Archives par mot-clé : Israel

Quand le Hamas mène les Palestiniens à la boucherie

Le mouvement islamiste Hamas n’est pas un mouvement révolutionnaire pour rien. L’occasion qui se présentait le 14 mai était unique. L’inauguration de l’ambassade des Etats-Unis à Jérusalem a permis de mobiliser au moins 50 000 personnes avec un but extrêmement précis, prendre d’assaut la frontière israélienne et pénétrer en force sur le territoire de l’Etat hébreu, dans l’idée d’une « Marche du Retour », commémorant pour les Palestiniens la fameuse « Nakba » (catastrophe).

Derrière la barrière de sécurité, les premiers villages et kibboutz agricoles ne sont qu’à 300 ou 500 mètres, exposés à la rage des militants du Hamas, du Fatah et du Djihad islamique, qui encadraient bien sûr cette « manifestation » en forme d’assaut.

Quand l’émotion médiatique sera tombée et qu’il sera le temps de l’analyse factuelle de la situation, on pourra peut-être prendre le temps de montrer comment ces mouvements ont fait venir par autobus entiers des jeunes gens courageux pour en faire des icônes de leur propagande révolutionnaire.

On verra aussi les cadres de ces mouvements avec leurs talkie-walkie donner leurs ordres, on verra aussi le va-et-vient de leurs motos pour diriger les attaques sur une douzaine de points, identifiés comme les plus vulnérables et identifiés comme tels sur les réseaux sociaux. Continuer la lecture de Quand le Hamas mène les Palestiniens à la boucherie

Quand un chroniqueur de la télé mélenchonienne Le Média prétendait que l’État Islamique était une création d’Israël.

Quand Pierre Laurent s’indigne de l’accueil de Marine Le Pen en Israël alors… qu’elle n’y a jamais été.

Plusieurs membres de LFI et du PCF se sont vus refuser le droit de se rendre en Israël. Concrètement, les députés LFI Clémentine Autain, Michel Larive, Danièle Obono et Muriel Ressiguier, les députés européens Pascal Durand (EELV) et Patrick Le Hyaric (PCF), mais aussi le sénateur et secrétaire national du PCF Pierre Laurent, souhaitaient se rendre en Israël la semaine prochaine pour rencontrer le dirigeant palestinien Marwan Barghouti, membre du Fatah emprisonné depuis plus de quinze ans.

Mais le 13 novembre, les autorités israéliennes ont indiqué qu’elles refuseront l’entrée sur leur territoire à ces élus français, voyant d’un mauvais œil que l’on vienne soutenir un homme qu’Israël considère comme un terroriste. Continuer la lecture de Quand Pierre Laurent s’indigne de l’accueil de Marine Le Pen en Israël alors… qu’elle n’y a jamais été.

Visite de Nicolas Bay (FN) en Israel: Le secrétaire général du FN rencontre avec le ministre Yaakov Litzman

(MàJ)

Premier rapprochement entre Benyamin Netanyahou et Marine Le Pen. Le chef du gouvernement israélien a autorisé, aujourd’hui, l’un de ses ministres, Yaakov Litzman, à rencontrer le secrétaire général du FN, Nicolas Bay.

La rencontre est intervenue à la mi-journée, au siège du gouvernement israélien à Jérusalem. Une demi-heure d’entretien entre le député européen FN Nicolas Bay et le ministre de la Santé, Yaakov Litzman. Quelques heures auparavant, le cabinet du Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, avait autorisé cette rencontre, à condition qu’il n’y ait jamais aucune confirmation officielle et aucune photo. Car, jusqu’ici, tous les gouvernements israéliens ont boycotté le Front national. Aucun ministre n’avait jamais serré la main d’un de ses dirigeants. Contacté par Europe 1, le ministère israélien de la Santé n’a pas souhaité répondre à nos questions.

Europe 1


Lire aussi l’article du journal de la gauche israélienne Haaretz: Un haut dirigeant du Parti de Marine Le Pen en visite en Israël, rencontre le parti au pouvoir Membre

Le secrétaire général du Front national Nicolas Bay, en visite en Israël depuis mercredi a rencontré des membres de la communauté française ainsi que le président des Jeunes du Likoud David Shayan, d’après Haaretz.

La visite du responsable frontiste serait à titre privé, selon le quotidien israélien, qui précise qu’un militant du FN de confession juive aurait organisé le voyage et préparé des rencontres pour l’euro-député Bay afin de rallier des soutiens de la communauté juive française.

Shayan a confirmé à Haaretz avoir rencontré Bay, tout en ignorant à quelle formation politique il appartenait.

« Ce n’est qu’après la réunion, qui n’était pas officielle, que j’ai appris que Bay était membre du parti de Marine Le Pen », a-t-il dit, ajoutant toutefois qu’il ne « boycottait personne ».

