Archives par mot-clé : Jean-Luc Mélenchon

Fake News : Pour Mélenchon les migrants sont de médecins et des ingénieurs

Il est dingue ce type!

Les migrants en Allemagne se sont mis au boulot aussitôt. Vrai ou Faux ?

C’est faux, et c’est même l’inverse qu’on observe. Jean-Luc Mélenchon entretient un mythe : on peut le vérifier car l’Allemagne, contrairement à la France, s’informe du niveau de qualification des personnes qu’elle accueille. La statistique est imparfaite (seuls trois quarts des demandeurs d’asile décrivent leurs compétences, et on ne vérifie pas la réalité de ce qu’ils disent), mais éclairante : Sur les 1,3 million de demandeurs d’asile enregistrés en Allemagne depuis 2015, seuls 17% déclarent avoir fréquenté un établissement Continuer la lecture de Fake News : Pour Mélenchon les migrants sont de médecins et des ingénieurs

Tahafs Bouhafs ( France Insoumise/ Le MediaTV) soutien Médine qui appelle à crucifier les laïcs.

Tahafs Bouhafs est un membre de la France Insoumise qui avait inventé la légende d’un étudiant plongé dans le coma à cause d’un CRS.

On serait curieux de savoir ce qu’en pensent Corbière et mélenchon qui semblent très silencieux sur les paroles pas très « catholiques » des chansons de Médine et sur sa volonté de faire un concert au Bataclan.

Violences lors de la manif du 1er mai : Mélenchon accuse… l’extrême-droite

Mélenchon fait le malin. Il tente une nouvelle fois de mettre sur le dos de « l’extrême droite » les violences dont se rendent coupables les gauchistes qu’il traine derrière lui.
Mélenchon devrait faire attention car il n’est pas certain que les Black Bloc apprécient d’être comparés à l’extrême droite. Avec ces propos le vieux débris de la France Insoumise prend le risque de recevoir quelques baffes dans la gueule de la part de deux ou trois anars à la prochaine manif.

Universités bloquées et dégradées : pour Jean-Luc Mélenchon « La violence dans les facs est le fait de l’extrême droite »

Les médias n’ont absolument pas évoqué les violences commises par l’extrême gauche. Grâce à ce mensonge par omission, Mélenchon peut encore jouer aux résistants….

A chaque attentat commis par un islamiste Mélenchon se tait. Il ne désigne personne. On le voit même prendre des pincettes pour condamner l’attentat. Mais il suffit de deux ou trois claques dans la gueule de quelques crasseux gauchistes pour que Mélenchon se prenne pour Jaurès.

Mélenchon est un sale type.  Un démagogue très dangereux. Son influence et ses amitiés vont aujourd’hui des indigènes de la République aux gauchistes les plus violents. Melenchon fait croire que le danger c’est l’extrême droite pour minimiser la menace gauchiste et s’épargner de faire une critique de l’islam, ce qui pourrait lui être électoralement dommageable.


Jean-Luc Mélenchon somme par voie judiciaire Gérard Collomb, le ministre de l’Intérieur, de s’expliquer pour ne pas l’avoir informé des menaces de mort dont il a fait l’objet pendant les législatives.

« Je me suis porté partie civile dans cette affaire parce que j’ai appris qu’un groupe de gens avait l’intention de me tuer, ainsi que Monsieur (Christophe) Castaner (secrétaire d’État chargé des Relations avec le Parlement) « , a expliqué sur Europe 1 dimanche le fondateur de La France insoumise. Il indique en outre que plusieurs élus de son groupe à l’Assemblée nationale font eux-même l’objet de menaces. « Sur 17 que nous sommes au groupe insoumis, il y en cinq qui font l’objet de menaces de mort« , révèle-t-il. […]

« L’extrême droite doit être prise au sérieux comme danger de violence et de meurtre. C’est eux qui attaquent à Montpellier un amphi d’étudiants, c’est eux qui attaquent à Tolbiac, c’est Continuer la lecture de Universités bloquées et dégradées : pour Jean-Luc Mélenchon « La violence dans les facs est le fait de l’extrême droite »

Alexis Corbière (FI) a été payé pour ses interventions médiatiques pendant la campagne présidentielle

On rappelle que Corbière est un prof payé par l’éducation nationale pour faire de la politique, et qu’il occupe, avec sa femme avocate et chroniqueuse télé pour Bolloré, un logement social…
A ce tarif là beaucoup de français pourraient se dire insoumis….

