Archives par mot-clé : Itélé

Laurence Haïm quitte iTélé et rejoint Macron

Hystérique multiculturaliste, immigrationiste déjantée, obamaniaque chronique, Laurence Haïm restera dans l’histoire des média la journaliste militante de gauche qui n’a pas su contrôler ses nerfs à la ré-élection de Georges Bush.

Le nomination Laurence Haïm comme porte-parole de Macron apporte une nouvelle preuve des rapports incestueux entre les média et la caste politique en place depuis 40 ans.
En juin dernier la militante déguisée en journaliste faisait d’ailleur semblant de découvrir Macron. Elle nous avait servi une séance de léchage de botte comme elle savait si bien le faire:

« Quand je vous écoute, j’ai l’impression que c’est un discours qu’un homme de droite pourrait tenir. Et c’est ça qui m’intéresse dans votre parcours », lui avait lancé la correspondante du groupe Canal aux Etats-Unis.

« Vous êtes très fort pour partir dans un romantisme verbal que je trouve intéressant », reconnaissait-elle aussi alors qu’Emmanuel Macron éludait une de ses questions.


Obama s’en va, elle aussi. Laurence Haïm, correspondante emblématique d’iTélé à la Maison Blanche, tire sa révérence de la chaîne d’information en continu.

La journaliste de 50 ans l’a annoncé sur son compte Twitter ce mardi, quelques heures seulement avant de couvrir le dernier discours de Barack Obama.

D’après les informations du Monde, Laurence Haïm devrait rejoindre l’équipe de campagne d’Emmanuel Macron, dont elle devrait devenir l’une des porte-parole.

Seule journaliste à interviewer Obama en 2008

Continuer la lecture de Laurence Haïm quitte iTélé et rejoint Macron

Trump et le bébé : BFM TV en flagrant délit de manipulation

L’acharnement médiatique anti-Trump de la presse est de la folie pure. Ils sont tous devenus dingues….
Bravo à Fdesouche

Journaliste de Itélé

Article de BFMTV

La scène intégrale :

Russie, grand remplacement, Islam… : Aymeric Chauprade Vs Claude Askolovitch

L’eurodéputé FN Aymeric Chauprade était l’invité de Claude Askolovitch samedi 8 novembre. Les questions d’asko sont comme souvent au niveau zéro de l’échelle de l’intelligence…

Feuille de route gouvernementale pour l’intégration : le choc ( MàJ vidéo)

Communiqué de presse de Marion Maréchal-Le Pen – 06 février 2014

La presse a dévoilé la nouvelle feuille de route de l’intégration établie par le Gouvernement, qui s’imposera progressivement aux politiques publiques.

Apprentissage extensif de l’arabe, quotas de personnes issues de l’immigration dans la fonction publique, réécriture de l’histoire de France pour survaloriser l’apport des étrangers etc. Ce catalogue de mesures n’est que la conséquence logique de l’action et de la réflexion menées par la gauche et l’extrême gauche depuis 2012.

Dépénalisation du séjour irrégulier, rapport Tuot, rapport sur l’intégration, promotion des langues minoritaires : tout converge vers un saut qualitatif majeur qui aboutira demain au droit de vote des étrangers, promis par François Hollande.

Pour y parvenir, les dirigeants socialistes s’emploient à développer dans l’opinion un sentiment de culpabilité vis-à-vis des inégalités de développement : les pays du Maghreb ou d’Afrique sont pauvres à cause des Français, nous leur devons réparation !

Ils assimilent toute inégalité des conditions matérielles ou de réussite sociale à une discrimination à caractère racial, dont la France serait responsable et qu’elle devrait corriger coute que coute, quel que soit l’effort financier et l’état de nos finances publiques.

Pour finir, ils criminalisent toute opposition à ce mouvement, par des amalgames permanents et des références aussi récurrentes qu’abusives à l’extrémisme, à la haine, aux idées nauséabondes, aux années 30 etc.