Source

Continuer la lecture de Visite de Nicolas Bay (FN) en Israel: Le secrétaire général du FN rencontre avec le ministre Yaakov Litzman

REDIFF « Le vrai visage de Manuel Valls » : le dernier livre d’Emmanuel Ratier (vidéo)

Voir aussi: QUAND RUTH ELKRIEF S’ÉNERVE CONTRE SON COLLÈGUE QUI RAPPELLE LE LIEN « ÉTERNEL » ENTRE VALLS ET ISRAËL (VIDÉO)

Publier le 25 avril 2014


Le Vrai Visage de Manuel Valls, par Emmanuel… par kontrekulture

Valls ment comme un socialiste… rien de nouveau mais bon à savoir et à rappeler.

Manuel Valls éternellement lié à Israël QUAND MEME!!!!

« Je préfère mille fois serrer la main de Marine Le Pen que d’un responsable du Front de gauche qui défile à côté des drapeaux du Hamas et du Hezbollah

« Je préfère mille fois serrer la main de Marine Le Pen que d’un responsable du Front de gauche qui défile à côté des drapeaux du Hamas et du Hezbollah

(..) Les juifs se tournent-ils dorénavant vers le Front national, parti dont le fondateur a déjà été condamné pour propos antisémites ? « Il n’est pas question que le FN nous instrumentalise », s’agace Joël Mergui, président du Consistoire français. Et, si des estimations internes à la communauté chiffrent à environ 8% le vote frontiste en 2012, cela demeure moins que la moyenne française. « Je préférerais dire que c’est un groupe politique comme le FN qui me fait peur plutôt qu’un mouvement religieux comme l’islam, assure Jonathan-Simon Sellem, créateur du site sioniste JSS News, proche de la droite israélienne. Mais ce n’est pas le cas.

Le problème, c’est que, quand Marine Le Pen dit « il fait beau », tout le monde se sent obligé de dire « il pleut ». »

« Je préfère mille fois serrer la main de Marine Le Pen que d’un responsable du Front de gauche qui défile à côté des drapeaux du Hamas et du Hezbollah », jure l’avocat et dirigeant du Crif Gilles-William Goldnadel. Tandis que les syndicats, des partis à la gauche de la gauche, tels le Nouveau Parti anti-capitaliste ou les communistes, ainsi que des membres du PS, comme les députés Razzy Hammadi et Alexis Bachelay, inquiètent la communauté juive par leurs positions jugées trop pro-palestiniennes, le discours du Front national cadre mieux avec les aspirations de certains amis d’Israël. « Quand l’Algérie marque un but, il y a des incidents dans la rue, se désole un jeune juif. Pour certains d’entre nous, la France n’a plus d’identité, ce pays est mort. »

La demande de Louis Aliot Continuer la lecture de « Je préfère mille fois serrer la main de Marine Le Pen que d’un responsable du Front de gauche qui défile à côté des drapeaux du Hamas et du Hezbollah

Louis Alliot, aux pro-israéliens et pro-palestiniens: « Allez-vous battre là-bas! »

Le vice-président du Front national était interrogé, mardi, sur les craintes de voir s’exporter le conflit entre Israël et le Hamas sur le territoire français.

Alors que la manifestation pro-Gaza interdite à Paris, dimanche, s’est soldée par 65 interpellations, et que le Crif a appelé, ce mardi, à un rassemblement pro-israélien, jeudi, face à l’ambassade d’Israel, Louis Aliot était interrogé mardi sur l’antenne de Sud Radio, sur la position du FN sur le risque qu’avait évoqué François Hollande de voir le conflit israélo-palestinien s’exporter en France.

Le vice-président du Front national a invité les pro-palestiniens et les pro-israéliens à « aller au bout de leur logique » en allant « se battre là-bas au lieu de tout casser dans la rue ici ». Et a ajouté: « le FN est pro-français, c’est-à-dire qu’il dit au gens qui se sentent des solidarités avec les uns ou avec les autres, et qui sont en âge, allez-vous battre là-bas ».

Des encouragements pour les candidats au jihad?

« C’est bien joli d’être là à s’affronter et de nous faire subir ces tensions exportées. Que ceux qui s’engagent de façon violente, je pense notamment du côté pro-palestiniens, aillent au bout de leur logique et partent se battre là-bas au lieu de tout casser dans la rue ici, » a-t-il répondu au Scan du Figaro qui l’interrogeait sur la question.

