Archives par mot-clé : juif

Toulouse : Quand l’imam de la mosquée récemment inaugurée par jean-Luc Moudenc et Carole Delga, cite un hadith parlant du nécessaire meurtre des juifs (Maj)

Ça fait plus de 10 ans qu’on crie dans le désert. Heureux qu’enfin les médias se réveillent. Mais encore une fois: ils n’ont jamais été capables de faire le boulot que nous avons fait à leur place et qui nous a valu d’être insulté.

1 Juillet 2018

Article de Marianne.
L’imam de la nouvelle Grande mosquée de Toulouse, un habitué des prêches violents et antisémites

De nombreux prêches haineux
Il ne s’agit pas du seul discours préoccupant du prédicateur. Les différentes interventions de l’imam, toujours prononcées en arabe, sont diffusées sur la chaîne YouTube « Grande Mosquée Toulouse ». Ce qui permet de se faire une idée des références idéologiques du personnage… Le 10 avril 2015, Mohamed Tatai consacre son prêche au « sacrifice pour l’islam ». Il y cite Youssef Al-Qaradawi, le « grand penseur » des Frères musulmans, violemment homophobe, qui estime qu’il n’y a pas de dialogue entre nous (les musulmans, ndlr) et les Juifs, hormis par le sabre et le fusil », et préconise de battre les femmes qui montreraient « des signes de fierté ou d’insubordination ». Ce penseur extrémiste, Al-Qaradawi, a été interdit de séjour en France en 2012 après les attentats… de Toulouse. Pour l’imam de la Ville rose, il est une bonne source, puisqu’il le présente comme l’auteur d’un ouvrage « de la plus haute importance sur la pensée du jihad ». Mohamed Tatai, dans son prêche, ne laisse pas d’autre option qu’une adhésion totale à la religion à ses fidèles : « Celui qui doute de son islam, qu’on le combatte, qu’on se brouille avec lui, qu’on soit en colère à son encontre, parce que le musulman est fier de ce joyau (l’islam, ndlr) ! » A peine trois ans après l’attentat sanguinaire perpétré par Mohamed Merah à Toulouse, l’imam édicte que « le sacrifice dans la voie d’Allah est le jihad suprême », qui mènerait « au martyre que les anges lavent »…
Lire la suite
29 JUIN 2018


L’UEJF dépose plainte contre Mohamed Tatai, imam de Toulouse, pour incitation à la haine raciale.

Dans une vidéo datant de 2017 et authentifiée par l’institut MEMRI, l’imam de la mosquée de Toulouse appelle à tuer des juifs et justifie cet appel au meurtre par d’obscurs versets du Coran :
«[Le Prophète Muhammad] nous a parlé de la bataille finale et décisive: ”Le Jour du Jugement ne viendra pas jusqu’à ce que les Musulmans combattent les Juifs, les Juifs se cacheront derrière les pierres et les arbres, et les pierres et les arbres diront : Oh musulman, oh serviteur d’Allah, il y a un Juif qui se cache derrière moi, viens le tuer.»

Pour l’UEJF, cet appel au meurtre des juifs est particulièrement inquiétant à fortiori lorsqu’il est commis à Toulouse, dans la ville où Mohamed Merah a tue des enfants juifs à bout portant dans l’école d’Ozar Hatorah de Toulouse le 19 mars 2012.

UEJF

27 JUIN 2018

L’imam Mohamed Tatai le 15 décembre 2017 à la mosquée Ennour à Toulouse :
«[Le Prophète Muhammad] nous a parlé de la bataille finale et décisive: ”Le Jour du Jugement ne viendra pas jusqu’à ce que les Musulmans combattent les Juifs, les Juifs se cacheront derrière les pierres et les arbres, et les pierres et les arbres diront : Oh musulman, oh serviteur d’Allah, il y a un Juif qui se cache derrière moi, viens le tuer.»

Quand Amar Lasfar, président de l’UOIF, accusait les Juifs d’avoir soumis l’Occident

Le monsieur qui fait un selfie avec Amar Lasfar se nomme Bernard Cazeneuve. Il fut ministre de l’intérieur du gouvernement de Manuel Valls. Manuel Valls qui fait aujourd’hui la tournée des plateaux de télé et radio pour faire croire qu’il a des solutions contre l’islam radical. Les journalistes un peu taquin pourraient quand même lui faire remarquer que lorsqu’il était maire d’Evry il a aimablement laissé se construire l’une des plus importantes mosquées salafiste de France….
et qui a participé à son inauguration?… Manuel Valls.

