Archives par mot-clé : Le Point

« Le déclin de la majorité blanche va renforcer les populismes »

Ils nous ont traité de menteurs et de psychopathe quand on parlait de Grand remplacement, aujourd’hui ils avouent et nous enjoignent de trouver ça cool…


En 2042, selon les projections, la population blanche non hispanique deviendra minoritaire aux États-Unis. En Europe, c’est dans la première partie du XXIIe siècle qu’une population métissée devrait surpasser les Blancs. Pour Eric Kaufmann, professeur à l’université londonienne Birkbeck College, ces bouleversements démographiques seront le fait majeur du XXIe siècle et auront des conséquences politiques turbulentes. Dans Whiteshift (Allen Lane), il aborde frontalement ce sujet controversé. Le chercheur assure que le premier facteur de l’essor des populismes est l’immigration
voir Le Point

En Europe dans la 2ème partie du XIIème siècle une population métissé devrait surpasser les blanc

Quand un journaliste du Point compare le vote FN à l’invasion nazie

Petite note du taulier de ce blog : Le Point bat le record du point Godwin.

Le nazisme se dit national socialisme en français. Cette idéologie comme le fascisme puisent leurs racines aux origines de la pensée de gauche. C’est d’ailleurs la gauche qui a voté les pleins pouvoirs à Pétain ( qui n’était pas nazi), et son gouvernement de collaboration était composé à 80% d’homme de gauche. Le projet de Marine Le Pen qui vise à retrouver nos frontières et faire du protectionnisme en récupérant notre monnaie était celui de De Gaulle à la fin de la guerre. La gauche collabo, elle, voyait en Hitler un nouveau César (ou un nouvel alexandre) capable de faire une grande Europe fédérale comme celle que l’UMPS construit aujourd’hui.

Même s’il est stupide de s’adonner au genre d’anachronisme auquel se prête le journal Le Point, par honnêteté intellectuelle il serait plus juste d’associer Marine le Pen à De Gaulle; et l’UMPS à ceux qui ont soutenu le nazisme par opportunisme et idéologie.

Comme on disait au PC : Choisis ton camp camarade!

———

Le journal Le Point réalise régulièrement des vidéos de commentaire de l’actualité. Ce vendredi 11 avril, l’hebdomadaire joue la carte de la provocation : le journaliste Frédéric Lewino compare le vote Front National à l’Allemagne nazie.

Durant tout son monologue, le journaliste parle devant un mur blanc, où est accrochée une carte de l’Europe, aux couleurs … du IIIème Reich ! Une croix gammée, symbole de l’Allemagne nazie y est très visible. Une inscription « la Trinité-sur-Mer » est également faite.

c6WPmmRC’est une provocation qui va certainement faire réagir. Dans cette vidéo du site d’information Le Point, sur fond de faux bruits de mouette, le journaliste commence sa saynette : «en direct de la Trinité-sur-Mer, la nouvelle capitale de l’Europe. On nous annonce le retour du Franc, la fermeture des frontières et un grand projet européen : une tour de 600 mètres rebaptisée Jean-Marie le Pen à la place de la Tour Eiffel. Trêve de plaisanteries, on nous annonce un score historique du Front National (…)».

Valeurs actuelles

Catastrophe ferroviaire à Bretigny : des scènes de vol et de caillassage ont bien eu lieu (Maj)

Addendum 24/07/13

Le procureur de la République d’Évry, Eric Lallement, a indiqué cet après-midi, avoir « la certitude » qu’au moins « deux vols ont été commis au préjudice de deux passagers », en marge de lacatastrophe ferroviaire de Brétigny-sur-Orge (Essonne) le 12 juillet.

Des objets appartenant à ces passagers ont été retrouvés à Châtelet, au coeur de Paris, a indiqué le magistrat. Il a évoqué également des images de vidéosurveillance où les enquêteurs ont pu voir des individus quitter la gare avec des valises qu’ils n’avaient pas en entrant dans le bâtiment.