Je dénonce avec la plus totale fermeté l’ensemble des propositions formulées dans cette feuille de route, qui généralise la discrimination positive et la déconstruction de l’identité nationale au profit d’une république communautarisée et porteuse des germes de la division la plus grave.

————–

Lu et Vu sur Fdesouche

i>TELE dévoile en exclusivité, la feuille du route du gouvernement sur l’intégration qui ambitionne de renouveler en profondeur l’approche des questions d’intégration en France « dans un esprit de responsabilité et avec le souci constant du respect des valeurs de la République ». La feuille de route s’appuie sur 44 propositions sensées lutter contre les discriminations et améliorer la politique d’intégration. L’accent est mis sur la diversité et le multiculturalisme. La fin du modèle d’intégration à la française ?

Autrefois l’immigration était traitée comme devant s’adapter à la société dans laquelle les immigrés entraient et aujourd’hui c’est la société qu’il faut adapter… le modèle d’assimilation suppose une asymétrie entre la société qui accueille et ceux qui arrive…. dans ce rapport on ne voit aucune définition de la culture substantielle de la France. C’est comme si la France était privée de culture substantielle… y a pas de culture particulière toutes les cultures sont à égalité, y compris celle qui vient d’arriver C’est un procédé de dénationalisation

Manipulation de Gamaches : le coup fourré de l’UMP avéré (maj vidéos)

Après que le FN ait décidé de porter plainte contre lui, Arnaud Cléré revient sur ses propos au sujet des nazis…..

Addendum 27 novembre :  via fdesouche Analyse dans Les Off de Michaël Darmon sur iTélé

Journaliste Michaël Darmon : [Arnaud Cléré] qui était parti au Front National et qui aujourd’hui en revient de manière bien opportune est médiatiquement mis en scéne par le patron de l’UMP

 

Journaliste Michaël Darmon : Voilà, c’est le fameux arbre qui cache la forêt, on parle beaucoup d’Arnaud Cléré mais effectivement on parle moins de tous ceux qui essayent donc d’arriver vers le Front National

Addendum :
Militants déçus du FN : «une manoeuvre politique» selon Marion Maréchal Le Pen

– – – – – – – – – – –

L’UMP et les média complices ont encore menti… il est quand même incroyable de voir des média se contenter de prendre pour argent comptant les déclarations diffamantes d’une individu, sans lui demander d’apporter les preuves de ce qu’il avance. Curieuses méthodes journalistiques qui consistent à transformer une affabulation en information.

– – – – – – –

Message du FN

« L’affaire » de Gamaches était donc bien une manipulation de l’UMP, c’est à présent avéré. Alors que les journalistes commençaient à émettre des doutes quand Arnaud Cléré disait « je ne suis pas capable de les identifier » au sujet des prétendus porteurs de tatouages nazis, nous avons retrouvé un message de l’affabulateur envoyé sur le compte facebook de Laurent Brice, Secrétaire Départemental du Pas-de-Calais et organisateur de cette réunion qui s’est tenue à Hénin-Beaumont.

Dans le message en question, posté le lendemain, Cléré adresse ses remerciements et félicitations à Laurent Brice en ces termes : « Cher Laurent, bravo pour l’organisation de la réunion de ce dimanche, très heureux d’y avoir participé. Amitiés, Arnaud Cléré »

L’indignation soudaine de Cléré est donc clairement le produit d’un téléguidage de l’UMP. Arnaud Cléré n’a pu voir aucune croix gammée sur aucun bras que ce soit : tout cela n’est qu’une invention intégrale de sa part. Quand il dit qu’il a quitté aussitôt Hénin-Beaumont parce qu’il a été choqué, c’est encore du vent, son message de remerciement du lendemain le prouve.

Clere

Ce coup fumeux, quelques semaines après l’affaire Portheault, démontre une stratégie barbouzarde des dirigeants de l’UMP, prêts à toutes les magouilles et les manipulations pour enrayer notre ascension. Nous demandons aujourd’hui à tous les médias qui ont relayé ces 2 affaires, sans jamais effectuer le moindre travail de vérification ni prendre les moindres précautions, de respecter les règles déontologiques en évitant de se faire spontanément les petits télégraphistes des magouilles électoralistes de l’UMP ou du PS, partis aujourd’hui en perdition.