Pour rire un peu:

L’ancien porte-parole de campagne de Jean-Luc Mélenchon, Alexis Corbière, a touché 205 euros à chacune de ses interventions médiatiques pendant la campagne de 2017, révèle le quotidien Le Monde .

Le quotidien, qui a pu consulter les factures du compte de campagne du candidat de La France Insoumise à la dernière présidentielle, a ainsi remarqué que les factures de ces interventions médiatiques ont été réglées par l’Association de financement de la campagne présidentielle de Jean-Luc Mélenchon (AFCP JLM2017), avant d’être remboursées par l’Etat en tant que frais de campagne.

Selon Le Monde, chaque passage médiatique d’Alexis Corbière, qu’il s’agisse de télévision ou de radio, a été payé au tarif de 205 euros par jour. Les factures précisent qu’il s’agit de rémunérer le temps consacré à la « préparation et la lecture d’argumentaires » pour les Continuer la lecture de Alexis Corbière (FI) a été payé pour ses interventions médiatiques pendant la campagne présidentielle

Jean-Luc Mélenchon insoumis… à la justice

Jean-Luc Mélenchon a pris la fâcheuse habitude de sécher ses rendez-vous judiciaires. Poursuivi en diffamation par Paulo Paranaguá, un journaliste du Monde, le chef de La France insoumise (FI) refuse obstinément de se rendre à ses convocations. L’avocat du journaliste, Me Vincent Toledano, a donc réclamé un mandat de comparution, qu’il a obtenu. Une procédure extrêmement rare pour un homme politique. Elle vise, pour un huissier de justice ou un officier de police judiciaire, à lui remettre en main propre une mise en demeure. Il s’agit de la dernière étape avant le mandat d’amener.

Le Point

Mediascop, la très rentable société de la dircom’ et compagne de Mélenchon

Quel bandit ce Mélenchon…! Lisez cet article de France Inter et vous comprendrez pourquoi on vous alerte depuis de longues années sur l’hypocrisie du stalinien.


La campagne présidentielle de Jean-Luc Mélenchon a-t-elle donné lieu à des surfacturations au profit de structures proches des insoumis ? Une société a largement bénéficié de cette période : Mediascop, propriété de Sophia Chikirou, sa directrice de la communication.

La Société Mediascop

Mediascop est une agence de communication habituée des campagnes de Jean-Luc Mélenchon. Et pour cause, l’entreprise a été créée en juillet 2011 dans la perspective de la présidentielle 2012. Elle est fondée sous forme de société coopérative par Arnauld Champremier-Trigano, Alban Fischer, deux anciens journalistes passés dans la com’, et Sophia Chikirou. Ils sont à l’époque les trois stratèges de la communication de Jean-Luc Mélenchon. Mediascop prend en charge tout le volet communication de la campagne 2012 : attachés de presse, conseils, site internet, réalisation de clips… Elle facture au total 705 000 € à l’association de financement qui représentent la quasi-totalité de son chiffre d’affaires jusqu’en 2013. A l’époque, la Commission de contrôle des comptes de campagne (CNCCFP) ne trouve rien à redire sur les factures de la société qui annonce une marge de 10  % sur ses documents.

Les mois qui suivent la présidentielle sont compliqués pour Continuer la lecture de Mediascop, la très rentable société de la dircom’ et compagne de Mélenchon

« Le Média » : virée, l’ex-rédactrice en chef dénonce la « brutalité » du management

Voir aussi:

Les « socios » du « Média » s’écharpent sur le cas Aude Rossigneux: « C’est ça l’avenir en commun? »

 

La rédactrice en chef de la Web TV créée par des Insoumis, évincée, évoque dans une lettre publiée par « Electron Libre » des méthodes dignes de « Bolloré ».

La chaîne de télévision sur internet créée par des membres de la France insoumise proches de Jean-Luc Mélenchon n’a ouvert son antenne que depuis un peu plus d’un mois mais connaît déjà son premier psychodrame. L’éviction soudaine de la rédactrice en chef, la journaliste Aude Rossigneux, a poussé celle-ci à partager dans une lettre les conditions de son départ. Publié sur Electron libre, le texte donne une vision très loin d’être idyllique du fonctionnement de ce nouveau média « citoyen et indépendant ».

