Archives par mot-clé : Jean-Luc Mélenchon

8 % des ouvriers et 16 % des employés ont voté PS aux européennes contre 43 et 38% pour le FN.

Selon Ipsos, dimanche, 38 % des employés et 43 % des ouvriers ont apporté leur suffrage à Marine Le Pen et ses troupes. La gauche, sur ce qui constitue historiquement son coeur de cible, est laminée : seulement 8 % des ouvriers et 16 % des employés ont voté PS aux européennes.

blog+-Hollande-Melenchon_complotLe Front de gauche ne bénéficie pas de la déception suscitée au sein de cet électorat par la gauche de gouvernement : 5 % des employés et 8 % des ouvriers seulement ont voté, dimanche, pour le mouvement de Jean-Luc Mélenchon.

Le Point

Média-complices : Melenchon explique comment il a copié Dray pour attirer l’attention (vidéo)

Pour des raisons de stratégie politicienne Mélenchon a voulu se faire passer pour un paria du système. Alors il a adopté un comportement de grosse gueule. Mais Mélenchon est tout sauf un dissident. Il est même le parfait exemple de ce que peut produire le système.
Plus jeune sénateur de la 5ème république ( fonction qu’il a occupé pendant presque 30 ans…), il a été ministre, et a mouillé dans toutes les combines du PS. Il a reçu une éducation d’extrème gauche dans les organisations les plus violentes, totalitaires et sectaire du trotskysme. Contrairement aux apparences, le petit père sans peuple fréquente l’ensemble de la classe médiatique. Ses coups de gueules font partis du scénario. Mais souvent jean-luc surjoue, ça se voit et son petit théâtre ne trompe plus personne.

94371010

Dans cette vidéo on le voit notamment plaisanter avec Patrick Cohen après s’être faussement énervé contre lui à l’antenne de France Inter. Ils rient ensemble en compagnie du journaliste socialo-bobo Thomas Legrand et du chroniqueur économique Bernard Maris, Keynésio-gauchiste qui sévit dans les pages du journal Charlie Hebdo financé par BHL et dont l’ancien rédacteur en chef était Philippe Val, aujourd’hui responsable des programmes de… France Inter. Ça se passe comme ça dans les média de la gauche bien-pensante : on fait semblant de s’engueuler, on fait croire qu’on ne se connait pas; et en coulisse, une fois la pièce terminée, on enlève le masque, on partage de bonnes blagues en se tapant sur l’épaule comme à la fin d’une réunion du politburo.

On vous l’a toujours dit : Mélenchon est un manipulateur. Il tient le rôle du clown dans le grand cirque médiatique. Il n’y a pas une once de vérité dans ce qu’il dit. Comme il l’avoue dans cette vidéo, ses coups de gueule font partie d’une stratégie médiatique qui pourrait se résumer en quelques mots : faire de l’esbroufe.

Cambadélis et Mélenchon défendent l’euro et insultent les pauvres qui votent mal


Débat Mediapart avec J.-L. Mélenchon – Partie 3 par lepartidegauche

Cela paraît le sauf-qui-peut, à gauche. Sentant le désastre du 25 mai arriver à toute allure, tout est fait pour limiter les dégâts. Ainsi, Edwy Plenel et l’équipe de Médiapart avaient-ils invité Jean-Christophe Cambadélis, Jean-Luc Mélenchon et Emmanuelle Cosse (les Verts) à débattre, près de trois heures durant, de la question européenne. La première partie parlait de la répartition des richesses, la deuxième de rompre et refonder l’Europe. Tout cela en près de deux heures. Je vous avoue que c’est au-dessus de mes forces.

Par contre, j’ai regardé la troisième partie, qui ne dure que 38 minutes. Deux choses m’ont marqué. Je ne parlerai pas beaucoup d’Emmanuelle Cosse, qui annonce clairement la couleur : défendre une Europe fédérale qui en finisse avec l’Etat-Nation. Cela a le mérite d’être clair, et de confirmer que les prétendus écologistes sont les larbins du mondialisme. Sans oser dire qu’ils sont prêts à aller jusque là, les deux autres nous font le coup d’une autre Europe, qu’il faut construire.