Ci-dessous, le message Facebook adressé par Arnaud Cléré à Laurent Brice, le lendemain de la réunion d’Hénin-Beaumont :

Marion marechal Le Pen : la véritable menace fasciste c’est les cités dans lesquelles les forces de l’ordre ne peuvent pas entrer !

Il n’y a pas de menace fasciste en France. La véritable menace fasciste, et dont on ne veut pas parler, c’est les cités dans lesquelles les forces de l’ordre ne peuvent pas rentrer, où il y a des économies souterraines, des armes… la menace à l’ordre public elle est là.

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

Marine Le Pen défend le jambon face au fondamentalisme islamique (vidéo)

La chef du FN a fustigé Air France qui aurait banni le porc de ses plateaux repas, ou encore des associations humanitaires qui refuseraient des dons.

Sur i>Télé, l’eurodéputée a jugé que le « risque terroriste n’est pas sous contrôle tant que tous ces intégristes ne sont pas en prison ou expulsés ». Pour elle, loin d’incarner la fermeté, le ministre de l’Intérieur Manuel Valls fait « comme Sarkozy » : « Quand les lumières se braquent, on en expulse un ou deux. » « Mais je ne suis pas sûre qu’il y ait une vision et un plan global pour maîtriser le fondamentalisme islamique », a-t-elle ajouté.

« Soumission aux revendications »

Selon elle, « la société française recule, les dirigeants français reculent face aux réclamations » de ce « fondamentalisme ».

« Lorsque l’on voit que notre compagnie Air France n’a plus de porc dans ses plateaux repas, que les cantines scolaires de plus en plus ne présentent pas de porc dans les repas, que les cantines de l’administration font de même, que des associations humanitaires comme Restaurants du coeur et Secours catholique refusent les dons de produits qui contiennent du porc, est-ce que là, on ne se soumet pas aux revendications des plus extrémistes ? », a demandé la dirigeante d’extrême droite.

(…) « On vit où, là ? On n’est pas en Arabie saoudite, on n’est pas au Qatar, on est en France ! », a-t-elle protesté. « L’intégrisme islamique, il ne pousse pas dans les champs en Bretagne », avait-elle auparavant répondu à une question sur les liens qu’elle a établis entre terrorisme et immigration.

Le Point

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

Zemmour vs Domenach : On paye la folie BHLoSarkozyste en Libye. (itélé)

Ce ne sont pas des terroristes, ce sont des maquisard islamiques. Il faut appeler un chat un chat. C’est la guerre de l’Islam qui descend en Afrique et qui a une arrière-cour en Europe, et en particulier en France. Il y avait parmi les terroristes un français.(…)

Le juge Trévidic sort un livre qui explique tout ça, il y a beaucoup de Mohamed Merha dans nos banlieues et qui iront combattre au Sahel. C’est un combat multiforme et les français sont pris dans un nœud énorme. Ils sont eux-même la base arrière de leur combat contre l’islam au Mali et ils ne veulent pas l’avouer, ils n’emploient pas les mots qu’il faut.

Éric Zemmour Vs Nicolas Domenach : rétrospective de l’année 2012. ( Itélé/ça se dispute )

Pour la dernière émission de 2012, Eric Zemmour et Nicolas Domenach s’affrontent sur les grands thèmes polémiques de l’année.

à partir de 3mn :

Dans l’Histoire de France quand des drapeaux étrangers s’affichent, ce n’est jamais par des français, c’est par des troupes étrangères. C’est la première fois que l’on voit ça.