« L’idée d’une télé différente, engagée mais libre, portée par ses téléspectateurs et non par l’argent, d’une rédaction unie par un idéal commun mais où seraient respectées les individualités m’a enthousiasmée », explique-t-elle, ajoutant qu’elle a « été envoyée au charbon chez les confrères plus ou moins bien disposés, pour présenter et défendre le projet ». « J’ai été chargée de la plus lourde responsabilité, celle de recruter une équipe. Je n’ai pas à rougir du résultat : avec ses faibles moyens, la rédaction est performante, unie, et d’un engagement total. Trop peut-être… », confie-t-elle pour planter le décor. Continuer la lecture de « Le Média » : virée, l’ex-rédactrice en chef dénonce la « brutalité » du management

Les étranges factures de la campagne présidentielle de Jean-Luc Mélenchon

Jean-Luc Mélenchon insiste : ses comptes de campagne ont été validés, il n’y aurait donc, selon lui, plus matière à évoquer de possibles irrégularités. Pourtant, à bien la lire, la décision de la Commission nationale des comptes de campagne et du financement politique (CNCCFP) est plus nuancée. Si elle confirme que le candidat de La France insoumise (LFI) n’a pas dépassé le plafond autorisé des dépenses de campagne, elle a retoqué plus de 400 000 euros de factures présentées par son équipe, estimant que certaines prestations étaient surfacturées.

Un recours massif à la « sous-traitance » très inhabituel

Les principaux candidats à la présidentielle ont versé des millions d’euros de salaire à leur équipe pendant la campagne. Ces collaborateurs étaient soit directement salariés par l’association de financement du candidat, soit mis à disposition par un parti politique, auquel cas l’association remboursait leurs rémunérations. À ce titre, en 2017, Marine Le Pen a dépensé 2,4 millions d’euros pour son staff, Emmanuel Macron 1,7 million et Benoît Hamon 1,3 million. L’association de financement de la campagne de Jean-Luc Mélenchon, elle, n’a versé que 7 949 euros de salaires pour toute la campagne. Moins que François Asselineau ou Jacques Cheminade. Comment l’expliquer ? Jean-Luc Mélenchon a fait le choix très Continuer la lecture de Les étranges factures de la campagne présidentielle de Jean-Luc Mélenchon

Des irrégularités dans les comptes de campagne de Mélenchon ?

1,5 millions de dépenses litigieuses auraient été acceptées par la Comission, malgré des irrégularités constatées.

‘est une démission fracassante. Jean-Guy de Chalvron, le rapporteur chargé de contrôler les dépenses de Jean-Luc Mélenchon, a claqué la porte de la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP), refusant de cautionner des irrégularités concernant Jean-Luc Mélenchon, a révélé Le Parisien ce dimanche 7 janvier.

Refus extrêmement brutal

Jean-Guy de Chalvron assure avoir déniché 1,5 million d’euros de dépenses litigieuses – sur les 10,7 millions la campagne du leader de la France insoumise – qui ne devraient pas être remboursées par Continuer la lecture de Des irrégularités dans les comptes de campagne de Mélenchon ?

L’obsession balte de Jean-Luc Mélenchon

L’arrivée de la France Insoumis au pouvoir représenterait un grand danger pour la paix en Europe.


Jean-Luc Mélenchon a un problème avec l’Europe, lié à ses positions souverainistes. Et une de ses stratégies est de faire supporter le coût de son souverainisme par d’autres pays, souvent vulnérables à l’instar des États baltes (Estonie, Lituanie et Lettonie). Hormis le caractère de politique «à la petite semaine» du procédé et une profonde méconnaissance historique, Mélenchon attise les tensions au sein d’une Europe malade du populisme. Plus grave, il foule au pied le principe de souveraineté populaire qu’il aime tant invoquer pour la France, mais qu’il semble dénier aux «petits» peuples.

Par deux fois cette année, Jean-Luc Mélenchon s’est distancié de l’Europe en s’en prenant aux pays baltes. Il y a eu le débat télévisé lors de l’élection présidentielle le 20 mars 2017 lorsqu’il a affirmé que «toutes les tensions [en Crimée, Ukraine] viennent du fait que quand l’empire soviétique s’est écroulé, personne n’a négocié les frontières avec qui que ce soit. C’est le moment de négocier les frontières».

Avant de répéter: «Il faut qu’on rediscute de toutes les frontières (avec la Russie)». Et de préciser sa pensée: «C’est une vue de l’esprit d’imaginer que la France va étendre son parapluie nucléaire sur les 28 pays d’Europe… alors elle ne peut pas participer à Continuer la lecture de L’obsession balte de Jean-Luc Mélenchon

Mélenchon a réalisé 182.000 euros de plus-value avec sa permanence

Le leader de la France insoumise (LFI), Jean-Luc Mélenchon, a réalisé en 2011 une plus-value de 182.409 euros en revendant sa permanence à Massy, dans l’Essonne, rapporte jeudi 14 décembre le magazine Capital.