RI7cambadélisCambadélis et Mélenchon viennent de l’extrême gauche trotskiste, et essaient par ailleurs de justifier leur engagement actuel. Le premier nous fait le numéro du pragmatisme, pour mieux nous enfumer, tandis que le second essaie de nous expliquer qu’il est un aiguillon indispensable à la société française.

En outre, ces deux anciens militants de l’OCI nous font le coup de rendre hommage à leurs militants, présentés comme des personnages exemplaires qui consacrent leur vie à la cause. Se moquent-ils du monde ? On n’est plus au 19e siècle ou au 20e siècle, quand militer politiquement à gauche exposait à perdre son emploi, voire parfois à subir des violences physiques de la police. Etre militant de gauche, aujourd’hui, que cela soit au Parti socialiste, chez les Verts ou à Parti de gauche, ne comporte aucun risque, bien au contraire. Cela permet très souvent de trouver un emploi dans une collectivité territoriale, d’être prioritaire pour un appartement, d’être salarié dans une association satellitaire de la gauche, et de trouver du boulot au fiston ou à la belle-mère. Aucun interdit professionnel, aucun risque d’agression, c’est gagnant-gagnant.

Les seuls militants qui prennent des risques, physiquement, professionnellement, et au niveau relationnel, sont ceux qui évoluent dans la mouvance de Marine Le Pen, chez les Identitaires, ou autres groupuscule diabolisé. Eux exposent leur sécurité, celle de leur famille, et risquent souvent leur travail, voire davantage quand on s’appelle Estéban ou Samuel.

Mais c’est dans la façon d’évoquer les militants du Front national, et leur parti, que Cambadélis et Mélenchon montrent ce qu’ils sont vraiment : des policiers du système, des Continuer la lecture de Cambadélis et Mélenchon défendent l’euro et insultent les pauvres qui votent mal

Mélenchon est une pleureuse et Jean Jacques Bourdin un animateur de supérette. (vidéo) (maj: le CSA donne tort à Mélenchon)

Addendum du 23/04/2014 : Le CSA donne tort à Jean-Luc Mélenchon

Selon le CSA, lors de la campagne du 1er tour des municipales, BFM a accordé 10% de temps de parole au FN, loin des 33% du PS et 28% de l’UMP.


Jean-Luc Mélenchon & le temps de parole des… par Desintox

Publié le : 9 avril 2014 à 19 h 12 min

C’était en début de semaine sur RMC. Invité chez Jean-Jacques Bourdin, Jean-Luc Mélenchon s’est plaint comme une enfant gonflé de jalousie du trop grand temps d’antenne dont aurait bénéficié le Front National sur BFM TV.  Selon lui, la chaine de la TNT aurait privilégié le parti de Marine Le Pen  alors que le Front de gauche aurait été ignoré. Afin de rendre crédible son accusation, il se mit à évoquer le CSA qui sur la question des municipales, aurait démontré que « BFM TV avait donné la parole 46 % du temps au Front national « .
le-copresident-du-front-de-gauche-etait-interviewePour Mélenchon c’était très clair, les chiffres avaient parlé et, c’est bien connu, les chiffres ça ne ment pas. Le scrogneugneux du Front de gauche pensait donc avoir la partie gagnée, et imaginait déjà faire le buzz en s’en tirant avec la gloire et les honneurs. Sauf qu’encore une fois le petit père sans peuple ignorait qu’il venait de se prendre les pieds dans le tapis, et aller se couvrir de ridicule.
Car en parfait petit égotiste, vantard et sur de lui même, jean-jacques Bourdin  ne mit pas longtemps à répliquer. Se sentant sali, humilié, suspecté, insulté, violé, massacré par les Continuer la lecture de Mélenchon est une pleureuse et Jean Jacques Bourdin un animateur de supérette. (vidéo) (maj: le CSA donne tort à Mélenchon)

Média-complices : Pot de départ à l’AFP, la gauche au grand complet.