Intervention intégrale

Marine Le Pen dénonce l’omerta médiatique concernant l’agression antisémite à Bondy (93)

Voir: BONDY (93) : DEUX JUIFS MENACÉS DE MORT ET VIOLEMMENT AGRESSÉS DEVANT UN BAR À CHICHA

Seine-Saint-Denis : agression sauvage de deux jeunes juifs portant la kippa

Encore un coup de l’immigration norvégienne…


Deux frères, âgés de 29 et 17 ans, qui portaient la kippa, ont été sauvagement agressés et menacés de mort mardi à Bondy.

Une enquête a été ouverte après l’agression de deux jeunes juifs, mardi soir, à Bondy (Seine-Saint-Denis), rapporte le parquet de Bobigny. Les deux victimes, deux frères âgés de 29 et 17 ans, étaient porteurs de kippas (couvre-chef religieux) «visibles», précise le parquet.

Au départ, une dispute a éclaté à un feu rouge. Les victimes, qui circulaient à bord de leur véhicule, disent avoir été la cible de regards insistants, puis d’insultes antisémites : «Je vais te tuer, espèce de sale juif». Les deux victimes auraient enquite été contraintes de s’arrêter devant un bar à chicha, d’où sont sortis d’autres personnes venues prêter main forte aux premiers agresseurs.

Des agresseurs armés d’une scie à métaux

Continuer la lecture de Seine-Saint-Denis : agression sauvage de deux jeunes juifs portant la kippa

Strasbourg (67) : un juif blessé au couteau, l’auteur, « aux antécédents psychiatriques », aurait crié « Allahou Akbar »

Un juif a été attaqué et blessé au couteau sur la voie publique ce matin à Strasbourg, et l’auteur de l’agression a été interpellé, selon une source policière.

La victime arborait des signes religieux distinctifs lorsqu’elle a été agressée, et son agresseur, qui a des antécédents psychiatriques, a pu être interpellé peu après, précise la même source.

L’enquête a été confiée aux enquêteurs de la police judiciaire. Le parquet de Strasbourg, pour sa part, s’est borné à confirmer l’interpellation d’un homme, sans plus de détails. La police s’est refusée à confirmer des informations du Journal du dimanche, selon lesquelles l’agresseur présumé aurait crié « Allahou Akbar » avant de s’en prendre à sa victime. Strasbourg compte une importante communauté juive.

Le Figaro

Quand des musulmans français pro-palestiniens menaçaient le Bataclan (Maj: Fabien Clain faisait-il partie du groupe qui apparait dans la vidéo?)

18/11/2015

L’enquête sur les attentats de Paris a révélé que c’est l’islamiste Fabien Clain qui a revendiqué les massacres. Or il semblerait qu’en 2009, date à laquelle se déroule la vidéo plus bas et que nous avons remise en ligne il y a quelques jours, il ait menacé le bataclan dont les propriétaires étaient juifs.
Faisait-il partie du groupe que l’on voit dans la vidéo? C’est la question que l’on peut se poser à la lecture de l’article de 20 minutes :

Extrait:

Le djihadiste toulousain Fabien Clain, dont on entend la voix sur la vidéo de Daesh revendiquant les attaques terroristes du 13 novembre, avait déjà menacé le Bataclan en 2009 en raison du sionisme supposé de ses propriétaires, rapporte Le Monde ce mercredi.

Avec son frère cadet Jean-Michel -qui chante le « nashid » (chant religieux) qu’on entend avant et après la lecture du communiqué, précise Le Monde-, ce salafiste d’origine réunionnaise a attiré pour la première fois l’attention des renseignements généraux en 2001 alors qu’ils fréquentaient un groupe de salafistes radicaux dans le quartier du Mirail, à Toulouse.

(…)

Concert de soutien en faveur de Magav

Début 2003, les frères Clain s’installent quelque temps en Belgique, où ils font la connaissance de deux figures du djihadisme : Farouk Ben Abbes et Hakim Benladghem. « En 2009, Fabien Clain et Hakim Benladghem apparaissent dans une enquête sur des menaces d’attentats visant le Bataclan », raconte Le Monde. Les propriétaires de la salle de spectacle à l’époque sont juifs, et organisent chaque année un concert de soutien en faveur de Magav, la police des frontières israélienne. La même année, Farouk Ben Abbes est interpellé en Egypte dans le cadre de l’enquête sur l’attentat contre des lycéens français au Caire, en février 2009, poursuit le quotidien du soir. Ben Abbes admet alors qu’il projetait une attaque en France contre le Bataclan. « Un projet confirmé deux ans plus tard dans les locaux de la DCRI par une Française interpellée en même temps que lui au Caire », souligne Le Monde.


 

14/11/2015

C’est terrible de faire un tour dans les archives… on se rend compte que nous avons souvent tout dit, tout montrer… sans que rien ne change.

