Archives par mot-clé : laïcité

Islam : Macron envisage d’amender la loi de 1905 sur la séparation de l’Eglise et de l’Etat

Ça y est on bascule dans la grande soumission… nous allons donné petit à petit les clés du pouvoir à une religion importée, qui, il y a 50 ans à peine, était à l’état embryonnaire sur notre sol.
Il n’y pas et il n’y aura jamais un islam de France. Il y l’islam tout court. Et c’est cet Islam qui s’imposera parce qu’on lui aura offert la possibilité de le faire. Demain votre argent servira à construire les mosquées que les musulmans considèrent comme l’expression urbanistique de leur conquête.


Emmanuel Macron pourrait amender la loi de 1905 sur la séparation de l’Eglise et de l’Etat pour accompagner la restructuration de l’islam de France sur laquelle le chef de l’Etat planche depuis un an et demi. C’est ce qu’affirme, dans son édition du lundi 5 novembre, L’Opinion, qui s’est procuré l’avant-projet. « Il est possible que [la loi de 1905] soit de nouveau amendée », a commenté la ministre de la justice, Nicole Belloubet, sur France Inter, lundi matin. « La réflexion est en cours et nous ne faisons pas de commentaire à ce stade », précise-t-on à l’Elysée.

Le gouvernement envisage en effet de permettre aux futures associations cultuelles de « posséder et administrer » des immeubles affectés au culte pour en tirer des revenus locatifs. Des ressources propres qui favoriseraient leur autonomie financière. L’exécutif avait déjà tenté de faire passer cette mesure dans un article de la loi sur le droit à l’erreur mais y avait renoncé devant les réticences de sa majorité parlementaire en janvier. Autre bouffée d’oxygène pour les associations cultuelles : elles pourraient à l’avenir recevoir des aides de l’Etat « pour réparations et rénovation énergétique », alors qu’elles n’ont aujourd’hui accès à aucune subvention publique. (…)

«L’islam s’installe en Occident au moment où une partie de nos sociétés sortent de la religion ou s’en veulent débarrassées» (La Vie)

Editorial de Jean-Pierre Denis, directeur de la rédaction de l’hebdomadaire catholique La Vie.

L’islam s’installe en Occident au moment où une partie de nos sociétés sortent de la religion ou s’en veulent débarrassées. Décalages, frictions et polémiques vont donc se multiplier. Déjà des affaires surgissent régulièrement, et elles concernent à tour de rôle toutes les religions.

Le comité des Droits de l’homme de l’Onu vient de condamner la France. Notre pays aurait eu tort de verbaliser deux femmes portant le voile intégral, ou niqab, un vêtement qui masque l’intégralité du visage, ne laissant apparaître que les yeux. La loi votée sous Nicolas -Sarkozy est jugée liberticide. Elle porterait atteinte« de manière disproportionnée » au droit de « librement manifester sa religion ».Cet avis concocté par des experts originaires de différents pays ne tient pas compte du contexte national. Cela n’a pas grande importance, dira-t-on, puisque le texte n’a pas de portée juridique contraignante.

Politiquement, par contre, il offre un formidable cadeau aux islamistes qui se répandent dans certains quartiers et sur les réseaux sociaux. Ils y verront de quoi alimenter leur logique à la Continuer la lecture de «L’islam s’installe en Occident au moment où une partie de nos sociétés sortent de la religion ou s’en veulent débarrassées» (La Vie)

Éric Zemmour : «Ce que cachent les extrémistes de la laïcité (Mélenchon)»

Il n’y a pas de problème de laïcité en France. Il y a un problème avec l’Islam. Et l’Isam est devenu un problème en France en raison de l’immigration massive.
Ce qui pose des difficulté à la France c’est donc la submersion migratoire et le Grand Remplacement… l’islam n’est que le corollaire de ces deux phénomènes.


Emmanuel Macron avait hésité à bénir le cercueil de Johnny Hallyday, ce qui lui a valu les critiques de Jean-Luc Mélenchon. Éric Zemmour défend le chef de l’État et dénonce dans les critiques une forme d’extrémisme voire d’hypocrisie.

Nicolas Bay sur Melenchon qui a dénoncé la participation de Macron à la messe d’Hallyday

Voir: MÉLENCHON REPROCHE À MACRON D’AVOIR PARTICIPÉ À LA MESSE POUR JOHNNY HALLYDAY DANS L’ÉGLISE DE LA MADELEINE, « UN MONUMENT CONTRE-RÉPUBLICAIN » SELON LUI…

Nathalie Arthaud répond aux islamistes du CCIF en fustigeant le « lobby catholique »

Ils sont quand même bien tarés à gauche.