Il avait acheté en 1997, cette maison de ville « en mobilisant son indemnité représentative de frais de mandat (IRFM) », alors qu’il était sénateur de l’Essonne, explique Capital. (…)

Problèmes Auditifs?
Tune Reform
Ads by Revcontent

Capital

Nicolas Bay sur Melenchon qui a dénoncé la participation de Macron à la messe d’Hallyday

Voir: MÉLENCHON REPROCHE À MACRON D’AVOIR PARTICIPÉ À LA MESSE POUR JOHNNY HALLYDAY DANS L’ÉGLISE DE LA MADELEINE, « UN MONUMENT CONTRE-RÉPUBLICAIN » SELON LUI…

Laurence Debray – Comment Chávez a ruiné le Venezuela

Extrait d’un bon article de Laurence Debray (la fille de régis), historienne qui s’est opposée à Mélenchon.

Est-ce utile de préciser que nous parlons d’un pays pétrolier, membre fondateur de l’Opep, qui possède les premières réserves du monde d’hydrocarbures (devant l’Arabie saoudite), dont les revenus lui ont permis d’être la nation la plus riche de la région, jouissant d’une exceptionnelle stabilité démocratique depuis 1958 jusqu’à l’abrogation par Nicolás Maduro de l’Assemblée nationale, dûment élue mais à l’opposition majoritaire, l’été dernier ? « Ce que nous n’obtiendrons pas par le vote, nous l’obtiendrons par les armes », a-t-il précisé (le 27 juin 2017). Puisque, contrairement aux Vénézuéliens, vous avez la chance de vivre dans une démocratie, patrie des droits de l’homme, je ne peux que respecter votre opinion sur un pays qui est le mien, prenant votre condescendance comme le trait de caractère d’une certaine élite française. Ou serait-ce le reliquat du mythe XVIIIèmiste du bon sauvage ? Je ne me bornerai qu’à démentir quelques insinuations insultantes pour mes compatriotes, acculés à survivre au quotidien. Car votre légèreté est scandaleuse au regard de la crise humanitaire qui sévit dans mon pays. Le Venezuela est malheureusement devenu un lieu d’expérience politique pour divertir une frange de la gauche française, confortablement attablée dans les restaurants parisiens, alors que 32 millions de personnes ne trouvent là-bas plus de quoi se nourrir ou se soigner. Je me sens d’autant plus autorisée à vous répondre, monsieur Besson, que j’ai fréquenté assidument, enfant, les camps d’entraînement militaire et idéologique à Cuba, que j’ai arpenté en tant que jeune journaliste les bidonvilles de Caracas, et que j’ai longuement interviewé votre héros, Hugo Chávez, juste avant son arrivée au pouvoir.

La fille d’Hugo Chávez est devenue la femme la plus riche du pays

Continuer la lecture de Laurence Debray – Comment Chávez a ruiné le Venezuela

Jean-Luc Mélenchon annonce mettre en demeure l’Express et Capital avant la publication demain de révélations le concernant

Rappel: LE MILLIONAIRE MÉLENCHON A FAIT SA FORTUNE AVEC SES INDEMNITÉS PARLEMENTAIRES.


Jean-Luc Mélenchon a annoncé mercredi qu’il allait « mettre en demeure », avant une éventuelle plainte en diffamation, les magazines l’Express et Capital, devançant des « révélations » sur des questions de patrimoine ou de népotisme.

« Mon but est de rien laisser sans réponse, sans pour autant donner une place centrale au flot de l’égout médiatique », écrit le chef de file de La France insoumise dans une note de blog, où il renvoie aux demandes formulées par chacun des titres et à ses réponses. « Je fais une mise en demeure et je poursuivrai le moment venu en diffamation », prévient M. Mélenchon, se plaignant à propos des journalistes des « questions qu’ils posent, leur manière d’essayer d’intimider les gens pour les obliger à répondre, les questionnaires du matin pour le soir, l’arrogance et le sentiment d’avoir tous les droits qui les animent, tout est à vomir ».

« Bien évidemment, il est impossible que j’aie commis quelque acte délictueux ou immoral que ce soit. Si ce n’était pas le cas, il y a longtemps que ça se saurait », assure-t-il. Le mensuel économique a interrogé le député des Bouches-du-Rhône sur l’achat de sa permanence à Massy (Essonne) en 1997, lorsqu’il était sénateur.

Ce dernier répond point par point – circonstances de l’achat, moyens de paiement, gestion des aménagements du local, revente Continuer la lecture de Jean-Luc Mélenchon annonce mettre en demeure l’Express et Capital avant la publication demain de révélations le concernant