Archives par mot-clé : Laurent Ruquier

Comment Ruquier et Yann Moix s’excusent presque d’interroger le porte parole d’En Marche sur le patrimoine de Macron

Castaner est un socialiste. C’est lui qui a pris une gifle en PACA aux dernières régionales. Il fut contraint par l’Elysée d’appeler à voter Estrosi face à Marion Maréchal Le Pen. Aujourd’hui on le retrouve chez Macron… c’est l’heure de gloire des looser.

Florian Philippot magistral de courage et d’intelligence devant les Hyènes socialistes de ONPC

Hier c’était la soirée des Bobos socialopes payés par nos impôts (1)… et Philippot les a explosés.

Les médias sont devenus la nouvelle inquisition. Ne perdez pas le temps à regarder ces jean foutre qui ont des âmes de Torquemada.
En revanche si vous voulez voir ces connards pleurer le soir du 22 avril, vous savez ce qu’il vous reste à faire…

(1) Ruquier gagne 10 000 euros par émission sur France2 ( Soir 40 000 euros/mois). Il faut ajouter à cela son salaire de RTL où il officie tous les jours et c’est sans compter sur une montagne de droits d’auteur.
À ce prix là, on peut défendre un système qui vous offre plus de puissance et d’influence qu’un homme politique.

Quand on voit l’une des maisons de Ruquier, on comprend pourquoi il persiste à voter mondialiste.

Marine Le Pen adresse une lettre au CSA sur le respect des règles en campagne électorale et contre On n’est pas Couché.

Communiqué de presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National

Monsieur le Président,

Au cours de cette campagne électorale officielle, des médias audiovisuels ne respectent en aucun cas la réglementation et ne respectent en aucun cas l’équilibre entre les diverses formations politiques et les divers candidats.

Surtout ils se permettent de diffamer et de critiquer de façon tout à fait non contradictoire des formations politiques et notamment le Front National.

J’en veux surtout pour exemple l’émission de Monsieur Ruquier « On n’est pas couché » du samedi 14 mars, diffusée, qui plus est, sur le service public. Elle a été un festival de diffamations et d’injures contre le Front National.

Je vous demande de rappeler aux directeurs de chaînes de télévisions, spécialement à celles du service public, qu’au moins pendant le temps officiel d’une campagne électorale, ils doivent tenter de montrer le visage de l’équilibre et de l’impartialité.

Veuillez agréer, Monsieur le Président, l’expression de mes salutations distinguées.

Marine Le Pen