Archives par mot-clé : Jean Fraçois Copé

Meaux : Jean-François Copé tolère une salle de gym réservée aux femmes voilées (vidéo-RMC)

Dans les GG de RMC, une auditrice révèle malgré elle que Jean-François Copé autorise dans sa ville une salle de sport communautariste. Avec Claire O’Petit, Didier Giraud et Franck Tanguy.

« A Meaux, il existe depuis trois ans une salle (de sport) qui était réservée aux femmes voilées. Depuis quelques mois, ils ont agrandi cette salle pour accueillir également des hommes. Il y a une partie qui est réservée à des sportifs mixtes, et une partie qui est réservée aux femmes voilées. » – Laura

Stéphane Bern : Copé m’a affirmé être « à titre personnel » pour le mariage gay (vidéo)

Maj :

Addendum : Le figaro, journal de référence de la droite d’argent, avait consacré un article sur le sujet. Mais il est fort probable que cette information n’ait pas plu à l’UMP…résultat : le Figaro,sans doute sur ordre de l’UMP retire l’article de son site. Heureusement, il y a encore des captures d’écran de l’article référencé par Google :

760779cope

Premièrement l’information nous confirme que la caste médiatique et la caste politique ne font qu’un. Et que l’UMP est composé de carriéristes, de  cyniques et de menteurs.

– – – – – – – – – – – – – – – – –

L’animateur et journaliste Stéphane Bern a affirmé vendredi à l’AFP avoir assisté à un dîner où Jean-François Copé, le président de l’UMP qui a manifesté dimanche contre la loi sur le mariage gay, lui avait confié être « à titre personnel » pour le mariage homosexuel. « C’était le 20 novembre 2011, quelques semaines avant son mariage et il a dit A titre personnel, je suis pour » le mariage gay, a-t-il déclaré à l’AFP, confirmant des propos qu’il a tenus jeudi lors de l’enregistrement de l’émission « Salut les terriens », révélés par LePoint.fr.

cope-racisme-antiblanc

« Marc-olivier Fogiel vient de me le confirmer par texto, nous étions au même dîner. Il y avait (le producteur et acteur) Dominique Besnehard », a précisé l’animateur, selon qui « celle qui allait devenir » l’épouse de M. Copé assistait aussi à ce dîner. « Quand je vois qu’en bon tacticien il fait descendre des milliers de Français dans la rue, je me demande où est la parole des hommes politiques entre ce qu’ils peuvent dire en privé et ce qu’ils peuvent dire en public », a-t-il dit à l’AFP. […]

TF1 News

Impôts des français à la hausse, tarif des titres de séjour pour les étrangers à la baisse

Les députés ont adopté lundi un amendement visant à diminuer le coût du droit de visa pour les étrangers demandant un titre de séjour en France. Une évolution dénoncée mardi par Jean-François Copé (UMP) et Marine Le Pen (FN).

(…)Alors que le projet de loi de finances pour 2013 est en cours d’examen à l’Assemblée nationale, les députés ont adopté lundi un amendement socialiste visant à diminuer de 110 à 50 euros la part du droit de visa à la charge du requérant lors d’une demande de titre de séjour. Par ailleurs, en cas de « demande de renouvellement tardive », le tarif passerait de 340 euros – jugé « trop élevé » – à 180 euros.

Le tarif actuel de 110 euros pouvait être « considéré comme une entrave » à la demande de titre de séjour, estiment les signataires de l’amendement. « Il faut de la fermeté, mais aussi de la dignité », a justifié le socialiste Laurent Grandguillaume (Côte-d’Or). Le gouvernement – par la voix du ministre du Budget, Jérôme Cahuzac, et le rapporteur général du Budget, Christian Eckert – s’est dit favorable à cet amendement.

« C’est surréaliste », juge Copé

Mais Jean-François Copé est monté au créneau pour dénoncer cette évolution. « C’est surréaliste. Nous vivons depuis cinq mois la caricature de tout ce que nous ne voulions pas voir », a réagi mardi le secrétaire général de l’UMP sur Europe 1.

« François Hollande décide d’augmenter de 33 milliards d’euros les impôts des Français et il accepte dans le même temps que soit adopté un amendement qui diminue de plus de moitié le droit de visa pour les titres de séjour des étrangers qui viennent en France« , a-t-il raillé Seine-et-Marne, tout en rappelant que l’actuel gouvernement avait déjà supprimé il y a quelques semaines la franchise médicale de 30 euros imposée aux étrangers sans papiers bénéficiaires de l’Aide médicale d’Etat (AME).

La baisse de ce tarif a également été dénoncée par Marine Le Pen mardi.

« La gauche anti-sociale frappe aveuglément les classes moyennes et populaires », mais « a la main beaucoup moins lourde avec les étrangers, épargnés par ce matraquage fiscal », estime la présidente du Front national.

Lire article du JDD