Archives par mot-clé : LGBT

Face à la polémique, l’université Jean-Jaurès renonce à la venue du philosophe Philippe Soual

Depuis les années 70 l’éducation nationale et le milieu universitaire sont sous la coupe et l’intimidation de la gauche et des staliniens. Leur censure a coûté leur carrière à de grands professeurs et nous a interdit d’avoir accès à de nombreuses révolutions scientifiques, philosophiques et intellectuelles.
Quant cette soumission à la gauche et ses inquisiteurs va-t-elle cessé ? Si  l’université Jean Jaurès veut interdire la venue d’un philosophe ayant participé à une soirée de la Manif Pour Tous, qu’elle interdise aussi tous les conférenciers de l’extrême gauche antisioniste et nostalgique de Pol Pot qu’elle reçoit toutes les semaines dans ses murs.


Voir aussi : https://www.ladepeche.fr/article/2018/11/13/2905718-universite-toulouse-annule-venue-professeur-proche-manif-tous.html

Philippe Soual, professeur agrégé de philosophie, devait intervenir ponctuellement en qualité d’intervenant extérieur à l’université Jean-Jaurès dans le cadre de la préparation à l’agrégation.

Une venue perçue comme un affront par les étudiants LGBT de l’université qui n’ont pas hésité à placarder des affiches de protestation sur les murs du campus. Ils reprochent en effet à ce spécialiste de la pensée de Hegel d’avoir participé en tant que conférencier à la troisième université d’été de la Manif pour tous en 2015. Le professeur qui exerce à l’Institut Catholique de Toulouse et au Lycée Pierre Fermat dénonce des propos «calomnieux» tenus dans ce tract comme sur Internet, et se défend de tout militantisme : «Je ne suis le porte-parole de personne. Je peux être appelé à donner des conférences devant des syndicats ou des partis politiques, tout citoyen a le droit de prendre la parole. Par ailleurs, ma conférence portait non pas sur des débats sociétaux mais sur le transhumanisme.»

Le département explique avoir décidé d’annuler la venue du philosophe «dans l’intérêt de cet intervenant et devant les risques potentiels de troubles entre lui et certains étudiants». Une décision que Philippe Soual dit comprendre, mais qu’il n’a pas souhaité commenter.

Conclusion de la manipulation LGBT « Wilfred » : Taieb et Malik* condamnés (màj vidéo)

Les deux victimes ont longtemps prétendu que la Manif pour tous et les milieux de droite étaient impliqués dans leur agression. Une manipulation que la justice vient de démonter.
Voir sur Fdesouche

iawZCP5

* A noter que la presse néerlandaise mentionne Abdelmalik M. et Redouane K. et non Taieb et Malik

Rappel 

le 5/04/2014, Bruno Donnet sur Europe 1, tendait le micro à Wilfred de Bruijn à la veille du procès des agresseurs; voici la présentation tendancieuse établie par l’ancien chroniqueur du Grand Journal :

Quand Wilfred de Bruijn victime de racailles et Bruno Donnet, pointaient LMPT

Dictature des bisous : Le procés politique de Génération identitaire (vidéo)

Les 19 militants de Génération Identitaire ayant déployé une banderole sur la terrasse du siège du parti socialiste ont été condamnés à des amendes après 9h00 de procès. (un peu long pour une banderole)

En plus du versement de l’euro symbolique : 500€ d’amende en sursis pour quinze, 10€ par jour pendant 90 jours un soit 900 euros d’amende pour un militant et 500€ sans sursis pour trois personnes. Ils sont condamnés pour violation de domicile. De plus, les 19 militants sont condamnés à verser chacun 190 euros pour les frais de justice du PS.

Peines auxquelles il faut ajouter 100€ pour le Parti Socialiste et 90€ de frais de justice.

Qu’auraient bien pu dire le PS, la gauche et ses média complices, si l’Église de France avait porté plainte contre le LGBT ??????

BQFvyaPCEAAWh9-

La vérité sur la LGBT : Christophe témoigne du totalitarisme de ce groupuscule communautariste

Les associations communautaristes financées par les barons du PS, et qui furent les seules a avoir été reçues par le gouvernement, sont de véritables officines staliniennes. Elles profitent de l’argent public pour mener leurs actions, trainer en justice des opposants, et employer des permanents qui ont parfois plusieurs casquettes militantes. Il serait temps de supprimer toute aide publique à ses structures politiques déguisées en association pour le Bien. Elle ne sont en rien représentatives des homosexuels… d’ailleurs comme le prouve Christophe, ils sont plus nombreux a en souffrir qu’a en tirer des profits pour leur cause contre l’homophobie qui reste une cause juste et légitime.

De la ligue des droits de l’homme en passant par SOS Racisme, Ni putes Ni soumise, LGBT…. la gauche a toujours instrumentalisé les mouvements sociétaux.