(…) La laïcité pour moi c’est le rejet total de la religion dans la sphère privée et la mise en place d’un véritable principe d’égalité de traitement (de non traitement devrait-on dire) de toutes les Continuer la lecture de Nathalie Arthaud répond aux islamistes du CCIF en fustigeant le « lobby catholique »

“HAMON, IL TRAITE LA COMMUNAUTÉ MUSULMANE COMME UNE CLIENTÈLE ÉLECTORALE»

Article de Marianne

(..) Pour Othman Nasrou, la gauche trappiste s’emploie à faire de la religion une question politique pour gagner les élections : «Dans cette ville, le PS monte les gens les uns contre les autres, et plus précisément, parfois, les musulmans contre les autres. Benoît Hamon est dans une logique boutiquière. Il traite la communauté musulmane comme une clientèle électorale.» Même au sein de la gauche locale, le positionnement de l’ex-ministre de l’Education nationale ne fait pas l’unanimité. Son suppléant à l’Assemblée nationale, Jean-Philippe Mallé, député de 2012 à 2014, a récemment claqué la porte du PS, en désaccord avec ce discours. Stéphane Dubouchy, militant PS à Trappes pendant près de vingt ans, est lui aussi parti après l’arrivée de Benoît Hamon. «Il ne dit jamais clairement qu’il y a un problème avec la place de la religion à Trappes. Il se complaît dans une certaine désinvolture, aux relents électoralistes», reproche ce postier, transfuge de la liste municipale de LR en 2014, sur laquelle il a été élu.

L’accusation ne date pas d’hier : en 2014, le candidat à la primaire a déjà été taxé d’électoralisme, à la suite de propos qu’il aurait tenus à Continuer la lecture de “HAMON, IL TRAITE LA COMMUNAUTÉ MUSULMANE COMME UNE CLIENTÈLE ÉLECTORALE»

Vincent Peillon : «Le voile n’est pas une agression contre la République»

«Le Parisien» – «Aujourd’hui en France», qui avait reçu les candidats de la primaire à droite, fait de même avec les candidats de gauche et la Fondation Jean-Jaurès. Troisième invité après Arnaud Montebourg et Manuel Valls, Vincent Peillon en appelle «à l’intelligence» sur la laïcité.

Selon Vincent Peillon, la défense de la laïcité «se fait plus par la liberté que par l’autorité, il faut amener les gens à s’émanciper.». Il insiste en appelant à «s’adresser à l’intelligence de chacun, c’est ça la laïcité». Le voile, pour lui, n’est «pas une agression contre la République».

Il s’en prend également à la fachosphère qui «gonfle tous les thèmes identitaires».

Face à cela, le candidat, professeur de philisophie, demande «un discours de raison et d’apaisement».


Vincent Peillon : « Le voile n’est pas une… par leparisien

Le Parisien

Quand François Fillon voulait réévaluer la laïcité pour permettre aux musulmans de vivre pleinement leur religion.

Avec Fillon comme avec Macron, Valls, Mélenchon ou encore Montebourg, la France sera recouverte de mosquées en moins de 15 ans.

Rappelons que Fillon a comme porte parole benoit Apparu (1) qui souhaite financer la construction des mosquées avec l’argent public

(1)

Vincent Peillon relie la laïcité… au port de l’étoile jaune imposé aux juifs !

Le Conseil représentatif des institutions juives de France( CRIF) a publié un communiqué pour dénoncer ces propos. «Le Crif dénonce la comparaison faite hier lors de son intervention sur France 2 par Vincent Peillon entre le sort des Juifs sous l’Occupation et la situation actuelle des musulmans de France.L’histoire de la déportation de plus de 75 000 Juifs, de la spoliation des biens juifs ou des lois discriminatoires comme le port de l’étoile jaune ne saurait être dévoyée et instrumentalisée au nom d’un soi-disant équilibre des souffrances. De telles déclarations ne servent que ceux qui cherchent à réécrire l’Histoire.» L’institution juive demande «une clarification et un correctif immédiat de la part de Vincent Peillon».