L’AFP est une agence de presse …. de gauche. Elle touche 40% de subvention publiques, et possède un monopole sur l’info. Jean Robin du site Enquête et Débats a consacré un livre sur son caractère partisan totalement noyauté par les syndicats communistes.

Il n’est donc pas étonnant de voir les représentants d’un gouvernement de gauche et le président de la république se rendre au pot de départ de Sylvie Maligorne, la chef du service politique de l’agence. Les participants à cette petite sauterie auront vu passé entre autre: François Hollande, Manuel Valls, Jean-Luc Mélenchon, Michel Sapin, Jean-Vincent Placé, Pierre Laurent, et les UMP Christian Jacob, Jean-Louis Debré, Valérie Pécresse, Geoffroy Didier….

Cette complicité du monde politique avec des média qui se prétendent indépendants est le signe que la démocratie française n’a pas les média qu’elle mérite. Nous sommes aujourd’hui sous une dictature médiatique à laquelle il faudra un jour ou l’autre couper la tête.

PHO8e4bbf88-bbbf-11e3-a268-397148e29a2c-805x453

541639pot2

ierre Laurent (PCF) et Jean-Vincent Placé (EELV)
Pierre Laurent (PCF) et Jean-Vincent Placé (EELV)

Jean-Luc Mélenchon à un journaliste de Canal + : « Crétin, abruti, vermine »

De sortie à Paris pour soutenir Danielle Simonnet, la candidate aux municipales, le leader du Parti de Gauche s’est emporté auprès d’un journaliste de « La nouvelle édition », une émission diffusée sur Canal +.

« Abruti! Je t’ai rien demandé, tu n’es pas obligé de me péter mes fleurs », lance-t-il, après avoir été bousculé. Le journaliste lui indique qu’il ne l’a pas fait exprès. Réponse de Mélenchon: « Quel crétin alors, poussez-moi cette vermine! ».


Jean-Luc Mélenchon traite un journaliste de… par puremedias

melenchon-staline21

Le Parti de Gauche retire une investiture à cause d’un whisky

Petit rappel sur la complicité mafieuse de Mélenchon avec l’homme de droite Serge dassault : Mélenchon complice de Serge Dassault

———-

Le sectarisme du parti d’extrême-gauche n’est désormais plus une légende : un candidat aux élections municipales s’est fait retirer son investiture…pour une raison surprenante.

melenchonstaline

Maurice Melliet a été investi par le parti de Jean-Luc Mélenchon pour représenter le parti aux élections municipales de Périgueux. Mais ce samedi 1er février, M. Melliet croise un ami de trente ans, Yves Guéna devant la permanence du candidat divers-droite. Ce dernier est ancien maire UMP de la ville, mais également ancien ministre. C’est un gaulliste historique, qui a déjà, entre autre, présidé le Conseil constitutionnel. Invité à prendre un verre, le candidat du parti de gauche accepte.

Et c’est là le problème : en apprenant l’information, Jean-Luc Mélenchon serait rentré dans une colère rouge, ne supportant pas qu’une tête de liste du Parti de gauche parle avec un ancien ministre de droite.

Dans une interview à France Bleu Périgord, Maurice Melliet dénonce : « Monsieur Guéna je le connais depuis 30 ans. On n’a pas les mêmes idées politiques mais on a les mêmes valeurs. Est-ce qu’on a le droit quand on est de droite d’avoir des amis à gauche, et quand on est à gauche, d’avoir des amis de droite ? On a affaire à des individus qui ne comprennent pas l’amitié. »

Gérard Filoche (PS) : « le communisme n’a jamais existé, il n’a tué personne »

« Mais non, le communisme c’est le bien… cette idéologie qui s’est appliquée dans divers pays n’a pas pu déboucher sur le mal. Si c’est le cas c’est que ce n’était pas du communisme. » Voilà en bref ce que signifie le tweet lancé il y a déjà quelques semaines par le socialiste Gérard Filoche, ancien membre du PCF, de la ligue communiste révolutionnaire, de la CGT et de l’UNEF.
Un négationnisme qui consiste à laisser supposer que l’idéal communiste a été dévoyé de son objectif initial. Ce sont les mêmes arguments que l’on retrouve dans l’islam comme dans toutes les religions ou idéologies.

