Archives par mot-clé : Karim Benzema

Benzema: Deschamps «a cédé à la pression d’une partie raciste de la France»


Rappel:

Karim Benzema accuse le sélectionneur des Bleus Didier Deschamps d’avoir « cédé à la pression d’une partie raciste de la France » en ne le sélectionnant pas pour l’Euro 2016, dansune interview au quotidien sportif espagnol Marca du jour.

L’attaquant international du Real Madrid, meilleur buteur en activité de l’équipe de France, déclaré non sélectionnable en raison de sa mise en examen dans l’affaire du chantage à la sex-tape contre son coéquipier chez les Bleus Mathieu Valbuena, appuie son propos en rappelant les récents succès électoraux en France du Front national, qu’il qualifie de « parti extrémiste ».

Le sélectionneur de l’équipe de France Didier Deschamps « a cédé à la pression d’une partie raciste de la France » en ne le retenant pas dans la liste des 23 Bleus qui vont disputer l’Euro en France du 10 juin au 10 juillet, assure Benzema (28 ans, 81 sélections, 27 buts), dans cet entretien dont Marca a publié mardi soir de larges extraits sur son site internet.

« J’ignore si c’est une décision seulement de Didier, parce que je m’entends bien avec lui, avec le président (de la Fédération française de football, Noël Le Graët, ndlr) et avec tout le monde », ajoute le récent vainqueur de la Ligue des champions avec le Real Madrid. « Ils m’ont déclaré non-sélectionnable, bien. Mais sur le plan sportif, je ne comprends pas pourquoi, et sur le plan judiciaire, je ne suis pas encore jugé et je suis présumé innocent. Il faudra attendre que la justice se prononce », ajoute-t-il en réaffirmant son envie de jouer sous le maillot bleu.

(…)

Après Cantona et Debbouze

Continuer la lecture de Benzema: Deschamps «a cédé à la pression d’une partie raciste de la France»

L’agent de Benzema agresse des journalistes de L’Equipe

L’agent de Karim Benzema, Karim Djaziri, et l’un des amis de l’attaquant français dont l’identité n’a pas été révélée, présents à Ribeirao Preto pendant la Coupe du monde, ont « menacé », « insulté » et « agressé » trois journalistes du quotidien sportif. La raison ? Des articles autour du buteur des Bleus qui n’auraient pas plu à son entourage…

« L’ami » de Karim Benzema a giflé un journaliste après lui avoir indiqué qu’il avait « manqué de respect » au joueur à travers des articles à son encontre. Ce n’est pas fini… Plus tard dans la journée, Djaziri a « asséné » un coup à un autre confrère du quotidien tout en l’insultant et en le menaçant physiquement.

(…) Le Figaro

Karim Benzema écoute des sourates du coran avant les matchs (vidéo)

Karim Benzema révèle le secret de sa concentration : avant chaque match il écoute des sourates du Coran.
Fan de foot, sachez que quand l’équipe de France gagne c’est avec l’aide d’Allah le tout puissant… Karim Benzema n’y ait pour rien.

 

Karim Benzema écoute des sourates du coran avnt… par prechi-precha
 

La France sommée d’idolâtrer Benzema

Tribune de Pierre Cassen

Depuis des années, les journalistes sportifs ont décidé que Ribéry et Benzema étaient des atouts indispensables à l’équipe de France. Il y a dix jours, on apprenait le forfait du premier. La majorité de nos compatriotes s’en réjouissait, mais les journalistes expliquaient que c’était un coup terrible pour les Bleus. Pourtant, les chiffres ne disaient pas cela. Ribéry, en 81 sélections, avait marqué 16 buts, soit un but tous les cinq matches, score fort médiocre pour un attaquant. Quand il joue, l’équipe nationale gagne 50 % de matches, quand il ne joue pas, elle en gagne 61 %. Quant à Benzema, il est resté 1.222 minutes en équipe de France (13 matches), sans marquer un seul but, entre 2012 et 2013, ce qui constitue un record d’inefficacité pour un avant-centre international. En 2012, associés à la pointe de l’attaque française en Coupe d’Europe, ces deux joueurs n’avaient pas marqué un but en quatre rencontres. L’indulgence médiatique dont ils ont bénéficié, outre leurs frasques extra-sportives (affaire Zahia), est pour le moins surprenante.

164cdc4e26c2f5d0d96ebb6d4f50e4c2_648x310

Au lendemain de l’annonce du forfait de Ribéry, il y a dix jours, pour son dernier match de préparation, la France battait largement la modeste Jamaïque par huit buts à zéro. On avait remarqué, ce jour-là, que Karim Benzema fut le seul joueur à ne pas chanter « La Marseillaise ». Toute l’équipe fut excellente, mais les médias choisirent de le mettre principalement en valeur dans nombre d’articles élogieux.

Pourtant, lors des matches de préparation, un autre joueur avait crevé l’écran, et il joue lui aussi avant-centre : Olivier Giroud. C’est un roc, doté d’un jeu de tête exceptionnel, et il fait les beaux jours d’Arsenal. Il avait multiplié les buts et enchaîné des gestes techniques remarquables. Mais « on » préférait parler de Karim Benzema, par ailleurs grand joueur… surtout quand il joue pour le Real Madrid. Hier, à l’occasion du match d’ouverture contre le Honduras, le sélectionneur a tranché : Karim avant-centre, Olivier sur la touche. Et comme Karim a marqué deux buts (dont un penalty) et a été à l’origine du troisième, la France est sommée par les médias de tomber dans la Benzemania.

Le journal L’Équipe a osé une page particulièrement audacieuse : « Karhymne à la joie », rien de moins ! Je m’interroge : si Giroud avait marqué deux buts, ce journal aurait-il titré à la gloire d’Olivier ?

Quand Domenech était sélectionneur et alignait une équipe de France que le philosophe Finkielkraut avait qualifiée de « Black, Black, Black », Éric Zemmour disait qu’avec de tels choix, il faisait de la politique au service de la propagande multiculturelle.

Le journaliste du Nouvel Observateur Hervé Algalarrondo a publié un ouvrage : « La gauche Continuer la lecture de La France sommée d’idolâtrer Benzema

Lyon : Benzema fait don de 3 millions d’euros à une mosquée

L’attaquant de Réal Madrid Karim Benzema aurait fait un don de 3 millions à la construction d’une mosquée dans sa ville natale, Lyon. C’est à la suite d’une information d’un de ses amis qui l’informait qu’une mosquée avait besoin de 6 millions d’euros pour y achever sa construction que le joueur d’origine algérienne, dont la confession est musulmane, n’a pas hésité à faire un don de 3 millions d’euros, soit la moitié de la somme souhaitée.

(…) Le buteur

Rappels : K. Benzema refuse d’être le seul à verser une pension alimentaire à sa grand-mère maternelle, Yamina Benhattab Haddou, qui l’a en partie élevé.