 

Le Figaro

– – – – – – –

Valls admet du bout des lèvres des vols et du caillassage :

« Il y a bien eu un certain nombre d’incidents que personne ne minimise et qui sont évidemment inadmissibles (…) Il y a eu des jets de projectiles au moment de la mise en place du périmètre de sécurité et il y a eu sans doute des vols et des plaintes qui ont été déposées« . Yahoo

Addendum: <strong>Le Figaro – Brétigny: quatre plaintes pour vol

Quatre plaintes pour des faits de vol survenus après le déraillement du Paris-Limoges le 12 juillet en gare de Brétigny-sur-Orge (Essonne) ont été recensées, a indiqué aujourd’hui le parquet d’Evry.

Outre la plainte d’un médecin urgentiste victime du vol de son portable, le 12 juillet et pour laquelle une enquête du chef de vol en réunion et avec violences a été ouverte, « une enquête distincte est diligentée sur la commission de faits de vols, commis lors de l’évacuation des blessés par la Sûreté départementale de l’Essonne », a indiqué le parquet. Trois plaintes ont déjà été recueillies.

Addendum 19 juillet

Témoignage d’un agent SNCF ayant participé aux secours

Addendum : Communiqué de Marine Le Pen

Brétigny-sur-Orge : mensonges et dissimulations d’Etat Continuer la lecture de Catastrophe ferroviaire à Bretigny : des scènes de vol et de caillassage ont bien eu lieu (Maj)

Jean-Marie Le Pen : «Les conditions sont réunies pour de nouveaux affrontements dans les banlieues»

Le président d’honneur du FN interpelle Hollande et revient sur les incidents de Brétigny et de Trappes pour dénoncer «l’incapacité» du gouvernement.

Le gouvernement se rend compte qu’il ne maîtrise pas la situation et il serait surtout dans l’incapacité de la maîtriser si elle s’aggravait. C’est pourtant le rôle du pouvoir que de prévoir et d’imaginer toutes les situations possibles et dangereuses.

Selon vous, les violences urbaines à Trappes ont été mal gérées ?

Je ne sais pas si cela a été mal géré. Ce que je sais, c’est que dans cette affaire comme dans celle du déraillement du train à Brétigny-sur-Orge, on ne nous dit pas la vérité : on cherche à masquer les choses. Il y a au minimum une édulcoration, quand ce n’est pas une censure complète. […]

Toutes les conditions sont réunies pour de nouveaux affrontements dans les banlieues, comme en 2005 : le nombre d’immigrés a augmenté et la crise s’est aggravée. Nous serions alors dans une extrême difficulté pour maintenir l’ordre. Finalement, le modèle d’intégration français n’a jamais fonctionné puisque cela n’était pas possible dans un cadre d’immigration massive. Pour faire des Français complets – et pas seulement des Français de papier -, certaines conditions doivent être réunies : il faut le désir de devenir Français, un meilleur enseignement, le service militaire et du travail. Or, aujourd’hui, l’enseignement français incline les immigrés à penser qu’ils ont plus de droits que de devoirs et enseigne un mépris de la culture française et de son histoire. Et le communautarisme s’est installé en France : des petits-enfants naissent qui ne se considéreront pas comme des Français. […]

continuer une politique d’immigration massive en sachant qu’on n’avait pas les moyens d’intégrer ces gens-là, c’était admettre ipso facto l’idée qu’ils s’organiseraient eux-mêmes en communautarisme.

Mais il y a un phénomène qui va peut-être ouvrir les yeux des Français : c’est l’immigration massive des Roms, prévisible et probable si la Bulgarie et la Roumanie entrent dans l’espace Schengen.

Manuel Valls a mis en garde contre « des mots dangereux pour la cohésion de la nation ». Selon vous, ce danger existe-t-il ?