filoche

Les paroles de Filoche sont choquantes pour toutes les personnes qui ont eu à souffrir de la barbarie communiste. Et pourtant avez vous entendu les belles âmes s’indigner ? Avez-vous entendu l’avocat de SOS racisme ? Avez-vous vu Manuel Valls faire la danse du ventre devant le Crif en promettant qu’il allait châtier ce négationniste ? Avez-vous entendu Ruth El Krief geindre sur BFM TV ? Où sont les UNE du Monde, de Libé, du Nouvel Obs ? Pourtant comme l’a dit Stéphane courtois, le communisme fut un génocide de classe et un génocide de race.
Il a été expérimenté dans une trentaine de pays divers et variés, et ça s’est toujours traduit par des dictatures épouvantables, des gens massacrés, des pays ruinés. Le rêve des communistes fut tout simplement un cauchemar. C’est ce rêve qu’ont soutenu les intellectuels et la majorité des politiciens qui composent la gauche en France

Mais pour eux, comme pour le socialiste Gérard Filoche, les morts, les goulags, les camps de concentrations… ça n’a jamais existé. Où alors c’était pas à cause du communisme… c’était la faute à pas de chance, ou à la droite ou même peut-être déjà à Marine Le Pen.

Quand Mélenchon nie les morts du communisme sans même que les journalistes ne le lui reprochent :

L’affaire nous fait rire tellement c’est grossier, tellement la gauche qui fait la morale, juge et exécute, trimballe derrière elle des charrettes remplies de cadavres, tellement son discours est si arrogant, si funestement dictatorial et sectaire… ça nous fait rire et pourtant, imaginons un instant que quelqu’un dise :

le national socialisme n’a jamais existé, il n’a tué personne.

Que se passerait-il ?.  Loi Gayssot, Procès, case prison.

Le zozo serait en garde-à-vue aussitôt son tweet diffusé. Taubira demanderait la levée de son immunité parlementaire et l’obtiendrait. Pressé par les média de s’excuser, le négationniste serait obligé de se flageller devant la porte de la LICRA pendant tout le restant de ses jours. Au parlement Jean marc Ayrault demanderait une minute de silence, le journal le Monde lui trouverait une cousine germaine amie de longue date avec jean-Marie Le Pen, Arte diffuserait le film Shoa, yves Calvi organiserait un débat au titre évocateur :  » Comment la lepenisation des esprits provoque des allergies aux falafels « .

Mais pour le communisme pas de problème. La sentence est le silence, l’oublie. On peut dire que les millions de morts du communisme n’ont jamais existé sans risquer de se faire attraper par la patrouille des maitres censeurs. Et peu importe que l’ami Staline ait fait plus de morts et ait été autant antisémite que tonton Adolphe. Ça ne compte pas on vous dit… Chez les communistes on n’aime pas jouer quand il faut compter les points.

Gérard Filoche est donc un négationniste, en feignant de l’ignorer nous insultons ces femmes, ces hommes et ces enfants que l’on a retrouvé mort dans les charniers du communisme…

Décidément c’est vraiment confortable d’être de gauche en France….

Stéphane Courtois: le livre noir du communisme, 15 après

Libération/fusillade : le suspect « de type européen » s’appelle Abdelhakim Dekhar, proche de l’extrême-gauche (vidéo)

