Archives par mot-clé : Laurent Wauquiez

Laurent Wauquiez refuse de débattre avec Marine Le Pen dans « l’Emission politique » jeudi prochain

En campagne pour la présidence du parti Les Républicains, Laurent Wauquiez a encore juré mercredi sur RTL qu’il ne tisserait « aucune alliance avec des élus du Front national ». Le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes n’en reste pas moins soupçonné par toute une frange de sa famille politique de vouloir frayer avec l’extrême droite. Un duel télévisé avec Marine Le Pen aurait sans doute permis de clarifier les choses… mais il n’aura pas lieu. Selon les informations de Marianne, France 2 a proposé à Laurent Wauquiez d’être le contradicteur de Marine Le Pen, invitée de l’Emission politique en prime time jeudi 19 octobre, mais l’intéressé a décliné.

« Son sujet aujourd’hui, c’est l’élection interne, et la priorité danscette campagne n’est pas de faire des médias grand public », justifie-t-on dans l’entourage de Laurent Wauquiez, où l’on affirme avoir aussi « refusé un 20 heures de TF1, par exemple ».

Un conseiller de Marine Le Pen cite la célèbre formule du cardinal de Continuer la lecture de Laurent Wauquiez refuse de débattre avec Marine Le Pen dans « l’Emission politique » jeudi prochain

Laurent Wauquiez mécontent de l’organigramme de campagne de François Fillon

On prend les mêmes et on recommence. A noter que Fillon va devoir aller chercher des voix au centre pour ne pas se faire dépouiller par Macron mais aussi pour rassurer les français inquiets par son programme de casse sociale.

On risque  donc de se retrouver avec un Juppé bis…


Chronique de  PAULINE DE SAINT-RÉMY

(…)

En revanche, il y a bel et bien une pilule qui a du mal à passer : les anciens collaborateurs de Nicolas Sarkozy, les « opérationnels » sont absents des postes stratégiques. À la différence de ceux qui ont fait la campagne d’Alain Juppé ou de Bruno Le Maire.

Gilles Boyer, par exemple, qui était le directeur de campagne d’Alain Juppé, et qui n’est pas franchement sarko-compatible, a été nommé trésorier de la campagne de François Fillon. « Il nous déteste », et ça « ça a fait hurler tout le monde », nous a assuré un « sarkozyste ». Idem pour Vincent Leroux, qui intègre la direction de campagne. Il s’agit là encore d’un très proche d’Alain Juppé, ancien chiraquien, comme Patrick Stefanini, le directeur de campagne de François Fillon. Bref, aux yeux des « sarkozystes », ça fait « reconstitution de ligue dissoute ».

Petites humiliations

Continuer la lecture de Laurent Wauquiez mécontent de l’organigramme de campagne de François Fillon

Crèche de Noël: un élu FN offre une rose bleue à Wauquiez en pleine séance au conseil régional

La mère de Laurent Wauquiez accueille des migrants ( mais chut !)

Eliane Wauquiez, maire du Chambon-sur-Lignon, ne veut pas déroger à la tradition d’accueil du village des « Justes ». Mais se fait discrète, pour ne pas contredire son fils. Ce qui a le don d’agacer les habitants.

La famille Wauquiez est au centre d’une polémique sur l’accueil des migrants de Calais. D’un côté, le fils, Laurent Wauquiez, président Continuer la lecture de La mère de Laurent Wauquiez accueille des migrants ( mais chut !)

L’UMP se fracture sur l’Europe

La comédie europhobe de Laurent Wauquiez prouve son arrivisme et son manque d’honnêteté intellectuelle. À un mois des élections européennes le petit toutou de l’europeïste jacques Barreau, se découvre des envies de changer l’Europe sur les bases qui sont celles des souverainistes. Après le comédien sarkozy, voici l’acteur Wauquiez. Il serait temps que les électeurs chassent de la vie publique ces opportunistes.

En ce qui concerne Henri Guaino il s’est totalement décrédibilisé en soutenant aveuglément la politique de Sarkozy et sa trahison du vote des français sur la constitution européenne.

Ne nous ne y trompons pas, ces divisions à l’UMP font parties d’un jeu de dupe. Elles permettent de faire croire aux électeurs des deux camps qu’ils auront à boire et à manger… mais à l’arrivée ils crèveront tous de faim et de soif.

La vie politique et intellectuelle de ce pays devient pathétique par les menteurs et les jeanfoutres qui l’animent.

———

Laurent Wauquiez et Henri Guaino ont publié ce vendredi matin dans « Le Figaro » une tribune signée par 40 parlementaires UMP pour « tout changer » en Europe au lendemain du lancement de la campagne du parti. L’eurodéputé Alain Lamassoure, tête de liste en Ile-de-France demande aux dirigeants de l’UMP de « clarifier » les positions.

Voilà une campagne pour les élections européennes qui commence bien mal pour l’UMP. Au lendemain du coup d’envoi donné jeudi par Jean-François Copé, Laurent Wauquiez, Henri Guaino et quarante parlementaires UMP publient ce vendredi matin une tribune dans « Le Figaro » dans laquelle ils demandent de « tout changer » en Europe.

Certes, les divisions sur l’Europe au sein de la droite sont anciennes. Certes, la constitution des listes pour le scrutin du 25 mai avait déjà été l’occasion de forts tiraillements en interne avec menaces, comme celle de l’ex-président de l’Assemblée nationale Bernard Accoyer, de quitter l’UMP avec 50 députés face à certaines investitures, ou encore affirmations tranchées, comme celle de Henri Guaino, qui refuse de voter pour Alain Lamassoure, tête de liste en Ile-de-France. Et certes, si les dirigeants de l’UMP ne cessent de répéter que le débat entre les souverainistes et les fédéralistes est dépassé, comme pour s’en convaincre et clore tout débat, les voix dissonantes ont pris de la force.

Avec un Xavier Bertrand, qui ne croit plus au « Merkozy ». Et surtout, Laurent Wauquiez et sa proposition de revenir à une Europe à six. « Positions populistes », et « approche marketing », avait taclé jeudi Jean-François Copé en lançant la campagne du parti. Comment peut-on « faire du Le Pen » quand on est si jeune et si diplômé avait tempêté Jean-Pierre Raffarin en comité politique la semaine dernière… Jeudi, cahin caha, le président de l’UMP n’avait eu de cesse de souligner que la ligne politique du parti pour son projet européen – « résolument pro-européenne sans eurobéatitude, pour une Europe à géométrie variable et des réformes profondes en France » -, avait été adoptée « par toutes les instances du parti à une écrasante majorité ».

Las, la publication de la tribune dans « Le Figaro » fait franchir à l’UMP une nouvelle étape Continuer la lecture de L’UMP se fracture sur l’Europe