(…) Le Figaro



Le candidat à la primaire de la gauche a dénoncé ce mardi 3 janvier sur France 2 ceux qui « veulent utiliser la laïcité contre certaines catégories de population ». Et de citer, de manière quelque peu surprenante, le sort des juifs dans l’Allemagne nazie…

[Mise à jour – 11h35] Contacté par Marianne ce mercredi, l’entourage de Vincent Peillon précise ses propos : « Il n’a pas voulu lier la laïcité et Vichy. Ce qu’il a voulu dire, c’est qu’il ne faut pas utiliser la laïcité pour stigmatiser une partie de la population en raison de sa religion. C’est une dénonciation de ce qui se passe aujourd’hui avec la stigmatisation d’une religion », en l’occurrence l’islam. « La stratégie de l’extrême droite, dans l’histoire, est d’utiliser les mots de la République pour s’attaquer à certaines catégories de population », poursuit ce proche du député européen. Quant à comparer la situation des juifs sous l’Occupation à celle des musulmans aujourd’hui, « il n’a pas parlé de l’Holocauste mais de Vichy », insiste-t-il


Le candidat à la primaire de la gauche a dénoncé ce mardi 3 janvier sur France 2 ceux qui “veulent utiliser la laïcité contre certaines catégories de population”. Et de citer, de manière quelque peu surprenante, le sort des juifs dans l’Allemagne nazie…
Pour Vincent Peillon, “il y a eu des dérapages les dernières années” avec la laïcité. – Capture France 2

Voilà un curieux raccourci. Et un magnifique point Godwin. Vincent Peillon, candidat à la primaire de la gauche, explique l’imposition de l’étoile jaune par l’Allemagne nazie aux juifs pendant la Seconde guerre mondiale par… une instrumentalisation de la laïcité. Interrogé sur France 2 mardi 3 janvier, l’eurodéputé socialiste estime à propos de la laïcité qu’« il y a eu des dérapages les dernières années », avant de dénoncer « certains » qui « veulent utiliser la laïcité contre certaines catégories de population ». Il poursuit :

« Ça a déjà été fait dans le passé, c’était il y a 40 ans, les juifs à qui on mettait des étoiles jaunes, c’est aujourd’hui un certain nombre de nos compatriotes musulmans qu’on amalgame d’ailleurs souvent avec les islamistes radicaux. C’est intolérable. »

Vincent Peillon ne précise pas ce lien qu’il établit entre la laïcité et le port de l’étoile jaune sous l’Occupation allemande. Au passage, l’ancien ministre de l’Education nationale commet une petite faute de chronologie, puisque ce sombre épisode de l’histoire ne date pas de« 40 ans » mais de 75 ans, l’étoile jaune ayant été imposée aux juifs français à partir de 1942.

Vincent Peillon opposé à la politique de Manuel Valls contre le port de burkini sur les plages

Peillon est un franc maçon cathophobe. Son objectif: Supprimer définitivement de l’identité française toute notion culturelle à la chrétienté.

Rappel:

Vincent Peillon : “La laïcité est une religion”

“on ne pourra jamais construire un pays de liberté avec la religion catholique”
(2008)

Alsace : saint Nicolas interdit de visite dans deux écoles maternelles !

Extrait d’un article de l’Observatoire de la Christianophobie

Non, saint Nicolas ne passera pas, cette année, dans les écoles maternelles les Coccinelles et les Pâquerettes à Huningue. La décision vient des deux chefs d’établissement et contrarie fortement Jean-Marc Deichtmann, maire de Huningue, et Clarisse Guerné, adjointe au maire chargée affaires scolaires et périscolaires. Aussi, les deux élus ont-ils adressé un courrier aux deux directrices d’école, dans lequel ils expriment leur incompréhension. « Nous venons d’apprendre par des parents d’élèves très en colère que vous aviez décidé, sans les avertir, de ne pas faire venir saint Nicolas, patron des écoliers, “par respect de la laïcité”. Nous sommes pour le moins surpris et déçus par cette décision qui ne concerne que les deux écoles maternelles de Huningue ! En effet, toutes les écoles des villes et villages des alentours continuent de fêter cette tradition qu’est la Saint-Nicolas. Votre hiérarchie nous a confirmé que la demande ne venait nullement d’elle ». Et les deux élus d’argumenter que « comme toutes les fêtes traditionnelles, la Saint-Nicolas crée un lien social précieux, particulièrement en ce moment où celui-ci est très difficile à tisser. En la supprimant, vous stigmatisez une partie de la population qui n’a, pour la grande majorité, rien demandé. Votre rôle, plutôt que de donner raison à des expressions sectaires de la laïcité, n’est-il pas d’accompagner par des explications les très rares personnes choquées par cette tradition afin de faciliter leur intégration ? ». Sollicitées par nos soins, les deux enseignantes n’ont pas souhaité s’exprimer.