Dekhar «n’était pas un mythomane», raconte son ancienne avocate

Emmanuelle HAUSER-PHELIZON – Mon nom avait été communiqué à sa sœur par une de mes amies, car il avait refusé tous les avocats commis d’office. Ce n’était pas un homme isolé, il avait une petite amie très bien qui est tombée de sa chaise comme moi aujourd’hui quand elle a appris qu’il était impliqué dans cette affaire de fusillade. Elle affirmait que c’était un compagnon charmant. Sa famille qui n’a été vraiment présente que dans les premiers temps de l’affaire était convaincue de son innocence. C’était une famille d’immigrés deuxième génération bien intégrée. De mémoire, il y avait une sœur et deux frères. Tous travaillaient. Nous étions loin du profil des jeunes délinquants qui dérapent ou qui pouvaient se faire happer par les mouvances islamistes. Lui était un homme intelligent, très méticuleux voire casse-pieds, très solitaire, très calme, et s’exprimant parfaitement bien. On pouvait discuter avec lui. Il ne parlait que de l’affaire, rarement de lui, si ce n’est ces propos troubles sur son appartenance à des services secrets qu’ils soient français ou algériens. Il avait ce côté fermé et austère des militaires et cette grande part d’ombre. Il affirmait ne pas pouvoir tout me dire mais en même temps toute son attitude prouvait qu’il me faisait confiance.

Le Figaro

– – – – – – – –

A 0’53 : « Attendons le mea culpa des sérial-experts qui nous expliquaient tout de suite ce qu’il fallait penser, les artistes de la récup, je pense à Caroline Fourest qui dit par exemple que c’est l’extrême-droite qui est derrière ce climat là, on aimerait les entendre ce matin, ils auraient mieux fait de se taire »

(…)Maupin était plus ou moins proche de la SCALP – la Section carrément anti-Le Pen, un groupuscule de lutte contre le racisme. Tandis que dans la chambre de Florence Rey, seront retrouvés des textes de l’Organisation de propagande révolutionnaire, un groupuscule inconnu. La police n’hésitera pas à les qualifier « d’émules d’Action directe« , ce groupuscule des années 1980 issu de l’extrême gauche, qui s’est ensuite radicalisé.

lire la suite de l’article – Le Monde

 

Si c’est Abdelhakim Dekhar, qui fut impliqué dans l’affaire Rey-Maupin, cela prouve une fois encore que c’est l’extrême gauche et les islamistes qui représentent le plus grand danger en France. Ce sont ces deux « mouvances idéologiques » qui ont commis le plus d’attentats dans notre pays.
Si Dékhar est le tireur fou,  cela prouve une fois encore que les journalistes, les hommes politiques et autres bien-pensants qui, à mot couvert, accusaient l’extrême droite pour salir par effet de ricochet les patriotes, (et plus particulièrement le FN), ce sont comportés comme des inquisiteurs et des propagandistes.
Ils sont donc tous décrédibilisés. Et aujourd’hui ils doivent être déçu que le coupable n’ait pas un nom à consonance française de souche et qu’il ne soit pas un électeur du Front national… mais plus vraisemblablement de Mélenchon ou du NPA

438028BZjFyWMCEAAUtWa

Les analyses ADN confirment qu’Abdelhakim Dekhar est bien le tireur présumé de Libération, d’après le parquet.  (20 minutes)

Tireur fou : quand Karim Zéribi, Demorand, Trigano… accusaient à demi-mots (vidéo)

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

Quand Fourest évoquait Anders Breivik pour parler du tireur fou

(…)Ces petits cercles rances ont considérablement étendu le café du commerce, faciliter le développement de la rumeur et même donné une tournure franchement alcoolisée au moindre débat grâce au commentaire anonyme.

Dans ce bistrot devenu global, on parle fort, on parle souvent des musulmans, des Arabes, des Juifs, des noirs, des singes et des journalistes…

Toulouse/JC. Sellin (FDG) : « On a accepté 1 500 000 pieds noirs, on peut bien accepter 17 000 roms ». (vidéo) (Maj)

Dans l’émission la Voix est Libre sur France 3 Midi-Pyrénées, le candidat Jean Christophe Sellin (FDG) a déclaré : On a accepté 1 500 000 pieds noirs, on peut bien accepter 17 000 roms. Jean Christophe Sellin reprend ici les propos douteux qu’ont tenus avant lui Jean-Luc Mélenchon et Eva Joly. Comparer les roms aux pieds noirs c’est faire un parallèle absurde et anachronique entre une situation d’immigration illégale et le drame d’un exode.
Les pieds noirs étaient français. Ils ont été contraints de quitter leur terre d’origine sous la menace du FLN que la gauche a soutenu. L’amalgame commis par le candidat FDG à Toulouse est une insulte à la mémoire de ces exilés et de tous ceux qui ont été massacrés.