On n’est pas couché : le clash Salamé-Zemmour sur Vichy vu de Belgique

Alain Destexhe  est sénateur belge. Ex-Secrétaire Général de Médecins Sans Frontières et ex Président de l’International Crisis Group, il est, entre autres, l’auteur de «Le Mouvement flamand expliqué aux francophones» et «Lettre aux progressistes qui flirtent avec l’islam réac». Lire également ses chroniques sur son blog.

Après le Politiquement correct, bienvenue dans l’Historiquement correct. Sur le plateau de On n’est pas couché, Léa Salamé a violemment attaqué Eric Zemmour pour son dernier livre Le Suicide français, accusé de vouloir réhabiliter Vichy.

Zemmour affirme que moins de juifs furent sauvés en Belgique et au Pays-Bas qu’en France. C’est exact. Grande fut ma surprise de découvrir il y a 15 ans que la Belgique avait déporté la moitié de ses juifs (presque tous exterminés) et les Pays Bas encore davantage alors que, contrairement à la France, le rôle des autorités belges et néerlandaises pendant la guerre était peu mis en question.

75% (104 000 individus) des juifs aux Pays Bas furent déportés pour 50% ( 25 257) en Belgique et 25% (75 721) en France. On peut sans doute l’expliquer par la taille du territoire, par l’existence d’une zone libre mais quel paradoxe tout de même alors que le gouvernement belge, réfugié à Londres, était du côté des Alliés et que Vichy collaborait officiellement avec les Allemands.

Zemmour a encore raison sur le nombre de Justes. 5 371 aux Pays Bas, 1 665 en Belgique, 3 760 en France. Le courage exemplaire des Justes ne peut à lui seul expliquer le nombre de survivants en France.

Outre Hilberg dont le monumental La Destruction des Juifs d’Europe, plusieurs fois réédité, même après les travaux de Paxton, est quand même, n’en déplaise à Léa Salamé, LA référence (sera-t-il un jour accusé de réhabiliter Vichy?), Zemmour aurait pu citer Jacques Semelin, directeur de recherches au CERI-CNRS, et son livre de 2013 Persécutions et entraides dans la France occupée. Dans une interview à La Croix, l’auteur déclare:

«Mon travail d’historien a consisté à montrer comment 75 % des juifs vivant en France ont Continuer la lecture de On n’est pas couché : le clash Salamé-Zemmour sur Vichy vu de Belgique

Grosse manipulation au dîner du Crif : lier l’antisémitisme au FN et pas à l’islam

Voir également un compte rendu en photo sur Fdesouche. On y voit la faune UMPS qui va faire des génuflexions anti-républicaines devant un parterre de communautaristes juifs plus préoccupés par le sort d’Israël que par celui de la France. Le discours de François Hollande est accablant. Dans la catégorie  lèche cul c’est un orfèvre. Imaginez vous de Gaule se prosterner devant des représentants communautaires ?

Il faut que les français attachés à l’avenir de ce pays disent en masse stop à cette dérive sectaire de l’oligarchie UMPS qui nous dirige depuis plus de 30 ans.

On devrait tous refuser et sanctionner cette grande messe anti-républicaine diffusée en direct sur public Sénat, donc avec l’argent des contribuables.

——————

Texte lu sur Riposte laïque Ils étaient tous là. Huit cents invités, président de la République, ministres, députés, sénateurs, maires, ambassadeurs, responsables religieux, PS, UMP, Modem, écolos… Tous ont accouru pour écouter un discours insultant pour la France et les Français. Il faudrait, si on écoute Cukierman, le président du Crif, faire de la lutte contre l’antisémitisme une cause nationale. Pourquoi pas, à condition de faire le bon diagnostic. Or, qui est ciblé, dans le discours des instances juives ? Essentiellement Le Front national, et la liberté internet. http://www.lepoint.fr/societe/le-crif-implore-hollande-de-faire-de-l-antisemitisme-une-cause-nationale-04-03-2014-1797773_23.php Cukierman paraît avoir l’antisémitisme sélectif. Il a évoqué la progression spectaculaire du Front national avec «sa cohorte d’antisémites, de vichystes et de négationnistes réfugiés derrière sa dirigeante, attentive à ne pas commettre d’impair». Hollande et sa clique ne pouvaient rêver mieux, et on peut difficilement insulter de manière plus grossière 6 millions de Français qui ont fait un choix électoral… « Je pense avec tristesse, avec inquiétude, avec angoisse, aux ignobles slogans lancés par quelques milliers d’individus parmi les manifestants du dimanche 26 janvier à Paris. Ils hurlaient : Juifs dehors, la France n’est pas à toi ! » Certes, ces mots d’ordre ne sont pas acceptables, mais ils n’étaient pas de milliers, seulement quelques dizaines , première manipulation. Mais où était Cukierman Continuer la lecture de Grosse manipulation au dîner du Crif : lier l’antisémitisme au FN et pas à l’islam