Louis-Aliot-des-elus-UMP-ont-des-mesures-qui-pillent-notre-programme

Faut-il y voir des encouragements pour les éventuels candidats au jihad? « Le problème ce n’est pas qu’ils y partent, le problème c’est qu’ils en reviennent », a-t-il ajouté.

lire la suite sur BFM TV

Israël : La liaison du fils de Netanyahou avec une non-juive fait scandale

Vous aurez compris que le métissage c’est bien en France et essentiellement pour ceux qui ne sont ni juifs ni musulmans. L’endogamie est une sorte de racisme… alors il faudrait que nos amis fanatiques des papillotes et des falafels (CRIF, Licra…), pensent quelques fois à faire leur autocritique… et à partir de là on commencera à les prendre au sérieux.

——-

La dernière idylle du fils de « Bibi » est en passe de devenir une affaire d’Etat. Depuis quelques mois, le fils du Premier ministre israélien, Yair Netanyahou, 23 ans, file le parfait amour avec une belle Norvégienne de deux ans son aînée, rencontrée sur les bancs de l’université IDC Herzliya, au nord de Tel-Aviv. Mais Sandra Leikanger, étudiante en communication visuelle, n’est pas de confession juive : un scandale aux yeux des élus les plus conservateurs et orthodoxes de l’Etat hébreu.

netanyahou_9407_north_640x440

« C’est un grave problème, a déclaré le député Nissim Ze’ev, cité par le Jerusalem Post. En tant que Premier ministre d’Israël et du peuple juif, il (NDLR : Benyamin Netanyahou) doit incarner la responsabilité nationale à travers les valeurs qu’il promeut au sein même de son propre foyer. Je suis certain que cela lui fait de la peine. Tout Juif désirant préserver ses origines souhaite que son fils épouse une Juive. »

A l’intérieur du Likoud aussi, les critiques fusent. « Tout ce que j’ai à dire, c’est que c’est très malheureux », a réagi le député Moshe Feiglin. D’autres ont tenu des propos bien plus radicaux. Comme Leava, une organisation défendant le principe de la non-assimilation, c’est à dire qui s’oppose à l’union des Juifs avec des non Juifs – particulièrement avec des Arabes. Benamin Netanyahou « est fier de lui (NDLR : de son fils Yair) et légitimise l’assimilation et la destruction du peuple juif», a écrit Leava ce dimanche sur son compte Facebook.

Portrait du député Meyer Habib qui veut une loi contre la quenelle (vidéo)

Vu et Lu sur Fdesouche

En regardant ces vidéos vous comprendrez pourquoi il faut en finir avec la double nationalité pour les élus de la république. Ce zozo du peuple élu est payé par vos impôts….

ça se passe de tout commentaire.

Meyer Habib (wikipédia) : En 2013, il est élu à l’élection législative partielle dans la 8e circonscription des Français établis hors de France, sous l’étiquette de l’UDI (parti de Jean-Louis Borloo). Il bénéficie du soutien officiel du premier ministre israélien Benyamin Netanyahou, pour qui il fut un temps son conseiller.
Il est vice-président du conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF), où il est responsable de la commission Israël. Cela l’a amené à tisser des relations amicales avec de nombreuses personnalités politiques françaises, dont l’ex-président Nicolas Sarkozy, et le président actuel, qu’il considère comme des amis d’Israël.

Député français (wikipédia) : Chaque député, bien qu’élu dans un cadre géographique déterminé, est le représentant de la Nation tout entière. Ainsi, à l’Assemblée nationale et dans sa circonscription, chaque député agit et parle au nom de l’intérêt général et non pas au nom d’un parti politique, d’un groupe d’intérêt ou d’une région.

Israël: de l’or dans la voiture de l’employé consulaire français

Les douaniers israéliens d’Allenby, au point de passage entre la Jordanie et la Cisjordanie, ont saisi dans son véhicule 152 kilos d’or, des chèques pour près de deux millions de dollars, 500 kilos de tabac et 800 téléphones portables. L’homme a été très vite expulsé vers la France. Une affaire crapuleuse, dit-on du côté des autorités.

(…)

De fait, en fouillant la voiture les douaniers israéliens découvrent, outre 500 kilos de tabac, quelque 152 kilos d’or, des chèques pour un montant total de deux millions de dollars, et 800 téléphones portables.

L’homme, chef de garage au consulat, est immédiatement arrêté, et expulsé vers la France. Sans que l’on sache s’il a été ou non interpellé sur le sol français. Personne ne sait à qui était destiné la marchandise. Tout juste explique-t-on qu’il s’agit, sans doute, d’une affaire crapuleuse et non d’un quelconque financement du terrorisme.