 

En complément:

Jean-Jacques Jordi: En Algérie, les européens ont été victimes d’une épuration ethnique. (vidéo)

Conférence de l’historien Jean-Jacques Jordi, auteur du livre ” Silence d’État- les disparus civils d’européens de la guerre d’Algérie. (voir l’interview vidéo.)

Première partie: je n’hésite plus à parler d’épuration ethnique

Ce qu’ont vécu les pieds noirs ça relève de l’épuration ethnique.(…) dans le cadre d’une guerre de libération nationale, on fait en sorte que tous ceux qui ne relèvent pas de cette nation là, soient obligés de partir. Soit on les expulse, manu militari, soit on crée un climat de terreur tel qu’ils s’en vont.(…) je n’hésite plus à parler en ce qui concerne la guerre d’Algérie d’une épuration ethnique.

à partir de 5mn

voir la suite de la conférence et les interviews de l’historien Roger Vétillard sur la guerre d’Algérie, notamment les massacres contre les européens le 5 mars 58, et ceux qui ont précédé la réaction militaire de la France le 8 Mai 45 à Sétif.

Marine Le Pen : «Oui, je veux être présidente de la République»

Je suis d’extrême droite ou d’extrême gauche ? un coup on me traite d’extrême droite, un coup on me traite d’extrême gauche… je suis un peu dans la situation du général De Gaulle qui dans le même temps se faisait traiter de bolchevik d’un coté et de fasciste de l’autre. Comme quoi on invente rien pour décrédibiliser l’adversaire

Voir l’article:

Le PS et l’UMP (Parti Populaire Européen) désigneront un candidat commun la présidence de la commission européenne

« Si on continue avec les mêmes, la France sera un Marseille géant » (Philippot/RMC)

Au micro d’Alain Marschall, Florian Philippot répond aux questions de sécurité et d’actualité. Il ironise sur Jean-Luc Mélenchon, qui compare Valls à l’extrême-droite.

« Valls, à une talonnette près, c’est Sarkozy ! » – Florian Philippot

« Mélenchon, à chaque fois qu’il y a un piège, il tombe dedans. […] Je vais finir par me demander si ce n’est pas un militant caché du Front National ! Un militant masqué, patriote… Tout ce qu’il faut faire pour nous aider, il le fait ! Pour nous mettre au centre de gravité de la vie politique française, il le fait ! Grâce à lui, on a la Une du JDD. Grâce à lui on parle de nos propositions. […] Encore une fois merci Jean-Luc Mélenchon, il se tire lui-même une balle dans le pied mais il nous fait beaucoup de bien. » – Florian Philippot

Valls chasse sur les terres du FN, juge Mélenchon

Jean-Luc Mélenchon accuse François Hollande de pratiquer une politique de droite et de plonger la France dans la déprime et son ministre de l’Intérieur Manuel Valls de chasser sur les terres du Front national.

Ri7Méluche-accepter-le-voile-islamique

François Delapierre, proche du président du Parti de gauche, avait déjà reproché à l’homme fort du gouvernement d’incarner « l’extrême droite du mouvement socialiste ».

Prié de préciser le sens de cette formule, Jean-Luc Mélenchon lève toute ambiguïté : « Madame Le Pen est à deux doigts de gagner son pari. Non seulement, elle a séduit la plus grande partie de la droite mais elle a aussi contaminé Manuel Valls. »

« Or, c’est lui qui donne le ton au gouvernement. Voyez comment il a pollué une partie de l’été avec la question du voile. Les musulmans dans notre pays font l’objet d’une stigmatisation insupportable. »

« Lui a décidé de manière cynique d’utiliser cette situation malsaine pour installer son Continuer la lecture de Valls chasse sur les terres du FN, juge Mélenchon