Non, toute vérité est bonne à dire même si elle est désagréable à entendre. C’est la condition élémentaire de la démocratie. On ne peut pas juger d’une situation, ni déterminer une politique si on masque au peuple la réalité des choses. Moi, j’ai dit que la présence des Roms était urticante et odorante. Cela a été un tollé épouvantable ! Je renvoie bien sûr ces cuistres à l’étude du Larousse pour qu’ils regardent la différence qui existe entre odorant et malodorant. Quand vous portez un jugement, quel qu’il soit, vous êtes soupçonné de racisme, défini comme le crime absolu. Quelle que soit la phrase que vous ayez dite, elle tombe sous la définition d’incitation à la haine raciale. Moi je suis un diseur de vérité, je suis le tribun du peuple. Je dis ce que je vois. Et l’opinion est en train d’en prendre conscience. L’essentiel de la dédiabolisation du FN tient à ce fait : les gens se disent : « Le Pen avait raison alors qu’on nous a dit que c’était un fasciste, un extrémiste. »

Le gouvernement prépare de nouvelles mesures de rigueur via des hausses d’impôts et une réduction des dépenses. Cela est-il inéluctable ?

Nous avons passé de loin la barre de l’imposition ! Il y a trop d’impôt en France ! C’est donc dans les dépenses qu’il faut trancher. Le gouvernement n’y arrivera pas tant qu’il ne touchera pas à la politique d’immigration.

Le Sarkothon a déjà recueilli 7 millions d’euros pour combler la dette de l’UMP et le parti revendique 40 000 adhérents. Ne vous en déplaise, l’UMP n’est pas morte…

Le FN lui aussi a eu une dette de 10 millions d’euros. Et même s’il n’avait pas les capacités contributives de l’UMP, le FN, lui, n’a pas fait la manche. Il a payé en vendant ses biens. Mais si gogo est content de payer pour l’UMP…

Le Point

Mariage gay : un député PS évoque le nazisme

Le terrorisme intellectuel de gauche n’a pas de frein. Les socialistes sont sur la pente de l’abject. Christian Assaf, député PS, a déclaré en s’adressant aux opposants au mariage gay : « le temps du triangle rose est terminé » (source : Le Point)
Au petit jeu du point Goldwin, les socialistes devraient faire attention car on pourrait leur rappeler que le III ème Reich était National Socialiste

voir à ce sujet l’essai de Benoît Malbranque : Le socialisme en chemise brune

téléchargeable gratuitement ici

Le Point modifie le titre d’un article en ligne consacré à la venue de Marine Le Pen au Salon de l’agriculture

La Médiacratie s’impose de plus en plus comme une dictature. Tout le monde aura remarqué le traitement médiatique inique réservé à Marine Le Pen, et dans une moindre mesure à Bayrou ou Nicolas Dupont-Aignan. Pas un mensonge, pas une seule manipulation de l’Histoire, pas une seule occultation de la vérité ne nous sera épargné. On pourrait tous les jours en faire la liste, mais cela ne servirait à rien. On espère seulement que les citoyens ne sont plus dupes de ce manège. Et si par malchance une majorité de crétins persiste à croire en cette propagande, c’est qu’ils sont assez mûrs pour le totalitarisme. Nous ne pouvons plus rien pour eux.

Un exemple de manipulation :

Vendredi 2 mars, à l’occasion de la visite de Marine Le Pen au salon de l’agriculture, le journal Le Point nous a fait le démonstration de sa mauvaise foi.
Dans son premier article mis en ligne à 15h00 la journaliste du Point avait titré : « Marine Le Pen ovationnée au Salon de l’agriculture » comme le prouve cette image et l’URL de l’article ( http://www.lepoint.fr/politique/election-presidentielle-2012/marine-le-pen-ovationnee-au-salon-de-l-agriculture-02-03-2012-1437257_324.php:

Or quelques minutes plus tard, considérant sans doute que le titre de cet article donnait un caractère trop positif à la visite de Marine Le Pen au salon de l’agriculture, la rédaction du Point s’est empressée de le modifier : Salon de l’agriculture : « ovations et sifflets pour Marine Le Pen« .

 

La manipulation aurait pu s’arrêter là si quelques internautes goguenards n’avaient pas fait remarqué que nul part dans l’article il était fait mention de ces sifflets. Prise au piège, la rédaction du journal va tout de même décider de s’attaquer au contenu du texte initial en rajoutant un épisode à la visite de Marine Le Pen dont on peut penser qu’il n’a jamais existé, car il aurait été spécifier dés la première mouture de l’article.

Voilà la première version : Continuer la lecture de Le Point modifie le titre d’un article en ligne consacré à la venue de Marine Le Pen au Salon de l’agriculture