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

Louis Aliot (FN) « L’UMP est aujourd’hui un parti en faillite ! »

Louis Aliot, vice-président du Front National  réagit au sujet du déplacement de François Hollande à Alger ainsi qu’au niveau de l’UMP et du rejet, par la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques, des comptes de l’élection présidentielle 2012 du candidat Nicolas Sarkozy :

« Ils vont devoir en plus éponger, je crois que c’est 18 millions d’euros au total, ce qui est colossal et je pense que l’UMP est aujourd’hui un parti en faillite. En faillite idéologique, on le savait déjà, mais peut-être demain en faillite financière ! »

Dans un communiqué de presse Louis Aliot ajoute Cette décision fera très certainement l’objet d’un recours de pleine juridiction devant le Conseil constitutionnel et dans ce cas, le conseil sera placé devant les contradictions de sa composition et de son fonctionnement. Certes monsieur Sarkozy ne siègera pas pour cette affaire, mais enfin la décision sera rendue par le Conseil constitutionnel dont il est membre de droit.

On savait déjà que sa qualité d’avocat posait un problème de possible conflit d’intérêts, aujourd’hui son intégration trop rapide dans cette haute juridiction pose désormais le problème de l’organisation même du Conseil constitutionnel et de la légitimité de ses décisions.

Déjà en 1995 le Conseil constitutionnel avait validé des comptes qu’il aurait dû rejeter pour les mêmes motifs. Que va-t-il faire aujourd’hui ?

 

 

Dictature du Bien : Le mariage homosexuel, un non débat ? (i>télé/Canal +)

Le cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon, a mis en garde vendredi, après une rencontre avec le ministre de l’Intérieur Manuel Valls, contre le mariage homosexuel qui ouvrirait selon lui la voie à la polygamie et à l’inceste.
Mal lui en a pris ! Ses déclarations ont fait l’effet d’une bombe et ont aussitôt provoqué un tollé médiatique. Les belles âmes, toujours prêtes à bondir sur les récalcitrants au dogme, y ont vu le retour de l’obscurantisme catholique.

Dans la dictature du Bien, le clergé est sympathique quand il défend l’immigration et le sans frontièrisme. En revanche, si certains de ses représentants s’avisent à donner leurs opinions sans suivre l’idée directrice du bien, ils se verront châtiés et voués aux gémonies du modernisme cool et sympa.
Seuls ceux qui pensent selon les codes de la doxa ont le droit à la parole. Pour les autres c’est le goudron et les plumes comme le cardinal Philippe Barbarin en vient de faire l’amère expérience.

Pourtant, ses déclarations, certes exprimées avec maladresse, sont fondées. Car, n’en déplaise aux modernistes de la gauche morale, et comme le souligne si justement éric Zemmour face au fuyant socialiste Nicolas Domenach, l’institution du mariage n’a jamais rien eu à voir avec l’amour et l’égalité.

La question du mariage des homosexuels qui, rappelons-le ne concerne qu’une minorité, remet clairement en cause les fondements de notre droit et de notre civilisation.
Y adhérer c’est souhaiter la fin d’une civilisation, et l’avènement d’une autre.

Mais allez faire comprendre ça aux cryto-staliniens et autres liberaux-libertaires de Canal + ou de France inter !?!?

Police de le pensée: Ménard ejecté de Itélé doit aussi mettre fin à la revue Média (vidéo)

La gauche fait le ménage. C’est la purge. Après la mise au placard d’Eric Zemmour, Robert Ménard ne sera plus sur itélé.
Joint par Jeanmarcmorandini.com , Robert menard confirme cette information, et révèle qu’il vient en effet d’apprendre, à quelques heures de la fin de saison, qu’il ne sera pas renouvelé.

Il précise: « Je suis déçu et en colère. Il y a encore quelques semaines, Cécilia Ragueneau, la directrice générale d’i>télé, m’assurait que tout allait bien. Mais c’est vrai, l’air du temps est au conformisme… et pas à l’impertinence. »

« Aujourd’hui, sur i>télé, comme dans d’autres médias d’ailleurs, on assiste à une reprise en mains. C’est dommage pour le pluralisme de l’information.
Que voulez-vous, le manque de courage, la peur de déplaire, les pressions, tout cela fait beaucoup pour certains. Je le regrette. J’ai aimé travailler sur cette chaîne. »

Jeanmarcmorandini.com

Notons que Menard est aussi obligé de mettre fin à la publication de la revue média pour des raisons économiques. En effet, les annonceurs refusent d’associer leur marque à son positionnement politique et à son libéralisme intellectuel.
C’est sûr qu’il est moins risqué de passer de la pub dans la presse de gauche tenue soit par la CGT (France Inter), soit par La famille Rothschild (libération) ou par la Banque Lazard (Le Monde)…. ce qui prouve une nouvelle fois le caractère hypocrite et totalitaire de la gauche française… elle fut et restera toujours du coté des collabos.