Source : L’Alsace, 8 décembre

L’imam de Nice: “la laïcité française est responsable des attaques”

Abdelkader Sadouni, sunnite prédicateur du centre-ville: «Les attaques sont seulement la faute des Français”

037d0501d04f1bda0221dd443ea47131

(…)

Abdelkader Sadouni est l’un des plus écoutés prédicateurs à Nice. La popularité est due à la fois à ses sermons dans la mosquée, à son atelier qui est le cœur de l’hypercentre mais aussi pour les relations particulières qu’il entretient avec Christian Estrosi, ancien maire et maintenant le président régional.

Sur sa page publique Facebook une photo de lui et l’ancien maire  côte à côte, à l’occasion de la fin de la Fête du Ramadan . Estrosi est aujourd’hui attaqué apour sa relation ambiguë avec les musulmans radicaux, mais pour Sadouni ce ne sont que des polémiques stériles.

1468921457-1468921214-13714574-314000315602238-599334765-n

Nice est la capitale européenne de combattants étrangers partis faire le djihad. Plus de 100 jeunes de la communauté musulmane Nicoise sont partis pour la Syrie. Comment expliquez-vous ce phénomène?

Au cours des dernières années, nous avons régulièrement assisté à son départ pour la Syrie de nombreux jeunes musulmans de Nice, qui souvent portent aussi avec eux leurs femmes et leurs enfants. Dans la plupart des cas ce sont des gens qui ont tout le confort et la nationalité française, et pourtant, ils décident de quitter la Côte d’Azur pour prendre part à un conflit armé, mettant en danger leur propre vie et pour leur famille. Ceci témoigne de l’échec des politiques françaises envers l’Islam. La discrimination des musulmans en France, les attaques islamophobes et interdire l’usage public de symboles religieux sont la raison qui pousse ces jeunes gens ne se sentent pas partie de la communauté nationale et décident d’aller se réunir avec ceux qui croient être son prochain. Je pense que la situation des musulmans en France est le premier facteur qui pousse de nombreux jeunes hommes à se battre. Tant que les mosquées seront si peu nombreux, jusqu’à ce que leur construction entraînera des manifestations jusqu’à ce que les musulmans seront discriminés alors ces réactions seront. Réactions certainement mauvaises, mais réels et devant lesquels vous avez à éradiquer le phénomène qui les génère.

Vous accusez le système français  d’être esponsable de l’explosion du djihadisme armé. Vous ne croyez pas qu’il y ait aussi des responsabilités internes à la communauté musulmane?

Le problème de la communauté musulmane est qu’il n’a pas sa place dans la société française. La France est un pays laïc, qui est opposé à la promotion de la religion et de sa manifestation.

Ce faisant l’Islam est mis dans le coin, discriminé les musulmans et seulement attaqués parce qu’ils veulent pratiquer leur foi. Le problème ne vient pas de la communauté musulmane, mais le fait qu’il y ait un manque de volonté de lui donner plus d’espace dans la société.

La laïcité, cependant, est la valeur fondamentale de la République Continuer la lecture de L’imam de Nice: “la laïcité française est responsable des attaques”

B. Cazeneuve: “Je veux dire aux Français de confession musulmane, vivez intensément le Ramadan”

Le PS et le gouvernement font du racolage communautaire pour 2017. Il faut s’attendre à de grandes séances de lêche-babouche.

Samedi 6 juin, à la fin de la rencontre entre le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, et un panel de lecteurs et auditeurs de confession musulmane sélectionnés par différents médias, le journaliste d’OummaTV a demandé au ministre s’il pouvait adresser un message aux musulmans à l’occasion du prochain mois de Ramadan qui devrait débuter le 18 juin.


Ramadan : Le ministre Cazeneuve recommande le… par oumma

Réponse du ministre de l’Intérieur: “Il faut toujours vivre les moments religieux, quelle que soit la religion à laquelle on appartient avec beaucoup d’intériorité, beaucoup de densité, beaucoup de recueillement. Dans ma responsabilité de ministre des Cultes, je participe à des cérémonies à divers moments de la vie de chaque culte, dans les églises, dans les synagogues et dans les mosquées. Je vois énormément de respect, de recueillement, de spiritualité dans ces moments, et un pays comme le nôtre a aussi besoin de spiritualité, et la laïcité permet à chacun de faire le choix de sa religion. Je veux dire aux français de confession musulmane, vivez intensément ce moment, vivez le au plus profond de vous- mêmes et au moment où vous le vivrez, pensez à la République, qui dans ses valeurs vous permet de le vivre avec cette force, et cette intensité, parce que la République c’est précisément ce trésor, ce creuset qui permet à chacun de faire son chemin, par l’exercice de sa libre conscience, et aux uns et aux autres de vivre les uns avec les autres, et la République a besoin des Français de confession musulmane pour porter haut et loin ses valeurs.