré l’appel au calme des autorités et des associations, malgré le renforcement du dispositif policier, des émeutes urbaines ont de nouveau eu lieu à Trappes dans la nuit de samedi à dimanche pour la 2e fois consécutive après celles de vendredi soir. […]

Des voitures, des poubelles et du mobilier urbain ont été incendiés et détruits. Quatre personnes ont été interpellées.

Interrogé sur BFM TV, David Callu, du SGP Police, a aussi affirmé que des heurts se sont produits dans les villes voisines, notamment Elancourt et Guyancourt.

TF1 News

– – – – – – – – –

Addendum : Afin de ne pas affronter une nouvelles fois les islamo-racailles, la justice et l’état ont préfèré se coucher devant les menaces et ont choisi de  libérer celui qui a tenté d’étrangler un policier. Le jeune Nicolas Buss, militant de la manif pour tous, qui a fait deux mois de prison fermes pour avoir refusé de donner son ADN lors d’un contrôle, n’a pas connu cette chance….

L’homme dont ils réclamaient la libération a été relâché ce samedi. Selon la préfecture des Yvelines, il a été placé sous contrôle judiciaire et sera présenté devant la justice en septembre.

Une sanction bien trop clémente pour Thierry Mazé. « Il a tenté d’étrangler un policier, c’est une tentative de meurtre! Il aurait dû être puni. Sinon, à quoi ça sert de faire respecter la loi? Les collègues de Trappes sont écoeurés », s’indigne le syndicaliste, qui déplore que les peines-planchers n’aient pas été appliquées. Autrement dit, que l’agression d’un agent de l’ordre ne soit pas automatiquement sanctionnée par une lourde peine.

L’Express

 – – – – – – – – – – –

Une émeute musulmane préméditée. Sur twitter des appels à manifester devant le commissariat ont été lancés à tous les musulmans de Trappes.
emeute premeditée

addendum : vidéo de Line press après l’émeute

Ecouter la bande son de cette vidéo dénichée par Fdesouche, on y entend le cris de ralliement des djihadistes et on y découvre la complicité des habitants avec les émeutiers islamistes:

« Takbir ! Allah Akbar »>

La situation est tendue ce soir à Trappes (Yvelines) où entre 200 et 400 personnes Continuer la lecture de Trappes : 200 émeutiers attaquent le commissariat en soutien à un islamiste.