Bonne nuit les dormeurs !


Interview de Robert Ménard le 26 juin 2012 par enquete-debat

Bernard Lugan censuré sur I-Télé

Bernard Lugan, né le 10 mai 1946 à Meknès (Maroc), est un historien français spécialiste de l’Afrique. Il était maître de conférences hors classe à l’Université de Lyon III, où il assurait depuis 1984 différents cours autour de l’histoire de l’Afrique et de la francophonie. Il dispense également des conférences à l’Institut des hautes études de défense nationale (IHEDN) ainsi qu’à l’École de guerre au sein du module Histoire et géostratégie de la francophonie. Docteur en histoire et docteur d’État ès lettres, cet africaniste a enseigné pendant onze ans (1972-1983) à l’Université nationale du Rwanda, pays dans lequel il a mené des fouilles archéologiques. En 2009, il a publié une histoire universelle de l’Afrique publiée sous le titre Histoire de l’Afrique, des origines à nos jours.

Contributeur régulier de plusieurs titres réputés proches de droite ou d’extrême droite dans les années 1980, via notamment des entretiens sur la situation africaine, il a aussi créé et animé pendant 12 ans la revue L’Afrique réelle. Il s’est néanmoins retiré de la vie politique dès 1971 afin de se consacrer à ses recherches historiques. Il a reçu en 1989 le prix Louis-Marin de l’Académie française pour son livre Huguenots et Français, ils ont fait l’Afrique du Sud. Il a été appelé comme expert de la défense par quelques-uns des principaux accusés de génocide au Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR).

De toute évidence, Bernard Lugan n’est pas un bobo de gauche, et ne pense pas comme l’exige la caste médiatique.
Invité à venir présenter son dernier livre sur le plateau de Robert Ménard sur Itélé, la direction de la chaine a donc décidé de censurer l’émission enregistrée.

Cette décision relève de la censure et de l’atteinte à la liberté d’expression dont se réclament pourtant les journalistes. Une telle mesure montre que ceux qui se permettent de donner des leçons de démocratie, de tolérance et de « droits de l’homme » au monde entier ne supportent pas le parler vrai.
Les propos de Lugan étaient-ils scandaleux ?. Vous pouvez juger par vous même: voilà les quatres questions posées par Robert Ménard à son invité :

1) Dans votre livre vous écrivez que les Africains ne sont pas des « Européens pauvres à la peau noire » ; selon vous, c’est pourquoi toutes les tentatives de développement ont échoué en Afrique ?

Le refus de reconnaître les différences entre les hommes fait que nous avons imposé à l’Afrique des modèles qui ne lui sont pas adaptés. Nous l’avons fait avec arrogance, comme des jardiniers fous voulant greffer des prunes sur un palmier et noyant ensuite le porte-greffe sous les engrais. C’est ainsi que depuis 1960, 1000 milliards de dollars d’aides ont été déversés sur l’Afrique, en vain. De plus, nous avons voulu européaniser les Africains, ce qui est un génocide culturel. De quel droit pouvons-nous en effet ordonner à ces derniers de cesser d’être ce qu’ils sont pour les sommer d’adopter nos impératifs moraux et comportementaux ? L’ethno-différentialiste que je suis refuse cette approche relevant du plus insupportable suprématisme. Contre Léon Blum qui déclarait qu’il était du devoir des « races supérieures » d’imposer la civilisation aux autres races, je dis avec Lyautey qu’il s’agit de pure folie car les Africains ne sont pas inférieurs puisqu’ils sont « autres ».
Continuer la lecture de Bernard Lugan censuré sur I-Télé