ISRAEL ET LES ETATS-UNIS FOUS DE RAGE CONTRE LA TURQUIE

Lu sur le blog de Jovanovic

Je me suis bien amusé en regardant cette une du Jewish Voice… Oh les vilains Turcs, ils commercent en or avec l’Iran et se font des c..astagenttes en or. Cela déplait à Tel Aviv qui aimerait bien rayer la Turquie de la carte, s’il le pouvait. Comme quoi l’or ne sert à rien, sauf à commercer quand vous n’avez plus de monnaie papier ni de Swift. Israel aimerait bien interdire le commerce de l’or à toute la planète.

cliquez sur l'image pour l'agrandir
cliquez sur l'image pour l'agrandir

PS: pendant ce temps, encore un record de battu par le US Mint en janvier avec la vente record de pièces en argent, la Silver Eagle!!!! Certains se préparent à la faillite du dollar. Revue de Presse par Pierre Jovanovic ©

Arte et France 2 au seul service des Palestiniens

C’est peut-être un habitant de Ramallah qui aura le mieux résumé (Le Figaro du 30 novembre) le sens le plus profond de la résolution votée par l’Assemblée générale de l’ONU et qui proclame la Palestine comme « État observateur non membre » : « Moi, quand les Israéliens ne sont pas contents de quelque chose, je me dis que ça doit être bon pour nous. »

Rien, absolument rien ne va changer dans les faits. Mais une fois de plus, le monde arabe et une partie du vaste monde vont se réjouir de cet isolement métaphysique de l’État juif.

C’est dans ce rite humiliant, obtenu automatiquement auprès d’un aréopage composé majoritairement de gouvernements autocratiques, que les Palestiniens puisent régulièrement une jubilation un brin morbide.

C’est dans ce contexte délétère que l’audiovisuel du service public français a définitivement adopté le récitatif palestinien.

C’est donc sans surprise que, lors du nouveau round qui vient d’opposer pendant une semaine une organisation officiellement brevetée comme terroriste par le monde libre et Israël, on a assisté à des reportages unilatéraux et larmoyants. Continuer la lecture de Arte et France 2 au seul service des Palestiniens

Gaza. L’horrible parade (Photo Paris Match)

L’image que propose Paris Match n’est pas la reconstitution d’un rodéo dans une cité de France.

– – – – – – – – – – – – – – –

L’image glace le sang. Mardi, le Hamas a affirmé, par la voix de sa station de radio, avoir abattu six hommes présentés comme des traîtres à la solde d’Israël. Après presque une semaine de bombardements israéliens sur la ville, le groupe qui tient l’enclave palestinienne a voulu frapper les esprits. Des hommes armés sur des motos ont entrepris de traîner dans les rues de la ville le corps d’un de ces supposés traîtres.

Le Hamas jure que les hommes ont été pris « en flagrant délit » d’espionnage

Selon la radio du Hamas, citée par Reuters, ces six hommes avaient été pris «en flagrant délit». «Ils étaient en possession de matériel de haute technologie et de matériel pour filmer des positions (des activistes palestiniens)», a expliqué le média aux mains du Hamas, affirmant s’appuyer sur une source au sein des forces de sécurité.

Lire la suite sur Paris Match

le Hamas rêve d’enterrer la paix entre l’Egypte et Israël

De toute évidence, une opération militaire israélienne de grande envergure a lieu en ce moment dans la bande de Gaza. Après plusieurs semaines d’escalade, l’assassinat ciblé d’Ahmad Jaabari, important chef militaire du Hamas, montre que le Rubicon a été franchi et qu’Israël a décidé d’accepter le défi lancé par le gouvernement de Gaza.

Il y a un air de déjà vu : fin 2008, à la veille de ce qui allait devenir l’opération Plomb durci, un certain Barack Obama venait d’être élu président des Etats Unis et le parlement israélien avait été dissous pour provoquer des élections anticipées. Mais, entre temps, beaucoup d’éléments ont changé. L’équation politique, géopolitique et internationale s’est en effet considérablement compliquée depuis : en Egypte, Mohamed Morsi, soutenu par les Frères musulmans, a été élu président à la place de Hosni Moubarak, le Sinaï est devenu la base arrière du Hamas et une vague de révoltes déstabilise la Syrie, la Libye et le Yémen, non sans en fragiliser d’autres, comme la Jordanie.

Malgré ces évolutions, pour Israël, le problème se pose dans des termes à peu près identiques : comment maintenir l’équilibre de la terreur avec le Hamas, jusqu’ici maître – de plus en plus contesté – de la bande de Gaza ? Le Hamas refusant tout compromis avec Israël afin de préserver sa légitimité face à une Autorité palestinienne usée par dix-neuf ans de négociations avec Israël, l’option diplomatique était inenvisageable. Restait donc à trouver un savant dosage de pressions politiques (via l’Egypte qui ne souhaite pas l’embrasement de la zone, le Qatar qui se soucie en priorité de la menace iranienne et de l’avenir de la Syrie…), économiques et militaires pour contenir le conflit entre Israël et le Hamas.
Continuer la lecture de le Hamas rêve d’enterrer la paix entre l’Egypte et Israël